District de Lattaquié

District de Lattaquié
منطقة اللاذقية
Mantiqat al-Lādhiqīyah
District de Lattaquié
Localisation du District de Lattaquié dans le Gouvernorat de Lattaquié en Syrie.
Administration
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Type District
Gouvernorat Lattaquié
Capitale Lattaquié
Démographie
Population 526 888 hab. (2004)
Densité 542 hab./km2
Langue(s) Arabe
Géographie
Superficie 971,61 km2

Le district de Lattaquié (arabe : منطقة اللاذقية (manṭiqat al-Lādhiqīyah)) en Syrie est un district du gouvernorat de Lattaquié au nord-ouest du pays. Son chef-lieu administratif est la ville portuaire de Lattaquié. Selon le recensement de 2004, le district comptait alors une population de 526 888 habitants[1] pour une surface de 971,61 km2.

L'agriculture prédomine dans ce district, avec en particulier la culture des citronniers, des pommiers et des oliviers. Avant la guerre civile syrienne, le tourisme sur la côte était une source de revenus importante à la saison estivale, avec notamment des touristes venus des États du golfe Persique.

Cette zone est habitée par une majorité d'Alaouites. C'est ici que se trouvent le djebel Turkmène (mont Turkmène, djebel al-Turkman) et la base militaire de Hmeïmim dans la zone de l'aéroport international de Lattaquié.

CantonsModifier

Le district de Lattaquié est divisé en sept cantons ou nahiés (population selon le recensement de 2004):

Notes et référencesModifier

  1. Recensement de 2004
  2. (en) « Latakia nahiyah population », Cbssyr.org (consulté le 23 février 2016)
  3. (en) « Bahluliyeh nahiyah population », Cbssyr.org (consulté le 23 février 2016)
  4. (en) « Rabi'a nahiyah population », Cbssyr.org (consulté le 23 février 2016)
  5. (en) « Ayn al-Bayda nahiyah population », Cbssyr.org (consulté le 23 février 2016)
  6. (en) « Qastal Ma'af nahiyah population », Cbssyr.org (consulté le 23 février 2016)
  7. (en) « Kesab nahiyah population », Cbssyr.org (consulté le 23 février 2016)
  8. (en) « Hanadi nahiyah population », Cbssyr.org (consulté le 23 février 2016)

BibliographieModifier

  • Fabrice Balanche, La Région alaouite et le pouvoir syrien, Paris, éd. Karthala, 2006