Discussion Wikipédia:Traduction automatique

Discussions actives

ExemplesModifier

L'apport d'exemples très typés serait une démonstration savoureuse de ces précautions (indispensables). -- -- Salutations louis-garden (On en cause) 26 février 2010 à 10:35 (CET)

Comme « au premier doucement » venant de al primo piano. -- -- Salutations louis-garden (On en cause) 1 mars 2010 à 10:59 (CET)
Hum, jolie. J'ai aussi violenté un article anglais sur Wikipédia:Traduction automatique/Exemple. Romainhk (QTx10) 1 mars 2010 à 11:30 (CET)

Essai ?Modifier

Il me semble que tout le monde est d'accord pour ne pas utiliser la traduction automatique, d'autant que ça découle du bon sens le plus évident, et que, de fait, les articles créés de la sorte sont déjà passés par les armes sur le champ. Est-il vraiment nécessaire de faire un sondage ou une prise de décision pour parler de recommandation dans le cas de quelque chose d'aussi trivial ? — Hr. Satz 26 février 2010 à 15:15 (CET)

La difficulté de ce texte est qu'il permet en quelques sorte de valider la pratique même si elle est déconseillée. Perso l'approche me gène en démontrant un intéret "Avantages escomptés d'une traduction automatique". - Loreleil [d-c]-dio 26 février 2010 à 15:28 (CET)
Le problème Loreleil, c'est que nous filons tout droit (si no problemo) vers le XXII ème siècle. WP à le devoir moral (mais pas l'obligation) d'anticiper les nouveaux outils qui seront mis à la disposition des futurs traducteurs qui ne font ou ne ferons pas forcément dans l'implication en => fr. GLec (d) 26 février 2010 à 16:30 (CET) Mais cela ne vaut pas à ma connaissance dans cet espace le statut de rédacteur/auteur/propriétaire pour un traducteur qui s'imaginerait que  
Loreleil : mon idée de départ était de démonter l'idée, dans le style : "pourquoi ça a l'air d'une bonne idée", "pourquoi c'en est pas une". Mais tel que c'est rédigé, c'est peut-être pas très clair. --Maurilbert (discuter) 26 février 2010 à 17:18 (CET)
Là, en tout cas, avec les puces et la croix noire, c'est très clair.   Addacat (d) 27 février 2010 à 10:26 (CET)

Ma façon de travaillerModifier

Les traducteurs automatiques peuvent être de bons instruments, comme les correcteurs orthographiques et grammaticaux ; écrivez : « Je sais bien qu'il me croit fautif mais je n'ai rien fait » et « Bien qu'il me croit fautif, je n'ai fait », on vous demandera à chaque fois s'il ne faut pas employer « croie » ; or, dans le premier cas il faudra laisser la phrase inchangée et la corriger dans la seconde. Le logiciel n'est donc là que pour attirer votre attention sur une faute possible mais la décision finale ne relève que de vous.

De la même façon le traducteur automatique de Google peut être utile, comme un conseiller dont les avis ne sont pas à dédaigner, mais on doit savoir qu'on reste toujours le maître du jeu. Imaginons que je veuille traduire en:Chondropathy, dans l'intention bien sûr de soumettre ensuite mon travail à un médecin. Pour « osteoarthritis » on propose « arthrose » ; je ne le savais pas, je commence par contrôler puis j'entre le terme dans mon dictionnaire Promt. Désormais il apparaîtra souligné de violet, ce qui indique qu'il a été vérifié. En revanche j'avais déjà noté qu'il ne faut pas traduire « joints » par « joints » mais par « articulations ». « Spinal disc herniation » devient chez Google « hernie discale épinière » ; l'expression me paraît suspecte et je me rends compte qu'effectivement le français se contente de « hernie discale », expression que j'entre elle aussi dans mon dictionnaire.

Faut-il traduire « relapsing polychondritis », par « polychondrite chronique » (qui a le meilleur test Google) ou « polychondrite récidivante » (que propose Google translation et que Wikipédia préfère) ? Je préfère en définitive le second puisque c'est celui qu'ont choisi les médecins de Wikipédia à qui je fais confiance.

Gros succès pour « causing disfiguration » ; je vois très bien ce que cela veut dire sans trouver une bonne équivalence, mais Google me propose un élégant « causant des préjudices esthétiques », qui pourrait bien me servir à une autre occasion.

Il y a bien sûr un travail de polissage : je ne dirai pas « quelques maladies courantes qui affectent le cartilage » mais « quelques maladies qui affectent fréquemment le cartilage », je ne parlerai pas d'« articulations exposées à un stress élevé » mais d'« articulations constamment sollicitées » etc. Mais c'est là un réflexe vieux de bien des années.

On voit par là ma façon de comprendre ces logiciels : c'est le bon chien qui vous accompagne à la chasse mais que vous n'allez pas lâcher dans la nature en espérant qu'il vous rapportera tout seul le gibier. Gustave G. (d) 27 février 2010 à 05:32 (CET)

Ta remarque soulève deux points importants :
  • l'utilisation d'un traducteur automatique seul n'est pas pratique : il faut au moins l'accompagner d'un correcteur orthographique et grammaticale personnalisable pour repérer facilement les expressions à corriger absolument, et permettre à la machine d'aquérir de nouveaux mots, de nouvelles expressions.
  • l'importance du contexte (dans ton exemple, médical) : c'est là que l'intelligence du traducteur est indispensable car les TA ne peuvent pas reconnaître le contexte. Et donc, il faut le traducteur lui-même connaisse un minimum le contexte ; c'est loin d'être utilisable comme un kleenex.
Àmha, voici le ton qu'il faut donner à la recommandation : les TA sont des outils mais pas des baguettes magiques (comme beaucoup de monde et d'IPs l'utilisent). Romainhk (QTx10) 1 mars 2010 à 12:15 (CET)

SourionsModifier

Je lis dans Ma vie numérique:

« La page est traduit et machine fournis «tels quels», sans garantie. La traduction automatique mai être difficile à comprendre. S'il vous plaît se référer à Article original en anglais mesure du possible. »

Qu'en dites-vous ? Gustave G. (d) 18 mars 2010 à 17:10 (CET)

Ils devraient aussi permettre de "se référer en mesure du possible" à l'original de cet avertissement peu convaincant ^^. C'est certainement la plus mauvaise idée qui soit pour faire un site multi-langues ; les unités ne sont même pas traduites dans le système métrique ("Pondérées à seulement 10.2 onces")! Romainhk (QTx10) 20 mars 2010 à 13:24 (CET)

Critère de détection?Modifier

Cet essai comporte un problème. Il se fait l'écho de la page qui recommande de supprimer les traductions automatiques. Mais comment savoir si une page est issue d'une traduction automatique?

Il faudrait ajouter un critère qui permette de dire quel article est une traduction automatique et lequel ne l'est pas. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 77.199.96.193 (discuter), le 20 décembre 2017 à 21:55‎ (CET).

Ben, y'en a : par exemple l'irruption dans la traduction d'un mot anglais qui n'a rien à y faire. Ou encore des passages difficilement compréhensibles et qui, dès lors qu'on connait un peu la langue d'origine, trouvent manifestement leur origine dans une interprétation erronée du terme utilisé (confusion entre deux homonymes par exemples).
Plus simplement, on trouve bien souvent dans une traduction automatique des constructions grammaticales complètement loufoques, qu'aucun traducteur humain n'oserait utiliser. J'essaierai d'en mentionner quelques unes ici la prochaine fois que j'en verrai : ça amuse toujours  . — Azurfrog [नीले मेंढक के साथ बात करना] 21 décembre 2017 à 21:24 (CET)
En ce qui concerne l'irruption dans la traduction d'un mot anglais, des passages difficilement compréhensibles, interprétation erronée du terme utilisé, il me semble qu'un traducteur humain faillible peut le faire aussi mal qu'un traducteur automatique faillible, car l'erreur est humaine.
Pour les constructions grammaticales complètement loufoques, je ne pense pas que cela soit si marqué que cela, notamment avec des outils modernes comme DeepL, et avec des retouches humaines, sauf dans des cas particuliers.
Toutefois, j'aurais bien ajouté vos réponse dans l'essai. Mais les dernières modifications réalisées ont été effacées. Ce non sens pourrait faire pleurer, mais je préfère en rire: un contributeur passe une heure (d'après les logs) à rédiger des textes pour essayer d'améliorer l'essai, en documentant consciencieusement, paragraphe par paragraphe les améliorations apportées, et un inconnu arrive et utilise un procédé qui sans un mot, supprime tout. On pourrait essayer de le comprendre s'il commentait sa démarche. Mais avec pour seul commentaire, sans un mot, deux lettre à la fois énigmatiques et magiques: la lettre R et la lettre V, ce n’est pas le cas. Comprenne qui pourra... Mais il s'agit d'un vrais revers: «Événement malheureux, accident survenant après une série de succès qui retourne une situation et la change en mal.» — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 77.199.96.193 (discuter), le 22 décembre 2017 à 01:47 (CET).
Vous avez raison, "77.199.96.193", de parler de la performance de DeepL. Croiser les résultats de Google Traduction avec DeepL donne de bons résultats pour conserver une juste syntaxe.
DeepL

