Ouvrir le menu principal

Discussion:La République en marche

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Filing cabinet icon.svg Cette page de discussion est automatiquement archivée. Les sections n'ayant aucune activité depuis 7 jours sont automatiquement déplacées.
Archives

1

Coucou tout le monde, le site a un problème car le parti a 22 députes européenne et pas 10 — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 109.217.44.59 (discuter), le 24 novembre 2019 à 20:23 (CET).

Scission ??Modifier

Bonjour à toutes et tous,

j'ai un gros doute sur la formulation de scission du PS qui existe sur la page pour présenter LREM. Si des membres du PS sont partis à LREM, ce n'est pas le départ "organique" d'un courant ou d'une sensibilité d'un seul parti qui fait naître LREM. Son fondateur, E. Macron n'est d'ailleurs pas adhérent au PS lors de la naissance du mouvement. Qu'en pensez vous ? --Fr3shl3o (discuter) 25 septembre 2018 à 17:13 (CEST)

Même si Macron n'était pas au PS, le lancement n'aurait pu se faire sans l'aile droite du PS : voir notamment le dernier paragraphe de la section La République en marche#Lancement. Il faudrait voir si les sources utilisent spécifiquement le terme de "scission". --EB (discuter) 25 septembre 2018 à 17:18 (CEST)
Je ne dis pas le contraire, mais le lancement ne se fait pas sous forme de scission puisqu'il y a coexistence des deux structures en question et des membres appartenants aux deux.. Et si c'est une scission, elle n'est pas d'un seul parti
--Fr3shl3o (discuter) 25 septembre 2018 à 17:35 (CEST)
Il y a eu ensuite des ralliements de d'autres partis, mais les membres initiaux étaient bien PS. Voir cet article. --Panam (discuter) 25 septembre 2018 à 20:31 (CEST)
Disons que ce n'était pas une scission "immédiate" comme on a pu en avoir l'habitude avec des partis habituels, puisqu'En marche autorisait (autorise toujours ?) la double adhésion, mais avec le recul qu'on a aujourd'hui, il s'agit bel et bien d'une scission (les militants et cadres PS qui ont rejoint LREM ne sont plus au PS). --EB (discuter) 26 septembre 2018 à 10:47 (CEST)
[1] : parmi les 308 députés LREM => 126 issus de la gauche, 117 sans couleur politique connue, 48 de la droite, et 17 du centre. Ca a l'air plutôt pluraliste. --Sardeti (discuter) 27 septembre 2018 à 18:56 (CEST)
@Sardeti on ne parle pas des députés élus mais des fondateurs… --Panam (discuter) 27 septembre 2018 à 19:16 (CEST)
Oui, ça me revient, j'avais vu un reportage sur LCP à ce sujet. Les tous premiers meetings, paraît-il, étaient remplis de membres du parti socialiste, et la logistique était appuyée par celle du PS. Mais c'était censé être plus ou moins secret. En tous cas, la source Parisien ne peut pas sourcer les fondateurs. --Sardeti (discuter) 27 septembre 2018 à 21:44 (CEST)
Ca c'est un peu mieux : [2][3][4]. --Sardeti (discuter) 27 septembre 2018 à 22:11 (CEST)
Le fait qu'un parti soit composé d'ancien d'un autre (de plusieurs autres en l'occurence, puisque LREM intègre aussi des anciens juppéistes, des responsables de LR de premier plan, des anciens du PCF, des anciens d'EELV etc) ou que Macron ait fait partie d'une stratégie de Hollande n'en fait pas pour autant un scission : l'idée de scission implique le départ d'une tendance, d'un groupe, d'une entité constituée pour faire naître autre chose. Or, LREM s'est créé à l'extérieur du PS et a entraîné des départs d'individus - nombreux certes - du PS, mais ce n'est pas ce départ qui a fait apparaitre LREM. --Fr3shl3o (discuter) 11 octobre 2018 à 14:07 (CEST)
Non, ils ont bien quitté le PS ou alors ils ont gardé leurs cartes pour certains au départ mais ils avaient un autre projet. Donc uns scission. --Panam (discuter) 11 octobre 2018 à 15:21 (CEST)
Le départ d'Emmanuel Maurel, avec son courant montre bien ce qu'est une scission, ce qui est très différent de ce qui s'est passé avec LREM

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/10/12/emmanuel-maurel-ce-n-est-pas-un-depart-du-ps-c-est-une-scission_5368208_823448.html --Fr3shl3o (discuter) 12 octobre 2018 à 11:28 (CEST)

Si je puis me permettre de couper court à ce débat, il y a un critère très habituel et très net pour qu'on puisse s'autoriser ou non à parler de scission : que des sources utilisent ce terme (et de façon consensuelle). --EB (discuter) 12 octobre 2018 à 11:53 (CEST)

Ayant fourni la source, je pense que le débat n'a plus lieu d'être.   --Panam (discuter) 12 octobre 2018 à 13:52 (CEST)
Mais non : cet article, évoque la perspective future d'une scission alors qu'il est écrit un an après la création de LREM. Ce qui montre bien que la création de LREM n'en est pas une ! Je n'ai vu aucune source qui utilise la notion de scission pour qualifier la création d'en Marche. --Fr3shl3o (discuter) 12 octobre 2018 à 14:07 (CEST)
Non, ça montre que c'est une scission vu que l'article utilise le terme. En parlent du départ massif d'une partie du PS vers LREM. Nous n'avons pas à dire si Le Monde a raison ou tort. --Panam (discuter) 12 octobre 2018 à 14:09 (CEST)
Ce n'est pas une question de "tort ou raison". L'article parle de scissions mais pas pour qualifier la création de LREM. LREM a été créé en avril 2016. Le Monde parle d'un "PS en marche vers une scission" de façon interrogative pour l'après présidentielle en mars 2017 et de départs de militants vers LREM. Des départs, même nombreux, ne sont pas une scission et en tout état de cause, à sa création LREM n'est pas une scission, ce qui n'était pas le cas par contre de Génération.s ou du PG, du MRC : les circonstances sont différentes. Notamment le fait que le leader/créateur était dans tous ces cas issu du parti "scissioné". --Fr3shl3o (discuter) 12 octobre 2018 à 14:17 (CEST)
Il faut aussi noter que cette source [5] est principalement une source primaire, puisqu'il s'agit d'une déclaration de Emmanuel Maurel du parti socialiste. Et puis Le Monde dit : « Désormais, il regarde en direction de Jean-Luc Mélenchon et de La France insoumise (LFI) ». Ca ne ressemble pas à LREM. --Sardeti (discuter) 12 octobre 2018 à 14:21 (CEST)
Donc une scission du PS a provoqué la création d'En marche vu que c'est leur réservoir initial d'élus. Voir ici. Personne ne s'est appuyé sur les propos de Maurel. On parle de ces deux sources sur le PS et EM. --Panam (discuter) 12 octobre 2018 à 14:21 (CEST)
Ah oui ok, les deux sources étudiées sont : [6][7]. Je comprends mieux la remarque de Fr3shl3o : « L'article parle de scissions mais pas pour qualifier la création de LREM. [...] Le Monde parle d'un "PS en marche vers une scission" de façon interrogative [...] ». C'est pas une mauvaise remarque. Mais ces deux sources sont tout de même intéressantes. Si on en avait une autre, qui ait été publiée après ou au moment de la formation de LREM, cela serait parfait. --Sardeti (discuter) 12 octobre 2018 à 20:10 (CEST)
Voilà un article type couvrant la création d'En Marche : https://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron-cree-un-mouvement-politique-nouveau-transpartisan-4146619 Il n'est absolument pas question d'un mouvement qui serait une scission d'un autre parti.--Fr3shl3o (discuter) 12 octobre 2018 à 22:44 (CEST)

