Ouvrir le menu principal

Domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan

campus universitaire français

Domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan
Lieu Bordeaux Métropole (région Nouvelle-Aquitaine)
Pays Drapeau de la France France
Superficie 235 ha
Construction À partir des années 60
Établissements principaux Université de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Institut polytechnique de Bordeaux
Nombre d’étudiants 65 000
Nombre d’enseignants 5 000
Tramway Ligne B du tramway de Bordeaux
Coordonnées 44° 47′ 55″ nord, 0° 36′ 55″ ouest

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan

Géolocalisation sur la carte : Bordeaux

(Voir situation sur carte : Bordeaux)
Domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan

Le domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan est le campus de l’agglomération bordelaise. Il accueille environ 65 000 étudiants, 5 000 chercheurs et enseignants et 3 000 membres du personnel. Sa superficie totale est de 235 hectares, ce qui en fait le deuxième plus grand campus de France après celui de l'Université Paris-Sud (270 hectares). Il s’étend sur les communes de Pessac, Talence et Gradignan.

Il est géré par le service inter-établissements de gestion du domaine universitaire, rattaché administrativement à l’université Bordeaux Montaigne[1].

Le tramway de Bordeaux le traverse entièrement via la ligne B et les stations Peixotto, Béthanie, Arts et Métiers, François Bordes, Doyen Brus, Montaigne Montesquieu et UNITEC.

HistoriqueModifier

Le campus bordelais est construit à une époque où les effectifs étudiants explosent. Au milieu du XXe siècle, l’université de Bordeaux compte 8 000 étudiants, ce qui la situe au deuxième rang des universités françaises derrière Paris et au début des années 1960 les effectifs d’étudiants sont à 13 000. Beaucoup d’universités font alors le choix de s’installer en dehors des villes. Le style architectural universitaire se banalise et se rapproche fortement de l’esthétique des grands ensembles de logements de la même époque[2].

En 1951, la ville de Bordeaux se porte acquéreur, à Talence dans la proche banlieue sud-ouest de Bordeaux, du domaine du Castel-Terrefort, et l’université de celui du domaine du château Bonnefond. L’ensemble totalise dix-neuf hectares qui sont destinés à la seule faculté des sciences. René Coulon est nommé architecte de la faculté des sciences, et Louis Sainsaulieu architecte en chef de l’ensemble du domaine universitaire. La construction de la faculté des sciences permet la spécialisation des bâtiments par spécialité, tout en conservant le cadre naturel, de ménager entre les bâtiments des plages d’extension. Les premiers bâtiments sont livrés en 1961[3]. L'extension est réalisée entre 1963 et 1966. Le droit suit en 1966-67, et les lettres en 1971.

En 2008, le campus fait partie des dix projets retenus pour le plan campus[4]. Entre 2014 et 2016, seize bâtiments sont rénovés, dont cinq reconstruits. À partir de 2019, c’est le secteur Sciences Humaines et Sociales qui est concerné par ces travaux[5].

En 2019, l’État transfert à l’université de Bordeaux 208 bâtiments d’une surface de 450 000m2 environ et d’une valeur de 377 M€[6].

Le CampusModifier

UniversitésModifier

 
Le bâtiment A33 de l’Université Bordeaux-I

L’Université de Bordeaux a son siège à Talence, les laboratoires de recherche et toutes les formations de mathématiques, physique, chimie, informatique, sciences du vivant et sciences de la Terre, droit et sciences politiques, économie et administration économique et sociales, STAPS s’y déroulent[7].

L’université Bordeaux Montaigne a son siège à Pessac. Les formations et la recherche de Lettres, Langues et Sciences humaines s’y déroulent.

ÉcolesModifier

 
Entrée de l'ENSCBP.

Le siège de l’institut polytechnique de Bordeaux est situé sur le campus, ainsi que quatre de ces écoles internes :

Sont également présentes sur le campus :

RechercheModifier

Le campus abrite la délégation Aquitaine-Limousin du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), ainsi que quelques-unes de ses unités propres et associées.

Vie étudianteModifier

Ce campus comporte également les bibliothèques universitaires, un grand nombre d’installations sportives, l'espace santé étudiant, dans un bâtiment dessiné par Rudy Ricciotti[8], ainsi que huit cités universitaires, trois restaurants universitaires et de nombreuses cafétérias du CROUS.

AutresModifier

On trouve enfin un Centre d'information et d'orientation.

À proximité immédiate du campus sont installés les lycées Kastler et Victor Louis de Talence, ainsi que l’école d'architecture et de paysage, Kedge Business School et le Centre de ressources, d'expertise et de performance sportives de Bordeaux.

Notes et référencesModifier

  1. « Service Inter-établissements de Gestion du Domaine Universitaire (SIGDU) », sur www.u-bordeaux-montaigne.fr
  2. Bernadette Blancon, Sonia Keravel, Caroline Alder et Angèle Denoyelle, Penser le campus par le paysage, (lire en ligne)
  3. Franck Delorme, « Faculté des sciences de Bordeaux, René-André Coulon architecte », In Situ,‎ (lire en ligne)
  4. http://www.educpros.fr/detail-article/h/e06bfeada7/a/operation-campus-le-pres-de-bordeaux-joue-gagnant.html
  5. « Calendrier », sur https://operation-campus.u-bordeaux.fr (consulté le 27 août 2019)
  6. « L’université de Bordeaux, propriétaire de son patrimoine immobilier », sur www.u-bordeaux.fr,
  7. « Campus Talence Pessac Gradignan », sur www.u-bordeaux.fr
  8. Campus de Bordeaux : du neuf pour le logement étudiant

Voir aussiModifier