Ouvrir le menu principal

Dominique Chapuis

directeur de la photographie, réalisateur et écrivain français
Dominique Chapuis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Dominique Chapuis est un directeur de la photographie, réalisateur et écrivain français, né en 1948 et mort le [1].

Sommaire

BiographieModifier

Ancien élève de l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC), Dominique Chapuis filme les manifestations de mai 68, puis devient l'assistant de William Lubtchansky.

Devenu chef-opérateur, il travaille notamment avec Jean-Luc Godard, Jean Eustache, Jacques Fansten, Brigitte Rouän, Claude Miller, Mehdi Charef, Euzhan Palcy, Joao Cesar Monteiro, Tonie Marshall, Martine Dugowson, Jean-Patrick Lebel, Zabou Breitman, Arthur Joffé, Yves Boisset, Serge Moati, Jean-Louis Benoît, Peter Kassovitz, Denys Granier-Deferre.

Il noua une relation privilégiée avec Claude Lanzmann, de Tsahal à Sobibor. Pour Shoah, il mit au point une caméra cachée dans une mallette qui permit de filmer les ex-officiers nazis des camps d'extermination[2].

Il a collaboré à de nombreux scénarios et publié un roman, Indochine, camp 107[3] (dont le personnage principal s’inspire du cinéaste soviétique Roman Karmen).

Avec Patrick Barbéris, il consacra à Roman Karmen en 2001, un documentaire, Roman Karmen, un cinéaste au service de la révolution (2001, produit par Arte[4]) et un livre, Roman Karmen, une légende rouge (Paris: Seuil, 2002).

FilmographieModifier

Directeur de la photographieModifier

Longs métragesModifier

TélévisionModifier

RéalisationModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Dominique Chapuis, directeur de la photographie et écrivain », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Mort du chef opérateur Dominique Chapuis S », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. Indochine Camp 107, Paris, Editions De La Borde, (ISBN 9782905969712)
  4. « Roman Karmen, documentaire de 90 min de Patrick Barbéris et Dominique Chapuis », sur Kuiv.com

Liens externesModifier