Cette source ne contredit en rien les deux autres. --Panam (discuter) 13 octobre 2018 à 01:09 (CEST)

C'est une source en réponse à Sardeti et EB qui souhaiteraient voir, ce qui me parait une façon intéressante de faire avancer la discussion une source consensuelle qui parle au passé de la fondation de LREM comme d'une scission. Ma réponse, avec cet exemple, est que les différents articles que l'on lit là dessus ne le font pas.
Les sources ont été fournies. Le débat n'a plus lieu d'être. --Panam (discuter) 15 octobre 2018 à 12:36 (CEST)
Il n'y a pas débat possible avec certains. C'est triste. Jordan265 (discuter) 15 décembre 2018 à 15:57 (CET).
WP:STICK. Les sources rien que les sources. --Panam (discuter) 15 décembre 2018 à 16:01 (CET)

Bonjour, au lieu d'indiquer que LREM est issu d'une scission du PS dans l'infobox, comme si cette information était incontestable (ce qui ne semble pas être le cas), pourquoi ne pas l'indiquer au début de la page ? Par exemple, on indiquerait "Considéré par certains comme issu du Parti socialiste, La République en marche est parfois classé au centre de l'échiquier politique ou présenté comme un parti attrape-tout." Cela permettrait alors de faire concensus et d'éviter de modifier trop souvent la page en raison de ce sujet. --Eylight (discuter) 23 février 2019 à 21:06 (CET)

Encore un nouveau WP:CAOU  Sinon, dans la mesure où c'est sourcé, qu'aucune source ne le conteste et qu'un champ existe, donc on le met. --Panam (discuter) 23 février 2019 à 21:54 (CET)
Eylight, aucune source ne dit que LREM serait une scission du parti socialiste. Pour l'heure, c'est un travail inédit, une simple déduction. La seule chose à faire serait de supprimer cette information. A moins que vous ayez une source ? --Baldurar (discuter) 24 février 2019 à 13:49 (CET)
@Baldurar faux, merci de lire la discussion et les sources. Par ailleurs, le fait que par la suite une majorité de non socialistes aient rejoint LREM n'est pas un argument pour l'enlever. Et l'argument de désaccord ne tient pas, les sources rien que les sources, seul un désaccord des sources fait foi, pas un refus non argumenté de contributeurs. --Panam (discuter) 24 février 2019 à 14:45 (CET)
Je suis du même avis que vous Baldurar car ceci est factuellement faux, toutefois j'essaye de trouver une solution de compromis qui nous éviterait de continuer à modifier en permanence la page à propos de ce sujet. Panam votre source ne parle pas de la création du parti mais indique de quels partis proviennent les députés LREM, or pour rappel un député et un parti ne sont pas la même chose. Par ailleurs votre source ne parle pas de scission et indique que 83 députés (sur 308 !) viennent du PS, soit 27% des députés... On ne peut donc s'appuyer sur cette source pour considérer que LREM est le résultat d'une scission avec le PS et cela est donc une fausse information, peu importe la source donnée. Cependant, comme je l'ai indiqué précédemment, et étant donné que vous souhaitez laisser cette fausse information, je propose un compromis afin d'arrêter cette guerre d'édition qui ne mène à rien. --Eylight (discuter) 24 février 2019 à 14:49 (CET)
@Eylight non, la source est claire, par contre ce qui est problématique est l'enchainement de CAOU. Je viens de me rendre compte qu'une mauvaise source était mise, autant remplacer par celle-ci. --Panam (discuter) 24 février 2019 à 14:53 (CET)
Panam Certes je me suis inscrit récemment, mais je ne suis en aucun cas un CAOU, j'ai dejà modifié occasionnellement d'autres pages ne portant pas sur la politique, donc évitez de me décridibiliser s'il vous plait. Pour revenir au problème, pouvez-vous me préciser où est-ce que dans votre source il est indiqué que LREM est une scission du PS, ou à partir de quoi vous déduisez qu'il y a scission (en sachant que l'article date du 21 mars 2017 et qu'il ne parle de la campagne présidentielle et non pas de la création d'En Marche ! créé 9 mois auparavant) ? Merci. --Eylight (discuter) 24 février 2019 à 15:39 (CET)
@Eylight dire que vous êtes un CAOU est un fait. +3/4 de vos éditions relèvent de la politique et en particulier LREM. Lire WP:CAOU. Ce n'est nullement un reproche. Ce qui est problématique c'est l'avalanche de plusieurs CAOU pour tenir le même discours. Si ce n'était que vous, ça n'aurait pas été un problème. On a la même chose sur La France insoumise au passage. J'ai remplacé la source. La première n'était pas de mon fait. J'ai trouvé une autre mais je ne l'avais pas encore ajoutée. Neuf mois ou pas, une grande partie du PS a quitté le parti et a rejoint LREM donc c'est une scission. Lire cette source. --Panam (discuter) 24 février 2019 à 15:43 (CET)
Panam J'ai contribué à d'autres pages auparavant, seulement c'était sans compte (donc avec mon adresse IP), et pour vous rassurer je ne suis nullement un "troll" ou une personne qui utilise plusieurs comptes pour faire entendre mon point de vue: je n'en ai qu'un seul et c'est avec lui que j'échange avec vous. De plus, j'agis de manière isolée et indépendante. Je cherche simplement à mettre des informations exactes et les plus incontestables possibles au sein de la page Wikipédia de LREM. La source que vous venez de donner parle effectivement d'une scission en affirmant qu'Emmanuel Macron est "a former economy minister who split from the socialists to form a new centrist party (paywall)". Cela est toutefois inexact (et incontestable) étant donné qu'Emmanuel Macron n'était plus adhérent au PS depuis 2009 (de plus, aucune autre sources sérieuses n'affirme qu'Emmanuel Macron était au PS en 2016). De plus, encore une fois, en quoi la source du Monde datant de mars 2017 affirme que LREM est issu d'un scission du PS (citez l'extrait exact s'il vous plait car je n'ai rien trouvé dans l'article allant dans ce sens) ? Il faudrait se mettre d'accord sur la définition exacte de scission parce que vous considérez que, d'après vous et sans citer de sources, qu'une grande partie du PS (qui ça ? Les militants ? Les cadres ? Les personnalités influentes du parit ?) a quitté ce parti pour rejoindre LREM. Seulement si l'on s'appuie sur cet exemple pour affirmer que LREM est issu d'une scisson du PS neuf mois après sa création, on peut aussi affirmer que LREM est la conséquence d'une scission de LR étant donné qu'une grande partie de LR (la frange la plus centriste) a quitté LR pour LREM (comme on peut le constater avec l'adhésion de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin à LREM). Enfin, pourquoi refuser tout compromis sur la question ? Etant donné que ce sujet sera toujours contesté par son inexactitude et le manque de sources réellement explicites et évidentes. --Eylight (discuter) 24 février 2019 à 18:07 (CET)

