Discussion Projet:Algérie/Archive 2012 (mai à décembre)

Dernier commentaire : il y a 11 ans par Faycal.09 dans le sujet Mhamsa
Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Portail de qualité
  • Bon portail
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons


Bir Kasd Ali et Bir Kasdali sont proposés à la fusion modifier

  Bir Kasd Ali et Bir Kasdali sont proposés à la fusion
  La discussion a lieu sur la page Wikipédia:Pages à fusionner#Bir Kasd Ali et Bir Kasdali.
La procédure de fusion est consultable sur Wikipédia:Pages à fusionner.
mettre sa signature sous la forme 7=4 tildes

-- Vikoula5 (d) 5 mai 2012 à 21:42 (CEST)Répondre

Communes de la wilaya de Bordj Bou Arreridj ?? modifier

Chefaa et Zemmorah sont des communes de la wilaya de Bordj Bou Arreridj ?? -- Vikoula5 (d) 5 mai 2012 à 21:52 (CEST)Répondre

Bonjour,
  • pour les noms officiels des communes, tu peux consulter ce site officiel.
  • pour Zemmorah, il s'agit comme l'article indique de la commune de Bordj zemmoura, le bourg de Zemmoura a été baptisé Bordj "Fort" durant la période ottomane, donc une simple redirection suffira.
  • pour Chefaa, d’après l'article c'est une localité qui dépend de la commune de Khellil, il n'existe pas de commune de ce nom dans le site officiel que je t'ai indiqué, donc admissibilité à vérifier.--Waran 6 mai 2012 à 11:47 (CEST)Répondre
Bonjour Vikoula, Chefaa et Bordj zemmoura font bien parti de la Wilaya de Bordj Bou Arreridj, je te donne même les codes postaux des villes et villages de la wilayas ici. --Fayçal.09 (discuter) 7 mai 2012 à 18:03 (CEST)Répondre
@Faycal, Salut, Chefaa n`existe pas sur les cartes dans les sites du gouvernement en tant que commune comme ici sur le site du ministère de la culture, pour Bordj zemmoura tout est Ok -- Vikoula5 (d) 10 mai 2012 à 20:51 (CEST)Répondre
Biensur j'ai pas dit que Chefaa est une commune, j'ai juste dit qu'elle fait partie de la Wilaya de Bordj Bou Arreridj  . --Fayçal.09 (discuter) 10 mai 2012 à 21:11 (CEST)Répondre

Ligues de Football dans l'Algérie française modifier

Bonjour, Je suis en train de revoir les articles de sport en général et là j'aurai besoin de mes confrères wikipédiens qui ont vécu au temps de l'Algérie française. Je suis sur l'article Ligue d'Oran de Football Association qui était une ligue en Algérie avant son indépendance mais j'ai vu plusieurs problèmes qui sont les suivants :

  • il y a confusion entre la ligue et le championnat de cette ligue. Il y a la même problématique concernant les autres ligues sœurs qui existaient à l'époque. Pourquoi ne pas créer des articles sur les championnats de ses ligues afin qu'ils soient séparés de ses derniers comme on a fait avec les ligues qui existent actuellement dans l'Algérie indépendante. Ou alors faut il tout simplement les restructurer.
  • Le championnat de la Ligue d'Oran d'après l'article a commencé la saison du 1920-21 hors je sais que le Club des Joyeusetés d'Oran (CDJ) l'a déjà remporté en 1913-14...!!! Est ce que la saison 1920-21 correspond à la création de la ligue et non pas du championnat ?

J'ai aussi des questions :

  • Le championnat d'Oranie de 1ère Division c'est quoi ?
  • La coupe Bastos, est ce que c'est la coupe d'Oranie ?

Salutations. --Fayçal.09 (discuter) 10 mai 2012 à 21:13 (CEST)Répondre

Des étudiants algériens contribuent à leur premier article sur Wikipédia modifier

Bonjour,
Cet article pourrait vous intéresser : Algerian university students contribute their first Wikipedia articles. Moumou82 [message] 12 mai 2012 à 11:59 (CEST)Répondre

Merci boucoups pour l`info trouver   -- Vikoula5 (d) 13 mai 2012 à 11:13 (CEST)Répondre
  ! --Indif (d - c) 14 mai 2012 à 15:15 (CEST)Répondre
Merci pour l'info confrère Moumou. --Fayçal.09 (discuter) 20 mai 2012 à 08:51 (CEST)Répondre

Ordre du Mérite national modifier

Bonjour, j'aimerais renommer l'article Ordre Mérite national (Algérie) en Ordre du Mérite (Algérie) ou bien Ordre du Mérite national. La première solution nécessite une parenthèse pour distinguer l'article des autres ordres nationaux, listés sur la page Ordre du Mérite, mais elle serait inutile dans le second cas. Il apparaît sous le titre « Ordre du Mérite national » dans la liste d'ordres civils et militaires et dans le journal officiel [1], donc je penche plutôt pour Ordre du Mérite national. Neatnik (d) 19 mai 2012 à 22:03 (CEST)Répondre

Bonsoir, pour moi sois je garderais celui qui est en ce moment sois Ordre du Mérite national. -- Vikoula5 (d) 19 mai 2012 à 22:58 (CEST)Répondre
Bonjour, Il serait préférable d'ajouter seulement du au titre pour que ça soit Ordre du Mérite national (Algérie), il faut garder la parenthèse pour la distinguer des autres ordres du mérite, il faut aussi garder national pour bien préciser que c'est pas régional par exemple et puis c'est la nomination officielle. En dernier, il faut ajouter l'article dans la liste Ordre du Mérite. Salutations. --Fayçal.09 (discuter) 20 mai 2012 à 09:05 (CEST)Répondre

Les évènements de T'Kout de 2004 modifier

Bonjour! je voudrai vous proposer un petit aide pour la neutralité des point de vu de la section T'Kout#Les.C2.A0.C3.A9v.C3.A8nements_de.C2.A0T.27Kout_de_2004. je propose de trouver des source officiel et de bonne qualité, pour la sous section l`article de T'Kout. Cordialement -- Vikoula5 (d) 20 mai 2012 à 13:59 (CEST)Répondre

Bonjour, les émeutes sont fréquents en Algérie depuis 2001, voici une source qui recense les émeutes dans la wilaya de Batna rien que en 2004[2]. A mon avis c'est un fait divers, il ne faut pas trop développer le texte consacré car ça n'a pas trop d’intérêt encyclopédique, sinon voici les articles de presse qui évoquent ces émeutes, tu pourra reformuler ton texte suivant les sources:
--Waran 20 mai 2012 à 14:14 (CEST)Répondre
Salut Waran et merci de tes sources. c'est par un fait divers, puisque c`été un peux grave comme évènement on as même un procès dans le tribunal Abane-Ramdane d’Alger. [3] j`ai besoin juste d`aide niveau du texte a écrire. -- Vikoula5 (d) 20 mai 2012 à 14:21 (CEST)Répondre
Ok, je te propose ce texte, qui est une synthéses de deux articles de presse:
Les localités de T'kout et Taghit ont connu des émeutes en 2004 suite à la mort du de Argabi Chouaïb, âgé de 19 ans, abattu par des éléments de la garde communale. Ces émeutes ont été suivies de nombreux procès et des peines d'emprisonnement à l'encontre d'une trentaine de jeunes, principalement de T'kout(ref:[4]).
Le directeur du quotidien Le Matin et la journaliste Abla Chérif, auteur d’un article incriminant des éléments du corps de la gendarmerie dans des pratiques de torture, ont été accusés de diffamations et d'outrage à une institution officielle. Suite à une plainte déposée par le ministère de la Défense nationale qui a engagé des poursuites judiciaires après la publication de témoignages de jeunes de T'kout qui ont affirmé avoir été torturés après leur arrestation(ref:http://www.djazairess.com/fr/liberte/26085).
--Waran 20 mai 2012 à 14:40 (CEST)Répondre
Мerci je vais le mettre   -- Vikoula5 (d) 20 mai 2012 à 14:57 (CEST)Répondre

Désébauchage de T'Kout modifier

je vous invite a donner vos avis ici. Cordialement -- Vikoula5 (d) 23 mai 2012 à 19:01 (CEST)Répondre

M'chira et El Mechira modifier

Bonjour, d’après La loi n° 84-09 du 4 février 1984 relative à l’organisation territoriale de l'Algérie sur le site du Ministère de l’intérieur algérien, le nom correcte de la commune est El Mechira, cependant l'article M'chira est plus développé, par conséquent on ne peut pas mettre une simple redirection, est ce que quelqu'un peut faire une demande de fusion, on gardant l’article El Mechira.--Waran 24 mai 2012 à 11:25 (CEST)Répondre

  M'chira et El Mechira sont proposés à la fusion
  La discussion a lieu sur la page Wikipédia:Pages à fusionner#M'chira et El Mechira.
La procédure de fusion est consultable sur Wikipédia:Pages à fusionner.
mettre sa signature sous la forme 7=4 tildes

-- Vikoula5 (d) 24 mai 2012 à 19:49 (CEST)Répondre

  Fait. fusion faite. --Fayçal.09 (discuter) 15 juin 2012 à 17:45 (CEST)Répondre

Ali Bencheikh (d · h · j · ) modifier

Salut à tous. Je viens de tomber sur cet article en créant une page d'homonymie et ai constaté un problème d'affichage fort disgracieux de l’infobox. Je manque de repères question infobox de football  . Quelqu'un parmi vous en aurait-il plus pour arranger ça ? --Frenchinmorocco (d) 24 mai 2012 à 20:51 (CEST)Répondre

Merci  , c’était un modèle date mal fermé.--Waran 24 mai 2012 à 22:08 (CEST)Répondre

Sidi-Ferruch modifier

A mon avis, le nom officiel actuel du village est Sidi Fredj, et que Sidi-Ferruch est l'ancien nom colonial. On trouve plusieurs ouvrages sur internet pour les deux noms. J'aimerez bien qu'on jette un œil la dessus. Merci. --Fayçal.09 (discuter) 25 mai 2012 à 10:17 (CEST)Répondre

Oui tu as raison le village est Sidi Fredj, voire le JO algérien [5] -- Vikoula5 (d) 25 mai 2012 à 10:39 (CEST)Répondre
Merci Vikoula pour ce lien très important, à moin qu'un autre confrère soit contre, je pourrai procéder au renommage de la page. --Fayçal.09 (discuter) 25 mai 2012 à 12:07 (CEST)Répondre
Si vous êtes d'accord, je propose de renommer ce lieu en Sidi Fredj (Alger) pour le différencier de l'article Sidi Fredj de Souk Ahras. Pour ce dernier je propose de le renommer Sidi Fredj (Souk Ahras). --Fayçal.09 (discuter) 25 mai 2012 à 12:31 (CEST)Répondre
je te propose de crée une page Sidi Fredj (homonymie) et de faire ce que tu voulez faire pour les deux   -- Vikoula5 (d) 25 mai 2012 à 12:44 (CEST)Répondre
Bonjour. Merci de consulter la page de discussion de Sidi Ferruch. La question y est abordée, et avait été résolue selon le principe de moindre surprise et d'usage dans la langue française. Cordialement. --Tmouchentois (d) 25 mai 2012 à 13:47 (CEST)Répondre
La page de discussion a déjà été consultée bien évidemment, mais le fait est que le nom officiel actuel est bel est bien Sidi Fredj, et là il s'agit d'un nom propre d'un lieu, et il se fait que ce lieu se trouve en Algérie et que l'état de ce dernier a décidé de donner ce nom là qui est en fait son nom historique. Il y a même le lien du site officiel du JO apporté par Vikoula, je peut même vous donner ça dans le même site ici. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 25 mai 2012 à 17:45 (CEST)Répondre
Voila l`entre du village en image ici -- Vikoula5 (d) 25 mai 2012 à 21:44 (CEST)Répondre
Merci Vikoula pour la photo, mais j'ai du mal à voir cette image mais peut être c'est seulement à mon niveau  , je propose donc de la visualiser ici au cas ou certains ont le même problème que moi. --Fayçal.09 (discuter) 25 mai 2012 à 22:11 (CEST)Répondre
@Fayçal bonjour. Le nom officiel de Londres est London, celui de Münich München, etc... Les critères de la nomenclature officielle servent à pallier les défauts de l'usage en langue française, mais l'usage de la langue française prévaut sur elle. Mais je n'ai pas le temps, ni l'envie de ferrailler. Cordialement. --Tmouchentois (d) 26 mai 2012 à 08:12 (CEST)Répondre
Bonjour Tmouchentois, la difference entre l'Angleterre, l'Allemagne et l'Algérie, c'est que ce dernier est francophone, Sidi Fredj est vraiment son nom en français, juste que son ancien nom colonial a été changé tout comme Es Senia qui s'appelait La Sénia à l'époque coloniale. --Fayçal.09 (discuter) 26 mai 2012 à 08:59 (CEST)Répondre
L'Algérie un pays francophone ! C'est un vrai scoop. J'en suis resté à l'article 3 de la constitution de 1996 (L’Arabe est la langue nationale et officielle) , et à l'article 3bis de la révision de 2002 (Tamazight est également langue nationale). Mais sans doute une révision m'aura-t-elle échappé. Sidi Fredj n'est pas un nom en "français" mais un nom en arabe transcrit en caractères latins, il y a bien plus qu'une nuance. Sidi Ferruch n'est pas davantage un nom en français, mais un nom arabe tel que la langue française l'a naturalisé. Cordialement. --Tmouchentois (d) 26 mai 2012 à 20:46 (CEST)Répondre
Je n'ai jamais dit que c'étaient des noms d'origine françaises tout comme La Sénia. Mais à l'époque coloniale, les français prononçaient comme ils pouvaient ces noms qui étaient étrangers pour eux. T'as cité deux exemples London et München, hors quand je lis la première je sait que c'est de l'anglais, la deuxième je sait que c'est de l'allemand. Mais quand je lis Sidi Fredj, c'est pas de l'arabe car ça s'écrit سيدي فرج, en berbère ça s'écrit autrement, je sait que s'est pas de l'anglais ni de l'allemand, alors c'est en quelle langue ? Et comme tu dis même Sidi Ferruch c'est pas du français tout comme Londres ou Munich qui veut rien dire du tout en langue française. En final ni toi ni moi somme président d'Algérie, le nom officiel est bel est bien Sidi Fredj et on n'est plus dans l'époque coloniale sinon on doit aussi renommer Annaba en Bône, Skikda en Philippeville, Es Senia en La Sénia...etc. Là on est en Algérie d'aujourd'hui avec ces nom officiel actuels. En final, la langue française est la 3è langue du pays, et tu la trouve dans toutes les administrations algériennes, les sites officiels sont la preuve. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 26 mai 2012 à 23:35 (CEST)Répondre
Le français n'est pas une langue officielle mais elle est une langue d'usage même au sein des institutions, il suffit de voir le Journal Officiel qui est publié en arabe et en français, de même que toutes les institutions du pays ont une page en français, donc nier que l'Algérie est un pays francophone, c'est assez particulier... Pour revenir au cas de Sidi Fredj, l'exemple de Londres ou Munich n'est pas bon, car l'Algérie est un pays francophone, aujourd'hui il n'y a plus personne qui appel Sidi Fredj Sidi Ferruch en Algérie, les algériens d'aujourd'hui l'appelent Sidi Fredj. --Sandervalya (d) 27 mai 2012 à 20:23 (CEST)Répondre
Bonjour. Je crois que nous nous égarons, et la situation assez particulière de la langue française dans le contexte algérien est fort bien décrite par les spécialistes, sans qu'il soit nécessaire de développer nos points de vue (par ex. Ambroise Queffelec, Yacine Derradji, Valérie Debov, Dalila Smaali-Dekdouk, Yasmina Cherrad-Bencheffra, Le français en Algérie; lexique et dynamique des langues, éditions Duculot , 2002, [6]).
La question n'est pas l'usage en Algérie, mais l'usage wikipédien, en particulier Wikipédia:Conventions sur les titres. Sur la base de la 4° recommandantion, « Le « titre le plus commun » est le titre le plus courant ou le mieux attesté dans le contexte francophone. », il se trouve que la publication de référence francophone à caractère encyclopédique à laquelle je me suis référé donne Sidi Ferruch (le même grand robert des noms propres donne Sidi Ferruch, Annaba, etc...). Et je ne parle même pas de la recherche d'occurrences par Google Books ! Cordialement. --Tmouchentois (d) 28 mai 2012 à 09:03 (CEST)Répondre
Bonjour. Si cela peut vous aider, on s'est retrouvé, dans le cadre du projet Maroc, dans une situation qui me rappelle la présente, avec Loualidia (nom fourni par la traduction officielle) et Oualidia. D'habitude, on garde la forme officielle en français pour le titre, mais pas là, en raison de l’usage largement plus développé de Oualidia, notamment sur le web marocain (mais aussi et avant tout dans des dictionnaires ou des encyclopédies.) --Frenchinmorocco (d) 28 mai 2012 à 09:32 (CEST)Répondre

Bonjour, résumons les choses, Sidi Fredj à été baptisé Sidi Ferruch lors de l'époque coloniale. A l'indépendance, il a été rebaptisé Sidi Fredj tels qu'on l'appelait avant l'époque coloniale tout comme la plupart des villes, villages et régions en Algérie. On trouve ça même dans les sites officiels algériens (presse, gouvernement...etc). Même quand on va à Alger, c'est marqué Sidi Fredj. Tmouchentois tu parle d'un certain français Algérien, il y a le le français parler et l'écrit et l'écrit c'est du français comme celui de France tout comme l'arabe parler qui est typiquement algérien mais l'arabe écrit c'est de l'arabe classique commun. En final je ne vois pas pourquoi on fera une exception pour Sidi Fredj et on la laisse tels qu'elle a été nommée en période coloniale alors officiellement elle est nommée ainsi. Vikoula a même donné le site officiel du ministère et il n'y a pas plus officiel que ça. --Fayçal.09 (discuter) 28 mai 2012 à 10:27 (CEST)Répondre

