Ouvrir le menu principal
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Sommaire

RemarqueModifier

Voici une liste de gammes, la plus complète possible, mais il en manquera toujours. Faut vraiment que je complète, allez! au travail :-p iubito 25 fév 2004 à 06:44 (CET)

Gamme tempérée ? instruments à tempérament inégal ?Modifier

Que signifient ces termes ? Je connais "le clavier bien tempéré" de JS Bach. Je comprends à peu près le sens (c'est un pb d'accoustique, je crois) ; quelqu'un a-t-il une explication plus précise ?

La gamme tempérée est une gamme à 12 degrés tous égaux, causant une dissonance légère et uniforme, et mais permettant de réaliser toutes les transpositions. Dissonance car en système tempéré, il n'est plus possible de jouer un quinte juste, quarte juste, ou une tièrce majeure : tout est légèrement faux.
Le problème de transposition, et la solution de tempérament est propre aus instruments où la hauteurs des notes est fixée. (piano, guitare.. et non violon, guitare fretless)Napishtim 27 juin 2007 à 04:16 (CEST)

Gamme diatoniqueModifier

Je pense, que la définition des gammes diatoniques ne s'applique pas uniquement aux gammes heptatoniques. La gamme diatonique n'est pas obligatoirement à l'échelle d'une octave, elle est aussi relative aux tétracordes. Ces gammes partielles n'occupent pas une octave, mais ont leurs propres définitions. La solution est de compléter la définition en cours, de manière à rendre a ce terme plus variable, car les gammes le sont. Utilisateur:toumus


La plus petite divison connue est le "comma", entre Do et Ré (1ton) il y a neuf commas. Le Do# est éloigné de 5 commas du Do et donc de 4 comma du Ré. Le Ré bémol est éloigné de 4 commas du Do et commas du Ré. Donc En théorie le Do# est plus aigue que le Ré bémol. Cette distinction se fait encore sur certains instruments à cordes comme le violon et le violoncelle, les cuivres et la voix. Pour des raison de commodité on décréta que le Do# serait "égal" au Ré bémol, donc sur un clavecin et plus tard sur le piano, il n'y aurait qu'une touche pour ces deux notes, les gammes étaient donc tempérées. Maintenant cela ne nous choque plus, mais pour un musicien indien (africain, chinois...) nos instruments sonnent faux! Pour eux, qui connaissent le quart de ton (Notre plus petite division en occident est le 1/2ton) nos instruments tempérés sont une abération pour l'oreille. Ces différences entre les demi-tons devenus égaux entre eux modifia la couleur des tonalité. Sur un piano comme tous les demi-tons sont égaux toutes les tonalités devraient avoir la même couleur. Bach a donc écrit plusieurs morceaux dans toutes les tonalités, parce que malgré notre système tempéré, les tonalités gardent un caractère spécial (et c'est encore plus vrai avec les instruments à cordes...) Ré mineur est plus triste que Mi mineur et Mi majeur est plus "éclatant" que Do majeur qui est un ton un peu commun. Il faudrait plusieurs page d'explication mais c'est un début...

Oui, et ce n'est probablement plus la peine parce que toutes ces questions sont traitées en long, en large et en travers dans les articles de la série Gammes et tempéraments. Gérard 16 janvier 2006 à 10:42 (CET)

Titre addapté ?Modifier

Il me semble que cet article traite en grande partie des divers modes, plutôt que des gammes. Il considère en effet les structures (modes, e.g. ton ton demiton ton ton ton demiton pour l'ionien ) et non les exemples de collections de note, gammes (e.g. do ré mi fa sol la si do pour la gamme de Do majeur) Il me semble qu'il faudrait renommer l'article ?...


Un problème plus important, c'est que j'ai déjà trouvé 3 articles recensant les modes existants !! Il y a un soucis de redondance, et même des incohérences de définition. Il faut vraiment refondre et coordonner tout ça. Je m'y attèle ! Contactez moi si vous avez un avis, ou pour m'aider. Napishtim 27 juin 2007 à 04:30 (CEST)

Différence entre gamme mineure naturelle et mélodique descendante ?Modifier

Je ne vois pas de différence entre ces deux gammes ? Est-ce une erreur ? Sinon, ne serait-il pas bien de préciser le pourquoi de ce point ?

