Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont.

Le diviseur de tension est un montage électronique simple qui permet de diviser une tension d'entrée. Un circuit constitué de deux résistances en série est par exemple un montage élémentaire qui peut réaliser cette opération. Il est couramment utilisé pour créer une tension de référence ou comme un atténuateur de signal à basse fréquence.

Sommaire

Principe du diviseur de tensionModifier

 
Diviseur de tension non chargé

Les tensions du diviseur sont reliées à la masse et les deux résistances R1 et R2 sont connectées en série. Une tension U est appliquée en entrée sur ces deux résistances et la tension de sortie est mesurée aux bornes de R2.

En utilisant la loi des mailles puis la loi d'Ohm avec les tensions U et U2, il est possible de déduire la relation entre la tension de sortie U2 et la tension d'entrée U :

 

avec   et  

Donc:

 

Principe du diviseur de tension chargéModifier

 
Pont diviseur de tension avec une charge

Le montage est similaire au précédent mais avec en sortie une résistance de charge RL. Celle-ci est en parallèle avec la résistance R2. La résistance équivalente vue par U2 s'exprime donc par:

 

L'équation du diviseur de tension peut alors s'écrire:

 

À noter que si la R2 est négligeable devant la charge RL alors Req ~ R2 et le diviseur se comporte approximativement comme un montage sans charge.

ApplicationsModifier

Le pont diviseur de tension sert généralement à conditionner un signal afin de le traiter par un circuit tout en respectant sa dynamique d'entrée.

Diviseur de tension capacitifModifier

 
Pont diviseur de tension capacitif

En plus des diviseurs de tension résistifs, il existe également des diviseurs de tension capacitifs, constitués de deux capacités. S'ils ne permettent pas de diviser une tension continue - les capacités ne conduisant pas le courant si la tension à leurs bornes est continue - ils peuvent servir pour la tension alternative. Dans ce cas, une attention particulière doit être donnée au comportement dynamique de l'ensemble[1].

Dans le cas d'un diviseur de tension capacitif le rapport de conversion vaut :

 

Notes et référencesModifier

  1. Kuechler 2005, p. 348–365.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • [Kuechler 2005] (de) Andreas Kuechler, Hochspannungstechnik, Grundlagen, Technologie, Anwendungen, Berlin, Springer, (ISBN 3-540-21411-9, lire en ligne).

Articles connexesModifier