@Eylight pas opposé au fait de mettre LR dans scission aussi. Même si les premiers dirigeants venaient du PS. Macron ne faisait pas partie du PS mais il faisait partie d'un gouvernement PS, donc il a bien fait scission d'une certaine façon. En sachant que le fait d'être indépendant est une exception pour un ministre (sauf parfois un ministre de la Culture). C'était un sans étiquette pro-PS. --Panam (discuter) 24 février 2019 à 18:57 (CET)

Apparemment, il y aurait deux types de scission : les scissions officielles, par exemple celle décidée en 1920 lors d'un congrès de la SFIO qui donnera naissance au parti communiste français [8], et les scissions sauvages, comme celle décrite ici : [9]. Maurel déclare ː « Ce n'est pas un départ du PS, mais une scission. Aujourd’hui, je ne pars pas seul, mais avec de nombreux militants, des centaines de cadres et d’élus sur l’ensemble du territoire. ». On peut donc considérer que LREM serait issue d'une fusion à partir d'une double scission « sauvage » du PS et LR. Selon Challenges, Macron aurait eu, en formant son mouvement En marche, « une volonté délibérée de détacher autour de lui des pans entiers de la droite et de la gauche » [10]. On est donc pas loin de ce qui dit cette source. Le compromis paraît acceptable Eylight, non ? --Baldurar (discuter) 25 février 2019 à 10:52 (CET)
Quid de l'UDI dans ce cas ? Cordialement, Cheep (Λ) 25 février 2019 à 10:56 (CET)
Le mieux serait certainement de supprimer l'information sur la scission, car elle est tout de même très mal sourcée, vu qu'aucun observateur n'a affirmé textuellement que LREM serait une scission du PS, même « sauvage ». Mais bon, pour un compromis, on pourrait alors rajouter en plus de LR, l'UDI ? Ce n'est pas terrible, mais c'est un tout petit peu moins mauvais. --Baldurar (discuter) 3 mars 2019 à 16:59 (CET)
LREM, scission du PS, de LR et de l’UDI à la fois, ça me semble un peu osé. Cordialement, Cheep (Λ) 4 mars 2019 à 13:13 (CET)
Laissons tomber l'UDI. --Panam (discuter) 4 mars 2019 à 13:18 (CET)
Pour ma part, j'avais supprimé cette information, avant même de voir cette section, et franchement j'allais de nouveau retirer l'information tout simplement car elle n'est à mon avis pas exacte du tout. D'une part, pour parler de scission, il faudrait qu'il y ai un départ collectif d'un ancien parti pour en créer un nouveau, ce qui a été loin d'être le cas. Il y a eu des départs du PS, mais pas d'une manière commune et concertée mais plus par à-coup sans aucune concertation claire (par exemple on a dans certaines communes 1 élu sur la totalité du conseil qui a rejoint LREM, les autres ne le faisant pas, etc).
A l'heure actuelle, nous n'avons aucune information comme quoi il y aurait eu un départ massif du PS (ou UDI, ou LR) des adhérents pour rejoindre LREM, et il n'y a pas eu vraiment de départs massif (et d'un coup) de cadres d'un parti pour rejoindre LREM. -- Fanchb29 (discuter) 13 août 2019 à 13:41 (CEST)
Il est d'ailleurs impossible pour un parti d'être scission de deux partis. L'Information est fausse en soi. --Havang(nl) (discuter) 13 août 2019 à 15:22 (CEST)
Il n'y a aucun problème pour parler d'une scission de deux partie. Cependant, lors de la création de LREM, il y a eu un départ massif des militants, des élus et des électeurs du PS vers LREM, ce qui a constitué la quasi-intégralité du socle de LREM autant en votant qu'en élus. La scission est clairement visible, c'est plus au niveau des autres partis politique qu'elle est plus discutable car elle représente une part minime de la formation du partie, une part minime des parties d'où proviennent les élus ou électeur et arrive bien souvent bien après la création de LREM. Lsandre (discuter) 14 août 2019 à 10:49 (CEST)
Le principal problème c'est qu'il n'y a aucune source qui dise textuellement que LREM serait issu d'une scission du PS. D'ailleurs, sur les 300 députés de LREM, seulement 83 sont d'anciens socialistes [11]. Il n'est donc même pas certain qu'un jour nous aurons des sources validant que LREM découlerait d'une scission du parti socialiste ! En attendant, je suis d'accord avec la proposition de retrait de Fanchb29. Cdlt --Baldurar (discuter) 14 août 2019 à 13:25 (CEST)
Lsandre : je suis désolé mais non, le PS avait déjà perdu avant la création de LREM pas mal d'élus et de militants. Et il n'y a pas eu contrairement à ce que vous indiquez un départ du PS vers LREM mais un départ du PS vers divers horizons sans que cela bénéficie majoritairement à LREM.
LREM a bénéficier d'un socle électoral de centre, centre-gauche/centre-droit, ce qu'on appelle généralement le centre, la gauche modérée et la droite modérée. Le PS a gardé quand même une partie de sa gauche modérée, tout comme LR avec la droite modérée, mais il y a eu aussi pas mal de "départ" vers les extrêmes des deux côtés... -- Fanchb29 (discuter) 14 août 2019 à 14:29 (CEST)
On peut dans la presse suggerer une scission, mais ce n'a pas été une scission. --Havang(nl) (discuter) 14 août 2019 à 15:10 (CEST)
La presse indique ce qu'elle juge utile d'indiquer.
Pour ma part, en regardant par exemple un indicateur (comme un autre) qui est les sondages réalisés pour l'élection présidentielle de 2017, je remarque tout simplement que par exemple en 2014, c'est à dire 3 ans avant l'élection et 2 ans avant la déclaration de candidature de Macron, le PS était entre 10 à 17 % dans les sondages. Hollande, jusqu'à ce qu'il renonce, a baissé dans les sondages, en particulier en novembre 2017 quand il était déjà fait souvent mention d'un possible renoncement. Et là, le PS était crédité entre 5 à 10 % des voix... L'IFOP en avril 2016 a fait un sondage donnant le PS (avec Montebourg comme candidat, et sans Hollande) à 4% avec Juppé gagnant au premier tour. Il était en août 2015 à 8% Montebourg... En Septembre 2016, Hollande et Macron était à "touche-touche"...
A l'heure actuelle, je n'ai pas vu d'articles de presse, et surtout de papier universitaire, indiquant que le PS a perdu un nombre significatif de militants qui sont partis s'inscrire directement à LREM... -- Fanchb29 (discuter) 14 août 2019 à 19:08 (CEST)