Voici l'histoire de Sidi Fredj, cela peut être très interessant Sidi Fredj - Une ville, une histoire 1, 2, 3, 4, 5, 6 et fin. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 28 mai 2012 à 10:35(CEST)
Si on regarde les livre de Google Book en va remarquer que pour la recherche de Sidi Ferouch[7] en trouve la plupart des livre entre 18XX et 195X, qui dit que c`est l`ancien nom, pour Sidi Frej[8] la grande partie des livres sont de 1960 a 2012 !! juger de vous même. Cordialement -- Vikoula5 (d) 28 mai 2012 à 18:50 (CEST)Répondre
Si vous êtes tous d'accord, je vais procéder au changement des noms comme prévu au début. Je vois dans l'article qu'une grande partie de l'histoire est consacrée à l'époque coloniale française, je propose aussi de parler du nom Sidi Ferruch ou alors de créer un chapitre Toponymie ou on pourra en parler de ce nom. Je pense que tous le monde sera satisfait. J'attends vos réponses. --Fayçal.09 (discuter) 29 mai 2012 à 08:15 (CEST)Répondre
Bonjour Faycal.09. Même si je ne suis pas encore intervenu dans cette discussion, je la suis quand même avec grand intérêt, et je dois avouer que je ne me suis pas encore fait ma religion. Il n'y a aucune urgence à procéder au changement, laissons-nous quelques jours de réflexion. Cordialement. --Indif (d - c) 29 mai 2012 à 09:33 (CEST)Répondre
Bonjour Indif, si certains ont besoin de temps pour y réfléchir, de ma part ça ne me pose pas de problèmes. Au contraire comme je l'ai toujours dit on est ici des confrères sensé travailler dans le même but et dans le même sens. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 29 mai 2012 à 11:31 (CEST)Répondre
Bonjour. Personnellement, je me rallierai à la forme la mieux attestée dans les ouvrages de référence, encyclopédies ou dictionnaires de noms propres. Il ne s'agit que d'un lieu-dit, mais sa notoriété est suffisamment attestée pour qu'il soit probablement indiqué. Ma réf. au Gd Robert des noms propres est datée 1992.
@Fayçal. Voilà une démarche positive, qui se démarque de l'habituelle contradiction d'autres contributeurs qui se focalisent sur des points de détail, sans avoir la moindre intention de s'atteler au fond des articles. J'avais largement développé les quelques journées décisives dans l'histoire de l'Algérie qui se sont déroulées à Sidi-Ferruch, mais ouvert aussi d'autres sections historiques restées vides depuis deux ans. J'ai quelques dessins et gravures anciens de la mosquée, intérieur et extérieur, et de la torre chica qui lui était accolée, pour illustrer des développements sur le marabout ici enterré, quel que soit son nom. J'avais également amorcé la possibilité d'un développement sur l'urbanisme contemporain, par la référence à Fernand Pouillon mise en intro.
Cordialement. --Tmouchentois (d) 30 mai 2012 à 12:08 (CEST)Répondre
Bonjour, c'est un lieu dit mais autours de ce lieu il y a un village qui porte ce nom avec son petit port historique. Comme tu le sait, devant chaque port il y a un village ou une ville.
@Tmouchentois, J'ai fait l'école algérienne (primaire, collège, lycée et univ.) et l'école française (univ.), dans la première école on ne pouvait ne pas nous enseigner Sidi Fredj car c'est un lieu qui est passé par des événements historiques importants, mais la première fois où j'ai appris l’existence du nom Sidi Ferruch c'était sur Wikipédia. Je pense que l'époque coloniale française est l'une des parties importantes que l'Algérie a traversé avec ces différences et c'est faits. Le travail que tu fait est extrêmement important, avec les contributions et le travail que tu fait dans differents articles, t'as pu nous emmener jusqu'à l'époque de l'Algérie française comme si on voyageait vers le passé et qu'on le vis au temps présent. Je pense que t'as présence au Wikipédia est extrêmement importante car notre travail se complète. J’espère aussi que tu réalise l'importance des contributeurs qui sont d'une époque différente de la tienne. Tout le monde se complète et on doit travailler ensemble pour bien avancer dans ce projet.
En final pour ce qui est du livre Robert, chez mes parents où j'ai grandit il y avait le Grand Robert, un livre exceptionnel que j'aimais beaucoup lire, mais peut être que ce livre doit être revu sur ce point, de ma part j'en suis convaincu que l'endroit s'appelle bel est bien Sidi Fredj actuellement. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 30 mai 2012 à 15:49 (CEST)Répondre
Hum ! Nous vivons à la même époque  . S'il s'agit de mon âge, je n'ai quand même pas connu le débarquement de Sidi Ferruch ! S'il s'agit de mes « contributions » à Wikipedia, j'ai aussi posé pas mal de données actuelles, en particulier pour les communes des wilayas d'Oran, d'Aïn Témouchent, de Sidi Bel Abbès, et même de Mascara... mais je suis loin du compte par rapport à Poudou ou à Indif.
Sur cet autre point: « J’espère aussi que tu réalise l'importance des contributeurs qui sont d'une époque différente de la tienne. », bien sûr que j'attends beaucoup de vous tous pour écrire sur les réalités sociales, culturelles, politiques algériennes actuelles ... mais sans langue de bois et compresses aseptiques, et sans non plus, à l'inverse, tomber dans les impressions subjectives. Cordialement. --Tmouchentois (d) 30 mai 2012 à 21:57 (CEST)Répondre
Je ne suis peut être pas de ton époque mais je ne suis plus jeune non plus  . Je pense que je me suis mal exprimer, biensur tu contribue sur beaucoup de domaines et tu couvre toute les époques en général mais ce que je voulais dire c'est que tu es plus pointu que moi sur certaines époques et visé versa  . Biensur je salut Indif pour son travail ainsi que Poudou qui nous manque beaucoup. Je salut aussi Waran et Vikoula et tout ceux que j'ai pas cité et qui travail dans la sérénité. Après je suis d'accord avec toi pour ce qui est des contributeurs qui sont moins sérieux pour ne pas employer d'autres termes. Mais en final je le redit, on a besoin de se resserrer les coudes au lieu de s'affronter (parlant de façon général). --Fayçal.09 (discuter) 30 mai 2012 à 22:57 (CEST)Répondre
@Témouchentois, je crois que vous faites erreur en pensant que c'est la pensée unique qui nous fait fait dire que c'est Sidi Fredj et non Sidi Ferruch, prenons alors les choses autrement, regardez la fiche wikipedia d'une ville qui a changé de nom, quel non on garde d'après vous ? l'ancien où le nouveau ? --Sandervalya (d) 1 juin 2012 à 13:05 (CEST)Répondre
Bonsoir Sandervalya. Non, je ne vois pas bien en quoi la pensée unique est en cause ici. Personne, en tout cas pas moi, ne doute du caractère officiel du nom Sidi Fredj. Il s'agit de savoir laquelle des deux formes Sidi-Ferruch/Sidi Fredj est validée dans les publications « savantes » francophones. C'est la même problématique, pour un sujet bien différent, que les sempiternels débats sur Mahomet/Muhammad dont se régalent (?) les wikipédiens spécialistes de la question. Je ne pense pas que l'on puisse parler dans ces cas là de noms différents, mais de la compréhension et de l'appropriation que se fait une langue d'un nom ou d'un mot étranger (parfois sans trop de déformation comme pour Oran, Constantine, Mostaganem, Mascara, Tlemcen, etc..., mais aussi parfois avec des détours bien étranges, comme pour Alger, où la prononciation française permet difficilement de reconnaître le nom d'origine, graphie reprise au catalan, qui prononce les lettres A.L.G.E.R. aldjère, où l'on reconnaît assez bien la forme autochtone).
Pour les communes dont les noms ont changé, c'est à dire celles qui avaient reçu un nom français, la plupart du temps villages ou villes de colonisation, les encyclopédies ont tranché pour leur nom arabe, comme on peut s'en rendre compte pour les plus importantes (Nemours/Ghazaouet, Orléansville/El-Asnam/Chlef; Philippeville/Skikda, etc...), et Wikipedia a fait de même. Cordialement. --Tmouchentois (d) 1 juin 2012 à 20:46 (CEST)Répondre
Mon idée c'est qu'à partir du moment qu'on parle d'une entité administrative, en l’occurrence une localité, il faut s'en tenir à la forme retenue par les documents officiels d'autant plus que les documents officiels donnent la graphie en arabe et en français, donc je trouve que l'on se perd en conjecture alors que la solution est simple. Pour ce qui est de Mahomet c'est différent, je ne connais aucune autorité administrative qui gère ce dossier   --Sandervalya (d) 1 juin 2012 à 23:50 (CEST)Répondre
Bonjour à tous. Voici quelques uns de mes résultats de recherche :
Le constat qui saute aux yeux est qu'aucun des deux termes ne l'emporte de manière déterminante. Le choix de l'un ou l'autre sera donc un choix purement subjectif. Pour moi, Sidi Fredj constitue le choix le plus raisonnable, le critère de moindre surprise étant respecté par la redirection Sidi Ferruch. Cordialement. --Indif (d - c) 15 juin 2012 à 11:52 (CEST)Répondre
Bonjour Indif. C'est bien pourquoi je préfèrerais échapper à la subjectivité, en tablant sur la qualité des sources. Je me répète: « Personnellement, je me rallierai à la forme la mieux attestée dans les ouvrages de référence, encyclopédies ou dictionnaires de noms propres. » J'espérais, sans le dire, que tu avais l'opportunité de consulter de tels ouvrages, dans leur dernière édition. Cordialement. --Tmouchentois (d) 15 juin 2012 à 12:35 (CEST)Répondre
Pour info, voici le résultat de mes courtes recherches dans deux dictionnaires : le Larousse en ligne a adopté comme entrée Sidi-Ferruch en précisant aujourd'hui Sidi Fredj (et Sidi-Ferruch aujourd'hui Sid Fredj est la dénomination qu'on voit apparaître dans l'onglet de navigation : [9]) ; quant au Dixel 2010 (éd. Le Robert), l'entrée est Sidi Fredj, suivie de anciennement Sidi-Ferruch. Avec ça, je vous ai bien avancés.   Plus sérieusement, je me dis que nommer ici Sidi-Ferruch cette commune officiellement nommée Sidi Fredj (d'où ce type de panneau d'entrée), cela contribue à ramener la localité avant tout à son passé, et une redirection de Sidi-Ferruch vers Sidi Fredj permettrait de l'éviter ; en revanche, s'il en est question dans un article sur un plan historique, l'emploi de Sidi-Ferruch se justifie complètement (et le lien vers l'article permet alors de connaître sa nouvelle identité).   --Frenchinmorocco (d) 15 juin 2012 à 13:23 (CEST)Répondre
PS : Je n’avais pas réalisé qu'il existait deux articles : Sidi-Ferruch et Sidi Fredj… et ne comprends pas pourquoi Sidi Fredj est déclarée comme commune (et Sidi-Ferruch comme village de la commune de Staoueli et non de la commune de Sidi Fredj). Quelque chose m'échappe. --Frenchinmorocco (d) 15 juin 2012 à 13:43 (CEST)Répondre
Bien vu Frenchinmorocco ! Si le choix se porte sur Sidi fredj, il y aura du renommage à faire : Sidi Fredj à renommer en Sidi Fredj (Souk Ahras), Sidi Ferruch à renommer en Sidi Fredj (Tipaza) et enfin transformation de Sidi Fredj en page d'homonymie. --Indif (d - c) 15 juin 2012 à 14:05 (CEST)Répondre
Ce ne sont donc pas les mêmes. J'aurais pu m'en rendre compte en descendant un peu dans les articles et en regardant les cartes.  En ce qui me concerne, je ne vois pas l'intérêt d'une page d'homonymie quand il y a seulement deux articles : autant renvoyer de l'un à l'autre avec le modèle {{homonymie}} et choisir la première piste d'arrivée en fonction de l'effet de moindre surprise (donc vers l'ancien Sidi-Ferruch, puisque c'est le seul, a priori, cité dans des dictionnaires). Cela dit, vous ferez comme vous voudrez car si le projet Algérie m'intéresse, je n'en fais cependant pas partie. --Frenchinmorocco (d) 15 juin 2012 à 14:17 (CEST)Répondre
(  Sacrée Edith !) Bonjour   Tmouchentois ! En fait, mon raisonnement subjectif repose sur deux principaux arguments :
  • Il y a d'abord le poids à donner aux sources : nous nous retrouvons mutatis mutandis dans la situation de Tokyo et ses macrons. Maints ouvrages de référence écrivent Tōkyō, mais la graphie Tokyo a été préférée, car plus courante.
  • Ensuite, Sidi Fredj n'est certes pas la graphie la plus courante (pas plus que Sidi Ferruch), mais il est évident qu'elle tend de plus en plus à l'être.
  • Enfin, les sources gouvernementales, et a fortiori les journaux officiels, constituent des références incontournables qui font que, par exemple, les titres des articles des communes françaises renommées sont modifiés sitôt les décrets publiés au JO, sans aucun égard à ce qu'écrivent les encyclopédies de référence  .
--Indif (d - c) 15 juin 2012 à 13:54 (CEST)Répondre
@Indif. C'est là où le serpent se mord la queue   (cf. ci-dessus le début de la discussion)... il est probable que la France est un pays francophone, dont les publications de l'état peuvent faire référence pour une encyclopédie francophone (à noter, la publication par Légifrance en arabe, allemand, anglais, etc... [10], ne fait pas à ma connaissance de la France un pays arabophone, germanophone ou anglophone... et je ne mésestime pas, en écrivant cela, le statut particulier du français en Algérie, particulièrement jusqu'au début de la décennie 1970).
@Frenchinmorocco. "Notre" Sidi-Ferruch/Sidi Fredj est situé sur la côte quelques KMS à l'ouet d'Alger; il s'agit d'une section de la commune de Staoueli. La commune de Sidi Fredj est située à la frontière tunisienne. Il est donc urgent de créer une page d'homonymie pour permettre d'éviter la confusion, de renommer la page de redirection Sidi-Fredj (Tipaza) - qui ne correspond à rien du tout- en Sidi Fredj (Staoueli). Cordialement. --Tmouchentois (d) 15 juin 2012 à 14:31 (CEST)Répondre
Bonjour, Sidi Fredj appartient à la commune de Staoueli qui ne fait plus partie de la Wilaya de Tipaza depuis le dernier découpage administratif mais appartiens à la Wilaya d'Alger comme on voit ici, c'est pour cela je voulait la renommer en Sidi Fredj (Alger). Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 15 juin 2012 à 17:13 (CEST)Répondre
@Tmouchentois.  . C'est précisément pour sortir de ce cercle vicieux (devoir décider qui du gouvernement algérien ou des encyclopédies papier a le plus raison), que je m'en suis remis à la mesure de l'usage de l'un ou de l'autre terme. Avant juillet 1962, Googles livre donne 373 occurences pour Sidi-Ferruch et seulement 48 pour Sidi-Fredj, pour pratiquement s'équilibrer après 1962. Si je compare deux quotidiens de référence français et algérien, Le Monde renvoie 40 occurences de Sidi-Ferruch là où El Watan renvoie 619 occurences de Sidi Fredj. L'édition française semble inéluctablement cantonner l'usage de Sidi Ferruch au débarquement de 1830 (et éventuellement pour rappeler l'existence du paquebot le Sidi Ferruch), tandis que l'édition algérienne fait monter en puissance Sidi fredj. Alors, que choisissons-nous, endive ou chicon ?   --Indif (d - c) 15 juin 2012 à 18:33 (CEST)Répondre
@Indif. Qui, entre les sources, a raison ? n'est pas la bonne question, mais c'est laquelle est recevable pour le projet ? mais j'avais compris que nous ne sommes pas tout à fait en accord sur ce sujet  . Quant au choix offert, plutôt qu'entre endive et chicon, je le vois entre douar et duwar. --Tmouchentois (d) 15 juin 2012 à 21:36 (CEST)Répondre
Bon parlons de l'essentiel, je pense à part Tmouchentois  , tout le monde est d'accord pour nommer l'article en Sidi Fredj, je propose d'ajouter (Alger) ou alors (Staouéli) si vous préférez même si je suis plus pour la première. Pour le second article, je propose d'ajouter (Souk Ahras). Vous en pensez quoi s'il vous plait   ? --Fayçal.09 (discuter) 15 juin 2012 à 22:31 (CEST)Répondre
C'est précisément pour cela que j'ai cité l'exemple de Tokyo : il arrive que l'usage vulgaire (la presse notamment) l'emporte sur l'usage savant (les encyclopédies papier dans ces deux cas). Mais il est clair que quel que soit le choix que nous ferions, nous trahirons irrémédiablement la vérité. (Et je ne connaissais pas la graphie duwar  .) --Indif (d - c) 16 juin 2012 à 00:01 (CEST)Répondre
Bonjour. Je ne persisterai pas dans ce débat, laissant la voie libre à la majorité. Je le fais avec une certaine amertume, notant que l'effort insistant de Fayçal pour renommer chicon l'endive, ou vice-versa (selon la plaisante comparaison d'Indif) ne s'accompagne d'aucun effort concomitant d'information sur l'article, malgré ce qu'il indiquait plus haut. Cordialement. --Tmouchentois (d) 16 juin 2012 à 09:42 (CEST)Répondre
Hmm... Tmouchentois d'après ton pseudo tu as un lien avec Aïn Témouchent, pourquoi tu viendrais pas avec moi, je part en juillet à Oran et c'est pas loin de Témouchent. Viens je t'invite du fond du cœur, on va boire un café et on va bien discuter et tu verra les choses différemment après, j'en suis sure.
Pour ce qui est de l'article, je pense que ma proposition était bien fondée et j'ai écouté et respecté l'avis de tout le monde y compris le tiens et je n'ai pas décidé tout seul. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 16 juin 2012 à 10:21 (CEST)Répondre
@Fayçal. Mais qu'est ce que cela a à voir avec les contributions sur les articles ? Merci pour l'invitation, mais si le désir me prenait de revisiter l'Algérie, ce serait plutôt en famille. Cordialement. --Tmouchentois (d) 16 juin 2012 à 10:57 (CEST)Répondre
@Tmouchentois, mon invitation était sincère mais t'es libre de tes décisions, ces dans nos coutumes d'inviter. Après je ne parlait pas des contributions des articles, je répondait par rapport à l'article dont il est question quand a employé le terme effort insistant de Fayçal que l'avis était celui de tout le monde y compris le mien biensur. --Fayçal.09 (discuter) 16 juin 2012 à 11:09 (CEST)Répondre

Ghamra modifier

Bonjour, je viens de faire le ménage sur la localité Ghamra, au début je croyais que c'est une commune, mais non c'est juste une localité, je pense qu'il faut supprimer cet article et faire de même avec les autres localités sans notoriétés qui ne sont pas des communes.--Waran(d) 31 mai 2012 à 08:36 (CEST)Répondre

Bonjour, j'ai fait quelques recherches sur cette localité au cas ou c'est un lieu important, historiquement, culturellement, géographiquement...etc mais je n'ai rien trouvé même en arabe. Peut être nos confrères trouverons quelques choses. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 31 mai 2012 à 17:01 (CEST)Répondre
Elle a une fiche dans le livre d'Achour Cheurfi, dictionnaires des localités algériennes, c'est la seconde aggolomération de la commune de Guemar. Agglomération secondaire de la commune de Guemar, dans la wilaya d'El Oued, elle compte 2787 habitants en 1987 et 2133 habitants en 1998. 50m d'altitude. Profondeur de la nappe phréatique, 6 à 7 m. --Sandervalya (d) 1 juin 2012 à 13:14 (CEST)Répondre

c'est le nom d'un tribus amazigh qui peuple le Maghreb, lit ton histoire

Vers le sud, qui nous intéresse particulièrement ici, al-Idrisi ne décrit qu'une voie, celle qui permet de relier Tlemcen à Biskra. Cette voie longe en fait la bordure méridionale de l'Atlas tellien, au nord des Hauts Plateaux et passe successivement par Tahart, l'Ouarsenis, Achir, M'sila, Tobna (identifiée comme la capitale du Zab), N'gaous et Biskra. De Tobna, on remonte (par l'Aurès) vers Constantine d'où l'on peut aller vers l'Ifiiqiya. Au sud de cet axe, al-Idrisi ne donne aucune indication, à part Wargla qui était connue comme un important centre commercial en direction du pays des Noirs. Tout l'espace situé au sud de Tlemcen est donc pratiquement inconnu. Entre Wargla et Sidjilmasa, aucun lieu n'est nommé, alors qu'al-Bakri, un siècle auparavant, mentionnait El Goléa. Par contre, al-Idrisi nous fournit quelques informations sur les groupes qui vivaient sur cet espace. Il écrit : "Entre Tilimsan et Tahart, habitent Banu Marin, Wartatghir, Zir, Wamid, Mani, Umanu, Sindjasa, Ghamra, Yaluman, Warmakisin, Tudjin, Warchafan, Maghrawa, Banu Rashid, Tamatlasan, Manas, Zaqara et Timanni. Tous ces groupes font partie des Zanata, maîtres de ces parages ; ils sont nomades et se déplacent d'un endroit à l'autre mais ce sont des gens policés. La plupart d'entre eux sont des cavaliers redoutables. Ils sont d'une remarquable sagacité et d'une grande adresse dans la "science des omoplates". On ne connaît pas de peuple plus fort qu'eux en cette matière. On leur donne comme ancêtre, Djana qui est le père de tous les Zanata." (1983 : 103). La plupart de ces noms sont restés dans l'histoire et nous verrons que certains de ces groupes se rendaient au Sahara

le mont sidi rached qui s’appelait djabel ghamra maintenant il s'appelle djabel beni ameur (fraction banou hilal) deporte (par les zoghba et beni amer ) http://books.google.ca/books?id=Vl5YrF16t-gC&pg=PA48&lpg=PA48&dq=ghamra+berber&source=bl&ots=sYEQ-Tg0lS&sig=KAgAGS3I4jLzxwRjeHlFChPj9tE&hl=fr#v=onepage&q=ghamra%20berber&f=false et aussi dans d,autre locaité en algerie

Abdul-ala-Rachim (d · h · j · ) modifier

Bonjour, dans le cadre de la maintenance de ma liste de suivi je passe en revue les articles et vérifie leur catégorisation, développement et leur admissibilité.

J'observe sur l'article de Abdul-ala-Rachim un manque criant de sources pour un homme qui fut semble-t-il seigneur d'Alger. N'étant pas du tout spécialiste du domaine et plutôt que poser un bandeau de suppression et d'admissibilité, je fais appel au Projet:Algérie et à votre avis et expertise pour améliorer l'article ou trouver quelques sources attestant de l'existence de cet homme.

Merci.

¤ Euterpia ¤ Just ask ¤ 3 juin 2012 à 16:55 (CEST)Répondre

Bonjour tous le monde et merci pour le message Euterpia
J'ai fait des recherches sur une éventuelle existence (bizzare) de ses noms au cas où il y avait des noms pareils ???...!!! mais je n'ai rien trouvé même au niveau du Sénégal.
Car ce qui ma attiré le plus l'attention et dès le début dans cet artice c'est les noms de ses personnages (Abdul-al-Rachim, Abdul-al-Bahim, Abdul-al-Méhim, Abdul-al-Boukhim). Comme vous le savez dans les nom arabo-musulmans, tous les nom qui commencent par Abd-... (chez le francophones) ou Abdul-... (chez anglophones) sont des noms composés des differents noms de Dieu (Allah) à la fin et sans exception, le premier (abd ou abdul) veut dire serviteur, (ex. Abd-el-Qadir ou Abd el-Kader). L'histoire de l'article date lors de l'époque de la civilisation arabo-musulmane du moyen age hors ses noms là n’existe pas et ne peuvent exister pour la simple raison que al-Rachim, al-Bahim, al-Méhim, al-Boukhim ne font pas partie des 99 noms d'Allah et par conséquent ces noms ne sont pas correctes (ici les 99 noms d'Allah).
Je pense que cet article est une vrais imposture et devrait être supprimer immédiatement. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 4 juin 2012 à 12:55 (CEST)Répondre
Merci beaucoup pour ces renseignements Fayçal, qui sont très intéressants et que je ne connaissais pas. Je suis désespérément ignare en ce qui concerne la culture arabo-musulmane et le moyen-âge n'est pas vraiment mon domaine de prédilection  . Je proposerai l'article à la suppression ce soir, j'espère que vous pourrez venir faire part de votre éclairage fort utile dans le vote qui y sera consacré. Bonne journée. ¤ Euterpia ¤ Just ask ¤ 4 juin 2012 à 13:01 (CEST)Répondre
Je prend note de votre message Euterpia, Merci également. --Fayçal.09 (discuter) 4 juin 2012 à 13:25 (CEST)Répondre
Bonjour. Oui, je crois bien que nous avons affaire à un plaisantin. Il cite une prise de la ville de Chlef, qui n'existait pas au Moyen-âge (emplacement de ruines romaines, puis fondation d'Orléansville au XIXe siècle). De même, dans son autre intervention du 5 mai [11] sur l'article Édouard Ier d'Angleterre, il s'intéresse à un évêque d'Ipswich du XIVe siècle. Or, le /Diocese of Saint Edmundsbury and Ipswich n'existerait que depuis 1914. Cordialement. --Tmouchentois (d) 4 juin 2012 à 15:40 (CEST)Répondre
Alors ce n'est pas la première fois qu'il fait ça, il n'a pas mieux à faire. --Fayçal.09 (discuter) 4 juin 2012 à 22:55 (CEST)Répondre
Bonjour. Je fais une demande de suppression immédiate ICI . Cordialement. --Tmouchentois (d) 5 juin 2012 à 08:39 (CEST)Répondre
  Fait. Udufruduhu (d) 5 juin 2012 à 09:36 (CEST)Répondre

Cheikha Djénia (d · h · j · ) modifier

Bonjour, l'article est proposé à la suppression. Biensur il est très pauvre mais je donne ma garantie que cet personne est une icône de la musique Raï traditionnel tout comme Cheikha Remitti. De ma part je propose de l'améliorer et de le sourcer. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 5 juin 2012 à 17:11 (CEST)Répondre

Salut dit moi si tu es parton pour faire avancer l`article tu peux coммencer car je n`ai pas le courage !! tu peux pour coммencer de prendre les lien qui j`ai мis sur la page de la supprission -- Vikoula5 (d) 5 juin 2012 à 17:52 (CEST)Répondre
Bonjour Vikoula, pas de problème je commence le travail. --Fayçal.09 (discuter) 5 juin 2012 à 17:57 (CEST)Répondre

L'article Abdallah Bensmain est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Abdallah Bensmain » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Abdallah Bensmain/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Chris a liege (d) 11 juin 2012 à 14:10 (CEST)Répondre

Bonjour, je ne sais pas ce que vous en pensez mais à mon humble avis, il ne mérite pas d'être supprimé, je pense qu'il faut le sourcer. Voici des articles qu'il a redigé lui même en étant journaliste ici. Et voici un entretien avec lui sur Le Matin en étant un écrivain ici. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 12 juin 2012 à 09:43 (CEST)Répondre

L'article Daouadji est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Daouadji (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Daouadji/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Chris a liege (d) 13 juin 2012 à 13:54 (CEST)Répondre

Un logiciel Libre pour lire et télécharger les Journaux Algériens modifier

Bonjour, pour les intéressés voici un logiciel libre qui vous permet de télécharger les journaux Algériens et de les visualiser sur PC[12].--Waran(d) 14 juin 2012 à 22:19 (CEST)Répondre

Bonjour Waran, c'est très intéressant et très ingénieux, merci pour le lien. --Fayçal.09 (discuter) 15 juin 2012 à 09:05 (CEST)Répondre

Articles non traités modifier

Bonjour, beaucoup d'articles ont été proposé dans la page de discussion du projet Algérie mais non pas encore été traités. Je propose qu'on commence à le faire un par un par ordre de proposition par rapport à la date en commençant par le haut :

Chefaa
proposé par Vikoula5 le 5 mai 2012

Discussion ci-dessous:

Ordre Mérite national (Algérie)
proposé par Neatnik le 19 mai 2012

Discussion ci-dessous:

M'chira et El Mechira
proposé par Waran le 24 mai 2012

Discussion ci-dessous:

Sidi-Ferruch
proposé par Fayçal.09 le 25 mai 2012

Discussion ci-dessous:

Ghamra
proposé par Waran le 31 mai 2012

Discussion ci-dessous:

Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 15 juin 2012 à 10:05 (CEST)Répondre


Sidi-Ferruch (suite) modifier

Bonjour, suite au débat qui a eu lieu sur l'article dans la page, j'ai crée une page de vote pour le renommage de l'article en question afin que tout le monde puisse donner son avis avant tout changement. Je pense que c'est la façon la plus correcte et c'est la meilleure façon d'apaiser tout le monde. Cordialement. --Fayçal.09 (discuter) 17 juin 2012 à 20:41 (CEST)Répondre

Bonjour Faycal.09. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de passer par un vote. Un consensus, épine dorsale du fonctionnement collaboratif de Wikipédia, s'est dégagé. Allons donc de l'avant. Merci à tous, en particluer à Tmouchentois. --Indif (d - c) 17 juin 2012 à 20:57 (CEST)Répondre
Bonjour Indif, je voulait en fait sortir de cette épine dorsale justement, mais je prend note de ton observation si précieuse comme à l’accoutumé, je vais demander dans ce cas là, la suppression de cette page. De ma part, je laisse un autre confrère s'occuper de cet article si quelqu'un veut bien se présenter. Merci Indif. --Fayçal.09 (discuter) 17 juin 2012 à 21:43 (CEST)Répondre

L'article Ghamra est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Ghamra (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Ghamra/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 23 juin 2012 à 07:02 (CEST)Répondre

Kalâa des Beni Abbès modifier

Bonjour,

Strombi1 (d · c · b) vient de me laisser le message suivant :

Bonjour, je viens d'insérer des photos dans l'article sur Kalâa des Beni Abbès mais elles sont mal classée.
Pouvez vous m'aider à mettre un peu d'ordre dans l'article et le rendre plus accadémique.
Merci

Manquant de temps et de connaissances sur le sujet, je préfèrerais vous laisser le soin de vous en occuper.

Cdlt, Vigneron * discut. 23 juin 2012 à 10:41 (CEST)Répondre

Retour sur Chefaa ( et Khellil ) modifier

Bonjour. Je reviens sur les bandeaux d'admissibilité mis par Vikoula et Waran sur Chefaa et aussi sur Khellil.

Chefaa pourrait être une localité de la commune de Khelil dans la wilaya de Bord Bou Arreridj, qui comporte une localité du nom de "Chefa" (JO de 1984). La bonne orthographe de cette commune, d'après ce JO, serait Khellil.

La localité de Khellil est quant à elle dans la commune de Barbacha, wilaya de bejaïa. Cordialement. --Tmouchentois (d) 28 juin 2012 à 13:00 (CEST)Répondre

Redirections modifier

Bonjour. En considérant le nombre de localités d'Algérie qui sont de gros bourgs de plusieurs milliers d'habitants, je me demande s'il ne serait pas plus judicieux, plutôt que de supprimer les pages, d'en faire des redirections vers la page de la commune dont ces localités dépendent. Qu'en pensez vous ? --Tmouchentois (d) 28 juin 2012 à 13:16 (CEST)Répondre

Pour info : c'est ce que notre cher Poudou99 faisait a priori, l'ayant constaté par hasard en ce qui concerne quelques cas. --Frenchinmorocco (d) 28 juin 2012 à 13:31 (CEST)Répondre
Pourquoi pas, mais comment réglerons-nous le problème des toponymes très communs comme Aourir, Takhlicht, Souk-el-Ténine, etc. (que l'on retrouve à chaque coin de rue, si l'on ose dire) ? --Indif (d - c) 29 juin 2012 à 09:32 (CEST)Répondre
Bonjour Indif. En adjoignant, entre parenthèses, le nom de la commune ? --Tmouchentois (d) 29 juin 2012 à 13:50 (CEST)Répondre
Désolé Tmouchentois pour le retard de ma réponse  . Je pense que nous devons prévoir deux cas :
  • Les (rares ?) noms de localités rencontrés uniquement dans une seule commune : une simple redirection suffit.
  • les (trop nombreuses) localités homonymes (exemple : Takhlicht ou Takhlijt) : une sorte de page d'homonymie qui renverrait simplement vers les communes correspondantes.
--Indif (d - c) 1 juillet 2012 à 20:39 (CEST)Répondre
Bonsoir Indif. Dans mon esprit, il ne s'agit pas bien sûr de créer systématiquement toutes les pages de redirection des plus grosses localités, je pense qu'il y a bien assez de communes algériennes encore à l'état d'ébauche représentant un chantier énorme.
Ton idée de page d'homonymie est séduisante, mais... Je crois que l'on risque d'avoir plus de contestations si l'on crée des pages d'homonymie où les "liens bleus" renverraient à autre chose qu'un homonyme. Est-ce qu'il existe d'autres cas de ce genre dans wikipedia ?
La redirection me semblait une bonne solution pour satisfaire ceux qui veulent à tout prix qu'il y ait une entrée par le nom de leur village, et éviter les longues procédures de suppression. Mais en y réfléchissant mieux, il est tellement facile de retransformer une page de redirection en article   ! Cordialement. --Tmouchentois (d) 1 juillet 2012 à 20:57 (CEST)Répondre
Pas nécessairement : on a déjà des exemples comme Semaoune (homonymie), Aourir, etc. Ce sera une sorte de pot de miel permettant de canaliser une grande partie des créations non admissibles : le nouvel arrivant voulant créer la page de sa localité comprendra immédiatement ce qu'il doit faire. --Indif (d - c) 1 juillet 2012 à 21:45 (CEST)Répondre

Tessala Ldematai, erreur de nommage modifier

Salut je fait appel au spécialistes des opérations de renommage, il s'agit de la commune de Tessala Lemtai dans la wilaya de Mila qui a été nommée par erreur Tessala Ldematai (vraisemblablement une erreur de frappe). Pour l'anecdote Lemtai a été rajouté à l'indépendance car c'est le nom du premier martyr de la région, le nom Lemtai étant répandu par là-bas. Donc je fait appel à vous pour prendre la décision et de renommer, merci --Sandervalya (d) 29 juin 2012 à 01:50 (CEST)Répondre

Bonjour, c'est "Tessala Lematai", sur le site du Ministère de l’intérieur algérien et "Tessala Lemtai" sur le fichier du recensement ONS.--Waran(d) 29 juin 2012 à 08:07 (CEST)Répondre
Bonjour, on pourrait mettre Tessala Lematai et laisser la mention "appelé également Tessala Lemtai". --Fayçal.09 (d) 29 juin 2012 à 16:58 (CEST)Répondre
Le vrai nom c'est Tessala Lemtai, le reste ce sont des fautes de frappe, contrairement à d'autres noms, il n'y a pas plusieurs appellations ou d’ambiguïté. Bien que les occurrences sur google de Lematai soient plus importantes que Lemtai (8700 contre 325) elles sont dues aux databases automatiquement générés. Dans tout les cas Ldematai n'existe pas du tout. Donc a renommer au choix Lemtai ou Lematai mais pour moi préférence pour la première qui est la plus juste.--Sandervalya (d) 29 juin 2012 à 18:12 (CEST)Répondre
Autre occurrence de Tessala Lemtaï (avec i tréma) dans le JO du 19 décembre 1984 fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes - page 1573. J'avais téléchargé ce JO sur les indications de Poudou ou Indif, et je ne sais plus en redonner le lien. --Tmouchentois (d) 29 juin 2012 à 18:26 (CEST)Répondre
Tu as raison Sandervalya, on trouve le nom Tessala Lemtai dans le JO ici (Wilaya de Mila). On peut donc mettre ce nom, et à la rigueur ajouter la mention "appelé également Tessala Lematai". Pour ce qui est du JO, il a été mis à jour plusieurs fois et beacoup de communes ont bougés par rapport au wilayas. Cordialement. --Fayçal.09 (d) 29 juin 2012 à 19:48 (CEST)Répondre
Bonjour à tous. Bien que l'ONS utilise l'orthographe non « trémaïsée » ( ), Tessala Lemtai, je pencherai tout comme Tmouchentois pour l'orthographe donnée par le JO de 1084. C'est elle qui retranscrit le mieux le nom en arabe : تسالة لمطاي. --Indif (d - c) 29 juin 2012 à 22:30 (CEST)Répondre
Justement Indif moi je lit exactement Lemtai en arabe   car il suffit juste ajouter la ponctuation ٌ sur la lettre م pour que ça donne un m aspiré. --Fayçal.09 (d) 29 juin 2012 à 23:45 (CEST)Répondre
Je n'ai pas compris  . --Indif (d - c) 29 juin 2012 à 23:56 (CEST)Répondre
En fait les ponctuations ( َ ً ُ ِ ٍ...etc) remplacent les voyelles (a e i...etc) sauf qu'on peut ne pas les ecrire ce qui est souvent le cas. par exemple la ponctuation ( َ ) correspond à la voyelle (a) et si on l'a met dans la lettre م (qui correspond à la lettre m) ça va donner مَ = ma. mais si on met la ponctuation ( ٌ ) sur même la lettre م ça va donner مٌ un m aspiré (sans voyelle, juste un m). Et c'est ce qui semble être le cas pour Lemtai. --Fayçal.09 (d) 30 juin 2012 à 00:11 (CEST)Répondre
Je crois qu'il y a eu une incompréhension de ma part   et par conséquent Indif tu parlait de la dernière lettre ï alors que moi j'était focalisé sur la lettre m qui est la source de notre débat. Oui effectivement, littérairement ça devrait être ainsi. Mais pour ce qui est du nom propre ça reste à vérifier. --Fayçal.09 (d) 30 juin 2012 à 00:43 (CEST)Répondre
Bonjour. Une autre manière de voir la chose, c'est de savoir comment se prononce ce patronyme, et de savoir dès lors comment le retranscrire pour que les lecteurs, nombreux, de WP.fr, qui ne sont pas arabophones, ne soient pas induits en erreur.
Ce nom est-il Lemtai, et se prononce-t-il Lemthé (même son que pour un rai de lumière), ou bien est-il Lemtaï, et se prononce-t-il Lemtaille (même son que pour le patronyme Levaï) ? J'observe souvent qu'il est fait l'économie du i tréma pour le nom arabe de la source (Aïn), et je peux vous assurer que pour la plupart des lecteurs, cela sera prononcé comme pour le département de l'Ain. Cordialement. --Tmouchentois (d) 30 juin 2012 à 08:12 (CEST)Répondre
Tu as parfaitement résumé ma pensé ! Et pour moi, il est évident que l'orthographe Lemtaï, avec tréma, est celle qui retranscrit le mieux le nom de la commune. Nous retrouvons la même problématique (quel affreux mot !) avec rai (prononcé ) et raï (prononcé rail). --Indif (d - c) 30 juin 2012 à 08:20 (CEST)Répondre
Je crois que le problème est résolu pour ce sujet, comme j'ai dit auparavant, il y a une différence entre une écriture littéraire et un nom propre. J'avais donné le lien du JO sur la façon comment ça s'écrivait le nom de la ville mais le problème c'est que c'était en MAJUSCULE, voici une autre page du site officiel du JO ici ou le nom est écrit en minuscule (ligne 5), s'il s'écrivait avec un ï, il serait au même cas que Seraïdi (ligne 16). En plus quand on fait une recherche internet on ne trouve que Tessala Lemtai sans le (ï). A mon avis le nom de cette ville s’écrit bel et bien ainsi. --Fayçal.09 (d) 30 juin 2012 à 08:42 (CEST)Répondre
C'est précisément parce qu'il y a discordance dans l'orthographe du nom de la commune, y compris dans les JO, celui-ci du 7 juin 2000 par exemple (et il doit y en avoir plein d'autres), que j'en parle. J'ai abordé ce même problème il y a un certain temps de cela pour Béjaïa, que l'on trouve assez souvent orthographiée Bejaia, sans aucun accent pour orner les lettres. Souvent, l'erreur provient d'une séquence fautive capitalisation-retour en bas de casse des toponymes (à l'exemple du si fameux Palais des congres...). Une chose est sure, les orthographes ne sont pas normalisées, et dans ce cas il nous faut décider au mieux de l'intérêt du lecteur. Pour sa part, la presse algérienne semble avoir fait son choix : 34 à 8 en faveur du i tréma. --Indif (d - c) 30 juin 2012 à 09:44 (CEST)Répondre
Puisque les liens sont partagés, on peut prendre dans ce cas en considération le point de vue littéraire pour départager les points de vue par rapport à la nomination au sens propre et par conséquent on peut mettre Tessala Lemtaï dans ce cas là. --Fayçal.09 (d) 30 juin 2012 à 14:17 (CEST)Répondre
Je vois que vous aient bien fait travailler ;-) en effet Tessala Lemtaï (prononcer Lemtaye) est la plus correcte.--Sandervalya (d) 30 juin 2012 à 16:44 (CEST)Répondre
Que la vie est belle, parée du manteau du consensus  . Merci à vous tous ! --Indif (d - c) 30 juin 2012 à 18:46 (CEST)Répondre

Oued-el-Kebir modifier

Bonjour, je viens découvrir cet article Oued-el-Kebir, qui contient tant d'informations douteuses et évasifs:

  • une ville en Afrique, précisément en Algérie, dans la région du Maghreb
  • une des ville importante de la conquête musulmane en Espagne.
  • une "métropole agricole" en Afrique
  • à cause de sa pauvreté mais reste un bel endroit
  • comporte environ 50 000 habitants
  • des marchands arabe

Je suppose que c'est un beau TI, cet article doit traiter la rivière de même nom et non cette ville imaginaire.--Waran(d) 29 juin 2012 à 08:22 (CEST)Répondre

Comme tu le dis Waran, cet article n'évoque-t-il pas, sans le savoir, le fleuve espagnol Guadalquivir dont le nom est d'origine arabe ? (Guad al quivir = oued al kebir = le grand fleuve). Les huit siècles de civilisation d'Al-Andalus ont-ils laissé à ce point des traces jusqu'à aujourd'hui qu'ils conduisent à une telle confusion  ?
J'ajoute qu'il y a bien un Oued-el-Kebir en Algérie mais dans l'article dont il est question on voit bien l'amalgame Algérie / Espagne sans logique entre les deux (autre que la racine arabe) et surtout sans source. --GérardGiraud (d) 29 juin 2012 à 09:12 (CEST)Répondre
Plutôt un beau canular. Dans la wilaya de Jijel, il n'y a que 3 communes à dépasser les 50 000 habitants : Jijel, El Milia et Taher.Aucune ne comprend de localité portant le nom de Oued-el-Kebir. Pour moi, ce serait direct WP:SI. --Indif (d - c) 29 juin 2012 à 09:28 (CEST)Répondre
Oui, il existe bien une rivière/fleuve importante "Oued-el-Kebir" en Algérie ([13], je ne sais pas si le site est admissible comme source), dans le Nord Constantinois, mais ce n'est pas une ville, c'est pour cette raison j'ai évoqué que l'article doit être récrit, une demande de suppression, supprima également le nom de l'article, et donc une possibilité de créer un article sur cette rivière/fleuve importante en Algérie : "Oued-el-Kebir".--Waran(d) 29 juin 2012 à 10:26 (CEST)Répondre
Bonjour. Je penche aussi pour le canular. Un oued El Kebir, formé de la réunion des O.Menaa et Deheb, devient la rivière Endja, et redevient o.el Kebir après avoir reçu sur sa rive droite le Rummel (confluence une quarantaine de kms en aval de Constantine) Ancien Amsaga qui séparait la Maurétanie et la Numidie, et plus important des cours d'eau maghrébins du nom d'O.el Kebir (Michelin p.351). Un autre oued-el-Kebir baigne Blida, se jette dans la Chiffa, qui devient le Mazafaran qui débouche à la mer à l'ouest de Zéralda (sources: carte et guide Michelin). Je pense aussi qu'il suffit d'effacer le canular. Cordialement. --Tmouchentois (d) 29 juin 2012 à 14:23 (CEST)Répondre
Bonjour, je ne connais pas bien la région de Skikda mais c'est possible que ça soit le nom d'un village [14] car souvent on attribut le nom d'une ville ou un village à une rivière ou un fleuve (ex. Oued Tlelat), ça reste à verifier.
Sinon si c'est un canular et que cette ville n'existe pas, je pense qu'on devrait orienter l'article vers une rivière plutôt que ville et le modifier, c'est une rivière assez importante en Algérie. Cordialement. --Fayçal.09 (d) 29 juin 2012 à 17:12 (CEST)Répondre
Sur le site officiel de la w. de skikda on trouve sa la Vallée de l'oued El-Kebir, il faux encore chercher, sa pourrait être admissible sur WP -- Vikoula5 (d) 29 juin 2012 à 21:22 (CEST)Répondre
Bonjour à tous. Voici les résultats de mes recherches : sous le nom Oued El Kébir, geonames.org connaît plein de cours d'eau, mais une seule localité, située dans la commune d'Aïn Charchar. La voici sur Google Maps. Le JO du 19 décembre 1984 liste bien une Oued Kébir dans la liste des localité composant la commune d'Aïn Charchar. Enfin, Achour Cheurfi, dans son Dictionnaire des localités algériennes (p. 48-49), la mentionne en tant qu'AS (agglomération secondaire) dans l'entrée consacrée à la commune. --Indif (d - c) 29 juin 2012 à 22:22 (CEST)Répondre