--Etienne M (discuter) 2 février 2018 à 04:36 (CET)

La situation a évolué, heureusementModifier

La situation a quand même évolué : certes, on trouve toujours des traductions abracadabrantesques. Malgré tout, on trouve quand même assez souvent des traductions assez correctes dont la longueur peut atteindre une phrase complète ! Sous réserve évidemment que, derrière une phrase apparemment correcte, ne se niche pas un énorme contresens...

Malgré tout, si on refait aujourd'hui sur Google le test avec l'expression « Free speech and free beer », Google traduction propose quand même maintenant une traduction correcte à défaut d'être satisfaisante, avec « Discours libre et bière gratuite ». Et pour « Do british people drive on the right side? », on obtient « Les Britanniques conduisent-ils du bon côté? », ce qui n'est pas mal du tout et montre non seulement qu'ils lisent la Wikipédia francophone, mais aussi qu'ils savent en faire leur profit  . — Azurfrog [नीले मेंढक के साथ बात करना] 21 décembre 2017 à 21:24 (CET)

Bonjour, en ce qui me concerne, j'ai ébauché un essai sur ce sujet. J'ai essayé d'être fédérateur en me raccrochant aux articles dont j'ai eu plus ou moins connaissance. Et j'espère que ceux qui viendront après moi seront plus constructifs que destructifs, pour améliorer d'une manière ou d'une autre cet essai qui se trouve ici: Wikipédia:Disponibilité en langue française des articles de wikipedia. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 77.199.96.193 (discuter), le 22 décembre 2017 à 01:28 (CET).
Voyez-vous, Azurfrog, j’ai traduit dans ma vie assez de messages publicitaires auxquels je ne croyais pas un mot alors qu’il fallait donner un texte aussi convaincant que possible : j’étais payé pour ça. Je ne me laisse donc pas facilement tromper. Un prédicateur de la traduction automatique dit à la foule : « Regardez, je vous donne la phrase "Free speech and free beer" et… abracadabra ! elle vous est rendue par "Discours libre et bière gratuite !" » Du coup tout le monde tombe à genoux en s’écriant : « Miracolo ! Santo subito ! » Seul resté debout je m’avance et dis : « C’est très bien mais remballez vos exemples et prenez les miens. Essayez de traduire ces deux phrases : "Je n'ai pas trouvé de place de stationnement libre" et "Je n'ai pas trouvé de place de stationnement gratuite". Quel sera le résultat ? » Eh bien dans les deux cas DeepL nous donne « I couldn't find a free parking space », et pour Google Translate ce sera « I did not find any free parking space » et « I did not find a free parking space ». Qu’en pensez-vous ? La traduction entièrement automatique me fait donc penser à cette histoire dont on me parlait il y a bien longtemps : « L’avion décolle et une voix avertit les passagers : "Mesdame et Messieurs, vous êtes dans un avion sans pilote et entièrement automatique, mais rassurez-vous, tout a été minutieusement mis au point, vous êtes en sécurité et il ne peut rien vous arriver… rien vous arriver… rien vous arriver…" » Gustave G. (discuter) 28 janvier 2018 à 17:17 (CET)

Puisqu'on en parleModifier

Vous avez sans doute tous lu la nouvelle : « Un transfert invalidé à cause d'une erreur de traduction automatique ». Voilà un contrat qui a dû mettre en jeu des dizaines de milliers voire des centaines de milliers d’euros et qui a été annulé parce que les dirigeants ont cru bon d’économiser quelques sous pour la traduction. Mais, quand la publicité vous répète que « traduction automatique, ne signifie pas traduction approximative » et qu’on vous promet « des résultats professionnels immédiats et de qualité »… Gustave G. (discuter) 28 janvier 2018 à 17:53 (CET)

Retour à la page du projet « Traduction automatique ».