Le PS n'a pas perdu un nombre significatif d'élus mais le pilier et socle de LREM c'est le PS. --Panam (discuter) 14 août 2019 à 21:32 (CEST)

Panam : non je ne suis pas d'accord sur ce point. Pour plusieurs raisons. Déjà à l'origine Macron n'était pas PS.
Et d'autre part, à la fondation du parti, et jusqu'à plusieurs semaines après, il n'y a pas eu d'arrivée de "grands noms" du PS (style élu connu nationalement, personnalités du PS connues...) mais seulement quelques "personnalités locales" qui n'étaient pas connues au plan national. C'est par la suite (à partir de l'annonce de Hollande) qu'il y a eu quelques défections du PS vers LREM, comme il commencait à y en avoir quelques unes du côté LREM.
Il y a bien eu des scissions au sein à la fois du PS et de LR. Mais en raison des problèmes internes aux partis en question. Le PS a pas voulu assumé son bilan et les "grands noms" du parti ont préférés jouer solo plutôt que collectif, puis se sont largement plantés dans la désignation interne du candidat, tandis que du côté LR, ils ont eu un peu de mal avec leur primaire, puis surtout après avec la manière dont la campagne de Fillon s'est déroulée...
Au mieux, Macron a bénéficier à son début du réseau de Dominique Strauss-Kahn, notamment au sein du PS, mais c'est loin d'être un groupe important au niveau du PS... -- Fanchb29 (discuter) 14 août 2019 à 21:54 (CEST)

Les trois sources qui étaient indiquées ne disaient pas que LREM était le fruit d'une scission du PS, ni de LR ou de l'UDI d'ailleurs (je n'ai cependant pas accès à l'intégralité de l'article du Monde mais le futur employé dans le titre, alors que LREM existe déjà, montre plutôt le contraire). Je pense que considérer que LREM serait une scission du PS ne peut être qu'une interprétation de ces sources. Il me semble que LREM été créé par Macron et autour de Macron puis que des personnalités politiques issues de la gauche et du centre d'abord puis issues de la droite s'y sont ralliées. O.Taris (discuter) 15 août 2019 à 10:25 (CEST)

Positionnement politiqueModifier

Bonjour, Nous avons eu récemment avec Panam un désaccord au sujet du positionnement politique du parti. J'ai supprimé des informations qui, contrairement à ses dires, n'étaient pas sourcées, et émettaient un point de vue au lieu de s'en tenir à une vérité consensuelle. Dire que ce parti est centriste et de centre-droit me semble en effet très contestable, au vu des différences entre son programme et celui de l'opposition de centre-droit, et de l'absence de source scientifique. Concernant la mention du "libéralisme", j'ai estimé qu'elle n'était pas pertinente, car (une fois de plus) non sourcée, et en inadéquation avec le programme et la politique de ce parti (Macron ne s'inscrit en aucun cas dans la tradition libérale française, représentée au sein de l'opposition de droite et de centre-droit). De même, dire qu'il s'agit d'une "scission " de LR me paraît inapproprié, puisqu'il s'agit ici de ralliements individuels, contrairement à ce qui s'est passé au PS, ancien parti de Macron.

Bien cordialement, --Famillephysicienne (discuter) 20 juin 2019 à 15:55 (CEST).