Mise à jour du modèle Infobox Commune d'Algérie modifier

Bonjour à tous. Le modèle {{Infobox Commune d'Algérie}} a subi une mise à jour (que j'ai annulée) il y a deux jours de cela et il a, de mon avis, amené plus de problèmes qu'il n'en a corrigés. Il a notamment fait disparaître les précisions sur les autres noms des communes (algérien, kabyle, chaoui, etc.), qui avaient chacun son propre paramètre, tous remplacés par le paramètre fourre-tout autresNoms. Le nom algérien (paramètre nomAlgerien) est, de mon avis celui qui en pâtit le plus : le nom algérien est le nom officiel de la commune écrit en arabe, ce nom pouvant selon les cas être de souche arabe (Saïda), kabyle (Tizi Ouzou), etc. La nouvelle infobox ne transporte pas cette précision. Mes récentes déconvenues avec un contributeur sur l'article Béjaïa (remplacement du nom algérien par le nom kabyle — réitré plus tard par exemple sur Mostefa Ben Boulaïd, où il impose un « nom original » attesté nulle part) m'incite à la prudence. Aussi voudrais-je avoir votre avis. Les modifications vous conviennent-elles ? Cordialement. --Indif (d - c) 1 juillet 2012 à 09:24 (CEST)Répondre

Bonjour Indif. Je n'arrive pas bien à voir et à comparer l'effet de l'un et l'autre modèle. Peut-être pourrait on mettre des exemples en "grandeur réelle" pour pouvoir en juger ?
Pour ce qui concerne ta déconvenue sur Bejaïa, je pense qu'elle est liée à un certain flou que j'ai noté en particulier sur ce projet. On dit (ici) qu'un mot écrit en graphie latine est "français", de même qu'il est dit là bas (sur l'infobox Bejaïa) que son nom écrit en graphie arabe est "arabe". Je pense qu'il y a un abus de sens, ou plutôt un raccourci dommageable, qui bien sûr peut servir de "chiffon rouge" aux âmes sensibles. Cordialement. --Tmouchentois (d) 1 juillet 2012 à 13:09 (CEST)Répondre
Bonjour tous le monde, si le modèle mis auparavant présente les défauts que t'as cité Indif, je suis d'accord avec toi, le modèle actuel est le mieux placé car la langue berbère (kabyle, chaoui, mzab, chlouh, targui...etc) qui est la langue nationale doit être mise en évidence dans les communes berbérophones. Cependant il y a une autre problématique que je pose ici c'est que la langue arabe doit être mise dans toutes les communes algériennes y compris les communes berbérophones étant donné que c'est la langue officielle et parlée notamment dans ses régions là. C'est le même cas en France où on trouve des langues régionales qui sont biens gardées mais accompagnées toujours avec la langue officielle qui est la langue française (ex. Toulouse "Tolosa" en occitan). Cordialement. --Fayçal.09 (d) 1 juillet 2012 à 14:06 (CEST)Répondre
Bonjour Fayçal. Non, les conditions ne sont pas comparables. En France, il n'y a qu'une langue officielle, nationale, et j'ajoute véhiculaire, le français (art.2 de la Constitution depuis 1992), et des langues régionales minoritaires au statut incertain. En Algérie, il y a une langue véhiculaire majoritaire, la darija ou arabe dialectal, sans statut, une langue officielle, l'arabe (littéraire), et deux langues nationales, l'arabe et le tamazight (art. 3 et 3 bis constitution depuis 2002). Mais en effet, cela pose la question de savoir si BejaÏa écrit en graphie arabe est de "l'hypercorrection langagière" en arabe, comme l'écrivent certains linguistes algériens, ou une simple transcription en caractère arabe d'un nom propre kabyle. Cordialement. --Tmouchentois (d) 1 juillet 2012 à 14:43 (CEST)Répondre
Bonjour Tmouchentois, La différence entre l'Algérie et la France, c'est qu'en Algérie il y a une langue nationale en plus, qui est la langue Berbère. Pour ce qui est des deux langues officielles (arabe et français) et qui sont aussi nationales, les lois sont pareils par leurs statut dans leurs pays (Algérie et France), par conséquent la langue arabe est la langues officielle de toutes les institutions des communes algériennes y compris les communes berbères. Et en final pour ce qui est de la darija (l'arabe dialectal), c'est pareil que le largo français qui est différent du français classique où on trouve aussi les termes des patois, des langues régionales et aussi même l'arabe (baraka, petit chouia, kif kif, walou, inchallah, wallah ...etc). Cordialement. --Fayçal.09 (d) 1 juillet 2012 à 16:28 (CEST)Répondre
J'ai ajouté en tête de section l'infobox telle que mise à jour. --Indif (d - c) 1 juillet 2012 à 17:30 (CEST)Répondre
Merci Indif. Oui, je vois le gros placard disgracieux, notamment pour les villes où il serait souhaitable de transcrire le nom algérien en caractères latins, entre parenthèses, pour la compréhension du lecteur (comme Mascara/Mouaskar, Mostaganem/ ?, Tlemcen/ ?, Constantine/Kasentina, Oran/Wahran, Alger/El Djezaïr, etc..). Cordialement. --Tmouchentois (d) 1 juillet 2012 à 18:05 (CEST)Répondre
Hmm... excusez moi je ne vois pas de différence entre les deux modèles  . Je le trouve pas mal aussi tout comme l'autre qui est bien biensur. En plus on voit bien les écritures des noms dans leurs langues originelles ou officielles. Pour la transcription des nom arabes on peut l'ajouter aussi biensur. Cordialement. --Fayçal.09 (d) 1 juillet 2012 à 18:51 (CEST)Répondre
Voici exactement ce que je reproche à cette mise à jour :
  • Déjà, comme l'explique Tmouchentois, le déménagement des différents noms dans le titre donne naissance à un gros pavé que pour ma part je trouve très disgracieux. Pour l'exemple ci-contre, il n'y a a que trois noms. Imaginez ce que cela donnera lorsque tous les champs seront renseignés. Impossible ? Et pourtant, il s'en trouve bien qui ajoute un nom chaoui qu'aucune source n'atteste. Il s'en inventera donc tôt ou tard, des variantes mozabites, chaouies, et que sais-je encore, ce n'est qu'une question de temps.
  • Pour moi, dans Nom algérien, algérien véhicule la notion de souche algérienne. À ce titre, une éventuelle indication de la langue (ar) pour le nom officiel en arabe n'est pas suffisante, comparée au sous-titre Nom algérien de la version actuelle.
  • Mais pourquoi diable doit-on regrouper dans le même bloc-titre les différents noms d'une commune ? Les liens interwikis ne suffisent-ils pas ?Ils sont pourtant là pour cela !
Cordialement. --Indif (d - c) 1 juillet 2012 à 20:06 (CEST)Répondre
En tout cas comme je l'ai dit au début, le modèle qui est mis en ce moment sur les articles des communes algériennes est bien. Cordialement. --Fayçal.09 (d) 1 juillet 2012 à 20:22 (CEST)Répondre

Bonsoir, étant à l'origine de la réécriture de cette infobox, je viens vous apporter quelques explications.
Tout d'abord, cette réécriture s'inscrit dans un chantier d'armonisation d'une centaine de modèles concernant les villes du monde entier. Pour plus de détails, voir la PDD du projet.
L'ancienne infobox n'utilisant ni des briques V2, ni des briques V3, il y de toutes façons nécessité de la réécrire. Pour vous en convaincre, il suffit d'éditer le code du nouveau modèle pour constater à quel point il est plus simple.
Pour ceux qui ne s'intéressent pas à la beauté du code, l'autre avantage d'utiliser l'Infobox Ville est pour vous de pouvoir bénéficier très facilement des dizaines de paramètres qu'elle contient. Il vous suffira de les ajouter dans votre infobox spécifique, puis dans les pages concernées.
Pour pouvoir comparer l'ancienne infobox à la nouvelle, vous pouvez consulter ma page de test qui utilise l'infobox réécrite dans mon bac à sable. J'ai légèrement modifié la présentation afin de la faire ressembler à d'autres infobox de pays de langue arabe.
Je ne doute pas que nous arrivions à nous mettre d'accord et je suis prêt à faire évoluer ce modèle pour qu'il réponde à vos besoins. Par contre, et c'est un vieux débat sur le infobox, il n'est pas bon de vouloir tout y mettre. Je pense que le paramètre autres noms ne devrait contenir que le nom arabe. Les autres devraient être dans le texte introductif. C'est ce qui est fait pour d'autres pays.
J'attends donc vos éventuelles propositions. Cordialement --FDo64 (d) 1 juillet 2012 à 23:14 (CEST)Répondre

Bonsoir FDo64. Merci pour cet avant/après honnête - et courageux - car la présentation est très défavorable à l'après. Le concept "langue arabe" (ar), dans sa réalité clinique (l'arabe est langue officielle de l'Algérie), fausse une autre réalité, étymologique (arabe, berbère, arabo-berbère, et même punique) de ces toponymes -c'est une originalité maghrébine, et dans le cas qui nous occupe, algérienne - et c'est bien dommage ! Cordialement. --Tmouchentois (d) 1 juillet 2012 à 23:42 (CEST)Répondre
Bonsoir, je trouve l'expression très défavorable très exagérée parce qu'à part le détail des langues que l'on cherche à régler, tout le reste est mieux que le précédent modèle et ça gomme l'énorme avantage déjà cité de pouvoir bénéficier des dizaines de paramètres de l'infobox ville.
Histoire d'avancer, j'ai remodifié ma version, en espérant que cela colle mieux. Sinon, si quelqu'un à une meilleure proposition, je l'autorise à modifier mon bac à sable.
Je le répète, mon objectif est de trouver une solution qui convienne à tous.
Merci de votre collaboration.--FDo64 (d) 2 juillet 2012 à 00:14 (CEST)Répondre
Bonjour FDo64. Veuillez m'excuser d'avoir été blessant. Je ne parlais que du point de vue du premier coup d'oeil et de l'impression esthétique. Cordialement. --Tmouchentois (d) 2 juillet 2012 à 08:13 (CEST)Répondre
Bonjour à tous. @FDo64 : Désolé encore une fois si mes actions ou mes paroles ait semblé cavalières. Pour résumer un rapidement mes critiques, je trouve que l'agglutination de tous les noms possibles dans le cartouche de titre nuit beaucoup à la lisibilité de ce dernier, détériore la sémantique même du titre, et ne permet d'économiser aucun espace. Une modification de ta version avec le bloc noms de la mise en page actuelle est-elle techniquement possible (mon petit doigt me répond oui  ) ? Cordialement. --Indif (d - c) 2 juillet 2012 à 11:00 (CEST)Répondre
Lorsque l'on fait des travaux de maintenance et d'harmonisation, il arrive d'avoir certaines réactions. Je m'y attends donc et ça ne me pose pas trop de problème tant que le dialogue est ouvert. Donc tout va bien !
J'ai demandé l'aide du modéliste qui a programmé la nouvelle version de l'infobox Ville. Il est toujours de bon conseil. J'attends donc son retour.
Remarque, j'ai mis en commentaire ton exemple qui n'est plus d'actualité puisqu'on travaille sur mon bac à sable et ma page de test.
Bonne journée à tous.--FDo64 (d) 2 juillet 2012 à 11:42 (CEST)Répondre
Merci   à toi FDo64. --Indif (d - c) 2 juillet 2012 à 22:54 (CEST)Répondre
Si le seul problème est l'indication de la langue, je propose ça : Utilisateur:Zebulon84/Brouillon5
A noter : chez moi (Win 7 fr - Chrome) le Chaoui et le Kabyle affiche juste des carrés, mais je suppose qu'il faut installer l'option adéquate pour avoir un bon affichage.
FDo64 : Que penses-tu d'avoir par défaut la carte de relief plutôt que la carte administrative, comme c'est actuellement le cas pour l'Infobox Commune d'Algérie ?
— Zebulon84 (d) 2 juillet 2012 à 23:05 (CEST)Répondre
Merci Zebulon84, mais ce n'est pas toujours ça  . Malheureusement, la précision portée par l'expression « nom algérien » (c.-à-d. nom (officiel) de l'État algérien) n'apparaît pas dans l'expression « en Algérien », d'autant plus que toutes les autres noms (chaoui, kabyle, etc.) peuvent aussi se prévaloir de cette expression  .
Chez moi aussi (OS X 10.7 + Safari) se sont des carrés qui s'affichent. Ne connaissant pas l'alphabet tifinagh, je n'ai jamais pris la peine d'installer les polices nécessaires pour en afficher les caractères. Cordialement. --Indif (d - c) 2 juillet 2012 à 23:33 (CEST)Répondre

Bonjour, je ne suis pas sûr de comprendre où se situe le débat. Si c'est sur la signification qu'il faut donner au pramètre nomAlgérien, alors ça n'a aucun rapport avec la nouvelle version de l'infobox et il n'y a donc aucune raison de freiner sa migration. Et il me reste encore 27 autres infobox que j'aimerais migrer avant mes vacances...
Si c'est bien cela, alors pourquoi ne pas faire comme pour la presque totalité des autres pays et se contenter, comme je l'avais fait dans ma première version, d'afficher ce paramètre sans préciser la langue ?
Ou alors, comme tu le proposes, Nom officiel ?
Pour les autres langues, à toi de choisir la présentation, celle de Zebulon84 ou la mienne.
A+--FDo64 (d) 3 juillet 2012 à 07:41 (CEST)Répondre

Hmm. Reprenons les choses par l'autre bout alors : l'encombrement de tous ces noms étant le même quelle que soit la version de l'infobox, quel est l'intérêt de les regrouper tous dans le titre ? Quel est l'inconvénient de leur dédier une section dans l'infobox ? --Indif (d - c) 3 juillet 2012 à 08:38 (CEST)Répondre
Bonjour, @Indif je pense que le confrère FDo64 a raison, pourquoi l'infobox de l'Algérie doit être différent des autres alors que nombreux de pays ont aussi leurs langues officielles, nationales ou régionales. Même l'infobox algérien n'est pas different des autres dans les wikipédia des autres langues. Et en regardant bien l'infobox actuel, je trouve qu'il pose un problème concernant nomAlgérien, qui se réfère à la darija (l'arabe dialectal) hors ce terme ne veut rien dire car ça ne s'accorde pas avec le nom officiel qui est en langue arabe surtout qu'il est écrit ainsi, une langue algérienne n'existe pas et c'est un dialecte qui ne peut être écrit. Je note aussi que aucun pays arabe ne parle l'arabe classique et ils ont tous leurs (darija) avec leurs différence mais ça reste de l'arabe, c'est le même cas que le français de France et le français québecois.
Autre problème qui se pose c'est que quand on met nomAlgérien, c'est comme si on met à part l'arabe parler (darija) et le kabyle, chaoui... dans le sens ou ils ne sont pas des noms algériens, à mon avis il y a des choses à voir la dessus car de ma part je trouve l'arabe et le berbère (kabyle, chaoui, targui, mzabi, chlouh...) sont tous des noms algériens.
Cordialement. --Fayçal.09 (d) 3 juillet 2012 à 10:17 (CEST)Répondre
Bonjour à tous. J'approuve les propos d'Indif, pensant moi aussi que ce paquet de lettres en haut de l'infobox pourrait avoir sa section dans le corps de l'infobox, sous le titre par exemple de "noms officiels et locaux". Et pour rebondir sur les propos de Fayçal, il serait bien sûr égoïste de garder pour nous tous seuls une jolie infobox, qui pourrait s'étendre à toutes les communes du monde.
@Fayçal, et un peu hors sujet, des affirmations selon lesquelles il n'existe pas une langue algérienne, ou bien plus surprenant encore, qu'elle ne s'écrit pas, ne sont pas partagées par les spécialistes du sujet (voir par exemple sous le titre "L'arabe algérien, l'avenir linguistique de l'Algérie", à partir de la page 121, Ambroise Queffélec, Yacine Derradji, Valéry Debov, Dalila Smaali-Dekdouk, Yasmina Cherrad-Benchefra, Le français en Algérie..., Duculot 2002 Lire en ligne), et pas davantage par Wikipedia ( voir Arabe algérien ). Cordialement. --Tmouchentois (d) 3 juillet 2012 à 12:46 (CEST)Répondre
Bonjour, @Tmouchentois, je ne vais pas à mon tour employé le terme hors sujet que je trouve un peu déplacé. Je pense qu'avant d'argumenter quoique ce soit il faut être sûre de ce qu'on avance. L'arabe Algérien dont tu parle (la darija) c'est de l'arabe parlé et ce n'est surement pas une langue, ça n'a rien avoir avec la langue officielle du pays qui est la langue arabe classique. Que tu le veut ou pas, cette langue est inclue dans tout les systèmes algériens (administratif, culturel, éducatif...etc.). Sache aussi que tout le peuple algérien comprend l'arabe classique (par les médias et télé) et la plupart écrit et lit l'arabe même les berbères (grâce à l'enseignement), et par conséquent elle ne doit pas être écartée.
Deuxième point, pourquoi séparer le kabyle, chaoui...etc des langues algériennes ? je pense que la langue berbère fait partie de la culture berbère mais aussi algérienne. --Fayçal.09 (d) 3 juillet 2012 à 13:41 (CEST)Répondre
Mon propos était hors sujet de cette section, qui concerne l'infobox, mais ne pouvait laisser passer des affirmations qui sont contredites par des auteurs académiques. Je n'ai pas écrit que l'arabe classique n'existait pas en Algérie, mais répondu au fait que tu prétends qu'il n'existe pas une langue algérienne. Tu persistes d'ailleurs en écrivant que ce n'est pas une langue. Le point de vue que tu exprimes est très bien analysé en page 122 de l'ouvrage cité. Cordialement. --Tmouchentois (d) 3 juillet 2012 à 14:22 (CEST)Répondre
Je suis d'accord avec Témouchentois, on ne peut pas affirmer que la darja (arabe algérien) n'est pas une langue. Elle n'est pas reconnue officiellement certes mais c'est une langue. Deuxièmement tout les algériens ne comprennent par l'arabe classique et pas seulement les berbérophones, mêmes ceux dont la langue maternelle est l'arabe dialectal ne comprennent pas forcément l'arabe classique même avec l'ensignement et les medias lourds.--Sandervalya (d) 3 juillet 2012 à 15:37 (CEST)Répondre
@Sandervalya, mis à part une certaine génération très vielle qui a eu l'enseignement français et ceux qui n'ont pas étudié en arabe à l'époque du colonialisme où alors ceux qui ne sont pas allé à l'école, je ne pense pas que le reste ne comprennent pas l'arabe je suis désolé.
Et puis depuis quand il y a une langue qui s'appelle langue algérienne ? c'est récemment inventée ? non je ne pense pas, car je n'ai pas eu ça à l'école, pourtant Dieu sait combien de langues j'ai appris mais pas celle là. Maintenant si tu trouve que la langue arabe c'est lourd, c'est ton avis à toi mais il ne faut pas dire que les algériens ne comprennent pas la langue arabe, qu'on le veuille ou non, c'est la langue officielle de notre pays et pas la darija. --Fayçal.09 (d) 3 juillet 2012 à 16:07 (CEST)Répondre
Lis au moins les articles wikipedia que j'ai mis relatifs à la daridja (maghribi) et arabe algérien. L'arabe appris a l'école est une langue étrangère, y'a bien 50% des mots que j'ai appris à l'école qui ne sont pas ma langue maternelle et que je n'utilise pas tout les jours. Une ne s'invente pas, il y'a entre 3000 et 7000 langues vivantes dans le monde, ce n'est pas parcequ'une langue n'est pas écrite et officialisée qu'elle n'existe pas. Pour qu'elle soit écrite il suffit qu'elle soit codifiée, à Malte ils utilisent la langue malataise qui est très proche de nos langues maghrébine.--Sandervalya (d) 3 juillet 2012 à 17:34 (CEST)Répondre
Heureusement que je trouve souvent un article à sortir de ma manche pour éclairer les débats  , qui résume assez bien la situation linguistique de l'Algérie : « Le rôle et la place du français dans le système éducatif algérien », d'Abdenour Arezki, pages 22 et 23. En gros, quatre langues coexistent en Algérie : l'arabe (dit classique), le français, l'arabe dialectal (dit aussi arabe algérien), première langue véhiculaire dans ses différentes variantes (oranaise, algéroise, jijélienne, etc.) et enfin le berbère, dans ses différentes variantes également (kabyle, chaoui, touareg, etc.).
Revenons à nos moutons. Comme le rappelle Tmouchentois, l'arabe classique est langue officielle et nationale de l'Algérie. Le berbère est langue nationale : cela signifie que le kabyle, le chaoui, etc., en tant que variantes du berbère, sont nécessairement langues nationales.
Que devons-nous en conclure pour le problème qui nous préoccupe ? Quelle place devons-nous donner à toutes ce langues dans l'infobox :
  • dans le titre, comme proposé par la nouvelle infobox ?
  • dans une section dédiée de l'infobox, comme c'est le cas dans l'infobox actuelle ?
  • nulle part dans l'infobox, mais dans le corps de l'article ?
Il nous faut maintenant trouver une consensus qui nous évitera notamment de perdre du temps à expliquer des évidences. Cordialement. --Indif (d - c) 3 juillet 2012 à 18:38 (CEST)Répondre
je crois que le mieux c'est de faire une case pour le nom officiel, une seconde pour le nom algérien (dans le sens arabe algérien) et un troisième pour le nom berbère pour englober toutes les langues berbères.--Sandervalya (d) 3 juillet 2012 à 21:22 (CEST)Répondre
Bonjour. Je suis favorable à la solution 2 (le corps de l'article pouvant reprendre ces informations dans l'intro. et dans la section toponymie). Question: l'ouvrage d'Achour Cheurfi aborde-t-il la question du nom local (variante dialectale, nom berbère) ? Cordialement. --Tmouchentois (d) 4 juillet 2012 à 08:51 (CEST)Répondre
Bonjour, Je suis favorable à la nouvelle infobox proposé par le confrère FDo64 (solution 1) cela éviterai pour moi les ambiguïtés, où alors à la solution proposée par le confrère Sandervalya, je la trouve logique et équitable. Cordialement. --Fayçal.09 (d) 4 juillet 2012 à 12:58 (CEST)Répondre
Bonsoir, je viens de migrer l'{{Infobox Ville de Chine‎}} pour des villes qui ont également plusieurs noms. Comme tous les autres (sauf vous) ils mettent le nom français dans le titre et le nom officiel dans la ligne en dessous. Les autres noms sont dans le texte de l'introduction. Exemple : Canton avec 8 noms ou orthographes différentes ! Je réitère donc ma proposition initiale qui est de ne pas surcharger l'infobox. Cordialement.--FDo64 (d) 4 juillet 2012 à 18:55 (CEST)Répondre
Bonjour FDo64. Désolé pour le retard de ma réponse, qui ne sera en fait qu'une répétition de ma demande faite plus haut : l'encombrement de tous ces noms étant le même quelle que soit la version de l'infobox, quel est l'intérêt de les regrouper tous dans le titre ? quel est l'inconvénient de leur dédier une section dans l'infobox ? Cordialement. --Indif (d - c) 5 juillet 2012 à 19:12 (CEST)Répondre