--Sdeframond (d) 20 décembre 2009 à 23:12 (CET)

La gamme mineure naturelle est ascendante et descendante. La gamme mineure mélodique descendante, comme son nom l'indique, est uniquement descendante, si la mélodie monte, c'est la gamme mineure mélodique ascendante qui est utilisée et, comme son nom l'indique aussi, elle est uniquement ascendante. — Hautbois [canqueter] 4 janvier 2010 à 00:00 (CET)


>> La réponse de Hautbois ne répond pas à la question de Sdeframond. Dommage. - Jean-Paul 86.193.190.168 (discuter) 20 février 2014 à 10:53 (CET)

Sur l'idée de Musique occidentaleModifier

le terme "musique occidentale" est imparfait dans votre exposé. En effet, la musique jouée et chantée, par exemple, dans les Iles Hébrides d'Ecosse, le Donegal d'Irlande, le pays Fisel en Bretagne, ne répondent pas à ce principe ( base pentatonique ou hexatonique dominante ou courante). Ces régions ne seraient pas en Occident ou leurs musiques ne seraient-elles pas de la musique? Il ne faut pas occulter d'autres choix artistiques que les choix dominants, comme certains, encore hier, montraient de l'arrogance vis-à-vis des cultures non "occidentales". Il est probable que votre présentation était courte et donc incomplète. 82.126.99.250 (d) 5 octobre 2010 à 12:45 (CEST)

Gamme mineure nuterelleModifier

Le paragraphe Gamme mineure affirme que la gamme mineur naturelle n'a pas beaucoup d'intérêt en soit. Ceci est un point de vue qui plus est l'auteur n'apporte aucunes références (qui seraient d'ailleur difficiles à trouver). Je propose de retirer cette affirmation. LG contributeur (d) 20 novembre 2011 à 12:15 (CET)

Gamme mineure : laquelle ?Modifier

A la lecture de cet article, on apprend qu'il existe une "gamme mineure". Plus loin, on apprend qu'il existe plusieurs gammes mineures : "naturelle", "harmonique", "mélodique ascendante", "mélodique descendante". Cette ambiguïté se retrouve dans pratiquement tous les livres ou sites de solfège, sans doute parce que ceux qui les écrivent ont appris la musique tout jeunes et considèrent certains détails comme allant de soi.

1) Serait-il possible de préciser de quelle gamme il s'agit quand on parle d'une gamme mineure ?

2) Serait-il possible d'ajouter quelque chose comme : "quand on parle de gamme mineure sans autre précision, il s'agit d'une gamme mineure harmonique/naturelle/autre".

Merci.

Jean-Paul 86.193.190.168 (discuter) 20 février 2014 à 10:54 (CET)

GAME ET MUSIC DU MONDEModifier

UNE REMARQUE DANS LES EXTRAIT PROPOSER A L'ECOUTE POUR ELUSTRER LES GAMMES(1er degré 2eme ....etc tout les extrait commance par la note "do"donc la game de 2 ém degré qui est "Ré"normalement le morceau commencera par la note Ré.ecouter les extrait et vous allez remarquez.merci:mail/norelyoum@hotmail.fr

et en français, ça donne quoi ? Gérard 9 janvier 2018 à 08:40 (CET)

Réorganiser l'articleModifier

Il me semble, avec tout le respect dû à ceux qui l'ont élaboré jusqu'ici, que cet article est particulièrement désorganisé. Les différents points de vue desquels on peut considérer les gammes ne sont jamais décrits et les gammes sont mentionnées sans ordre. Par exemple, l'article commence par la «gamme chromatique tempérée», qui devient d'ailleurs immédiatement après la «gamme tempérée». Il passe ensuite à la gamme majeure et à diverses formes de gammes mineures, puis à la «gamme heptatonique» (mais les gammes majeure et mineures étaient déjà heptatoniques!). Il continue avec la gamme diatonique, «ensemble des notes principales de la gamme heptatonique» (sauf que ce sont toutes les notes de la gamme heptatonique!). Puis il revient à la gamme chromatique (par laquelle il avait commencé). Etc.

Il faut mettre de l'ordre dans tout cela, à commencer par le titre et la première ligne. Le titre est «Liste des gammes et modes»; la première ligne dit «Cette page présente la liste des modes, des gammes musicales et de leurs tempéraments», inversant l'ordre entre gammes et modes et y ajoutant «leurs tempéraments», sans jamais définir aucun des trois.