Bonjour. Est-ce que vous avez des sources qui expliquent que les ralliements venant du PS n'étaient pas "individuels" ? Cdlt --Baldurar (discuter) 21 juin 2019 à 00:14 (CEST)
n'étaient pas sourcées : si, elle sont sourcées. Voir ici. émettaient un point de vue au lieu de s'en tenir à une vérité consensuelle : sur WP, le rôle n'est pas d'écrire la vérité mais ce que disent les sources. au vu des différences entre son programme et celui de l'opposition de centre-droit : ce n'est pas un argument, les sources disent qu'il est du centre ou du centre droit, donc on le dit. libéralisme est sourcé, voir sur l'infobox la source en-dessous (elle source à la fois libéralisme et social-démocratie et on met donc la source à la fin). Pour LR c'était un compromis voir plus haut.--Panam (discuter) 21 juin 2019 à 00:40 (CEST)
Pour le libéralisme, il faudrait étudier ces sources : « le macronisme est un double libéralisme, économique et sur le plan des valeurs. » [12] « le libéralisme économique constitue le ciment idéologique des marcheurs » « Pourra-t-il refaire en Europe ce qu’il a réussi à faire en France, c’est-à-dire « casser » les partis politiques de droite comme de gauche, et rassembler autour de lui, les partisans d’une Europe libérale, d’une Europe en marche ? » [13] « les « marcheurs » sont en majorité favorables au libéralisme économique » [14] « le libéralisme économique n’est pas uniquement l’apanage d’Emmanuel Macron » [15] « Il est peu discutable que la politique de Macron mette en oeuvre un libéralisme économique agressif » [16] « La République en marche, naissance d’un nouveau parti [...] le libéralisme économique d’Emmanuel Macron est relié à un libéralisme philosophique » [17] « C’est un message de progressisme libéral qu’il livre » [18] « plus on adhère aux valeurs du libéralisme économique, plus on apprécie la politique d’Emmanuel Macron. » « Les mesures libérales se succèdent »[19] « politique économique ouvertement libérale » [20] « Sur le plan idéologique, cette élection représentait tout d’abord la victoire du libéralisme. Non pas le « néo-libéralisme » caricatural, mais le libéralisme politique des Lumières (la protection des libertés est prioritaire et suppose à la fois la garantie et l’impartialité de l’Etat) et le libéralisme social et économique de la tradition scandinave (un système économique visant à garantir une concurrence équitable tout en protégeant les personnes). » « la force d’Emmanuel Macron a été de mobiliser et d’unifier l’électorat libéral. Il a su pendant la campagne incarner avec beaucoup de talent et de conviction le corpus de valeurs libérales qu’il défendait. » [21]--Baldurar (discuter) 21 juin 2019 à 01:02 (CEST)
Même si vous trouvez des sources en accord avec vos dires, il faut encore en vérifier la pertinence. L'opinion exposée par tel ou tel article n'est pas nécessairement une vérité, d'autant plus si la publication n'est pas scientifique. Les pages que vous me présentez ne sont pas des articles informatifs écrits pas des spécialistes, mais des textes d'opinion dont les auteurs ne sont pas spécialement qualifiés. Enfin, je vous ferai remarquer que d'autres sources ne situent pas Macron au centre ou au centre-droit : il est facile de dénicher l'article qui vous plaît. --Famillephysicienne (discuter) 22 juin 2019 à 11:40 (CEST)
Bien malin qui détient "la vérité". Mon analyse porte à parler de centre à centre droit aujourd'hui, mais on peut discuter de l'aspect "droit". On peut rester consensuel et rester attrape tout et centriste. Hatonjan (discuter) 22 juin 2019 à 12:40 (CEST)
Sur WP, le but n'est pas de chercher la vérité mais de dire ce que disent les sources secondaires de qualité. Aucune règle n'exige que ça soit consensuel ou alors scientifiquement prouvé. Le parti est actuellement de centre à centre droit selon les dernières sources. --Panam (discuter) 22 juin 2019 à 19:05 (CEST)
  Panam2014 : Tout dépend sur les 1 millions d'articles sur le phénomène LaREM vous aurez toujours des gens pour vous dire qu'il s'y trouve des communistes. Sauf que le problème est de dégager le consensus. Pour moi social-libéralisme est un bon moyen de décrire cela. En revanche il faudrait supprimer Libéralisme (au sens classique du terme). LaREM n'est pas libéral au sens classique du terme.--EulerObama (discuter) 23 juin 2019 à 13:44 (CEST)
@EulerObama la solution est de décrire le libéralisme non classique sur sa page. On a au passage un article libéralisme classique. --Panam (discuter) 23 juin 2019 à 20:49 (CEST)

@Lsandre comme je vous le disais plus en détail en PDD, on a deux sources qui parlent de centre droit.

La seconde parle aussi de centre gauche en Europe, or, LREM est un parti national, donc ce qui fait foi c'est le "centre droit en France". En Europe, ils ont seulement courtisé le centre gauche, finalement ils ont rejoint un groupe libéral. Je vous demande donc de trouver une autre source qui parle de centre gauche. --Panam (discuter) 23 juin 2019 à 21:07 (CEST)

Sur les 3 sources, il n'est pas question du positionnement du parti mais d'une ouverture au centre droit.

Dans la première source: "Un appel du pied au centre droit français"; dans la seconde source: "Avec le centre droit occupé par Emmanuel Macron", "Emmanuel Macron va globalement dans une direction qui couvre une partie de l'électorat de droite". Il est ici indiqué qu'après s'être bien implanté à gauche, au détriment du PS, mais avoir échoué à s'implanté à droite, les choix de LR et les choix de LREM on permis de s'étendre au centre-droit; on passe donc d'un partie allant de la gauche au centre-gauche, à un partie vraiment centriste, allant du centre-gauche au centre-droit. Il n'est nullement évoqué le fait que LREM n'est plus à gauche.
LREM a siphonné dès sa création, les élus et les électeurs de la gauche et du centre-gauche, du PS et du PRG, récupérant les élus et électeurs qui ne voulait plus d'alliance avec l'extrême gauche et la gauche radicale, et qui voulaient un débat moins catégorique avec le centre et le centre droit afin de laisser une possibilité d'alliance. Les sources de l'attachement a la gauche et au centre gauche, des électeurs et élus fortement ancré à gauche dès la création sont déjà indiqué dans la page.

D'ailleurs, les sondages de l’institut OpinionWay qui indique 43% des électeurs se considérant comme de gauche montre bien qu'il y a encore une forte population à gauche; et cela malgré le fait que comme depuis un certains nombre d'élection européenne, la gauche et le centre-gauche se font vampiriser par EELV (pour les européennes de 2014, EELV: 9% & PS: 14%, contre en 2012 5% & 29%; pour les européennes de 2009, EELV: 16% & PS: 16%, contre en 2007 3% & 25%).

Les articles se basent uniquement sur les élections européennes, qui sont toujours des élections particulières et non représentative, EELV et le FN font des scores plus important pendant les européennes, EELV récupère de nombreuses voix de gauche mais aussi certaines de droite pendant les européennes qu'ils n'obtiennent pas lors des autres élections.
Après, LREM a des équivalents au niveau européens, ce sont les parties centristes de l'ALDE (devenu RE dont ils font partie.

