Ouvrir le menu principal
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Pour PgreenFich

Je ne sais pas ce que signifie POV. Par contre je sais que le mot sous-traitance désigne une action humaine, avant d'être une action d'entreprise, alors que votre texte ne prend en compte que l'aspect entreprise, c'est-à-dire ce qui se passe du point de vue de ceux qui décident ou influent sur la sous-traitance. Mon article est probablement POV mais au moins il prend en compte un autre point de vue.

D'ailleurs, ce mot est utilisé régulièrement dans les journaux d'informations avec une connation systématiquement négative, parce qu'il n'est pas qu'une façon de gérer, mais aussi une partie des choix de société.

discutez M PgreenfinchModifier

La sous-traitance n'est pas seulement un phénomène économique, mais c'est aussi un phénomène qui a des conséquences et des causes sociales, scientifiques... Si ma vision ne vous convient pas, de même que la votre ne me convient pas, je demande aux autres internautes de trancher, éventuellement en acceptant deux textes contradictoires.

Dans les autres articles, par exemple celui sur les centrales nucléaires, on a accès à des discussions sur les pro et les anti nucléaires.

Mais encore une fois, votre orientation économique ne doit pas être le seul axe de réflexion, d'encyclopédie.


Il est clair que la partie l'article que j'ai écrite, trop orientée doit être améliorée. Mais elle ne peut pas l'être si vous considérez le votre comme non orienté, puisque du point de vue de la seule direction des entreprises, et n'intégrant pas ce qui me paraît essentiel sur cette notion, c'est-à-dire les conséquences sociales vues comme négatives.

Vous remarquerez que ce n'est pas "mon texte" vu qu'il a été écrit par plusieurs contributeurs et ils serait donc saugrenu que vous effaciez un travail collectif, ce que vous avez heureusement évité de faire. Si vous avez un ajout à faire, voire des modifs, à vous de les faire raisonnablement et non sous forme d'un pavé orienté massif. Je vous signale aussi que la sous-traitance est une activité économique comme une autre, un système fournisseur-client reconnu utile depuis des lustres pour répartir les compétences de production entre chacun, qui a d'ailleurs existé sous tous les régimes (même communiste, il ya avait des coopératives de matériel agricole travaillant pour les coopéraives faisant la culture). Alors le minimum serait d'indiquer que vous parlez de cas et aspects particuliers que vous considérez d'actualité et non de la sous-traitance en général. --Pgreenfinch 9 mai 2006 à 17:05 (CEST)

Je pense que cette définition est fausse et ne devrais pas apparaître sur Wikipedia Jonesteed (discuter) 16 mars 2016 à 10:45 (CET)

Améliorations à apporter à l'articleModifier

Je viens de découvrir cet article. Plusieurs remarques :

1) La notion de sous-traitance est, avant tout une notion juridique précise (il s'agit d'un contrat d'entreprise, conclu entre un donneur d'ordres appelé entreprise principale et le sous-traitant, lequel donneur d'ordres est lié par un contrat d'entreprise "principal" avec le maître de l'ouvrage ; cette notion de contrat d'entreprise ou "louage d'ouvrage" est définie, en droit français, par les articles 1779 et suivants du Code Civil ; le contrat de sous-traitance est régi par la loi du 31 décembre 1975).

Ainsi, le fait pour une entreprise de confier à une entreprise tierce le nettoyage de ses propres locaux ne constitue en aucune façon une sous-traitance ; il s'agit là d'externalisation qui est une notion économique (et non juridique) distincte.

L'aspect économique de la sous-traitance abordé dans l'article a certes son importance ; toutefois, il est nécessaire de neutraliser le contenu car, globalement, il s'agit d'une présentation "à charge" de ce comportement nécessaire à l'économie.

J'essaierai de proposer des modifications prochainement.

2) La sous-traitance est un mode de fonctionnement énormément utilisée dans le secteur de la construction ; or, cet aspect n'est pas du tout abordé. Si effectivement l'utilisation à outrance de la sous-traitance en chaine (entreprise 1 qui sous-traite à l'entreprise 2, qui elle-même sous-traite à l'entreprise 3...) engendre des conséquences perverses (salariés non-déclarés...), ce mode de fonctionnement est "institutionnalisé" dans le bâtiment et se retrouve dans deux situations :

- sous-traitance de capacité : l'entreprise principale n'a pas un nombre suffisant de salariés au moment d'exécuter sa prestation et va donc faire appel à un sous-traitant auquel elle va confier une partie des travaux ;

- sous-traitance de spécialité (ex : une entreprise maçonnerie se voit confier un contrat portant sur la réalisation d'un chantier de maçonnerie et de carrelage ; ne disposant de salariés qualifiés pour la pose de carrelage, elle va confier, au travers d'un contrat de sous-traitance, l'exécution de la prestation de carrelage à une autre entreprise spécialisée en carrelage).

Voilà quelques remarques...si vous avez des idées complémentaires...

Je vais essayer de proposer un paragraphe sur la sous-traitance dans le bâtiment.

Tomclancy456 24 avril 2007 à 23:36 (CEST)

Revenir à la page « Sous-traitance ».