Ouvrir le menu principal

Dmitri Akimov

joueur de football russe

Dmitri Akimov
Image illustrative de l’article Dmitri Akimov
Dmitri Akimov en 2009.
Biographie
Nom Dmitri Sergueïévitch Akimov
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (39 ans)
Lieu Léningrad (URSS)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 1998-2014
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1997Drapeau : Russie Khimik Saint-Pétersbourg
1998-2001Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 005 00(0)
1998-2001 Drapeau : Russie Zénith-2 080 0(41)
2000 Drapeau : Biélorussie Dinamo Minsk 015 00(5)
2002 Drapeau : Russie FK Tioumen 031 0(22)
2003 Drapeau : Russie Metallourg Lipetsk 039 00(4)
2004-2008Drapeau : Russie Sibir Novossibirsk 175 (113)
2008-2010Drapeau : Russie FK Rostov 055 0(17)
2011-2012Drapeau : Russie Sibir Novossibirsk 047 0(20)
2012-2013Drapeau : Russie Fakel Voronej 026 00(3)
2013-2014Drapeau : Russie Dinamo Saint-Pétersbourg 025 00(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Dmitri Sergueïévitch Akimov (en russe : Дмитрий Сергеевич Акимов) est un footballeur russe né le à Léningrad (actuelle Saint-Pétersbourg).

BiographieModifier

Natif de Léningrad, qui devient Saint-Pétersbourg à partir de 1991, Akimov intègre dans sa jeunesse le centre de formation du Zénith Saint-Pétersbourg. Après une saison chez les amateurs du Khimik, il intègre à partir de 1998 l'équipe réserve du club, qui évolue alors en troisième division, où il évolue principalement durant ses premières années, y jouant 80 rencontres pour 41 buts marqués entre 1998 et 2001. Il dispute sa première rencontre avec l'équipe première du club à l'âge de 19 ans le 12 octobre 1999 à l'occasion d'un match de Coupe de Russie face au Gazovik-Gazprom Ijevsk[1] avant de faire ses débuts en championnat de première division le 12 mai 2000 contre le CSKA Moscou[2]. Restant cependant peu utilisé, il effectue un prêt de six mois dans l'équipe biélorusse du Dinamo Minsk pour la fin de l'année 2000, disputant quinze rencontres et marquant cinq buts tandis que le club termine troisième du championnat. Après n'avoir pris part qu'à deux matchs en équipe première lors de l'exercice 2001, Akimov quitte finalement le Zénith à l'issue de cette dernière année pour rejoindre le FK Tioumen en troisième division, où il inscrit 22 buts en championnat lors de la saison 2002, devenant le meilleur buteur de la zone Est. Il est par la suite recruté par le Metallourg Lipetsk au deuxième échelon où il effectue cette fois une saison plus décevant avec seulement quatre buts marqués en 39 matchs.

Retrouvant la troisième division en début d'année 2004 en rejoignant le Tchkalovets-1936 Novossibirsk, Akimov inscrit 24 buts lors de l'exercice 2004, contribuant à la victoire du club dans la zone Est et à sa promotion au deuxième échelon. Il enchaîne par la suite les saisons prolifiques avec le club, qui est renommé Sibir à partir de 2006, marquant successivement 18 et 23 buts en 2005 et 2006. L'année 2007 est de loin sa plus réussie, Akimov inscrivant à cette occasion 34 buts en championnat, incluant trois triplés face au Torpedo Moscou, au Mordovia Saransk et au Tekstilchtchik Ivanovo, ce qui lui permet de terminer largement meilleur buteur de la compétition avec treize unités d'avance sur son dauphin Mikhaïl Mysine tandis que le Sibir termine en troisième position[3]. Disputant en tout 175 rencontres lors de son passage de quatre années et demi, il cumule ainsi 113 buts inscrits pour le club durant cette période.