Lsandre (discuter) 23 juin 2019 à 21:50 (CEST)
@Lsandre la source Le Point dit bien le centre droit en France (ni plus ni moins donc c'est clair comme de l'eau de roche). Si ce n'était pas suffisant, le centre droit occupé par Emmanuel Macron, veut bien dire que le parti occupe le centre droit de l'échiquier politique. allant du centre-gauche au centre-droit : le centrisme est au centre, il ne va pas du centre droit au centre gauche. Pour le reste, ni cette sources ni celles produites depuis les dernières années, ne qualifient le parti de centriste. Par contre il y en a pas mal qui qualifient le MoDem et UDI de centristes. Ce n'est pas rien.
les sondages de l’institut OpinionWay qui indique 43% des électeurs se considérant comme de gauche montre bien qu'il y a encore une forte population à gauche : que le parti a siphonné des électeurs de gauche n'en fait pas un parti de gauche. équivalents au niveau européens : les autres partis siègent au sein du même groupe, ils ne sont pas équivalents. Donc je maintiens, les sources sont suffisantes pour faire de LREM un parti de centre droit, reste à trouver une source non contestable parlant de centre gauche. --Panam (discuter) 23 juin 2019 à 22:03 (CEST)
C'est vrai, et les sources le disent, que LaREM est un parti du cercle de la raison au sens d'Alain Minc. Dit autrement, elle a siphonné l'aile droite de la gauche et l'aile gauche de la droite. Elle est donc positionnée très exactement au centre ou au centre-droit/centre-gauche. Mais l'écart qui sépare les deux positionnements est epsilon. En revanche, un positionnement de gauche ou de droite est à exclure (LaREM n'étant ni franchement à gauche, ni franchement à droite). L'idéal est "centriste attrape-tout" ; Ceci en cohérence avec la nouvelle mode : le RN est d'extreme-droite de type attrape-tout et la FI est d'extreme-gauche de type attrape-tout ; les écologistes sont de gauche de type attrape-tout car aucun n'assume son positionnement selon l'ancien clivage droite/gauche d'où le terme attrape tout. Les anciens partis qui ne sont pas attrape-tout sont sur le déclin (PS ou LR) (et c'est heureux [non neutre]). --EulerObama (discuter) 24 juin 2019 à 10:00 (CEST)
Il me semble pour ma part possible d'indiquer qu'actuellement LAREM "ratisse" du centre gauche (gauche dite "libérale" ?) incarnée par des personnalités comme Manuel Valls à la droite modérée incarnée par des personnalités comme Valérie Pécresse, avec quand même un net penchant pour l'instant vers la droite plutôt que le centre ou la gauche...
Un sondage ifop à ce sujet parle bien d'une nette évolution à droite, en octobre 2018, une étude de Terra Nova publiée par Sudouest fait mention explicitement d'un positionnement Centre droit, et il est clairement retenu de cette étude un classement entre autre libéral...
D'ailleurs un sondage a été réalisé à ce sujet et publié dans la presse notamment sur huffingtonpost qui reprends les indications que j'ai donné plus haut (à l'exception de la mention "très à droite" que je ne retrouve pas dans la presse). -- Fanchb29 (discuter) 25 juin 2019 à 02:53 (CEST)
@Fanchb29 merci de votre apport en sources et en arguments. Donc LREM est plus proche du centre droit que du centre gauche. Comment l'expliquer sur le RI, le corps du texte et l'infobox ? Aussi, quelles sont les sources qui parlent de l'aspect centre gauche de LREM. On a bien des articles sur une aile social-démocrate ou aile gauche, mais sans source on ne peut pas déduire une orientation de centre gauche. --Panam (discuter) 25 juin 2019 à 03:03 (CEST)
Ce type d'articles publiés sur lepoint fait explicitement référence à un centre gauche (ici européen), ou encore ce type (rtl) qui fait explicitement mention de "marcheurs de gauche"... Il est indiqué par ailleurs qu'une grande partie des députés sont des anciens socialistes.
Pour le RI, je mettrais une phrase du style "Le parti est classé dans un premier temps comme étant de gauche à centre gauche, puis à partir de 2018 plutôt au centre et au centre droit de l'échiquier politique français et parfois présenté comme un parti attrape-tout."
Pour l'infobox, je mettrais pour ma part "gauche à centre droit" (en renvoyant vers "Positionnement politique" qui dans l'article présente à mon sens plutôt bien les infos dispos). -- Fanchb29 (discuter) 25 juin 2019 à 03:45 (CEST)
+1. Celette (discuter) 25 juin 2019 à 16:51 (CEST)
Du même avis. Je suis donc favorable à une mention du centre gauche dans ces conditions en guise de compromis. Puisqu'on tient compte que ça existe mais que le centre droit est plus proportionnel. --Panam (discuter) 25 juin 2019 à 17:32 (CEST)
Si ça peut aider : [22] « la composition de l’électorat marcheur s’est nettement droitisée ». Cdlt --Baldurar (discuter) 25 juin 2019 à 23:20 (CEST)
Baldurar : en lisant l'article dans son entier, j'ai l'impression (peut-être fausse) que celui-ci indique de manière plus développée ce que j'indique dans mon message du 25 juin 2019 à 02:53 quand j'indique « qu'actuellement LAREM "ratisse" du centre gauche (gauche dite "libérale" ?) incarnée par des personnalités comme Manuel Valls à la droite modérée incarnée par des personnalités comme Valérie Pécresse, avec quand même un net penchant pour l'instant vers la droite plutôt que le centre ou la gauche... ». Je lis toutefois dans cet article une réflexion à priori au sein du parti tendant à vouloir revenir "piquer" des voix (ou en tout cas des têtes d'affiches) du côté de la gauche (style Ségolène Royal voir Bernard Cazeneuve ?) tout en tentant de "solidifier" son côté droit (alliance avec des têtes d'affiches de droite du style Christian Estrosi ?). Pour ma part, je pense qu'il est utile de noter qu'il y a eu un fléchissement vers la droite depuis 2018, et qu'il ne faut pas pour autant masqué la partie "parti classé à gauche" car il semble qu'il y a une réelle réflexion quand à retourner chassé de ce côté là notamment pour la prochaine présidentielle (plus que pour les municipales à mon avis). -- Fanchb29 (discuter) 26 juin 2019 à 00:42 (CEST)
Effectivement, le député LREM Aurélien Taché considère qu'il faut « envoyer des signaux » à l'électorat de gauche, et veut lancer un débat dans les instances du parti à ce sujet. --Baldurar (discuter) 26 juin 2019 à 01:05 (CEST)

Bonjour, pourquoi ne pas tout simplement mettre « centre » ?

Cette histoire vire à la farce. Autant simplement mettre "centre". Quant à la définition de la position de LREM par celui de son électorat est ridicule. Ce n'est pas comme ça que l'on définit un électorat. Après-Guerre quand le PCF a obtenu un score proche de 30% c'est en siphonnant la gauche modérée, pourtant ce n'est pas ça qui a fait du PCF un parti plus modéré... C'est l'électorat qui a changé. Il en est de même pour la disparition du vote libéral vers le vote travailliste au Royaume-Uni. Et je n'en démorderai pas, les sources de Panam sont insuffisantes, classifier LREM comme ayant été de gauche est une bêtise et Laurent Boissieu n'est pas très fiable. LREM est un parti qui rassemble centre droit, centre et centre-gauche... Comme tout parti centriste.

