Ouvrir le menu principal

District de Perpignan

ancienne division territoriale française

Le district de Perpignan est une ancienne division administrative française du département des Pyrénées-Orientales de 1790 à 1795.

CréationModifier

Le , l'Assemblée nationale constituante prit un décret particulier relatif au département de la province de Roussillon et à sa subdivision en districts.

Le , elle prit un décret général relatif à la division de la France en quatre-vingt-trois départements.

Sanctionné par le Louis XVI, par lettre-patente du 4 mars suivant, il devint la loi des 26 février = 4 mars 1790.

L'article 65 de son titre II : Division du Royaume, était ainsi rédigé : « Pyrénées-Orientales. — L'assemblée de ce département se tiendra à Perpignan. Il est divisé en trois districts, dont les chefs-lieux sont : Perpignan, Céret, Prades ».

SubdivisionsModifier

Le district de Perpignan était subdivisé en dix cantons[1], savoir :

  1. Le canton de Caudiès[2], comprenant les cinq municipalités de Caudiès[3], Fenouillet, Fosse, Prugnanes et Vira
  2. Le canton d'Elne[4], comprenant les dix-huit municipalités d'Alénya, Bages, Brouilla, Cabestany, Canet, Canohès, Corneilla-del-Vercol, Elne[5], Latour-Bas-Elne, Montescot, Ortaffa, Pollestres, Ponteilla, Saint-Cyprien, Saint-Jean-Lasseille, Saint-Nazaire, Théza et Villeneuve-de-la-Raho
  3. Le canton d'Estagel[6], créé vers 1793 et comprenant les cinq municipalités de Cases-de-Pène, Estagel[7], Montner, Tautavel et Vingrau
  4. Le canton de La Tour[8], comprenant les huit municipalités de Bélesta, Caramany, Cassagnes, Lansac, Latour-de-France[9], Montalba, Planèzes et Rasiguères
  5. Le canton de Millas[10], comprenant les six municipalités de Corbère, Millas[11], Néfiach, Saint-Féliu-d'Amont, Saint-Féliu-d'Avall et Le Soler
  6. Le canton de Perpignan[12], ne comprenant que la municipalité de Perpignan[13]
  7. Le canton de Pézilla[14], comprenant les sept municipalités de Baho, Baixas, Calce, Corneilla-la-Rivière, Pézilla-la-Rivière[15], Saint-Estève et Villeneuve-la-Rivière
  8. Le canton de Rivesaltes[16], comprenant onze municipalités à sa création, puis six après création du canton d'Estagel : Espira-de-l'Agly, Opoul, Périllos, Peyrestortes, Rivesaltes[17] et Salses
  9. Le canton de Saint-Laurent-de-la-Salanque[18], comprenant les huit municipalités de Bompas, Claira, Pia, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque[19], Sainte-Marie, Torreilles et Villelongue-de-la-Salanque
  10. Le canton de Saint Paul[20], comprenant les six municipalités d'Ansignan, Lesquerde, Maury, Saint-Arnac, Saint-Martin-de-Fenouillet et Saint-Paul[21]

RéférencesModifier

  1. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167
  2. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=3&rech=1
  3. Notice communale de Caudiès-de-Fenouillèdes
  4. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=987&rech=1
  5. Notice communale d'Elne
  6. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=3576&rech=1
  7. Notice communale d'Estagel
  8. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=2300&rech=1
  9. Notice communale de Latour-de-France
  10. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=1372&rech=1
  11. Notice communale de Millas
  12. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=1973&rech=1
  13. Notice communale de Perpignan
  14. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=209&rech=1
  15. Notice communale de Pézilla-la-Rivière
  16. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=426&rech=1
  17. Notice communale de Rivesaltes
  18. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=2525&rech=1
  19. Notice communale de Saint-Laurent-de-la-Salanque
  20. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/requeteAdministration.php?annee=1793&dep=102&arr=167&can=3953&rech=1
  21. Notice communale de Saint-Paul-de-Fenouillet

Armengol (Thérèse), L'administration du district de Perpignan en droit intermédiaire, du 10 juin 1790 au 23 brumaire an IV, Thèse, référence : 03PERP0492 - 42279