Sous fond de frictions avec le nouvel entraîneur Sergueï Oborine[1], Akimov quitte finalement la Sibérie à la mi-saison 2008 pour rejoindre le FK Rostov[4], avec qui il remporte la deuxième division en fin d'année après avoir disputé dix-huit rencontres pour dix buts marqués. Redécouvrant ainsi le premier échelon pour la première fois depuis 2001, il dispute 23 matchs lors de l'exercice 2009 et trouve le chemin des filets à six reprises, avec notamment un doublé sur la pelouse du Rubin Kazan, futur champion[5]. Peu utilisé l'année suivante, Akimov quitte Rostov à l'issue de la saison 2010 pour faire son retour au Sibir Novossibirsk à l'occasion de l'exercice 2011-2012[6] qui le voit marquer 20 buts en championnat, finissant troisième meilleur buteur. Il effectue ensuite des passages au Fakel Voronej et au Dinamo Saint-Pétersbourg avant de mettre un terme à sa carrière professionnelle à l'été 2014, à l'âge de 33 ans. Se voyant par la suite proposé un poste d'entraîneur au Dinamo, il décide cependant de poursuivre la pratique du football au niveau amateur[1].

StatistiquesModifier

Statistiques de Dmitri Akimov
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B M B M B
1998   Zénith-2 Saint-Pétersbourg D3 14 3 - - 14 3
1999   Zénith-2 Saint-Pétersbourg D3 34 13 - - 34 13
2000   Zénith-2 Saint-Pétersbourg D3 11 11 - - 11 11
2001   Lokomotiv-Zénith-2 Saint-Pétersbourg D3 19 14 2 0 21 14
Sous-total 78 41 2 0 80 41
1999   Zénith Saint-Pétersbourg D1 - - 1 0 1 0
2000   Zénith Saint-Pétersbourg D1 2 0 - - 2 0
2001   Zénith Saint-Pétersbourg D1 2 0 - - 2 0
Sous-total 4 0 1 0 5 0
2000   Dinamo Minsk (prêt) D1 15 5 - - 15 5
2002   FK Tioumen D3 29 22 2 0 31 22
2003   Metallourg Lipetsk D2 37 4 2 0 39 4
Sous-total 81 31 4 0 85 31
2004   Tchkalovets-1936 Novossibirsk D3 27 24 1 0 28 24
2005   Tchkalovets-1936 Novossibirsk D2 41 18 1 1 42 19
2006   Sibir Novossibirsk D2 40 23 2 1 42 24
2007   Sibir Novossibirsk D2 40 34 2 0 42 34
2008   Sibir Novossibirsk D2 20 12 1 0 21 12
Sous-total 168 111 7 2 175 113
2008   FK Rostov D2 18 10 - - 18 10
2009   FK Rostov D1 23 6 1 0 24 6
2010   FK Rostov D1 11 0 2 1 13 1
Sous-total 52 16 3 1 55 17
2011-2012   Sibir Novossibirsk D2 46 20 1 0 47 20
2012-2013   Fakel Voronej D3 24 3 2 0 26 3
2013-2014   Dinamo Saint-Pétersbourg D2 24 6 1 0 25 6
Total sur la carrière 452 167 27 21 479 188

PalmarèsModifier

  Sibir Novossibirsk
  FK Rostov
  • Champion de Russie de deuxième division en 2008.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (ru) « Экс форвард «Зенита» Дмитрий Акимов: «Котлетка от Петржелы» », sur sportsdaily.ru,‎ (consulté le 28 septembre 2019)
  2. « Performances 99/00 », sur transfermarkt.fr (consulté le 28 septembre 2019)
  3. « Performances 06/07 », sur transfermarkt.fr (consulté le 28 septembre 2019)
  4. (ru) « Футбол: Акимов переезжает в Ростов-на-Дону », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 28 septembre 2019)
  5. « Performances 08/09 », sur transfermarkt.fr (consulté le 28 septembre 2019)
  6. (ru) « Акимов присоединился к «Сибири» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 28 septembre 2019)

Liens externesModifier