Domenico Negrone

doge de la république de Gênes

Domenico Negrone (né en 1672 à Gênes et mort en 1736 dans la même ville) est le 147e doge de la République de Gênes et il fut également roi de Corse.

Domenico Negrone
Image dans Infobox.
Fonction
Doge de Gênes
-
Biographie
Naissance
Décès
Activité

BiographieModifier

Né à Gênes en 1672 et baptisé en l'église San Pietro in Banchi, Domenico Negrone est Compère de l'Office de Saint Georges.

Son élection aux fonctions de doge de la République de Gênes a eu lieu le  : il est cent-deuxième dans l'ordre de succession biennale et cent-quarante-septième de l'histoire républicaine. En tant que doge, il est également investi de la charge biennale de roi de Corse. Il succède donc à Benedetto Viale.

Durant son mandat de doge, Negrone décrète une augmentation de 10 % des taxes sur les marchandises en provenance du Grand-Duché de Toscane ; une mesure déjà mise en œuvre par son prédécesseur Cesare De Franchi et dont le résultat est un effondrement du commerce. En conséquence, ces augmentations successives sont par la suite supprimées.

Son mandat prend fin le mais il continue à servir la république dans d'autres fonctions, comme celles de membre du Conseil de la Marine et député aux Affaires de guerre.

Domenico Negrone meurt courant 1736 à Gênes, ville où il est enterré au sanctuaire de Notre-Dame du Mont.

BibliographieModifier

  • Sergio Buonadonna, Mario Mercenaro, Rosso doge. I dogi della Repubblica di Genova dal 1339 al 1797, De Ferrari Editori, Gênes, 2007

Source de la traductionModifier