Bonsoir, me revoilà avec une nouvelle proposition qui, cette fois-ci, devrait mieux vous convenir. Veuillez consulter ma page Utilisateur:FDo64/Test3 qui présente une nouvelle section regroupant les différentes langues, comme dans l'ancienne version.
Merci de me confirmer que ça vous convient, ou de m'indiquer les améliorations à apporter à nouveau.
La migration des 100 autres modèles étant bientôt achevée, j'apprécierais un retour rapide. Merci--FDo64 (d) 9 juillet 2012 à 23:16 (CEST)Répondre

Merci   et   bravo ! Mais deux-trois petites critiques quand même   :
  • L'héraldique n'a pas de sens dans le contexte de l'Algérie (et des pays musulmans en général). Par mimétisme ou par coutume, certaines commune se sont choisies des « blasons », mais ce ne sont en réalité que des logotypes : nul blasonnement ne vient les décrire.
  • Le nombre de communes possédant un logotype se comptant sur les doigts d'une main (j'exagère à peine...), il serait peut-être préférable de le passer en-dessous de l'image ; la taille est vraiment minuscule  .
  • Les altitudes mini et maxi sont inutilement données entre parenthèses. Ce serait mieux sans les parenthèses.
  • Au lieu de « Site de la ville », mettre plutôt « site de la commune ».
Merci et cordialement. --Indif (d - c) 10 juillet 2012 à 08:04 (CEST)Répondre
Tous tes points ont été traités par Zebulon84 (merci à lui !) sauf les parenthèses qui impacteraient tout le monde (et ce n'est pas un point bloquant j'espère). Autre chose ?--FDo64 (d) 10 juillet 2012 à 09:33 (CEST)Répondre
Pour moi, c'est pesé et vendu  . Merci à toi ! --Indif (d - c) 10 juillet 2012 à 09:40 (CEST)Répondre
Génial, je bascule donc. Merci de ton aide et de ta patience.--FDo64 (d) 10 juillet 2012 à 09:46 (CEST)Répondre
J'ai basculé et modifié en urgence le nouveau modèle pour forcer la taille du blason. Les pages qui en ont un ont une taille indiquée avec 'px', ce qui génère un bug. Pourrais-tu le supprimer dans les quelques pages concernées . J'en ai trouvé deux, mais je suppose que tu as plus de deux doigts dans ta main (Cf. ta remarque) ! Ensuite je rétablirais le paramétrage. Merci.--FDo64 (d) 10 juillet 2012 à 10:26 (CEST)Répondre
Merci FDo64. Beau travail ! --Tmouchentois (d) 10 juillet 2012 à 11:05 (CEST)Répondre
Pour ce qui est des 'px', vous pouvez laisser en l'état. De toute façon je vais demander un bot dès qu'on aura fini nos 100 migrations pour 'nettoyer' toutes les pages qui utilisent ces modèles.--FDo64 (d) 10 juillet 2012 à 21:56 (CEST)Répondre
Pour info, j'ai modifiè le modèle pour ne pas mettre de parenthèses aux altitudes mini - maxi s'il n'y a pas d'altitude (tout court) de précisé. — Zebulon84 (d) 17 juillet 2012 à 03:25 (CEST)Répondre

Fayçal.09, en réponse à ton eMail : je suis totalement incompétent en langues algériennes. Je m'occupe uniquement de l'harmonisation des modèles de villes. Par contre, ce nouveau modèle vous permettra, dès que vous vous serez mis d'accord sur le nom à donner aux différents labels, d'indiquer les noms que vous voudrez (paramètres 'langue nom2' à 6). Je t'invite donc à ouvrir un nouveau débat à ce sujet.--FDo64 (d) 10 juillet 2012 à 22:38 (CEST)Répondre

Bonjour à tous, merci pour la réponse FDo64, le débat des langues à mettre dans l'infobox à déjà été lancé dans cette discussion, tout le monde peut discuter du problème. Cordialement. --Fayçal.09 (d) 11 juillet 2012 à 23:10 (CEST)Répondre

Rivalité du mois modifier

  Bonjour à tous

Le groupe de travail sur les rivalités du projet football a choisi la page Derby algérois MCA-USMH comme article du mois de juillet 2012.

Nous tenions à vous informer de notre initiative car cet article s'apparente au Projet:Algérie.

En espérant vous retrouver rapidement sur cet article, -- Dimonou (Ja?) 2 juillet 2012 à 12:06 (CEST)Répondre

L'article Boubhir est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Boubhir (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Boubhir/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 8 juillet 2012 à 20:25 (CEST)Répondre

Des localités d'une commune modifier

Bonjour à tous. Une simple idée qui vient de me traverser l'esprit à l'instant. En fait, c'est lié à cette section sur les redirections. Et pourquoi ne pas créer, lorsque nécessaire, des articles intitulés tout simplement Localités de Perpète-lès-Oueds, dans lesquels on créerait une section par localité, et la vie n'en sera que plus belle ! --Indif (d - c) 11 juillet 2012 à 14:49 (CEST)Répondre

commentaire consernant l'article sur ath mlikeche modifier

il me semble que l’explication du nom d'ath mlikeche est erronée , si on analyse ce nom ça donne en kabyle ceci : ath qui veux dire en français : les et en arabe : beni , melikeche est composé de mel et keche ce qui veux dire conseil toi-même . en tout le nom ath mlikeche veux dire en qq sorte les fort tête , cad qu'ils n'acceptent pas d’être guidés par autrui. pour ce qui est des élément d'histoire données , au début ça parlait a'th mlikeche qui est composé de plusieurs villages et puis tout est focalisé dur les habitants de thala tighilt qui n'est qu'un village parmi tant d'autre , ya amalgame . l'histoire d'ath mlikeche est tres riche et vaste alors qu'on trouve ici que quelques fragments mal collés .

L'article Hamama Abd El Halim est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Hamama Abd El Halim (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Hamama Abd El Halim/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 13 juillet 2012 à 11:45 (CEST)Répondre

L'article Massacre d'Haoucht Khemisti est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Massacre d'Haoucht Khemisti » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Massacre d'Haoucht Khemisti/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Chris a liege (d) 16 juillet 2012 à 00:42 (CEST)Répondre

L'article Massacre de Beni Ali est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Massacre de Beni Ali » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Massacre de Beni Ali/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Chris a liege (d) 16 juillet 2012 à 00:45 (CEST)Répondre

Pub vinicole modifier

Bonjour. Je passe ici pour vous signaler les contributions de Mahbenyelles (d · c · b) qui semble vouloir faire de la pub pour une entreprise vinicole algérienne et ses produits. Ni connaissant rien en vin et en entreprises, je vous soumets ça en vous laissant voir s'il faut neutraliser et/ou supprimer. Cordialement. --'toff [discut.] 16 juillet 2012 à 18:19 (CEST)Répondre

Aéroport d'Oran - Ahmed Ben Bella modifier

Bonjour, un nouveau article Aéroport d'Oran - Ahmed Ben Bella a été créé, l'Aéroport d'Oran - Ahmed Ben Bella n'est que l'ancien Aéroport d'Oran - Es Sénia qui a été renommé, que faire dans cette situation, cdlt.--Waran(d) 18 juillet 2012 à 19:32 (CEST)Répondre

Bonjour Waran. J'ai fait une demande de renommage ici. --Indif (d - c) 18 juillet 2012 à 19:55 (CEST)Répondre
Merci  .--Waran(d) 18 juillet 2012 à 20:46 (CEST)Répondre

Il vaudrait mieux supprimer le nouvel article et ne faire le changement de nom de l'article existant que lorsque la référence vers le décret du journal officiel algérien aura été trouvé. Les articles de presse datant de l'époque du décès de Ben Bella ne suffisent pas pour officialiser le nouveau nom, il faut une preuve officielle (n° decret ou une photo de l'aéroport avec le nouveau nom) --92.128.43.214 (d) 18 juillet 2012 à 21:04 (CEST).Répondre

Bonjour, je suis à Oran ça fait un moment et je confirme le nouveau nom Ahmed Ben Bella de l'aéroport, je prendrai une photo à l'occasion si je pourrai. Cordialement. --Fayçal.09 (d) 18 juillet 2012 à 21:21 (CEST)Répondre
JO du 22 avril 2012, p. 14  .
@Faycal.09 : si tu pouvais profiter de ton séjour en Algérie pour prendre le maximum de photos (mairies, daïras, wilayas, monuments historiques, aéroports, etc.) pour illustrer les articles correspondants, ce serait super  . --Indif (d - c) 18 juillet 2012 à 21:25 (CEST)Répondre
Bonjour Indif, j'ai pris quelques photos d'Oran et de certaines communes (vues générales, mairies, monuments) mais pas assez, je vais essayer de faire de mon mieux  . --Fayçal.09 (d) 18 juillet 2012 à 21:52 (CEST)Répondre
ok - c'est bien noté et dans ce cas pas, d'autre objection pour le renommge. N'oubliez pas de parler de ce changement de nom dans la section historique de l'article (avec la ref vers le JO bien sûr)--92.128.43.214 (d) 18 juillet 2012 à 21:57 (CEST)Répondre

Skikda modifier

J'ai réunis plusieurs données sur la ville, j'aimerais avoir un peu d'aide pour développer l'article. l'illustrer, ajouter des références.. Merci d'avance - Omar2788 (d) 21 juillet 2012 à 10:55 (CEST)Répondre

Bonjour merci pour vos contributions, cependant j’ai plusieurs remarques sur la section Histoire :
  • il faut citer vos sources et éviter les sources obsolètes
  • la section histoire est trop longue, trop détaillée et trop anecdotique, ce qui rend la lecture de la section et de l’article difficile, si on veut aller dans trop de détailles, il faut créer un article Histoire de Skikda.
  • beaucoup d’informations sont généralistes et ne concerne pas directement la ville de Skikda (ni le site antique), ainsi si on souhaite citer l’histoire de la région, il faut aller dans la wilaya de Skikda (et dans ce cas, idem, il ne faut pas trop détailler l’histoire de la ville)
  • certains sujets historiques ne doit pas être détaillé, ainsi pour l’histoire de la Numidie, il ne faut pas détaille l’histoire de la Numidie elle même, mais seulement citer les événements liés à la ville pendant cette période, par exemple « pendant la période numide, la ville …. » et mettre les wikiliens appropriés (dans cet exemple Numidie).
  • beaucoup d’anecdotes inutiles, qui alourdissent la lecture de l’article.
  • la mef : n’oubliez les wikiliens et de structurer les paragraphes.
  • déplacer certaines informations vers les sections Toponymie et Patrimoine
Cordialement.--Waran(d) 21 juillet 2012 à 12:37 (CEST)Répondre

Communes algériennes et blasons modifier

Bonjour à tous. Je suis tombé ces derniers jours dans les deux articles Skikda et Mascara (et sûrement d'autres) sur un mauvais usage des blasons : ceux indiqués dans les infobox sont ceux de l'Algérie française et ne sont plus d'actualité (par exemple, il m'étonnerait fort que Skikda ait gardé un blason surmonté d'une croix...). Ces blasons sont généralement récupérés depuis le nouveau Gaso et, deuxième hic, une partie de ces blasons sont des novations, créés bien après 1962 et ne sont en rien « officiels ». Enfin, le plus important en héraldique, c'est le blasonnement (c'est-à-dire le texte qui décrit un blason) et non pas le blason, qui n'est qu'une représentation graphique parmi d'autres d'un blasonnement. Mais ces représentations ne sont pas libres, et ne peuvent donc rester sur Commons. Je ferai les demandes de suppression prochainement. En contrepartie, je suis prêt à dessiner à la demande tout blason dont on me fournirait le blasonnement (ou plus simplement, faire une demande de blason au Projet:Blasons). Voili voilou  . --Indif (d - c) 23 juillet 2012 à 10:57 (CEST)Répondre

Bonjour Indif, je crois qu`on peux crée un section pour les demande de dessins, des carte ou blasons dans notre projet.J`été a Batna et j`ai vu que le blason qui est dans l`article est pas le bon puisque il a été changer (dans le blason il y a la mosquée du 1er novembre, les deux clefs et le cèdre de belezma). Et je vais profiter de la situation et de te demander de dessiner le blason de Bejaia que j`ai trouver ici [15] si tu le veux bien. Cordialement -- Vikoula5 (d) 3 août 2012 à 13:00 (CEST) et la la ville d`El Madher car мoi je l`ai pas bien fait [16]. -- Vikoula5 (d) 3 août 2012 à 13:18 (CEST)Répondre
Bonjour Vikoula ! Désolé pour le retard de ma réponse. Je vais m'attaquer au blason d'El Madher, mais par contre pour Béjaïa, je ne vois pas où se trouve le blason sur le site indiqué. Peux-tu donner un lien direct vers l'image ? --Indif (d - c) 5 août 2012 à 09:29 (CEST)Répondre
voila un lien direct Мai pas de ce site [17] tu peux le trouver aussi sur 2 pages dans ce site la comme ici [18] et dans la page d`accueille. Et tu on dit quoi de cree une sections atelier iмage dans notre projet ? -- Vikoula5 (d) 5 août 2012 à 10:44 (CEST)Répondre

L'article Saint Augustin (vin) est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Saint Augustin (vin) (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Saint Augustin (vin)/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Vikoula5 (d) 5 août 2012 à 11:25 (CEST)Répondre

L'article Roger Richardot est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Roger Richardot (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Roger Richardot/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 13 août 2012 à 14:43 (CEST)Répondre

Première bataille d'Amgala modifier

Première bataille d'Amgala

est ce que quelqu'un peut regarder les ajouts qui ont été fait dans la page "Première bataille d'Amgala" et dire ce qu'il pense et si il faut garder tout ça sans source.

Convention sur la mise en gras modifier

Bonjour je m'aperçois que sur certains articles, que parfois il y a une mise gras en dehors de l'introduction, comme récemment sur certains articles détaillés sur l'article Algérie[19], mais ce problème je l'ai rencontré ailleurs comme dans l'article Alger pour mettre en valeur certains mots : noms d'entreprises, de quartiers , de clubs, etc. Le problème est aussi existant sur d'autres articles comme des articles de Sport probablement pour mettre en valeur les noms des clubs, il me semble que la mise en gars est déconseillé en dehors de l'introduction, les titres sont par défaut en gras. J'aimerai savoir quelles sont les conventions de Wiki^édia sur la mise en gras?, pour corriger cela dans les articles rencontrés.--Waran(d) 17 août 2012 à 15:01 (CEST)Répondre

Tu as parfaitement raison : à part les quelques cas bien précis (titraille majoritairement), le gras est à éviter. Si l'on veut mettre l'emphase sur un mot ou une phrase, l'italique est à privilégier. --Indif (d - c) 17 août 2012 à 21:04 (CEST)Répondre

Photos modifier

Bonjour, Comme me l'avaient suggéré Waran et Indif, voici la photo que j'ai publié dans l'article Zahana (la mairie)  . Je mettrai la suite des photos plus tard. Salutations. --Fayçal.09 (d) 17 août 2012 à 16:39 (CEST)Répondre

J'ai ajouté des photos dans les communes de Aïn El Kerma et Boutlelis. J'espère que ça va vous plaire. Salutations. --Fayçal.09 (d) 17 août 2012 à 18:21 (CEST)Répondre
 .--Waran(d) 17 août 2012 à 18:26 (CEST)Répondre
Je dirai même plus,   et   ! --Indif (d - c) 17 août 2012 à 20:50 (CEST)Répondre

Coup d'envoi pour le BA de la Première bataille d'Amgala modifier

J'ai retravaillé l'article, j'ai sourcé, illustrer. Je ne sais plus quoi faire et je pense que l'article peut atteindre le BA. --WeshMani (d) 29 août 2012 à 12:22 (CEST)Répondre

Coup d'envoi pour le BA de la Guerre des Sables modifier

L'article mérite largement le BA, j'ai illustré un peu l'article et les sources ne manquent pas. --WeshMani (d) 29 août 2012 à 12:22 (CEST)Répondre

Annonce fusion modifier

  Théâtre en Algérie et Théâtre algérien sont proposés à la fusion
  La discussion a lieu sur la page Wikipédia:Pages à fusionner#Théâtre en Algérie et Théâtre algérien.
La procédure de fusion est consultable sur Wikipédia:Pages à fusionner.
Zen 38 (d) 3 septembre 2012 à 11:14 (CEST)
Répondre

L'article Boulachour est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Boulachour (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Boulachour/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 10 septembre 2012 à 00:33 (CEST)Répondre

L'article Ouled-Souici est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Ouled-Souici (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Ouled-Souici/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 10 septembre 2012 à 00:38 (CEST)Répondre

IP sur Régence d'Alger modifier

Bonjour. Une IP intervient sur le résumé introductif de Régence d'Alger pour y faire passer sa conception en terme de "bravade" de l'indépendance de la Régence par rapport à la Sublime Porte. Comme il a d'abord sourcé cela par un roman historique, puis maintenant par une surinterprétation d'une autre source (plutôt ancienne), je demande une attention d'autres contibuteurs sur cet article. Cordialement. --Tmouchentois (d) 14 septembre 2012 à 09:49 (CEST)Répondre

Il faut présenter les choses entièrement. Ma modification était destinée a enrichir l'introduction notamment en mettant en lumière 2 faits importants : les relations parfois tendues avec l'empire ottoman, et l’existence d'une diplomatie propre avec la France notamment. Ces 2 faits expliquent partiellement la configuration de la conquête de l’Algérie par la France (contentieux bilatéral autour d'une dette, manque de soutient marqué de l'empire ottoman alors puissance nominale de ces terres). Tmouchentois n’apprécie pas ma lecture d'une source, celle qui présente des faits de prise des corsaires sur les navires vassaux de l'empire ottomans. "Le fait est certain cependant, et il est avéré que les algériens ne se gênaient nullement pour porter la main sur des navires appartenant ou à des tributaire de la Turquie ..." p75. tiré de Albert Devoulx, Le raïs Hamidou: notice biographique sur le plus célèbre corsaire algérien, 1859. Cette source est éminemment respectable car Devoulx est conservateur aux archives arabes de la ville d'Alger à l’époque coloniale, membre de la société historique algérienne de l'époque et a fait un travail de compilation des archives des prises de différents corsaires dans son livre et non du seul Hamidou.
J'introduis donc la phrase dans l'introduction bravera même a plusieurs reprise l'autorité de l'empire. Braver n'est par remettre en cause l'autorité de l'empire ottoman et le terme braver correspond bien à la situation car les règles qui prévalaient dans l'empire ont été bravées avec des rappels à l'ordre de la sublime porte ect... Bien à vous .82.241.19.195 (d) 14 septembre 2012 à 11:18 (CEST)Répondre
Ma position est et restera toujours la même : les sources obsolètes, c'est non. Il y a suffisamment de travaux d'historiens contemporains à éplucher pour avoir besoin d'aller chercher des vieux machins de 1859. Cdlt. --Indif (d - c) 14 septembre 2012 à 14:28 (CEST)Répondre
1)Votre position ne vous concerne que vous ce n'est pas la règle sur Wikipédia. Donc merci de ne pas révoquer abusivement, si vous avez un équivalent moderne à la source que j'ai proposé je suis preneur... De plus votre position est pour le moins absurde, pour vous les ouvrages de Ibn Khaldoun sur la région sont donc obsolète ? Pour se recentrer sur le sujet on parle d'un ouvrage qui a épluché les archives de la régence de l'époque, chose qui n'a pas d'équivalent contemporain car ces archives sont propriété de l’État français et non accessible pour votre gouverne.
2)Ma modification ne concerne pas que ce point (Le fait que les corsaire attaquaient des bateaux ottomans) mais aussi des informations sur la diplomatie de l'époque donc il ne sert a rien de tout révoquer en bloc .82.241.19.195 (d) 14 septembre 2012 à 16:21 (CEST)Répondre
  • Ce n'est pas la règle de Wikipédia ? Il faudra penser à lire la recommandation sur les sources, et en particulier le paragraphe sur les sources obsolètes.
  • Il est évident que si je trouve une source moderne confirmant tes ajouts, je me ferai un plaisir de la citer. En attendant que telle source soit trouvée, il n'y a aucune urgence à insérer ces ajouts.
  • Certes certes, les ouvrages d'Ibn Khaldoun ne sont pas obsolètes. Ils sont juste très obsolètes.
  • Il n'y a pas d'équivalent contemporain de ces archives ? Dans ce cas il n'y a qu'à attendre qu'elle soient disponibles et que des chercheurs les aient étudiées. Wikipédia n'en mourra pas. Ce n'e qu'une encyclopédie toujours en chantier.
  • Ma révocation concerne surtout avant tout le travail inédit que tu tentes d'introduire : tu essaies de démontrer la thèse de l'indépendance de la régence d'Alger au moyen d'exemples, au lieu de simplement apporter des sources.
  • Ah, puisque tu connais le bandeau de {{R3R}}, tu dois savoir que 1) on ne l'appose pas soi-même pour « protéger » sa propre version et 2) tu as grillé ton quota de révocation  .
  • En attendant des sources un peu plus sérieuses soient trouvées... Cdlt. --Indif (d - c) 14 septembre 2012 à 18:31 (CEST)Répondre
Oui je pense que tu les as mal lues les recommandations. Dans certains domaines, les données et les connaissances sont vite dépassées. les ouvrages scientifiques ou techniques ayant déjà plusieurs années ; les thèses et publications anciennes ; les encyclopédies et les dictionnaires anciens, etc.. Bref rien sur les notices biographiques et les archives, surtout que il va falloir m'expliquer comment en 2012 on en saurait plus dans le domaine que en 1859 ?
Il n'y a aucune urgence a les supprimer sauf si elle dérangent ta vision de l'article et que tu as un point de vue à défendre ? Ce qui me frappe c'est que tu n'est même pas passé par une étape ref à confirmer.
Ibn Khaldoun est tellement obsolète que ses travaux sont repris dans les ouvrages récents qui n'ont pas 15000 sources sur son époque.
Oui sauf que par exemple les archives ne sont pas disponible sur la guerre d'Algérie, sur la conquête de pacification de l'armée française. Donc on ne doit rien écrire et ne rien dire dessus jusqu'à ce que les archives sortent ?
Il n'y a aucun travail inédit. Même si le premier point peur être sujet a controverse (braver? pas braver?), le deuxième point, le fait d'avoir des ambassadeurs et des traités avec les puissances européennes de façon autonome c'est une fait historique concret. Après le roman national algérien n'est pas ma tasse de thé, je n'ai jamais parlé d’indépendance de la régence vis a vis des ottomans (il faut mettre ses lunettes la ça devient grave!). Mais j'ai abordé les relations complexes de cette régence a son environnement, l'empire ottoman avec qui tout n'était pas plat et les européens avec qui des relation diplomatiques autonomes existaient.
J'ai posé le bandeau R3R pour que tu discutes avant de supprime, ce qui a du mal a rentrer chez toi visiblement.
Les sources sont sérieuses, qu'elles ne te plaisent pas c'est autre chose ... Mais comme je te l'ai dis l'article ne t'appartient pas et je ne vais pas m'encombre de règles que tu inventes pour la circonstance. 82.241.19.195 (d) 14 septembre 2012 à 21:03 (CEST)Répondre
  • J'ai mal lu les recommandations ? Et pourtant mes lunettes sont quasi neuves, datant de mai dernier (et Af...lou a profité de l'occasion pour me délester, c'est fou !, de la faramineuse somme de 650  (heureusement que la mutuelle m'en a remboursé une partie substantielle  ). Mais... mais à quoi peut bien se rapporter l'expression « publications anciennes » ? Mystère et boule de gomme !
  • La seule chose qui nous intéresse ici pour enrichir l'encyclopédie, c'est les sources secondaires ; de ce point de vue, les ouvrages d'Ibn Khaldoun sont devenus très très obsolètes, et ils font partie dorénavant des sources primaires. S'il faut sourcer quoi que ce soit, c'est les « 15 000 sources sur son époque » que tu évoques qu'il faut utiliser. On laisse le soin aux historiens d'étudier comme il sied les ouvrages d'Ibn Khaldoun et en tirer la quintessence. On laissera aussi le soin aux historiens d'étudier comme il sied les archives que tu cites.
  • Ah, mais qu'est-ce que j'aime, que dis-je, qu'est-ce que j'adore ces arguments tirés des tréfonds des égouts :
    • « j'ai posé le bandeau R3R pour que tu discutes avant de supprimer » — il est bien évidemment inconcevable pour toi de discuter sans la présence des tes ajouts
    • « les sources sont sérieuses » — ben, puisque tu le dis...
    • « comment en 2012 on en saurait plus dans le domaine que en 1859 » — 42 !  
    • « l'article ne t'appartiens pas » — enfer et damnation, ferai-je du WP:OWN ? À vérifier d'urgence ! Quatre indices : [20], [21], [22] et [23].
    • « je ne vais pas m'encombre de règles que tu inventes pour la circonstance » — ça, c'est toi qui voit, à tes risques et périls  .
Je vois qu'une IP t'as révoqué et apposé le bandeau {{R3R}}. Petit conseil à deux centimes : quand on se retrouve seul à avoir raison contre plusieurs contributeurs, la moindre des choses est de se remettre en cause — ne serait-ce qu'un tout petit peu. À te lire. --Indif (d - c) 15 septembre 2012 à 10:47 (CEST)Répondre
Hey bien par où commencer ?   Je me réjouis que ta mutuelle pourvoit à tes besoins de santé et cela avec tendresse et sans compter visiblement. Mais tu devrait lire juste avant les thèses et publications anciennes . Les thèses (et plus loin publications) ... cela se rapporte aux travaux universitaires qui on le comprend peuvent être vite dépassés. Et on relis encore un peu plus haut Dans certains domaines, les données et les connaissances sont vite dépassées., sous entendu certains domaine non et rien n'indique clairement les ouvrages historiques.
On respire et on continue... Pour les historiens, mon livre est justement celui d'un historien d l'administration française qui a étudié les archives de la Régence pour en tirer une notice biographique sur Rais Hamidou et son époque. C'est donc bel et bien une source secondaire, ancienne mais secondaire...
  • Je te laisse le soin de fréquenter le tréfonds des égouts ce sera sans moi il fait beau aujourd’hui en Provence et je préfère les champs de lavande.
    • De la même façon que il est inconcevable pour toi de discuter avec les ajouts tu es une sorte de gardien du temple. À moins que il ne faille déposer une demande préalable auprès de ta personne.
    • Je remarque que beaucoup d'informations non sourcées dans l'article perdurent sans que équipée de tes lunettes Af**lou tu n'ai cru bon de les révoquer aussi brutalement sans discuter.
    • On ne sait pas ce qui se cache derrière "une autre IP". Puis franchement 2 personne toi et une Ip (ou bien la même personne?). De toute façon je vais m'inscrire (si ce n'est pas déjà fait) pour ne pas être confondu et mis en marge "comme une autre Ip".
    • J'attends toujours que sur le fond tu m'explique pourquoi tu supprime la deuxième partie de la phrase avec les ambassadeurs et les traités ... En attendant je vais me faire du thé. 82.241.19.195 (d) 15 septembre 2012 à 13:00 (CEST)Répondre
Bonjour. Un mot en passant, ma ligne était coupée depuis vendredi matin, et j'ai pu me reconnecter ce matin seulement. Une certaine accumulation de messages ne me permettra pas d'intervenir sur le sujet avant quelque temps. --Tmouchentois (d) 18 septembre 2012 à 13:40 (CEST)Répondre
Rebonjour. Oui, notre IP devenue HenryEmile (d · c · b) (Provençal et fils de Français d'Algérie  ) veut introduire son point de vue sur l'indépendance de la Régence d'Alger dans le RI. Mais je reprends les thèmes abordés.
  • Pas d'obsolescence en histoire? Revoir Wikipédia:Sources primaires et secondaires, Fustel de Coulanges, 1864, devenu source primaire malgré ses qualités, et au § 2, la fiabilité des sources secondaires ne dépassent pas en règle générale la quarantaine d'année.
  • Devoulx serait-il recevable, encore faudrait-il ne pas l'interpréter. L'anarchie régnant dans la Régence, au niveau des Raïs ou des Janissaires, peut les conduire à braver les règles édictées par la Sublime Porte ou les traités passés par la Régence, ce n'est pas la "Régence d'Alger" qui brave le pouvoir ottoman.
  • La source apportée dans la PdD de l'article par notre IP henryémile, Mahfoud Kaddache (la page ?), relève un de ces temps particuliers d'anarchie au milieu du XVIIème. Il n'étend pas son analyse sur cette époque particulière à toute la période de la Régence d'Alger, et en tout cas cet extrait ne permet pas de sourcer l'information qui est présentée dans le RI « La régence d'Alger bravera même a plusieurs reprise l'autorité de l'empire, en attaquant les navires de commerce ottomans [12] mais aussi en entretenant des rapports diplomatiques autonomes avec les États-Unis et les puissances européennes notamment la France[13], par le biais d'ambassadeurs et de traités comme le Traité de paix franco-algérien de 1801. »
  • Je lis de Fatima Gueschi (Art. Régence turque - L'Algérie et la France, 2009, p.739) : « Si l'autonomie des provinces est un fait structurel (ma note 1) dans l'empire ottoman, la régence d'Alger a des spécificités: liens étroits avec l'Empire et liberté d'initiative, d'où cette tradition d'indépendance dans les relations extérieures (ma note 2). »
    • Ma note 1: Fatima Gueschi donne en biblio. Tal Shuval qui a développé cet aspect banal de l'autonomie des provinces de l'empire ottoman, et ne voit pas d'autre spécificité à celle d'Alger qu'une "idéologie turque" plus poussée qu'ailleurs dans l'Empire.
    • Ma note 2: Les relations extérieures n'allaient pas jusqu'à connaître des ambassadeurs (contrairement à ce que dit le TI contenu dans le RI), qui n'étaient nommés qu'auprès de la Sublime Porte, mais des "consuls". Les traités passés entre la France et la Régence rappellent systématiquement qu'ils sont passés en renouvellement du texte fondateur passé avec la Sublime Porte).
  • Enfin, j'ai noté un thème récurrent de l'IP, quoique un peu hors-sujet, à propos d'archives inaccessibles - légende dont la malveillance me fait furieusement penser à quelqu'un, mais qui donc ? - si c'est la France qui en dispose encore de l'époque ottomane, elles sont accessibles aux chercheurs (a priori à Aix en Provence), comme sont aussi accessibles la plupart des archives dont la France dispose de l'époque de la Guerre d'Algérie, 1962 étant accessible cette année (2012).
En bref, les diffs de l'IP/henry émile n'ont pas leur place dans le RI, étant PoV et TI. Cordialement. --Tmouchentois (d) 18 septembre 2012 à 17:21 (CEST)Répondre
Bonjour, d'accord pour la source primaire, et l'introduction n'est pas le meilleur endroit pour décrire ses points, mais il faut pas non plus tomber dans le contre TI/POV comme "qui n'étaient nommés qu'auprès de la Sublime Porte", et se baser seulement sur un seul article de Tal Shuval, alors que plusieurs ouvrages académiques récents, parlent explicitement de l'aspect étatique et l'autonomie de la régence, et non une banale province comme cite Tal Shuval. Sur les relations extérieurs, il faut ajouter dans la section concernée, le faite que la régence d'Alger (et c'est bien précis comme tel et non l'empire ottoman) avait reconnu la république française en 1793 et les États unis en 1789, et l’aspect religieux des guerres européennes contre la régence, et non faire présenter avec des sources primaires la régence et les ottomans comme les "méchants" de l’époque sans prise de recule et des consultations d'autres sources académiques, comme c'est le cas pour les esclaves et la course qui n’étaient pas des spécificités de la régence, mais une pratique méditerranéenne courante de cet époque, une étude a traité le cas des Algériens qui tombaient dans l’esclavage, aspect occulté dans les sources primaires. En bref, je ne suis pas contre le retrait des ajouts dans l'introduction, opposé à l'utilisation de la source primaire, pour ce qui est les relations avec les États unis ou la France, qu'il ajoute ses deux points si ils sont sourcés dans les sections concernées, je dispose des sources, mais je ne trouve pas que ses ajouts sont un propriété pour l'article, j'interviendrai, dans le cas des pov pushing et inutile de déclencher un débat idéologique sur une base de pov, si ce n'est pour améliorer l’article, je ne participerai pas. Cdlt.--Waran(d) 18 septembre 2012 à 19:21 (CEST)Répondre
Bonjour Tmouchentois. Oui Provençal et fils de Pieds-Noirs de Bône . Par contre la précision vous oblige à constater que je n'ai pas parlé d'indépendance de la Régence d'Alger, ce n'est pas mon propos, inutile donc de faire une fixette sur cette idée d’indépendance, le mot « indépendant » est dans les textes de Kaddache que j'ai cité et dont le travail sur la régence est assez détaillé. Par ailleurs je me défend de toute volonté de TI/POV je n'ai pas l'intention d'inventer et je m'appuie sur des textes. Après l'article est truffé d'info non vérifiées qui méritent votre attention « anti-TI » également. Pour ma part il me semblait que le RI occultait certains passages de l'article notamment Organisation de l’État ,Guerre franco-algérienne (1681-1688),Relation américano-algérienne,Contentieux financier franco-algérien et d'autres traitant de relation bilatérale entre cet État et les puissances européennes.
  • Pour le mini débat source 1aire/2aire. Je m’étonne juste du fait que les ouvrages historiques ne soient pas clairement cité contrairement aux ouvrages techniques par exemple. Mais puisque vous m'apportez des exemples concrets (contrairement à un autre contributeur) je ferai en sorte de m'y conformer dans mes contributions et éviter les sources trop anciennes. Mais Kaddache par exemple n'est pas une source obsolète.
  • Delvoux parle lui même d'un firman « qui mieux encore que les détails » décrit les relations entre la régence et l'Empire Ottoman. Pour le caractère multiple et durable dans la régence de ces troubles, la source de Kaddache appuie cela. Il décrit des troubles qui ne sont non plus des violations d'autorité ou de traité de paix (corso et navires ottomans/génois) mais des projets politiques, des révoltes des la Taïfa et de l'Odjak (quand on lis des ouvrages sur cette période (Kaddache, Jaques Simon...) et même notre article Wikipédia cite le fait que ces 2 corps sont centraux dans la régence et même parfois faiseur de rois ou plutôt de deys. Je lis Kaddache:
    • p418 Les raïs, se trouvant lésés par les traités de paix, qui limitaient la course, se révoltèrent souvent..
    • p.420, En 1729, Istanbul voulut envoyer à nouveau un pacha, mais on ne le laissa pas entrer au port. Les envoyés du Sultan (...) d'où il essayèrent de parlementer avec les représentant du dey. N'arrivant à aucun résultat, ils durent enfin repartir. En somme, ni les raïs, ni les janissaires, ni la population n'ont respecté l'autorité des pachas, tous plus ou moins ignorés, réduits à un rôle protocolaire, parfois rejetés. (...)Désormais, le dey sera lui-même le pacha.
    • p.425 A partir de 1710, les deys prirent eux même le titre de pacha et n'acceptèrent plus de représentant du sultan à leur cotés, confirmant ainsi leur indépendance vis-à-vis de la Sublime Porte.. Plus loin L'État algérien constituait durant cette période une République militaire pratiquement indépendant de la Sublime Porte et administrée selon la primauté des intérêts algériens. . Pour la notion d’État algérien je laisse ça de coté sinon on ne s'en sortira pas, mais tout le monde aura compris que on cause de la régence. On notera le poids du mot désormais qui indique que les oppositions/troubles entre l'empire et la régence n'a pas débouché sur un changement conjecturel mais structurel avec un repositionnement de la figure du dey dans la régence et une relocalisation des intérêts du pouvoir.
  • Pour Fatima Gueschi je ne vois pas où est le problème avec ma version au contraire elle appuierait l'existence d'une diplomatie autonome. Pour Tal Shuval, son ouvrage porte sur la population et le cadre urbain de Alger de l'époque. Donc quelle « idéologie turque plus poussée » (notion complètement floue) voulez vous aborder? Politiquement il me semble que l'ouvrage de Kaddache donne beaucoup plus de détails sur les coulisses politiques de la régence notamment sur la question des rapports Dey-Bey/Rais/Milice/Pacha-Sublime Porte/Population. Surtout que la question ne se présente pas en terme ethnique car les Turcs de la régence (janissaires par exemple) semblent avoir été associé à ces mouvements d'autonomisation, donc une idéologie aussi turque soit-elle n'est pas synonyme d’allégeance au sultan ottoman.
  • Cette histoire d'archive importe peu, ma question au fond serait comment trouver un ouvrage moderne équivalent avec les archives du registre des prises tel que compilé et analysé par Delvoux. HenryEmile (d) 18 septembre 2012 à 23:46 (CEST)Répondre
Bonjour, je n'ai pas eu le temps de détailler mes sources, mais l'aspect "état" et "autonomie" sont tellement cités, que on se demande pourquoi certains ont déclenché des guerres idéologiques sur la base de leur idées fixes qui consistent des purs pov forcing et pushing, revenant à Tal Shuval, cet auteur ne contredit pas l'autonomie de la régence et cite deux visons différentes dont l’une est obsolète, il cite un "fait ottoman" et il me semble personne n'a cité que c'est un fait seulement algérien, les autres régences d'Afrique du Nord avaient le même statut (notamment Tunis et Tripoli , mais également l'Egypte), ceci explique les hostilités entre les états Algérien et Tunisiens, cité par CA Julien,et je ne vois pas pourquoi l'aspect ottomane de la régence doit être diaboliser ou exploiter d'autre façon, autre que académique, c'est un fait historique et dans un pays musulman. Enfin mes sources se trouvent dans mon bac , et le faite que d'autres régences avait le même statut d'autonomie, un autre point qui confirme donc cette autonomie dans l'ensemble de l'empire, je citerai si besoin les passages. Revenons à l’article, il est intéressant que un contributeur développe d'autres aspects de la régence au lieu des débats stériles, comme j'avais déjà commencé : contexte interne, organisation, économie, population, et pourquoi pas culture et religion dans cette période, il est à noter que certains partie sont à refaire comme la prise d’Alger, trop longue, Cdlt.--Waran(d) 19 septembre 2012 à 13:02 (CEST)Répondre
@Waran. Qui diabolise les Ottomans et où sont ils diabolisés ? Tal Shuval en vaut bien un autre, et il a le mérite, quant à lui, d'avoir travaillé sur les fonds de la Régence, et j'indiquais en note d'où F.Gueschi tire "l'autonomie structurelle des provinces de l'Empire". C'est amusant, dès qu'un pov pusher qui fait "flêche de tout bois" - celui ci citait un roman historique comme source quand je me suis intéressé à ses contributions - intervient, vous en êtes tout ragaillardi, et vous repartez dans vos attaques personnelles à peine voilées et vos procès d'intention. Plutôt que de nous faire languir sur vos sources, utilisez les donc pour faire avancer l'article. --Tmouchentois (d) 19 septembre 2012 à 15:57 (CEST)Répondre
Bonjour Waran. Mahfoud Kaddache est un historien algérien sérieux et objectif (moi même ayant lu ses écrits sur l'Algérie française notamment j'ai pu apprécier la rigueur de son travail). Pour Kadddache il apparait clair et net que la régence d'Alger a bénéficié progressivement d'une autonomie complète que il va jusqu’à qualifier de « république militaire quasi-indépendance » et même d'indépendance des deys par rapport à la Sublime Porte. D'ailleurs dès la création de la fonction de dey en 1671 il est appelé par le peuple d'Alger « sultan d'El-Djazaïr », l'entité est désignée par le traité de Tourville (1684) signé avec la France comme étant « la ville et royaume d'Alger » (p.411). Mais ce repositionnement de la régence s'est fait selon Kaddache par le jeu de la milice,de la taïfa des rais, de la population également (chassant le pacha sur ordre d'Ali Bitchin) et bel et bien en bravant à plusieurs reprise et successivement l'autorité de l'empire (refus de pacha, refus de participer à des guerres, refus de respecter des traités signé au nom de l'empire), bref même la phrase « en droit province de l'empire » mérite d'être précisée. Car en droit pour une première période probablement mais à l'époque des deys aucune trace de droit ne permet d'affirmer cela au contraire les traités contrairement à ce qui a été affirmé ici ne comportent aucune notion sur la tutelle de l'empire ottoman. Je vais même citer une lettre du Ministre Secretaire d'Etat au département de la guerre, Clérmont Tonnerre au Roi de France (p.444 de l'ouvrage de Kadache) : « En résumé le dey n'est plus que aujourd'hui, à l’égard du sultan qu'une sorte de grand vassal, tellement indépendant que nos traités avec la Porte stipulent, en notre faveur, le droit de lui faire la guerre, sans que la Porte puisse , en aucune manière, se regarder comme provoquée et comme obligée de le secourir. » . Une province comme le fut l'Anjou, le Poitou ou la Provence (je suis chauvin ) vis a vis du roi de France n'avait pas autant de liberté et surement pas le même statut juridique que la régence des deys.
Pour Shuval il ne contredit pas forcement ce qui est cité plus haut il semble simplement penser que ces mouvements émancipation vis a vis d'une tutelle centrale sont communs aux régences de l'empire ottoman.
Bref conscient que un RI ne peut contenir toutes ces nuances et informations il est clair que une amélioration de l'article est nécessaire. Cependant en cas de désaccord ma phrase ne doit pas être révoquée mais amendée ou mise en ref à confirmer (si le problème c'est les sources) pendant un certain délais avant de la supprimer brutalement.HenryEmile (d) 19 septembre 2012 à 17:54 (CEST)Répondre
Il semble que j’étais claire "En bref, je ne suis pas contre le retrait des ajouts dans l'introduction, opposé à l'utilisation de la source primaire, pour ce qui est les relations avec les États unis ou la France, qu'il ajoute ses deux points si ils sont sourcés dans les sections concernées" et si les ajouts étaient non pertinents, il fallait se limiter à la nature des sources utilisées, ça nous évitera ce débat sur d'autres points, et pour "utilisez les donc pour faire avancer l'article" quand j'ai commencé à utiliser les sources pour améliorer l'article, je rappelle le procès injuste que j'ai eu . qui m'a poussé à laisser l'article, malgré son état correcte et que je dispose d'ouvrages pour l'améliorer, mais néanmoins j'ai pu contribué à d'autres articles, c'est mieux que d’être offenser âpres avoir contribuer et améliorer un article et merci d’éviter les attaques personnelles inutiles. Cordialement.--Waran(d) 19 septembre 2012 à 20:05 (CEST)Répondre
Je veux bien vous aider à rédiger un paragraphe sur la diplomatie de la régence d'Alger, avec ses voisins, Marocains et Tunisiens mais aussi avec La France et l'Europe. D'ailleurs le RI devra refléter ce nouveau paragraphe donc la partie de mon ajout sur la diplomatie n'est pas de trop. Sans entrer dans les détails (amitié, guerre...) on peut qualifier cette diplomatie par une constante qui est l'autonomie par rapport à l'empire ottoman (les rapports avec Paris et Tunis ne sont pas les même pour Alger et Istanbul). D'ailleurs je considère le Pov Pushing dans le fait de vouloir nier à cet état tout ses attributs (diplomatiques, politiques ect...) malgré les sources nombreuses concordantes. Par exemple elle ne fut pas pendant toute sa période en droit province ottomane. Bien à vous, HenryEmile (d) 20 septembre 2012 à 13:00 (CEST)Répondre
Je rajoute un passage plus précis sur la diplomatie de la régence : Les deys durent faire face aux prétentions des pays européens. Ils négocièrent avec eux de nombreux traités, affirmant souvent par là leur autonomie en matière de politique extérieure, sans tenir compte de la souveraineté d’Istanbul. Très habilement, ils essayèrent de traiter avec chaque pays à part, négociant avec les Français pour mieux attaquer les Anglais ou les Hollandais, et inversement. Algérie des Algériens p.416 . HenryEmile (d) 20 septembre 2012 à 23:43 (CEST)Répondre
Bonjour HenryEmile, vous pouvez contribuer pour l'article, on utilisant des sources académiques et secondaires et on étant fidèle à ses sources, il semble maintenant que c'est claire "affirmant souvent par là leur autonomie en matière de politique extérieure, sans tenir compte de la souveraineté d’Istanbul". Cdlt.--Waran(d) 21 septembre 2012 à 08:19 (CEST)Répondre
Bonjour.
  • Donc pour procéder à la correction de la copie
    • je vais supprimer le passage sourcé par une primaire concernant les prises de navires ottomans(car lié au terme bravé il pourrait y avoir selon Tmouchentois interprétation de cette source).
    • Conserver le terme de braver l'autorité sauf que il fera référence implicitement (comme c'est le cas des RI en général) au contenu de l'article que je vais enrichir en contenu. Il fera référence sur les affaires concernant les pachas, le soutient de la population à Ali Bitchin face au pacha, l’émancipation du dey par rapport à la sublime porte, les janissaires qui ne tiennent plus compte des ordres d’Istanbul et les raïs qui se révoltent contre l'empire dénonçant les traités de paix nuisant à leurs affaires et refusant de fournir des bateaux pour les batailles ottomanes. La ref sera pour la corps de l'article ce passage du RI étant juste une reprise de l'info que je vais introduire dans le développement.
    • Conserver la partie sur l'autonomie en matière de politique extérieure en ajoutant la réf sus-citée p.416.
La régence d'Alger bravera à plusieurs reprise l'autorité de l'empire , en attaquant les navires de commerce ottomans , et entretiendra des rapports diplomatiques autonomes avec les États-Unis et les puissances européennes notamment la France, par le biais d'ambassadeurs et de traités comme le Traité de paix franco-algérien de 1801 .
HenryEmile (d) 21 septembre 2012 à 13:04 (CEST)Répondre
Bonsoir, deux petits rappels:
  • Il ne s'agit pas ici de nier l'autonomie grandissante de la Régence par rapport à la Sublime Porte reconnue par tous les auteurs, ce que Fatima Gueschi appelle joliment sa "liberté d'initiative", mais de discuter la présentation faite dans le RI d'un point de vue, "la bravade", qui fait l'impasse sur tous les signes inverses de l'allégeance et de la dépendance, aussi souple soit elle. Outrant encore ce point de vue, je lis plus haut un déni de l'appartenance juridique, pourtant délibérément acceptée par Alger, à l'empire ottoman, ou encore une généralisation du refus d'Ali Pitchin de concourir à la flotte ottomane, alors que, en 1827 par exemple, au moment où Alger était sous le blocus français, quelques uns de ses navires auraient participé à la Bataille de Navarin, d'après certains auteur (peut-être une confirmation dans la lettre du 19/12/1827 d'Hussein Dey au Grand Vizir à Stamboul, dont je donnerai plus loin la référence, je cite: « Comme l'année passée, nous avions équipé et apprêté nos vaisseaux pour les envoyer sous les ordres de la flotte impériale pendant le printemps de bon augure, au service de Sa Majesté notre Padichah... » (p. 191).
  • NPOV, ou neutralité de point de vue, n'empêche pas de présenter les POV (ce n'est pas un gros mot), mais bien au contraire de présenter tous les points de vue d'auteurs recevables, à la juste mesure de leur réception dans le milieu "savant". A ce titre, le POV de Mahfoud Kaddache doit être présenté, mais d'autres auteurs sont plus nuancés qu'il ne l'est (sans parler de l'erreur manifeste, relative au titre de Pacha, dont était investi le Dey par la Sublime Porte). Outre Tal Shuval, Charles-Robert Ageron, Robert Mantran, Xavier Yacono me permettront le cas échéant de rétablir cette neutralité de point de vue.
  • Il se trouve que deux auteurs que j'ai récemment consultés mettent en avant, pour des raisons différentes[1] une lettre adressée par le Dey Hussein au Grand Vizir de Constantinople en 1827. J'en donne la réf. Revue africaine 1952, p. 188 et suivantes[2]. On notera que le ton du dey n'est pas du tout celui d'un égal, et plus intéressant, que sa demande de recrutement de Janissaires à Smyrne est soumise à l'autorisation du Sultan, qui l'a donnée en marge. :::::::::::::--Tmouchentois (d) 21 septembre 2012 à 21:42 (CEST)Répondre
  1. X. Yacono, Histoire de l'Algérie, 1993, p.49 : J. Verdès-Leroux, L'Algérie et la France, 2009, art. Coup d'éventail, p.246
  2. Archives du gouvernement turc, dossier 78 etc..., traduit par Erkûmen Kuran
Bonjour.
  • Au risque de me répéter "la bravade" n'est pas le terme employée. Le verbe braver est utilisé et il est approprié dans ce sens que il n'est pas synonyme de remise en cause de la tutelle ottomane dans son intégralité mais des prises de position successives s'écartant du rôle de province. Pour ce statut de province, je vous prie de citer une source qui nous indique son statut juridique sur toute la durée de la régence, moi j'en ai une qui indique que en 1710 le pays est désigné sous le terme de Royaume d'El-Djazair, ce qui est repris dans l'article où on distingue deux appellations en arabe phonétique. Pour les corsaires, il s’agit d'un refus de participer à des batailles ottomane sans dédommagement ce qu'ils obtiendront ensuite et continueront à fournir des navires aux batailles ottomanes mais il y a bien l'autorité ottomane bravé dans un premier temps pour obtenir des avantages.
  • Je ne voit pas où est l'erreur? Pour le reste les auteurs que vous citez et dont j'ai lu des passages sur le sujet, ne contredisent pas Kaddache. Par exemple Shuval parle d'ethnie ce qui n'est pas le propos de Kaddache qui parle du dey (qu'il soit noir, blanc, rouge, turc peu importe...). Ensuite je ne comprend pas où est l'erreur que vous pointez.
  • C'est assez drôle que dans l'intervalle de la discussion vous commettez ce que l'on me reprochait au début. Voila donc venir une source primaire, sans interprétation notable, d'un ouvrage qui date d'il y a 60 ans. Une analyse de ton est subjective, et le dey en 1827 est en difficulté, menacé par la France et l'Europe. Donc sans une analyse donné par une source secondaire c'est un TI de votre part de déduire un climat politique depuis une lettre . Ensuite les janissaires sont la troupe de l'empire, encore heureux que pour les recruter à Smyrne (Turquie) il faille l'autorisation du sultan. Je n'ai jamais affirmé que le dey étendait son autorité à la Turquie, ni qu'il était indépendant. Mais comme Kaddache le rapporte en citant un diplomate français de l'époque « un grand vassal indépendant ».
  • HenryEmile (d) 22 septembre 2012 à 12:18 (CEST)Répondre
Rebonjour. Il faudra que vos m'expliquiez en quoi bravade/braver ne sont pas le substantif et le verbe de la même racine.
  • L'appartenance à l'empire (nombre d'empires ont compris des royaumes, et l'Algérie ottomane ne manque pas de dénominations selon les époques et les cultures qui la nomment): Charles-Robert Ageron dans l'article Algérie de l'Encyclopaedia Universalis: « Malgré le relâchement des liens avec Constantinople, les Turcs d'Alger reconnurent toujours la souveraineté des Sultans » ; Robert Mantran, développant dans son article L'évolution des relations politiques entre le gouvernement ottoman et les odjaks de l'ouest du XVIe au XIXe siècle, l'évolution des systèmes politiques des Régences, une après l'autre, conclut, p.62 : « Il n'y eut jamais d'indépendance totale des provinces de l'ouest, quand bien même cette idée aurait pu effleurer l'esprit de certains beys ou deys: les sultans pouvaient tolérer une autonomie plus ou moins large qui ne mettait pas en discussion leur suzeraineté, ils n'auraient pas supporté une rupture absolue des liens; la crainte de réactions turques, l'agrément d'une situation qui, somme toute, ne leur était pas tellement défavorable, ont conduit beys et deys à conserver un statu quo qui, pratiquement, arrangeait les uns et les autres »; Xavier Yacono, Histoire de l'Algérie, 1993, p. 48-49 : « La désignation du dey, qui conserve d'ailleurs le titre de pacha, fait de la Régence une véritable monarchie élective sans que tout lien soit rompu avec Constantinople, le sultan restant en quelque sorte le suzerain qui, après avoir reçu un tribut, accordait l'investiture avec le titre de pacha ainsi que le droit de recruter des janissaires.... Avec le temps, les liens s'étaient distendus, surtout dans les dernières années..... Aussi, lors de son conflit avec la Régence, pour les besoins de la cause, la France considèrera le dey comme un souverain indépendant. Juridiquement, il n'en était rien... ». Tal Shuval, lien à l'article donné par Waran18 supra: commentaires sans ambiguïté des § 1 à 3, et au 4 ce commentaire désaprobateur: « L'Algérie est en outre toujours vue comme une régence dont l'appartenance à l'Empire n'était que symbolique. Cet état de choses fait non seulement surgir la question de la capacité de l'Empire à maintenir l'Algérie sous sa souveraineté, mais aussi celle de l'histoire « algérienne » comme différente de l'histoire du reste de l'Empire ottoman. Cela conduit à considérer que des processus, en fait communs à toutes les provinces ottomanes, seraient uniquement algériens. » suivi de cette pique sympathique aux historiens français et algériens : « Une partie du problème est liée au fait que les historiens colonialistes, cherchant à justifier la prise de l'Algérie par la France, prétendaient qu'avant la conquête ce pays était soumis à une occupation étrangère impérialiste et qu'il n'appartenait à l'Empire ottoman que de nom. Les histoires nationales du Maghreb post-colonial adhérent à la vue de la quasi-indépendance des « régences » nord-africaines, car cela leur permet de dater l'émergence des diverses nations maghrébines longtemps avant l'ère coloniale (Wansbrough, 1968 : 643-50 ; Saidouni, 1978 ; Le Gall, 1997 :95-97). »
Mais il est vrai que d'autres historiens, loin de privilégier l'appartenance à un vaste empire musulman, préfèrent insister sur le rapport de la Régence au pays: « une colonie d'exploitation dirigée par une minorité turque, avec le concours de notables indigènes » (Charles-André Julien) ; « [au XVIIIe siècle] La Régence...[transformée] de façon continue en un corps étranger au pays réel: l'éternelle Berbèrie » (Jacques Simon, L'Algérie au passé lointain, juillet 2011, p. 191).
  • L'erreur, ou le manque de précision de Mahfoud Kaddache, porte sur le fait que l'on peut comprendre que les deys se seraient parés eux-même du titre de pacha (p. 420 et p. 425), alors qu'ils en étaient intronisés par le sultan (Mantran, Yacono).
  • Vous m'avez mal lu: la source primaire a 185 ans, elle est publiée en turc et en français par Erkümen Kuran il y a 60 ans, X. Yacono la reprend -son ouvrage posthume de 1993, suite de la citation déjà donnée -: « Juridiquement, il n'en était rien, et la lettre écrite par le dey Hussein au sultan pour l'informer des évènements de 1827 suffirait à elle seule à le prouver. », et J. Verdès-Leroux en 2009 pour illustrer l'article du Coup d'éventail commente les « flagorneries rituelles pour s'adresser au maître » entre de nombreuses citations du texte. Si le texte, comme vous le croyez, est insignifiant, c'est eux qui font un TI, pas moi  . --Tmouchentois (d) 22 septembre 2012 à 14:41 (CEST)Répondre
Bonjour, l'analyse CA Julien, est citée d'une maniére exagéré, car on prend une phrase à toute l’analyse qu'il fait sur l’aspect autonomie et État de la régence, dans son ouvrage que je possède. D'ailleur dans un ouvrage plus récent Collectif coordonné par Hassan Ramaoun, L'Algérie : histoire, société et culture, Casbah Editions, , 351 p. (ISBN 9961-64-189-2), on peut lire « l'Algérie n'est pas une colonie, car les Turcs ne sont à accaparer le surplus produit et ne renvoi pas à Istanbul ce qu'il relève. La tribut adressé au Sultan est devenu bien symbolique ...et à perpétuer un lien plutôt spirituel », « un processus de "déturquisation" même tardive, va jouer le rôle de force unificatrice...La minorité turque marginalisé, le pouvoir opère un rapprochement avec les élites autochtones... » (il donne des exemples: la police assuré par les tribus, les cardes non turcs dans les provinces, les Beys Kouroughlis et leur alliance avec les élites locales), bref il ne faut pas résumer toute la régence à seul Alger.
quant à l'analyse de Tel Sheval, je crois c'est vous qui l'a cité, moi j'ai donné que le lien, c'est son propre point de vue, mais une chose est sure, les analyses des historiens colonialistes sont obsolètes aujourd'hui car des sources primaires, il est vrai que certains auteurs français, anciens militaires ou ayant des liens plus ambigu avec l'Algérie se base sur ses sources primaires, mais contrairement à ce qu'il cite, les historiens algériens ne défend l’existence complète des nations maghrébine, on peut passer de ses préjuges inutiles, les sources sont classer en "secondaires" et "primaires" et non autres choses. ET c'est pas à nous de différencier les bonnes et mauvais auteurs selon l'analyse de Tel Sheval que lui même avoue "L'Algérie est en outre toujours vue comme une régence dont l'appartenance à l'Empire n'était que symbolique", bref il critique ce qui fait l'uninaminité parmi les historiens d'aujourd'hui, mais dans son analyse, il nie pas cette indépendance, mais il cite que c'est un fait ottoman, et donc ne contredit pas. Cdlt.--Waran(d) 22 septembre 2012 à 15:14 (CEST)Répondre
Bonjour Waran. Le travail de tout bon historien, travaillant avec la méthode historique, se confronte essentiellement aux sources primaires: il les compare, les trie, les analyse. Les historiens dits colonialistes, devenus sources primaires par l'âge de leur publication, sont néanmoins toujours exploités par les historiens contemporains: regardez par exemple combien de fois Walsin Esterhazy, Rinn, de Grammont, C.A.Julien, etc..., servent de référence à Jacques Simon, Jeannine Verdès-Leroux, Xavier Yacono, Mahfoud Kaddache, etc... Cordialement. --Tmouchentois (d) 22 septembre 2012 à 16:03 (CEST) PS: Vous avez donné le lien a Tal Shuval, je n'ai rien dit d'autre, et c'est bien moi qui le cite en effet. Nous n'avons pas à distinguer les bons et les mauvais auteurs, dites vous - dans une certaine mesure, oui, nous y sommes fortement invités - voir Wikipédia:Citez vos sources où ces critères de sélection nous sont indiqués tout au long, et plus particulièrement voir le § 3.1 "Quelques critères de qualité" - et s'agissant de l'opinion de Tal Shuval sur l'état de l'historiographie de la Régence d'Alger, oui, elle peut être reproduite, en la lui attribuant.Répondre
Braver-Bravade, je ne nie pas le lien mais je tient à la précision. Braver à plusieurs reprise et successivement, n'est pas la bravade (qui laisserait à penser que l'action est plus condensée dans le temps). Il n'y a pas eu une grande révolte à Alger mais des évolutions successives lié à des prises de positons des différents personnages de cette régence qui s'écartait de leur devoir de servitude envers l'empire en question.
  • «  Malgré le relâchement des liens avec Constantinople, les Turcs d'Alger reconnurent toujours la souveraineté des Sultans » Oui on ne s'oppose pas dessus on toujours parler de large autonomie et pas d’indépendance de la régence.
  • « Il n'y eut jamais d'indépendance totale des provinces de l'ouest, quand bien même cette idée aurait pu effleurer l'esprit de certains beys ou deys: les sultans pouvaient tolérer une autonomie plus ou moins large qui ne mettait pas en discussion leur suzeraineté, ils n'auraient pas supporté une rupture absolue des liens; la crainte de réactions turques, l'agrément d'une situation qui, somme toute, ne leur était pas tellement défavorable, ont conduit beys et deys à conserver un statu quo qui, pratiquement, arrangeait les uns et les autres ». La suzeraineté de l'empire n'est pas l'objet de mon intervention je parle de l'autorité, leur autorité a été mise à mal par les prises de positon de la Taïfa/Odjack/Deys, qui n'ont pas suivi les ordres/procédures de l'empire (refus d'envoyer des navires, de débarquer le pacha ...) c'est tout différent de proclamer son indépendance, c'est une évolution des rapports avec l'empire et non une rupture du lien, cette source ne contredit pas Kaddache.
  • « La désignation du dey, qui conserve d'ailleurs le titre de pacha, fait de la Régence une véritable monarchie élective sans que tout lien soit rompu avec Constantinople, le sultan restant en quelque sorte le suzerain qui, après avoir reçu un tribut, accordait l'investiture avec le titre de pacha ainsi que le droit de recruter des janissaires.... Avec le temps, les liens s'étaient distendus, surtout dans les dernières années..... Aussi, lors de son conflit avec la Régence, pour les besoins de la cause, la France considèrera le dey comme un souverain indépendant. Juridiquement, il n'en était rien... » Juridiquement je n'ai pas affirmé que il a été independant, en revanche j'attends toujours la preuve que il est resté province sous la période « Royaume d'El-Djazair » (d’ailleurs la première période est appelée « Ouilayat », d'après mes recherches c'est le mot arabe pour province, donc c'est à cette période que le statut juridique de province s'applique).
  • « L'Algérie est en outre toujours vue comme une régence dont l'appartenance à l'Empire n'était que symbolique. Cet état de choses fait non seulement surgir la question de la capacité de l'Empire à maintenir l'Algérie sous sa souveraineté, mais aussi celle de l'histoire « algérienne » comme différente de l'histoire du reste de l'Empire ottoman. Cela conduit à considérer que des processus, en fait communs à toutes les provinces ottomanes, seraient uniquement algériens. » + la « pique ». Donc je serais du camps colonialiste malgré moi  . Il affirme juste que l’évolution vers l'autonomie n'est pas exclusivement algérienne. Pour le reste d'après les passages que j'ai cité de Kaddache il semblerait que les français avaient à leur avantage dans les traités avec la Sublime Porte le fait que une guerre a la régence ne serait pas perçue comme une agression contre l'empire.
  • Non il n'y a pas d'omission (désolé mais je ne peu pas citer tout le bouquin d'un coup  )le fait que le choix du dey-pacha soit entériné par Istanbul est une formalité selon Kaddache ( ma connaissance Yacono ne dis pas le contraire car le dey/pacha est élu sur place à Alger) p.425 : « Le sultan fut obligé d'entériner la decision du Diwan ». Puis puisque vous me renvoyez p.425 de Kaddache il précise l’équilibre autorité/lien de la sublime porte : « Alger ne recevrait plus de pacha envoyé par Istanbul, le dey lui-même devait être considéré comme pacha, mesure qui consolidait l'autorité d’Alger sans rompe les liens avec la Sublime Porte. ». L'autorité de Istanbul s'affaiblit, ce n'est pas pour autant que la suzeraineté est remise en cause, c'est 2 choses distinctes.
  • Pourrait-on avoir une citation plus large s'il vous plait? À propos de quoi « Juridiquement, il n'en était rien » ?
Bien à vous. HenryEmile (d) 23 septembre 2012 à 00:20 (CEST)Répondre
Bonjour. Citation de X.Yacono, p.49, déjà donnée en deux tronçons, ici raccordés: « Aussi, lors de son conflit avec la Régence, pour les besoins de la cause, la France considèrera le dey comme un souverain indépendant. Juridiquement, il n'en était rien, et la lettre écrite par le dey Hussein au sultan pour l'informer des évènements de 1827 suffirait à elle seule à le prouver. » --Tmouchentois (d) 23 septembre 2012 à 08:21 (CEST)Répondre
Bonjour. Désolé je n'avais pas vu. Si c'est pour répondre à l'oxymore « grand vassal indépendant », il est a noté que par cette figure de style que indépendant ne signifie pas l’indépendance du dey et par extension de la régence, mais une indépendance dans la gestion de cette régence. D'ailleurs il est toujours indiqué comme vassal donc aucun souci juridiquement par rapport à notre source, en revanche on a aucun qualificatif plus précis qui nous permet d'affirmer un statut de province car de votre aveu même des royaumes ont pu faire parti d'empire. Donc il faudrait quelque chose qui nous indique que le statut de province concerne le Royaume et pas seulement le « Ouilayat » qui le précède, personnellement je n'ai pas trouvé, au contraire la littérature à ce sujet reflète clairement 2 périodes distinctes dans les rapports à l'empire. Bien à vous, HenryEmile (d) 23 septembre 2012 à 12:21 (CEST)Répondre
Le terme de province est employé par Mantran et Gueschi (cf. citation ci-dessus) et par Shuval. --Tmouchentois (d) 23 septembre 2012 à 12:29 (CEST)Répondre
Déjà ce débat province pas province est secondaire, car j'ai pu prouver que l'autorité de l'empire sur sa province/État vassal a été mise a mal. Et que l'autorité et la gestion on été relocalisé à Alger en la personne d'un dey élu et cumulant le titre de pacha, ce que aucun de vos auteur ne contredis.
  • Pour la question de statut juridique, Mantran ne parle pas de province dans sa citation. Pour Shuval il utilise le terme province comme un terme générique comme on dirait « la France/GB et ses colonies » cela peut couvrir des situations politico-juridiques différentes (dominion, protectorat, départements, territoires). Il admet lui même en note 2 que les auteurs utilisent des appellation différentes, « Noter l'utilisation par MacGowan du terme « ville-État » (city-state) pour désigner les provinces. Voir aussi Julien, 1986 : 274. ». De plus sa source pour province est le terme odjack qui selon la quasi-unanimité des auteurs (il n'y a que Shuval qui diffère) ne désigne pas province et son élite mais la milice janissaire. J'attire enfin votre attention sur le fait que il désigne comme province l'ensemble des possessions ottomanes qui recouvrent des réalités différentes, on est plus dans un terme générique pédagogique que une analyse du terme juridique. En revanche dans l'ouvrage de Kaddache a son analyse, il joint des sources primaires, un traité , celui de Tourville désignant par « Ville et Royaume d'Alger » (comme MacGowan) la partie correspondant avec la France (pays maitre de la diplomatie je le rappelle), et un texte de Venture de Paradis p.440, Alger au XVIIIème siècle, qui désigne « Kasnadji : Hassan, le premier ministre, chargé du Trésor de L’État.» et p441 « Tout est fait en arabe et même les teskérés qui se délivrent tous les jours pour diverses affaires. ». Juridiquement on a donc bien une entité désigné comme Royaume/État avec un trésor et une langue de gestion des affaires courantes qui est locale, ça commence a faire beaucoup pour une entité qui serait resté simple province comme au temps des beylerbey au XVIIéme siècle. HenryEmile (d) 23 septembre 2012 à 15:11 (CEST)Répondre
Bonsoir. Au début de la citation que j'en ai donnée, Robert Mantran parle des provinces de l'ouest, à l'époque des beys et des deys.
Vous faites du pov-pushing forcené, privilégiant votre spéculation et votre interprétation d'une source pour discuter avec des arguties sans fin les sources qui nomment la Régence province de l'empire ottoman. Je vais donc jouer au même jeu: dans les trois traités que j'ai consultés, passés sous le règne de Louis XIV entre la France et la "Ville et Royaume d'Alger", le roi de France y est Empereur. Vais je profiter de ces qualifications emphatiques des traités pour réviser le statut du Roi Soleil ? C'est simplement ridicule. Et j'arrête là, regrettant sincèrement le temps que j'ai passé à cette discution pipée. --Tmouchentois (d) 23 septembre 2012 à 17:12 (CEST)Répondre
Excusez moi mais il ne suffit pas de répéter POV POV POV pour avoir raison. Je ne cherche pas à vous caricaturer ou à faire un procès en sorcellerie dans la discussion merci de ne pas le faire me concernant et de procéder rationnellement. Je vous rappelle que je ne spécule aucunement ayant cité ma source selon des passages aussi large que possibles pour justement ne laisser aucune place à une interprétation.
  • L'existence d'une diplomatie autonome est actée.
  • Il y a eu des faits dans cette régence qui constituent des entorses aux règles de subordination de cette régence à son empire. Le refus d’accueillir un représentant ou d'envoyer des renforts en sont un exemple illustre. Face à ça vous me renvoyez des sources qui affirment que il n'y a jamais eu d’indépendance totale (je n'ai jamais affirmé le contraire), de remise en cause de suzeraineté ottomane (un vassal a un suzerain à ma connaissance) ect... Bref on parle de deux choses distincte, la distribution et la redéfinition des pouvoirs et des liens avec l'empire ne sont pas la rupture de ceux-ci on est bien d'accord. Vos sources ne me contredisent pas et je reprend finalement le développement tel quel de l'article actuel de notre encyclopédie, qui parle de l'acquisition de fait d'une « large autonomie », cela s'est fait comment? Par un repositionnement de la figure du dey, de la taïfa, de l'odjack vis a vis de la Sublime Porte.
  • « Il n'y eut jamais d'indépendance totale des provinces de l'ouest, quand bien même cette idée aurait pu effleurer l'esprit de certains beys ou deys: les sultans pouvaient tolérer une autonomie plus ou moins large qui ne mettait pas en discussion leur suzeraineté, ils n'auraient pas supporté une rupture absolue des liens; la crainte de réactions turques, l'agrément d'une situation qui, somme toute, ne leur était pas tellement défavorable, ont conduit beys et deys à conserver un statu quo qui, pratiquement, arrangeait les uns et les autres ». J'espère que c'est une blague, il n'y a rien là-dedans qui me contredis.
  • Concernant la situation juridique je demande une clarification. Avez vous une source qui affirme que c'est une province au XVIIIème siècle et après ? Moi je constate dans tous les traités et correspondance le contraire, l'utilisation du mot Royaume, n'est pas le « Ouilayat ». Pour la désignation de Louis XIV sous le mot Empereur c'est une réalité historique méconnue, Mazarin voulait faire de lui un empereur pour rivaliser avec les grandes cours d'Europe d'où cette désignation, a moins que vous allez accuser les rédacteurs du traité de Tourville en 1683 de PoV dans votre inquisitionPs : Traité analysé dans une source secondaire qui est le livre de Kaddache, rien de tel pour le mot province où il n'y a aucune preuve juridiquement parlant donc c'est la partie "en droit" qui peut induire le lecteur en erreur qui dans son imaginaire se référera à la définition moderne de province. Bien à vous, HenryEmile (d) 23 septembre 2012 à 19:27 (CEST)Répondre
« L’Etat algérien est sans conteste une entité indépendante et souveraine, répondant aux définitions courantes du droit internationale, les conditions classiques (territoire, collectivité humaine, autorité publique, Independence effective, reconnaissance internationale) sont largement réunies. Les Turcs ont réussi à donner à la partie centrale du Maghreb, une autonomie géopolitique suffisante pour les différencier des pays voisins. »Collectif coordonné par Hassan Ramaoun, L'Algérie : histoire, société et culture, Casbah Editions, , 351 p. (ISBN 9961-64-189-2), p. 31
Maintenant il faut trouver la source qui mentionne d’une manière explicite, comment la régence d’Alger est juridiquement une province de l’empire ottomane ?, qui consiste le vrai pov pushin, car non seulement la régence est divisé elle même en province (Constantine, Titteri et Ouest), je vous rappelle que on a traité les contributeurs qui mentionner la nature « Etat » et « autonomie » de la régence comme des pov pushing nationalistes, et certains ont été même bloquer, sur la base des idées fixes fixés par certains utilisateurs, alors que paradoxalement les sources académiques font l’unanimité sur deux points . Cdlt.--Waran(d) 23 septembre 2012 à 19:50 (CEST)Répondre
Je cite sa propre source qui est plus nuancée que ce qu'il affirme car elle considère plusieurs période successives et non pas un statut de province figé dans le temps : Mantran p.55 « Si bien que, en dépit du regime politique qui s'est instaure localement et que l'on peut considerer comme un regime d'autonomie interne, l’Algérie continue â faire figure de province ottomane, et ni d'un cote ni de l'autre on ne songe à mettre fin â une situation juridico- administrative qui satisfait tout le monde. II arrive pourtant un moment où le dey d'Alger, lasse de la présence de ce pacha, elimine celui-ci: cela se produit en 1711, lorsque le dey Ali Çavuş expulse le pacha envoye par le sultan, puis réussit à se faire reconnaître lui-meme pacha par le souverain ottoman, cumulant ainsi titreş et pouvoirs: c'est là le dernier aspect du régime algérien et peut-etre aurait-il suffit de peu de chose pour que l’Algérie se proclame indépendante. » . Ce dernier aspect du régime si on recoupe avec les sources de Kaddache c'est exactement le « Royaume de El Djazair », le dey « appelé sultan par la population » et désigné par les francais de l'époque comme ce « grand vassal tellement indépendant ». HenryEmile (d) 23 septembre 2012 à 20:13 (CEST)Répondre
@HenryEmile, je pense que vous faites confusion dans les périodes de l'autonomie de la régence, la période des beylerbey n'est pas la période de la non autonomie, puisque Barbarouse a demandé l'allégeance de la sublime porte en 1518 après l’installation de son frère Aroudj, certains beylerbey était de l’entourage de Barbarouse dont son fils de mère algéroise, beaucoup étaient Kouroughlis et renégats, et par crainte de l’indépendance de ces beylerbey, ils étaient remplacés par des Pachas envoyés par Istanbul en 1587(et dans cette période ou se situe la perte de l'autonomie), cette période chaotique avait connue de nombreux révoltes notamment par les Kabyles et les Kourghlis pour les chasser, puis la régence a connue ce que CA Julien nomme "les révolutions d'Algérie" : des régimes électives (Aghas et Deys). Amicalement.--Waran(d) 23 septembre 2012 à 20:27 (CEST)Répondre
Si je prend l'ouvrage de Kaddache, L'Algérie des Algériens qui présente les choses comme celle que je vient de lire de Mantran. On a les beylerbeys jusqu'à 1587 puis pachas triénnaux (1587-1669), puis les aghas (1669-1671) : « République Militaire », et puis les deys (1671-1830). Mis a part le règne des pachas triennaux, les envoyés d'Istanbul (pacha) n'avaient aucun rôle politique local, c'était une autorité nominale qui finit par ne plus être tolérée par les deys. Donc je pense que nos compréhension des sources ne sont pas forcement antagonistes. HenryEmile (d) 23 septembre 2012 à 20:57 (CEST)Répondre
Je fais une proposition de synthèse à partir des sources :
  • Dans un premier temps province de l'Empire Ottoman sous l'autorité d'un pacha, elle subira des évolutions politiques et sera désignée dans les traités à partir de la fin du XVIIème siècle comme Royaume ou Cité-État d'Alger. Elle disposera progressivement, de fait, d'une large autonomie considérés parfois comme une quasi-indépendance. La régence d'Alger bravera à plusieurs reprise l'autorité de l'empire (ou du sultan ottoman si on préfère) et entretiendra des rapports diplomatiques autonomes avec les États-Unis et les puissances européennes notamment la France par le biais d'ambassadeurs et de traités comme le Traité de paix franco-algérien de 1801.
HenryEmile (d) 23 septembre 2012 à 21:00 (CEST)Répondre

L'article Mohamed-Chérif Zerguine est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Mohamed-Chérif Zerguine » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Mohamed-Chérif Zerguine/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Vikoula5 (d) 21 septembre 2012 à 08:20 (CEST)Répondre

L'article Arezki Sadat est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Arezki Sadat (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Arezki Sadat/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 24 septembre 2012 à 10:57 (CEST)Répondre

L'article Akhenak est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Akhenak (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Akhenak/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Indif (d - c) 25 septembre 2012 à 18:03 (CEST)Répondre

L'article Cheikh Miloud El-Mehadji. est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Cheikh Miloud El-Mehadji. » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Cheikh Miloud El-Mehadji./Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

¤ Euterpia ¤ Just ask ¤ 26 septembre 2012 à 21:28 (CEST)Répondre

Aide à la lecture modifier

Bonjour. Je suis intéressé de lire le nom de l'agglomération située à l'emplacement d'Arzew-port sur cette belle carte   ornant l'article Mostaganem. Et tant qu'on y est, les autres noms d'agglomérations donnés: de haut en bas, je pense qu'il y a le fort de Mers el Kebir, la ville d'Oran, puis ce lieu à l'ouest du golfe d'Arzew dont le nom m'intéresse, une ville rive droite à l'embouchure de La Macta, et enfin Mostaganem en bas et le Chéliff. Merci d'avance. --Tmouchentois (d) 9 octobre 2012 à 12:14 (CEST)Répondre

Bonjour, il n'y a pas d'Arzew sur cette carte, cette carte figure dans l'article Kristel, donc évidement c'est Kristel qui est citée et non Arzew. Pour le reste c'est en turc ottoman me semble, mais c'est très proche de l'arabe, ainsi il écrit "Sawehl Jazayer Min el Maghreb Al awset min iqlim Ifiriqia" qui peut se traduire par "la cote d'Algérie du Maghreb central en Afrique". Les villes citées sont du haut au bas: "Mers el Kebir", Qalaa Wahran taba'e Jazayir (Forteresse (ou peut être ville) d'Oran sous l'autorité d'Algérie/Alger?), ensuite Krichtel (le village au milieu), Khareb(ruine?), Qalaa Mostghnem, et Nahr Chlef (rivière). Cdlt.--Waran(d) 9 octobre 2012 à 12:25 (CEST)Répondre
Merci Waran. Bizarre ! Car le Kristel actuel n'est pas sur le golfe d'Arzew, mais sur celui d'Oran (élargi). --Tmouchentois (d) 9 octobre 2012 à 13:11 (CEST)Répondre
Oui, mais d'un coté Krsiel n'est pas loin du cap, et il est entouré de montagnes qui correspond à la carte, ensuite cette partie de la carte n'est très lisible, on ne voit pas bien sur quel golf se trouve le village?, le cap sépare les deux golfs, ensuite c'est normal que Kristel entant que centre commercial important de cette époque soit cité et non Arzew, et la carte date de quelques siècles, évidement ce n'est pas une carte satellite.--Waran(d) 9 octobre 2012 à 13:56 (CEST)Répondre
Je sais lire une carte, et je suppose que Piri Reïs savait les dessiner ! S'il en est bien l'auteur, on aurait donc la position des Kristel au XVIe siècle, position non signalée par leur historien qui les situe d'abord à l'embouchure du Chéliff, puis à Mazagran, et plus tard dans la plaine de Sirat (à Foum-el-Baltar ?), et enfin sur la côté, là où ils vivent actuellement, après en avoir chassé les Beni Rian (?). --Tmouchentois (d) 9 octobre 2012 à 15:19 (CEST)Répondre
Je ne comprend pas votre logique, l’intérêt de la carte est historique, comment à cette période, ils ont arriver à faire une carte plutôt proche de la réalité, comme avant eux avec moins de présionc les géographes arabes. Ce n'est pas la pertinence géographique qui va primé, les cartes actuelles font ce travail, ensuite Kristel est un village, et il est mentionné Kristel dans la carte et non Arzew, le village ne va pas bougé, et il me semble d'avoir d'entendu plusieurs fois de vous que l'emplacement du vielle Arzew est différent du site actuelle, et c'est Kristel qui est entouré de montagne, je vois pas pourquoi créer un polémique sur ce point. La carte de Tlemecen est plus délicate[24], la ville se trouve à l'ouest de Honein, à coté de la Moulaya! et très proche de Melilla, évidement ce n'est pas Tlemcen qui a bougé.--Waran(d) 9 octobre 2012 à 15:35 (CEST)Répondre
Quelle polémique ? Je note justement l'intérêt historique de cette carte. Kristel est bien un village aujourd'hui, mais contrairement à Tlemcen, qui est une ville, ce nom se réfère à un peuple, ou une tribu si vous préférez, qui a bougé. Quant à la carte de Mélilla à Mers el Kebir, elle n'est pas vraiment problématique, si l'on considère que c'est une carte de marine, qui a pour but de mettre en évidence les caps, les îles et rochers proches de la côte, et les hâvres, et pas une carte géographique au sens propre: la localisation d'une ville de l'intérieur n'est là que pour l'anecdote... et le décor. (pour l'anecdote encore, une carte récente, celle de Charles André Julien qui est fidèlement reproduite ici Fichier:Les provinces de la Régence d'Alger.svg commet aussi l'erreur de situer Honaïne à l'est de Tlemcen). --Tmouchentois (d) 9 octobre 2012 à 16:51 (CEST)Répondre

L'article Hamid Aït-Taleb est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Hamid Aït-Taleb (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Hamid Aït-Taleb/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

HB (d) 1 novembre 2012 à 12:24 (CET)Répondre

Demande de fusion d'historiques : Bellevue (Algérie) (h · j · ) dans Sour (Mostaganem) (d · h · j · ) modifier

Bonjour, j'ai demandé une fusion d'historiques de ces deux articles, es-ce que un contributeur peut m'indiquer la démarche à faire pour terminer cette fusion. Merci d'avance. Cdlt.--Waran(d) 3 novembre 2012 à 19:19 (CET)Répondre

Bonsoir Waran. Vu l'indigence du contenu de Bellevue (Algérie), sa simple transformation en redirection vers Sour (Mostaganem) serait amplement suffisante. --Indif (d - c) 3 novembre 2012 à 19:44 (CET)Répondre
 , merci.--Waran(d) 3 novembre 2012 à 21:14 (CET)Répondre

Theniet El Had et Mohamed Garne modifier

Bonjour à tous. J'ai supprimé de l'article Theniet El Had le passage introduit par Rabiaa65 (d · c · b), rappelant que cette commune fut le lieu où s'est commis le viol de la mère de Mohamed Garne, considérant ce passage comme totalement anecdotique pour l'histoire de la commune. Je voudrai néanmoins avoir votre avis sur la chose. Cordialement. --Indif (d - c) 6 novembre 2012 à 12:44 (CET)Répondre

Bonjour, pour moi aussi, c'est un passage anecdotique pour l'histoire de la commune.--Waran(d) 6 novembre 2012 à 12:57 (CET)Répondre
Bonjour, je suis aussi du même avis, car des cas similaires ou en ressemblance sont fréquents dans un même endroit et partout dans le monde. On peut l'ajouter sauf en cas de nécessité majeure, par exemple une personnalité importante et sans trop détailler car on pourrai le faire dans l'article du concerné. Ici en l’occurrence, confrère Indif a eu l’amabilité de le remettre dans l'article du concerné. --Fayçal.09 (d) 7 novembre 2012 à 15:29 (CET)Répondre

L'article Renas est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Renas (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Renas/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Chris a liege (d) 8 novembre 2012 à 14:54 (CET)Répondre

Pour info modifier

Bonjour à tous,

Un article sur un créateur de mode algérien a été créé, supprimé, est passé en DRP et est maintenant en PàS : Discussion:Marc Vaughan/Suppression. Il a besoin de vous, Ο Κολυμβητής (You know my name) 8 novembre 2012 à 16:23 (CET)Répondre

Wilaya de Khenchela modifier

Bonsoir !

Je vous signale cette demande de contact sur une page de discussion de fichier pour un « modeste projet de recherche concernant la wilaya de Khenchella ». Vous trouverez l'adresse mail dans cette version de l'historique. Cordialement, Litlok (m'écrire) 10 novembre 2012 à 00:57 (CET)Répondre

L'article Mustapha Krim est proposé à la suppression modifier

  Bonjour,

L’article « Mustapha Krim » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Mustapha Krim/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Chris a liege (d) 12 novembre 2012 à 19:52 (CET)Répondre

Les articles Berkoukes et Mhamsa sont proposés à la fusion modifier