Discussion:Georges Eugène Haussmann

Ajouter une discussion
Discussions actives
Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons

Contrairement � une l�gende tenace, le pr�fet Georges-Eug�ne Haussmann n'a jamais �t� titr� baron par Napol�on III, et ne figure pas dans la liste des b�n�ficiaires de titres de noblesse du Second Empire, comme le rappelle Joseph Valynseele dans son livre "Haussmann, sa famille et sa descendance", Paris : �d. Christian, 1982, pages 35 � 38.

JMR

Là je suis très étonné. Mes bouquins d'architecture ne mentionnent pas le titre nobiliaire. Toutefois, le nom officiel de ses mémoires est « Mémoires du baron Haussmann » (Gallica : http://gallica.bnf.fr/Catalogue/noticesInd/FRBNF30581818.htm). Bref, j'ai un doute.
Quoi qu'il en soit, je serais favorable à un renommage de cet article en Georges Eugène Haussmann, car son titre de baron, vrai ou pas, n'est pour rien dans l'importance du personnage. thbz 28 novembre 2005 à 22:26 (CET)
Le Dictionnaire des parlementaires (http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/Tome_3/HAUSSMANN_HEITZMAN.pdf) dit qu'il a été « créé baron par l'Empereur ». Cet ouvrage est très ancien puisqu'il dit que Haussmann est encore vivant et qu'il « vient de publier (1890) » ses Mémoires. Mais d'autres sources viennent corroborer ce que tu dis, dont les Mémoires d'Haussmann lui-même si l'on en croit ce site qui explique qu'Haussmann a profité d'un certain laxisme de l'époque pour s'attribuer un titre de baron qu'il n'avait pas. Le site donne ce passage assez amusant des Mémoires :
« A l'époque où l'empereur créa successivement plusieurs ducs, je sus qu'il songeait à m'honorer de cette dignité suprême et des noms qui fut la consécration de mes services. N'ayant pas de fils, trop pauvre, du reste, pour soutenir un très haut rang, je m'avisais à raconter à sa majesté la boutade par laquelle j'avais déconcerté deux de ses grands fonctionnaires, entre qui je déjeunais à sa table, au palais de Fontainebleau, après un Conseil du matin, et qui, jaloux de la faveur faite à d'autres, et voulant m'associer à leurs récriminations, me disaient : -"Vous, par exemple, vous devriez être Duc depuis longtemps." -"Duc !... Et de quoi ?" -"Mais, de Paris !" -"Oh ! Paris n'est qu'un comté. Il a, d'ailleurs, un titulaire, et de race royale." -"Eh ! bien, de Boulogne, de Vincennes, de la Dhuys..." -"De la Dhuys ? Mais, alors, Duc, ce ne serait pas assez." -"Que voulez-vous donc être ?... Prince ?" -"Non ; mais il faudrait me faire Aqueduc, et ce titre ne figure pas dans la nomenclature nobiliaire." L'Empereur partit d'un éclat de rire, et ne pensa plus à créer Duc de n'importe quoi, l'homme qui ne prenait pas autrement au sérieux ces distinctions-là. Peu de temps après, au lieu de m'imposer le nom d'une de mes oeuvres, il me fit l'honneur périlleux, que je ne pus éviter, cette fois, de donner le mien au boulevard qui le porte encore aujourd'hui ».(Haussmann : Mémoires, tome I, pages 4 et 5).
Bref, je vais essayer de feuilleter quelque part le livre que tu cites et les Mémoires eux-mêmes, mais tu sembles bien avoir raison. J'attends d'éventuelles réactions avant de rajouter cette information dans l'article et de le renommer. thbz 28 novembre 2005 à 22:39 (CET)
J'ai renommé Baron Haussmann en Georges Eugène Haussmann. thbz 11 décembre 2005 à 10:21 (CET)
J'ai finalement consulté des ouvrages dans une bibliothèque et reporté les résultats dans l'article. En résumé, il n'y a rien de certain. Mais le titre de baron était galvaudé au XIXe siècle, donc, même dans le cas où il n'y aurait pas eu tout à fait droit, la persistance de l'usage suffit à autoriser l'appellation de "baron Haussmann'. thbz 1 janvier 2006 à 22:31 (CET)

Dire qu'Haussmann a réalisé le Palais Garnier est incorrect, puisque c'est justement Charles Garnier qui l'a construit (il avait d'ailleurs été choisi sur concours). Je vous donne des références bibliographiques prochainement. De mémoire, Hausmann a 'seulement ' aménagé l'espace environnant.

exact. je corrige cette monstruosité :) --Pontauxchats 28 février 2006 à 14:30 (CET)

Liens externesModifier

Bonjour,

Le lien vers la conférence donné en fin de page n'est plus valable.

Bonjour, l'enregistrement audio n'existe plus sur le site en question. J'ai donc supprimé le lien. --Mr H. (d) 7 février 2008 à 21:16 (CET)

Je suis étonné de voir qu'Haussmann ait construit des églises, il me semble pourtant que c'était loin de ses préoccupations.

Je suis étonné par cette remarque. D'une part il était un protestant pratiquant, d'autre part son travail consistait à satisfaire l'intérêt général, qui, à cette époque encore, consistait à construire des lieux de culte catholique dans les quartiers habités par des catholiques. Je ne vois pas bien ce que son opinion personnelle vient faire là-dedans. Mini.fb (discuter) 24 septembre 2016 à 15:14 (CEST)
Avant la loi de 1905, l'église était une sort de service public de l'Etat. Ainsi, quand Belleville s'est urbanisé, c'est l'Etat qui a financé la construction de l'Église Saint-Jean-Baptiste de Belleville. Cela n'a rien à voir avec les opinions personnelles d'Haussman, car c'était ainsi que fonctionnait le pays. Plus tard, ce seront en revanche les chantiers du Cardinal qui construiront l'Église Saint-François-d'Assise de Paris. Chris93 (discuter) 24 septembre 2016 à 15:42 (CEST)

Proposition d'anecdote pour la page d'accueilModifier

Une proposition d'anecdote pour la section « Le Saviez-vous ? » de la page d'accueil, et basée sur cet article, a été proposée sur la page dédiée.
N'hésitez pas à apporter votre contribution sur la rédaction de l'anecdote, l'ajout de source dans l'article ou votre avis sur la proposition. La discussion est accessible ici.
Une fois l'anecdote acceptée ou refusée pour publication, la discussion est ensuite archivée .
(ceci est un message automatique du bot GhosterBot le 23 septembre 2019 à 19:46, sans bot flag)

Revenir à la page « Georges Eugène Haussmann ».