Les Fils d'Émile Pernot

Les Fils d'Émile Pernot est une distillerie (familiale jusqu'en 2005) traditionnelle française de La Cluse-et-Mijoux, fondée en 1889 par Émile-Ferdinand Pernot à Pontarlier dans le Haut-Doubs en Franche-Comté, avec pour produit phare l'absinthe (sans lien de parenté avec Henri-Louis Pernod, fondateur de la distillerie Pernod (groupe Pernod Ricard) à Pontarlier au début du XIXe siècle).

Les Fils d'Émile Pernot
logo de Les Fils d'Émile Pernot
Ancienne distillerie Cousin Jeune et actuelle distillerie Les Fils d'Émile Pernot de La Cluse-et-Mijoux (Haut-Doubs).

Création 1er octobre 1889
Fondateurs Émile-Ferdinand Pernot
Personnages clés Émile-Joseph Pernot
Roger-Emile et Georges Pernot
Émile-Gérard Pernot
Forme juridique SARL
Siège social Pontarlier
Drapeau de la France France
Direction Pierre Beuchet
Dominique Rousselet
Activité Production de boissons alcooliques distillées
Effectif 5 à 6 salariés
Site web http://www.emilepernot.fr/

Chiffre d'affaires 857 864 € (2014)

HistoireModifier

Le 1er octobre 1889 Émile-Ferdinand Pernot (distillateur originaire de la région de distilleries de Fougerolles en Franche Comté) s'associe aux frères Eugène et Adolphe Parrot de la distillerie « Parrot Frères » pour fonder la distillerie « Émile Pernot et Cie » 1 rue du Mont à Pontarlier (alors capitale française de l’absinthe ou Fée verte en rapport avec les pouvoirs séducteurs et intoxicants prêtés à cet apéritif au vif succès de cette époque). Les plantes d'absinthe sont produites localement, mises à macérer une journée dans de l'alcool dans un mélange d'autres plantes, puis distillées.

En 1908 Émile-Joseph Pernot (fils d'Émile-Ferdinand Pernot) devient directeur technique de la distillerie Cousin Jeune au lieu-dit Le Frambourg à La Cluse-et-Mijoux (à 4 km de Pontarlier), avant de succéder à son père à sa disparition en 1919 au 13 rue des Lavaux puis au 2 quai du Doubs à Pontarlier.

Ses deux fils Roger-Émile et Georges Pernot travaillent avec leur père dès leur plus jeune âge avant de lui succéder en rebaptisant la distillerie « Les Fils d’Émile Pernot ».

En 1915 à la suite de l’interdiction de l'absinthe en France, la distillerie familiale se diversifie en fabriquant des anisés, des liqueurs et des eaux-de-vie ... En 2001 à la suite de la ré-autorisation de distillation d’absinthe en France, la distillerie reprend sa fabrication dans ses deux alambics historiques et centenaires en cuivre avec ses recettes traditionnelles d’origine.

En 1979 Émile-Gérard Pernot, arrière-petit-fils d’Émile-Ferdinand, prend la tête de la distillerie Pernot jusqu’à sa retraite en janvier 2005 où il vend la distillerie familiale à Pierre Beuchet (négociant de vin de Bourgogne et de vin de Bordeaux), qui fait fructifier l’affaire en rachetant les distilleries Deniset - Klainguer en 2006 puis Cousin Jeune en 2009 dont les bâtiments historiques de La Cluse-et-Mijoux, à 4 km de Pontarlier, au pied du Fort de Joux, abritent depuis l'activité qui exporte à l’international.


Avec la Distillerie Pierre Guy de Pontarlier, elles font partie de la Route de l'Absinthe (franco-suisse).

ProductionModifier

  • La distillerie produit environ 14 références d'absinthes traditionnelles distillées selon des méthodes et recettes ancestrales dont : la Roquette 1797, la Perroquet, la Doubs Mystique, la Un Émile 45 (45°), la Un Émile 68 Verte (68°), la Berthe de Joux, la Belle Ensorceleuse, la Sauvage 1804, la Vieux Pontarlier, la Bianca Verde ...
  • Affiches et cartes postales thématiques, accessoires de dégustation : fontaines, verres, cuillères ...

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier