Discussion:Thomas Béraud

Discussions actives
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Après une recherche sur le net, il s'est avéré que le Grand Maitre de l'Ordre du Temple Thomas Béraud aurait pu s'appeler en fait Thomas Bérard. Je me suis donc permis de rajouter se nom dans l'article. --Sire de Hephgé 5 août 2006 à 19:59 (CEST)

1252 ou 1256Modifier

Comme on trouve parfois la date de 1252 au lieu de 1256 comme début du magistère de Thomas Béraud, il me paraît utile de préciser pourquoi çà n'a jamais été 1252. Le plus évident est bien entendu de retenir la date de la mort de son prédécesseur Renaud de Vichiers mais on pourra parfois lire qu'il y a eu un schisme au sein de l'ordre du Temple et qu'il y eu deux maîtres, ce qui serait un fait unique dans l'histoire de l'ordre. En fait, les partisans de 1252 s'appuient sur un document supposé dater d'octobre 1252 (une lettre publiée initialement par Delaville le Roulx)[1]. Or cette lettre date en fait d'octobre 1258 (Elle est à replacer dans le contexte de l'époque)[2],[3]. Pour ceux qui désirent comprendre le pourquoi du comment, il suffira de lire les références citées. Edouard (d) 31 janvier 2017 à 07:35 (CET)

  1. J. Delaville le Roulx, Documents concernant les Templiers extraits des archives de Malte, Paris, , p. 26-30(n°19), disponible sur Gallica
  2. Pierre-Vincent Claverie, L'ordre du Temple en Terre Sainte et à Chypre au XIIIe siècle , catalogue analytique des actes relatifs à l’histoire de l’ordre en Terre Sainte et à Chypre aux XIIe et XIIIe siècles., vol. 3, Nicosie, Centre de Recherche Scientifique, coll. « Sources et études de l'histoire de Chypre », , 680 p. (ISBN 978-9-9630-8094-6, présentation en ligne), p. 143-144 (n°140)
  3. Jean Richard, « Le comté de Tripoli », Bibliothèque de L'école Des Chartes, vol. 130, no 2,‎ , p. 354 (lire en ligne)
Revenir à la page « Thomas Béraud ».