Pour les autres débats : LREM ne peut être classifié comme un parti libéral, ni comme un parti social-démocrate. Social-libéralisme suffit amplement. Economico98 (discuter) 27 juin 2019 à 15:55 (CEST)

Ce n'est pas un parti du centre car les sources ne parlent pas de centre tout simplement. On doit tenir compte des sources. Les sources fournies sont suffisantes. Un parti centriste ne rassemble que l'électorat du centre ni de centre droit ni de centre gauche. --Panam (discuter) 27 juin 2019 à 16:41 (CEST)

Vos sources ne mentionnent aucunement la position de LREM. Je les ai démontées, comme d'autres ici d'ailleurs. Vos sources mentionnent les visées de LREM en précisant que LREM a déjà absorbé une partie du PS. De plus, vos sources mentionnent un contexte particulier : les européennes ... Pas une élection nationale. Quand vous dites que la mention "centre-gauche en Europe" ne vaut rien car LREM est un parti national c'est encore faux ... Un parti national ne participe qu'aux élections nationales et pas aux élections européennes... Et c'est aussi faux car une bonne partie des lois sont faites en Europe. Vous n'avez donc pas de sources fiables. C'était le cas sur Ciudadanos, c'est le cas sur LREM.

Pour la seconde partie de votre message : c'est une ignorance totale de la politique. Le PS n'a pas attiré que des gens de centre-gauche et de gauche dans son existence, pareil pour les Républicains/l'UMP. Un parti centriste attire les électeurs centristes mais aussi les électeurs de centre-gauche et de centre-droit.

Economico98 (discuter) 28 juin 2019 à 21:43 (CEST)
Au contraire, les sources fiables mentionnent parfaitement et clairement le positionnement, qui est selon les sources, centre, centre droit, centre gauche. Il n'y a aucune raison d'occulter l'un, l'autre ou les trois. On ne va pas refaire un remake du débat sur Ciudadanos. Bref, les sources rien que les sources. Et on s'en tiendra à celles-ci, et pas aux interprétations personnelles des sources. LREM n'est pas décrit comme centriste d'ailleurs, par occurrence, il est décrit comme centre droit, centre et centre gauche. --Panam (discuter) 28 juin 2019 à 23:52 (CEST)

Mais de qui vous moquez-vous ! Vous surinterprêtez les sources ! Vous leur faites dire ce qu'elles disent pas ! Les articles en question parlent des visées politiques de LREM en Europe et en France. Aucunement du positionnement politique. Economico98 (discuter) 29 juin 2019 à 21:23 (CEST)

Lire WP:PAP. Les sources sont claires comme de l'eau de roche comme l'ont dit de nombreux contributeurs. Merci de ne pas refaire le match de Ciudadanos. --Panam (discuter) 29 juin 2019 à 22:49 (CEST)
Effectivement les sources disent clairement que le parti après avoir déjà conquis le centre gauche, s'attaque au centre droit pour le moment conservé par LR, tout en continuant à rester au centre-gauche. Ce qui permet au parti de se centraliser au lieu de rester au centre gauche uniquement. Ce qui fait éventuellement qu'on peut dire que le partie est passé de "gauche - centre-gauche" au "centre", mais pas autre chose. De plus, on ne parle pas d'un changement de ligne politique, le programme n'ayant pas changé depuis les présidentielles, ni d'élu puisqu'ils restent majoritairement originaire de la gauche et du centre-gauche. Il s'agit de communication et des électeurs mais uniquement pour les élections européennes, des élections qui présentent toujours en France une différence avec les résultats nationaux. Lsandre (discuter) 30 juin 2019 à 10:21 (CEST)
@Lsandre un parti centriste ne balaye pas large du centre droit au centre gauche, il est au juste milieu, centre centre. Il peut par contre être au centre droit et au centre. Je propose d'en rester à votre proposition centre gauche à centre droit à laquelle je me rallie, conformément aux sources, comme l'ont proposé @Fanchb29, @Celette et @EulerObama. Le programme n'a pas changé mais il a toujours été de centre droit et de centre gauche mais les mesures mises en avant et sorties pout être votées ont été de plus en plus de centre droit. --Panam (discuter) 30 juin 2019 à 19:08 (CEST)
+1. Celette (discuter) 30 juin 2019 à 19:12 (CEST)

Je suis d'accord pour mettre centre-gauche à centre-droit à la condition de ne pas mettre attrape-tout. Economico98 (discuter) 1 juillet 2019 à 10:16 (CEST)

On avance. La question d'attrape tout est autre chose. Cependant, c'est multisourcé et l'un n'empêche pas l'autre. --Panam (discuter) 1 juillet 2019 à 18:20 (CEST)
  Economico98 : LaREM est un parti attrape-tout car il ne se positionne pas explicitement selon l’échiquier politique gauche/droite - même si les observateurs le font. C'est le « en même temps » macronien [23]. Cela n'a rien de spécifique à LaREM : ainsi la France insoumise ou le Rassemblement national se fondent sur la même stratégie « attrape-tout ».
Au contraire, les partis de l'« ancien monde » (le PS et LR) forment bien leurs discours politiques selon l'ancienne bipolarité : Pour faire court on en appel à un « peuple de gauche » ou à un « peuple de droite » forcément antagoniste (la politique - selon cette vision - se réduisant souvent à des alternances régulières entre ces deux camps chaque lustre), là où les partis du « nouveau monde » essayent - en général - de dépasser le clivage gauche-droite, au moins en apparence : on en appelle au peuple en général ou une vision trans-clivage (gauche-droite) du peuple (le peuple des progressistes/mondialistes/sérieux contre le peuple des nationalistes/anti-mondialiste/populistes par exemple).
C'est un choix de positionnement très moderne et s'inscrit d'ailleurs dans un contexte plus large de transformation - au moins sur la forme - des clivages à l'échelle mondiale : il a toute sa place. --EulerObama (discuter) 1 juillet 2019 à 20:47 (CEST)

Ça me va. Economico98 (discuter) 4 juillet 2019 à 16:53 (CEST)

Ça me convient aussi.
Donc il faudrait vérifier s'il n'y a plus de conflit, mais si je comprend bien, le positionnement "Centre gauche à centre droit" et "attrape-tout" est celui qui a été convenue comme acceptable par tous.
S'il n'y a d'autre opposition à ce choix, je pense qu'on peut avertir   Jules78120 : qu'il y a eu un accord sur ce point.
Lsandre (discuter) 6 juillet 2019 à 14:17 (CEST)

PositionnementModifier

Je propose ceci =

| positionnement = Attrape-tout
Actuel (depuis 2017) :
Centre à centre droit
Auparavant (2016-2017) :
Gauche à centre

J'ai écrit et mis des sources qui sont pour moi honnête. Des modifications des sources a supprimer (car elle serais pour vous non valable ?) ou a rajouter ? Si vous n'êtes pas d'accord comment justifier vous le centre-gauche ? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Henriguiller75 (discuter), le 25 août 2019 à 20:08 (CEST).

