Ouvrir le menu principal

Dominique Bourg

professeur d'université et écologue

Dominique Bourg, né le à Tavaux, est un philosophe franco-suisse[1], professeur ordinaire à l'université de Lausanne.

Sommaire

BiographieModifier

Dominique Bourg naît le à Tavaux[2].

Il a un doctorat de l'université Strasbourg II (1981) et un doctorat de l'EHESS (1995)[3]. Il présente une habilitation universitaire en philosophie (université Lyon 3, 1998)[4].

Il a enseigné à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'université de technologie de Troyes. Depuis 2006, il est professeur ordinaire à la faculté des géosciences et de l'environnement de l'université de Lausanne. Il a été directeur de l'Institut de politiques territoriales et d'environnement humain de la même université (2006-2009)[5]. Depuis septembre 2012, il donne également un cours sur les questions environnementales actuelles à l'École polytechnique fédérale de Lausanne.

Il réside à Pully, en Suisse[6].

Fonctions auprès d'institutions, de publications et d'entreprisesModifier

Ses domaines de recherche concernent notamment l'éthique du développement durable[2].

Il a fait partie de la commission Coppens, de 18 membres, qui a préparé la charte française de l'environnement[7].

Il codirige, avec Alain Papaux, la collection « Développement durable et innovation institutionnelle » aux Puf, la revue La Pensée écologique[8] et le Dictionnaire de la pensée écologique (2015). Il codirige, avec Philippe Roch, la collection « Fondations écologiques » chez Labor et Fides. Il est membre du comité de rédaction de la revue Esprit[9], membre du conseil scientifique de la revue Écologie & Politique et conseiller scientifique de la revue Futuribles International. Il est président du conseil scientifique de la fondation Nicolas-Hulot jusqu'en janvier 2019, il quitte ce poste pour les élections européennes 2019.

Elections européennes 2019Modifier

Aux élections européennes de mai 2019, il mène la liste Urgence Écologie qui inclut également[10] :

Cette liste est soutenue par Jean-Luc Bennahmias et une partie des membres de l'Union des démocrates et des écologistes fondée par Jean-Vincent Placé [14],[15].

DistinctionsModifier

PublicationsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier