Discussion:Joseph Siffert

Discussions actives
Autres discussions [liste]

Remarques suite à la relectureModifier

Bonjour, je mets les remarques quant à la relecture de l'article en vue de l'AdQ, des remarques s'ajouteront (peut-être) au fur et à mesure de la relecture :

  • Il serait peut-être judicieux de créer l'article sur la course de la victoire, tout comme celui sur le GP de Suisse 1948, des articles sur des courses hors-championnat F1 existant déjà sur Wikipédia. Docteur Doc C'est grave docteur ? 2 mars 2013 à 15:56 (CET)
  • Il est convenu qu'il disposera de sa propre équipe technique, constituée de Jean-Pierre Oberson, d'Heini Mader, remplaçant Michel Piller, et de son propre administrateur, Paul Blancpain, un de ses amis pilotes fribourgeois (Section 1.6) => Qu'est-il arrivé à Michel Piller ? Docteur Doc C'est grave docteur ? 3 mars 2013 à 12:59 (CET)
On explique plus haut (Section 1.5) qu'il a quitté l'équipe après une fâcherie (le week-end se termine d'autant plus difficilement que Michel Piller, après une dispute, quitte définitivement l'écurie.) --Cobra Bubbles Dire et médire 3 mars 2013 à 18:24 (CET)
Ah oui, c'est vrai, entre-temps, il y a eu une nuit, je dois avoir la mémoire courte... Docteur Doc C'est grave docteur ? 3 mars 2013 à 18:46 (CET)
  • "Grâce à une équipe bien financée, Jo Siffert se trouve débarrassé de ses soucis financiers..." (Section 1.5) => financiers derrière financée, pourrait être remplacé par "d'argent", à moins de trouver mieux.GGir (d) 3 mars 2013 à 18:49 (CET)
  --Cobra Bubbles Dire et médire 3 mars 2013 à 19:06 (CET)
  • Section 1.11.2 => Siffert range sa voiture sur le bord de la piste, transmission brisée => J'ai bien compris la phrase, mais peut-être serait-il plus judicieux de la tourner autrement pour faciliter davantage la compréhension. Docteur Doc C'est grave docteur ? 3 mars 2013 à 19:44 (CET)
 --Cobra Bubbles Dire et médire 4 mars 2013 à 11:26 (CET)
  • "Dominé par Rodríguez en Endurance" (Section 1.14.2) => Personnellement, je trouve ce titre un peu sévère pour Jo, qui malgré le favoritisme de Wyer envers Rodriguez a effectué de belles prestations en 71, même s'il n'a pas connu la même réussite que Pedro. Record du tour à Buenos Aires, à Sebring, à Francorchamps et au Mans, il fut souvent en tête des manches du championnat. Aux premiers essais à Sebring, une roue cassée pour Bell qui évite le pire, mais la suspension est endommagée, problèmes de freins et de tenue de route le lendemain. Au Mans, Siffert était sur un tout bon tour lorsqu'il fut gêné par Tuckett. Même si Pedro a réalisé quelques trucs en 71, on pourrait peut-être mettre un titre moins restrictif...--GGir (d) 3 mars 2013 à 19:49 (CET)
  En lutte contre contre. --Cobra Bubbles Dire et médire 4 mars 2013 à 11:22 (CET)
Merci pour Jo. --GGir (d) 4 mars 2013 à 20:46 (CET)
  • Section 1.12.1 => Cinquième des qualifications du Grand Prix d'Allemagne, il est deuxième dès le premier tour du Ring mais renonce alors qu'il est troisième à deux tours du but => Pourquoi renonce-t-il : on pourrait penser à un abandon volontaire, mais cela m'étonnerait de Siffert, vu ce que j'ai lu à propos de lui jusqu'ici... Docteur Doc C'est grave docteur ? 4 mars 2013 à 19:17 (CET)
  (pb de suspension) --Cobra Bubbles Dire et médire 6 mars 2013 à 13:55 (CET)
  • Section 1.13.2 => Siffert disputera quelques épreuves en 1972, au sein de sa propre écurie : Il s'agit plutôt de 1971, non ? Docteur Doc C'est grave docteur ? 4 mars 2013 à 19:50 (CET)
  --Cobra Bubbles Dire et médire 6 mars 2013 à 13:48 (CET)
  • Sur la glorieuse période Sport 5 litres / Proto 3 litres du championnat international des marques (formule en vigueur de 1968 à 1971), Siffert est le pilote le plus titré avec 14 victoires en 41 courses, devant Redman (10 victoires) et P. Rodriguez (9 victoires), soit un taux de réussite d'un sur trois. C'est peut-être un fait d'armes qui mérite d'être évoqué.--GGir (d) 6 mars 2013 à 22:12 (CET)
oui, mais sans source évoquant cela, ce serait du TI... --Cobra Bubbles Dire et médire 8 mars 2013 à 11:17 (CET)
Source : Revue L'Automobile n°305 - octobre 1971 - Article Sport / Proto 68-71 Championnat international des marques par Christian Moity. Légende du croquis de Jo Siffert, page 103.--GGir (d) 8 mars 2013 à 21:25 (CET)
merci, c'est également dit dans le film Jo Siffert de Hugo Corparaux, je vais l'introduire. Cobra Bubbles Dire et médire 10 mars 2013 à 11:53 (CET)
  • Bonjour, Tout d’abord un grand bravo pour cet article très complet. Pour une question de clarté, permettez-moi de vous faire les suggestions en gras suivante dans le bloc "La course fatale": Qualifié en pole position au volant de sa BRM, le Suisse [...] et/ou préciser également à ce passage : Au passage suivant, John Surtees qui le suit à deux secondes, voit la BRM de Joseph Siffert faire une embardée [...] Car il n'a pas été clair pour moi, à la première lecture et sans connaitre l'histoire, s'il s'agissait de sa voiture ou de la voiture de son coéquipier (s'il en avait un) qui l'aurait percuté à son tour. Je vous laisse le cas échéant apporter les précisons si vous l'estimer pertinent.--Ghoster [blabla] 8 mars 2013 à 09:15 (CET)
  en tenant compte de vos remarques. --Cobra Bubbles Dire et médire 8 mars 2013 à 11:17 (CET)
  • 24 Hrs du Mans 1969 : Contrairement à ce qui est mentionné dans l'article, Siffert-Redman n'étaient pas au volant d'une 908 longue, mais d'un spyder 908/2, auquel ils avaient fait rajouter deux dérives verticales, pour le stabiliser dans les Hunaudières. Cf la photo sur ce lien: http://leblogdepaulo.eklablog.com/jo-siffert-a98453377
 , surtout que j'en parle deux lignes plus bas... Cobra Bubbles Dire et médire 4 mars 2014 à 18:06 (CET)
  • Incident Rodriguez-Von Wendt aux 1000 Km de Spa : Je cite votre texte : "Preuve que leur rivalité n'empêchait pas un profond respect mutuel, le Suisse prend la défense de Rodríguez à propos d'un incident de course : alors que Siffert précédait, à 230 km/h de moyenne, Rodríguez tapi dans son aspiration, il double par l'intérieur la 907 plus lente de Von Wendt en haut du raidillon de l'Eau-Rouge, Rodríguez tente alors de forcer le passage et touche la voiture de l'Allemand qui sort de la piste, passe à travers un panneau publicitaire et finit sa course dans un buisson de noisetiers. Indemne, quand il vient se plaindre auprès de Joseph de l'attitude de Rodríguez, le Suisse lui répond vertement : « C'est bien fait pour toi, tu n'as qu'à regarder un peu plus souvent dans tes rétroviseurs. »" Cet incident (accident!) mentionné au chapitre 1971 n'a pas eu lieu cette année-là mais en 1969, Siffert pilotant une 908 et Rodriguez une Ferrari 312P. Il y est d'ailleurs fait allusion au chapitre consacré à l'année 1969.
  Cobra Bubbles Dire et médire 5 mars 2014 à 11:50 (CET)
  • Le Mans 1971 : La légende de la photo présentant la 917 LH du Martini Racing est inexacte: comme correctement indiqué dans le corps du texte, c'est la 917 K de la même écurie qui l'a emporté (Marko-Van Lennep).P-E Chenois. Charleroi (Belgique).Félicitations pour la notice dans son ensemble.
  photo changée. Cobra Bubbles Dire et médire 4 mars 2014 à 12:40 (CET)

Photo Pays-Bas 1967Modifier

Sur la photo où Siffert est intercalé entre Clark, Brabham et Stewart, il serait peut -être bien de préciser qu'il est très attardé et compte alors plusieurs tours de retard sur eux. Pour l'instant, je ne sais pas trop comment le dire sans alourdir la légende, si quelqu'un a une idée...--GGir (discuter) 31 mars 2020 à 17:54 (CEST)

  J'ai précisé cette info. -- C08R4 8U88L35Dire et médire 1 avril 2020 à 15:19 (CEST)
Revenir à la page « Joseph Siffert ».