Ouvrir le menu principal

Impérialisme culturel

(Redirigé depuis Domination culturelle)

L'impérialisme culturel a pour but, dans un premier temps, de modifier les modes de vie pour les faire ressembler à celui de la culture dominante, c’est-à-dire l'assimilation de la population dominée, en imposant sa culture, son système éducatif, sa musique, son mode de pensée et de consommation[1].

On peut distinguer l'impérialisme culturel, la cause, de la domination culturelle, son effet. En effet, l'impérialisme culturel est une volonté basée sur une idéologie, le sentiment de supériorité de la culture dominante, et le mépris de la culture dominée.

Dans un contexte de mondialisation et d'internationalisation, pour d'aucun résultant en une guerre économique, l'impérialisme culturel se manifesterait par l'influence socioculturelle[2]. L’impérialisme culturel est défini comme « the systematic penetration and dominance of other nations’ communication and informal systems, educational institutions, arts, religious organizations, labor unions, elections, consumer habits, and lifestyles. »,

États-UnisModifier

L'American way of life serait considéré aujourd'hui comme le mode de vie exerçant le plus sa domination culturelle sur le monde. Celui-ci se marquerait par plusieurs vecteurs, parmi lesquels la diffusion linguistique, l'informatique, la musique, le cinéma, la restauration rapide et les marques.

  • la pratique de l'anglais dans le monde (artistique, économique, scientifique...) ;
  • la suprématie dans le domaine de l'informatique (principaux fournisseurs de matériel informatique, de logiciels bureautiques, et de moteurs de recherche) ;
  • la prépondérance de la musique anglo-saxonne ;
  • les films américains (Hollywood notamment) et les séries télévisées ont également une dimension internationale (près de la moitié des films à l'affiche en Europe sont américains et cette proportion monte jusqu'à 70–80 % en Allemagne et en Angleterre). Ils sont servis par les plus gros budgets et ont souvent un succès plus important auprès du public. Les séries télévisées américaines sont aussi très diffusées. Une politique commerciale astucieuse, visant à rentabiliser la production grâce à sa diffusion aux États-Unis, permet ensuite de la proposer pour des prix compétitifs dans les autres pays ;
  • la diffusion de la restauration rapide : McDonald's, KFC, Burger King...
  • l'exportation de grandes marques reconnues mondialement : Coca-Cola, Levi's, Nike, Microsoft, Apple... Cette diffusion a participé à la diffusion d'un style de vie « américain » à travers le monde.
  • l'usage de l'anglais en tant que langue véhiculaire à travers le monde.

FranceModifier

Les caractéristiques ci-dessus correspondraient également aux pratiques de la France, à travers son histoire :

URSSModifier

L'URSS a exercé un fort impérialisme culturel sur les pays du bloc de l'Est pendant toute la période de la Guerre froide.

Notes et référencesModifier

  1. (anglais) Nancy Snow : Propaganda, Inc.: Selling America’s Culture to the World, New York, Open Media,1998. L’impérialisme culturel y est défini comme « the systematic penetration and dominance of other nations’ communication and informal systems, educational institutions, arts, religious organizations, labor unions, elections, consumer habits, and lifestyles. », p. 11.
  2. Éric Denécé et Claude Revel, L'autre guerre des États-Unis, économie : les secrets d'une machine de conquête, pages 159 à 172

Articles connexesModifier