Discussion:Mark Twain

Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons
Ajouter une discussion



CopyrightModifier

Une partie de l'article est copié du site : atheisme.free.fr
Voici un extrait du site concernant le copiright : "La vocation de ce site étant de diffuser le plus largement possible les principes et les idées de l'athéisme, je ne vois aucun inconvénient à ce que des extraits de textes soient repris pour un usage collectif (Internet, publication…), à caractère non commercial. Je souhaite simplement qu'en soit indiquée l'origine." Kassus 24 septembre 2005 à 11:58 (CEST)[répondre]

QuestionModifier

Si je fais une liste alphabétique assez étendue (quoique pas exhaustive) des œuvres de Twain dans un article à part, dois-je faire cette liste d'après les titres originaux, ou d'après les titres français (quand ils existent) ? Joseph Prunier (d) 21 juin 2009 à 14:58 (CEST)[répondre]

Contradiction?Modifier

On lit à la fois "Son pseudonyme vient du cri « Mark Twain [fathoms] » signifiant « Marque deux [brasses] », utilisé par les pilotes de vapeurs sur le Mississippi" et "Mark Twain expliquait son pseudonyme (Twain est une prononciation américaine de Twin, jumeau) par le fait qu’à sa naissance sa mère attendait des jumeaux. « Oui, disait-il, je me demande qui, de mon frère jumeau ou de moi, est mort à la naissance, nous nous ressemblions tellement. »"… Laquelle des hypothèses devons-nous privilégier?

Mark Twain est-il un humoriste?Modifier

Il est mentionné dans l'encadré que MT est un humoriste. Il me semble que les chroniques humoristiques qu'il a parfois rédigé ne suffisent pas à le qualifier de la sorte. Quel est votre point de vue sur le sujet? H.H Rourke (discuter) 6 novembre 2016 à 11:40 (CET)[répondre]

Ce n'est pas notre point de vue qui importe, c'est celui des sources, l'opinion des contributeurs n'a aucune valeur. Bernard De Voto dans son livre L'Amérique de Mark Twain (L'Age d'Homme 1985) dit page 273 Mark Twain était un humoriste de la Frontière. C'est par elle que son talent littéraire avait été formé,[1]. L'ouvrage de Clinton Cox (1999) s'intitule Mark Twain: America's Humorist, Dreamer, Prophet, celui de Tracy Wuster (‎2016 ) Mark Twain, American Humorist [2]. Donc les sources confirment amplement ce qualificatif, il n'y a pas à y revenir. Kirtapmémé sage 6 novembre 2016 à 18:30 (CET)[répondre]
Mazette avec un melon pareil,Cavaillon peut aller se rhabiller.--H.H Rourke (discuter) 25 octobre 2019 à 15:42 (CEST)[répondre]

Citation des Grosses TêtesModifier

"Pourquoi remettre à demain ce que l'on faire après-demain". Citation des Grosses Têtes du 19 6 2016. Jean11170 (discuter) 19 juin 2017 à 18:02 (CEST)[répondre]

Proposition d'anecdote pour la page d'accueilModifier

Une proposition d'anecdote pour la section « Le Saviez-vous ? » de la page d'accueil, et basée sur cet article, a été proposée sur la page dédiée.
N'hésitez pas à apporter votre contribution sur la rédaction de l'anecdote, l'ajout de source dans l'article ou votre avis sur la proposition. La discussion est accessible ici.
Une fois l'anecdote acceptée ou refusée pour publication, la discussion est ensuite archivée .
(ceci est un message automatique du bot GhosterBot le 23 octobre 2019 à 16:45, sans bot flag)

Mark Twain et Jeanne d'Arc.Modifier

Je suis étonné de ne pas trouver trace de cette "rencontre" étonnante entre un noveliste de renommée mondiale et l'histoire d'une jeune paysanne lorraine "qui a sauvé le destin de la France". L'histoire commence de façon on ne peut plus curieuse et "romanesque". Un jour de grand vent son visage est "slapped" par un "cahier" détaché d'un livre déstructuré. Parvenu chez lui il lit, en fait, une tranche de l'épopée de Joan of Arc. Une édition américaine de la Côte Est. Pendant des années et des années, il collectionne tout ce qu'il trouve qui concerne l'héroïne française. Il apprend le français dans un pays où ça ne lui sert à rien, sauf à parler avec les uns et les autres des 150.000 français qui ont émigré en Californie pendant le "Gold Rush". Il apprend le français pour aller en France. Il y restera plusieurs mois. Plus d'un an. Travailler sur le dossier "Jeanne d'Arc". A Rouen surtout. Pourquoi ? Parce que, là, sont les archives des deux procès de Jeanne. Condamnation et Réhabilitation. Il s'aperçoit qu'il s'agit de "vieux français". Il apprend le vieux français pour lire dans le texte. Et accessoirement le vieil anglais, parce qu'il y en a de grosses traces. Il publie ses recherches sous ce que les français traduiront par "Le roman de Jeanne d'Arc" qui sont, en fait les "Personal Recollections of Joan of Arc". Que les spécialistes prennent la suite pour compléter... — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 2A01:E34:EC4C:7930:CCD0:406C:7983:40A0 (discuter), le 31 mars 2022 à 16:14 (CEST)[répondre]

bibliographieModifier

il manque le recueil "cette maudite race humaine" 2A01:CB00:8ABC:4400:99DF:BC02:4532:3950 (discuter) 23 avril 2022 à 14:57 (CEST)[répondre]

Revenir à la page « Mark Twain ».