Ouvrir le menu principal

Discussion:Ligne de Paris-Saint-Lazare à Ermont - Eaubonne

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Nom de la ligneModifier

Bonjour. Dans l’extrait de la nomenclature que j’ai à ma disposition, il est écrit « 334900 Ligne de Paris-Saint-Lazare à Le Stade (groupe IV) », et « 964000 Ligne d'Argenteuil à Ermont-Eaubonne ». Y a-t-il une erreur dans la nomenclature (incomplète) qu’on m’a envoyée, ou doit-on découper cet article en deux ?   Cordialement --Pic-Sou 16 avril 2012 à 12:00 (CEST)

Certainement pas. D'une part, j'ignore quelle est ta version de la nomenclature, la mienne spécifie bien le nom actuellement utilisé (de Paris-Saint-Lazare à Ermont-Eaubonne). D'autre part, une ligne de Paris au Stade ne correspond strictement à rien : on ne peut raisonnablement pas en faire un article au contenu encyclopédique cohérent, même si je n'ignore pas que certains ici oublient que nous participons à un projet encyclopédique... Clicsouris [blabla] 18 avril 2012 à 01:55 (CEST)
Bien entendu il faut utiliser le nom le plus récent (de Paris-Saint-Lazare à Ermont-Eaubonne). Mais je voudrais tout de même ajouter une précision suites aux affirmations péremptoires de Clicsouris (qui devrait se faire embaucher chez RFF pour leur remettre les idées en place) : avant la mise à 4 voies de la section du Stade à Argenteuil, il y avait bien une ligne de Paris-Saint-Lazare au Stade (groupe IV). Comme son nom l'indique elle correspondaient aux voies du groupe 4 qui s'arrêtaient au Stade et dont la plate forme était séparée de celle de la ligne de Paris-St-Lazare à Mantes via Conflans, la section du Stade à Argenteuil faisait partie de cette dernière. Il y a donc aujourd'hui 2 lignes différentes parallèles de Paris à Argenteuil... et même 5 entre Paris et Asnières. --Géofer (d) 18 avril 2012 à 22:10 (CEST)
OK, tout s’éclaire ! Merci --Pic-Sou 19 avril 2012 à 01:04 (CEST)

Sinon, il suffisait aussi de lire l'article qui explique tout cela...   Clicsouris [blabla] 19 avril 2012 à 20:40 (CEST)

Proposition de mise du schéma de ligne en page annexe - comment mieux figurer l'imbrication des voies entre Asnières et ArgenteuilModifier

Bonjour, je me propose de mettre le schéma de ligne en page annexe, en recopiant le schéma qui a déjà été réalisé mais j'aimerais également mieux signaler qu'entre Asnières et Argenteuil, il y a non pas un mais deux sauts-de-mouton et que les deux voies directes ceinturent les deux voies lentes, lesquelles sont munies d'un quai en îlot dans les gares intermédiaires.

Deux propositions :

  • soit trois traits au lieu de deux (un trait central pour les voies lentes, flanqué de traits fléchés à la STRf ou STRg et une représentation réaliste des sauts-de-mouton (mais 3 traits peuvent laisser croire qu'il y a 6 voies et pas 4) (exemple ici Schéma de la ligne 36 (Infrabel) entre Haren et Herent)
  • soit laisser le schéma tel quel mais en rajoutant une petite note visuelle O2=num1l au niveau des deux sauts-de -mouton indiquant quelque chose comme "saut-de-mouton de ... voies rapides disposées de part et d'autre", les bifurcations et les gares seront un peu moins réalistes mais on évite d'avoir 3 traits et des flèches

Toute suggestion est plus que bienvenue d'autant qu'en cas du choix de notes visuelles, je ne sais pas comment formuler une légende courte et efficace.

Cordialement --Stratoswift (discuter) 28 mars 2019 à 18:27 (CET)

  Stratoswift bonjour,
Pour avoir un avis pertinent, il faut être expert en schéma, comme toi. Je notifie donc NB80 qui en a réalisé de nombreux. Geralix (discuter) 28 mars 2019 à 19:40 (CET)
Concernant la mise en page annexe, cela permet bien évidemment de s'affranchir des contraintes de l'infobox (c'est-à-dire un manque certain de place).
Concernant la problématique des voies directes ceinturant les voies à quai dans les gares, pourquoi pas. Toutefois, cette configuration (voies directes et voies lentes) se retrouve, de diverses manières (voies directes qui ceinturent les lentes, ou les directes qui longent les lentes), sur plusieurs grandes radiales en Île-de-France, sans que leurs schémas respectifs ne les mentionnent (sauf exception) ; généraliser ce type de représentation serait sans doute très complexe dans certains schémas, compte tenu des nombreuses infrastructures déjà représentées (notamment aux abords de Paris).
NB80 [opérateur] (DISCUTER), 30 mars 2019 à 05:46 (CET)
  Stratoswift et NB80 bonjour,
Si la mise en page annexe et la configuration voies directes/voies lentes sont réalisées, il faudrait a priori faire de même pour l'article « Ligne de Paris-Saint-Lazare à Mantes-Station par Conflans-Sainte-Honorine ». Cordialement. Geralix (discuter) 30 mars 2019 à 08:59 (CET)
Revenir à la page « Ligne de Paris-Saint-Lazare à Ermont - Eaubonne ».