Je pense qu'il faut s'en tenir au titre, «Liste des gammes et des modes», et expliquer dès le départ de quoi il s'agit. Je propose ce (long) début:

Cette page présente une liste des gammes ou des échelles en usage dans la musique. Souvent, aucune distinction claire n'est faite non seulement entre «gamme» et «échelle», mais pas non plus entre ces deux termes et un troisième, «mode». En outre, toutes ces notions reposent souvent sur l'idée que des notes à l'octave l'une de l'autre sont en quelques sortes les mêmes, ou qu'elles portent en tout cas le même nom (do, par exemple). Convenons donc que le mot «échelle» est le plus général, désignant une succession de hauteurs, de degrés ou de notes, dans l'ordre ascendant ou descendant. Les échelles se définissent souvent par le nombre des notes qu'elles comprennent par octave. Le mot «gamme» en est pratiquement un synonyme, mais souvent limité à l'ambitus d'une octave. Une gamme se caractérise donc souvent aussi par le nom de sa note de départ et d'arrivée: on parle de «gamme de do», «de », etc. Le mot «mode» associe à la gamme (dont il est largement synonyme) une idée de comportements mélodiques caractéristiques en association avec une «note de référence» qui est souvent la première note de la gamme, mais qui peut en être aussi en quelque sorte la tonique. Enfin, à ces trois termes, il faut en ajouter un quatrième, celui d'«accordage» ou de «tempérament», qui décrit la façon dont l'échelle ou la gamme est accordée.

Ces différentes définitions, aussi vagues demeurent-elles, définiront la structure de l'article ci-dessous:
• Il y sera question d'abord des différents types d'échelles, qui se caractérisent en particulier par le nombre de notes qu'elles comportent à l'octave, indépendamment du point d'origine ou d'aboutissement de cette octave. Les échelles les plus courantes sont à 24 degrés (échelle à quarts de tons), 12 degrés (échelle chromatique), 7 degrés (échelle heptatonique ou diatonique), 5 degrés (échelle pentatonique); mais il y en a d'autres.
• Les gammes seront discutées ensuite. Il s'agit d'échelles limitées à une octave et dont l'organisation interne dépend de quelle note de l'échelle est prise comme première note de la gamme.
• Les modes seront envisagés ici principalement en ce qu'ils donnent des noms aux gammes auxquelles ils correspondent. Les autres aspects caractéristiques des modes (leurs comportements mélodiques) ne seront pas abordés ici: on trouvera plus de détails à ce sujet dans l'article «Mode».
• Enfin, les accordages et les tempéraments ne seront pas abordés ici pour eux-mêmes (on consultera à ce propos l'article Gammes et tempéraments dans la musique occidentale), mais seront signalés à plusieurs reprises à propos d'échelles ou de gammes particulières.

L'article qui suit est dans une large mesure un article de désambiguïsation: la plupart des notions évoquées ici sont traitées plus longuement dans des articles spécifiques, auxquels celui-ci se contente de renvoyer.

On comprend sans peine que ceci indique aussi la table des sections que je propose pour l'article. Une grande partie du texte existant pourra être conservée, mais il faudra redistribuer tout cela en fonction de ces nouvelles sections (et des sous-sections à créer): c'est un gros travail, même s'il n'y a pas énormément à réécrire. J'attire l'attention sur le fait qu'il y aura nécessairement ce qui pourrait sembler des doublons, mais qui en fin de compte ne le sera pas. Par exemple, la sous-section «Échelles pentatoniques» devra détailler les différents types d'échelles pentatoniques, anhémitonique, équipentatonique, etc., tandis que la sous-section «Gammes pentatoniques» devra expliquer ce qu'on appelle parfois les «aspects» de ces gammes si elles ne sont pas symétriques, par exemple la différence entre do ré fa sol la et ré fa sol la do, etc. Mais je pense que de telles duplications s'expliquent logiquement; elles pourront faire l'objet de renvois internes dans l'article.

Avant d'entreprendre ce gros travail (que j'espère d'ailleurs ne pas réaliser tout seul), j'aimerais que nous en discutions ici, entre ceux pour qui cet article présente quelque intérêt. Faites-nous part de vos remarques, de vos critiques, de vos suggestions, pour que nous n'entreprenions ce travail qu'après nous être assurés que nous allons dans le bon sens. — Hucbald.SaintAmand (discuter) 29 avril 2019 à 22:00 (CEST)

Ma proposition ci-dessus n'a pas suscité beaucoup de discussions. Pour ceux que la question intéresse, j'ai commencé une nouvelle rédaction de l'article sur ma page de brouillon. — Hucbald.SaintAmand (discuter) 7 mai 2019 à 10:16 (CEST)
Revenir à la page « Liste des gammes et modes ».