Malgré l'avertissement,   Henriguiller75 : a changé par 4 fois dans l'article, avec des fautes d'orthographe et de quelques faux liens vers wikipédia. Je demande que son dernier changement soit défait. --Havang(nl) (discuter) 25 août 2019 à 20:13 (CEST)

Rien que la première phrase.... !!Modifier

Bonjour à tous !

Concernant : https://fr.wikipedia.org/wiki/La_R%C3%A9publique_en_marche Commençons par une question : que pensez-vous (tous) de la construction, ne serait-ce que de la première phrase, de cet article ????????????????????? Une vraie mascarade dépourvue de rigueur !!!!!!!!!!!!!!! N'est-il pas ?

... de la gestion des interstices, virgules, ponctuations et autres contraposées optionnelles... je propose la modification suivante, mais suis dans l'incapacité de la promulguer vue l'état de blocage !! ... veuillez bien noter chaque détail... ainsi que aucun détail n'est un détail !! ...

La République en marche (abrégée en LREM ou LaREM, parfois en REM, voire en LRM), anciennement — appelée sous sa dénomination initiale, En marche (EM) — est un parti politique français lancé en avril 2016 par Emmanuel Macron.

=>

La République en marche (abrégée en LREM ou LaREM, parfois en REM, voire en LRM) —, anciennement appelée sous sa dénomination initiale En marche (EM),— est un parti politique français lancé en avril 2016 par Emmanuel Macron.

Bien à vous, bande de "wikipédiens"... Bien cordialement, Très cordialement, M — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 90.33.109.184 (discuter), le 12 septembre 2019 à 13:59 (CEST).

C'est corrigé [24] --Soilion (discuter) 12 septembre 2019 à 21:44 (CEST)

Re-bonjour,

Resterait (encore et encore) à gérer la virgule.... afin que cela soit réellement corrigé !

Bien à vous, bande de "wikipédiens"...

Bien cordialement,

Très cordialement,

M — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 92.161.213.80 (discuter), le 1 octobre 2019 à 12:24 (CEST).

Bonsoir, après relecture, il n’y a pas une virgule qui soit superfétatoire ou manquante...
salutations accessoires, Kirham [qu'ouïs-je? qu'entends-je? qu'acoustique-je? etc.?] 5 novembre 2019 à 22:00 (CET)

LREM est un parti de droiteModifier

Sur le positionnement politique, il est clair que LREM n'est pas un parti de centre-gauche à centre-droit. C'est un parti purement de droite qui mène une politique néolibérale, c'est-à-dire une politique économique libérale en même temps qu'une gestion autoritaire des questions politiques et sociales (poids d'un exécutif omnipotent face à un législatif réduit au silence, violente répression des mouvements sociaux, politique immigratoire restrictive). La seule chose qui pourrait le rattacher au centre-gauche, c'est ses discours sur des problématiques dites sociétales (drogues, droits des communautés LGBT+, etc), mais qui ne se concrétisent dans aucune mesure particulière. C'est faire le jeu de la communication politique du parti LREM que de prétendre qu'il couvre un spectre aussi large du champs politique.

Il serait bon de corriger cette information sur l'article. --Bob Billy Boy (discuter) 18 septembre 2019 à 14:01 (CEST)

Wikipédia n'est pas un forum. Votre avis sur LREM (comme le mien d'ailleurs, ou celui de l'internaute lambda LR qui le classera à gauche), on s'en fiche totalement. On synthétise des sources (et pas que celles qui auraient votre assentiment), le reste… Celette (discuter) 18 septembre 2019 à 18:18 (CEST)

Votre Sainteté, quelles sont les sources qui permettent dans cet article, dans la rubrique positionnement, d'écrire que LREM serait un parti de centre-gauche à centre-droit ? Je n'en vois aucune. Où d'autre que dans l'espace discussion de cet article pouvons-nous évoquer un problème de cet ordre ? En revanche, selon des sources aussi diverses que France Soir, Libération ou Médiapart, LREM est un parti de droite et cela mériterait d'être mentionné dans notre encyclopédie participative. https://www.liberation.fr/france/2019/05/27/lrem-s-installe-a-droite-et-s-inquiete-de-sa-gauche_1730018 http://www.francesoir.fr/politique-france/lrem-le-parti-de-macron-est-de-droite-selon-les-francais https://www.mediapart.fr/journal/dossier/france/macron-sa-premiere-annee-au-pouvoir --Bob Billy Boy (discuter) 18 septembre 2019 à 21:34 (CEST)

« Je n'en vois aucune » ===> dans ce cas là vous n'avez manifestement pas lu l'article et je vous laisse aux jérémiades.
Quant aux sources, celles de médias gauche doivent être autant représentées que celles de médias droite ou du centre. Désolée d'avance si ça vous chiffonne  . Celette (discuter) 18 septembre 2019 à 21:39 (CEST)

Je ne savais pas que France Soir était un journal de gauche ! Et détrompez-vous j'ai bien lu l'article. Précisément sur sa base, il est difficile de pouvoir positionner LREM au "centre-gauche". Outre le développement sur l'idéologie revendiquée, il y est mentionné l'affiliation du parti à l'ALDE au Parlement européen, un groupe qui n'a ni de près ni de loin jamais rien eu à voir avec la gauche, serait-elle du centre. Je remarque par ailleurs que ce point est discuté par d'autres contributeurs, pareillement "chiffonnés" et simplement soucieux de conserver le caractère encyclopédique de Wikipédia. En écrivant que LREM pourrait être de centre-gauche, il est malheureusement entaché d'une énorme coquille. --Bob Billy Boy (discuter) 18 septembre 2019 à 22:13 (CEST)

  • Donc le paravent France Soir vous permet d'occulter Libé et Mediapart. Astucieux !
  • Non vous n'avez pas lu l'article car c'est dument sourcé. Quitte à lancer des imprécations, autant être rigoureux.
  • Le reste n'est que du bla-bla issu de vos réflexions, sans doute passionnantes mais votre avis (comme le mien d'ailleurs) on s'en cogne. Wikipédia n'est pas une synthèse des analyses de ses contributeurs, mais une synthèse de sources, qu'elles nous plaisent ou non.
Celette (discuter) 18 septembre 2019 à 22:35 (CEST)
Revenir à la page « La République en marche ».