Discussion:Galilée (savant)

Discussions actives
Autres discussions [liste]

Intitulé aberrant de l'articleModifier

Galilée est le nom français du savant. Galileo Galilei est bien son nom italien. Cependant sur tous les moteurs de recherche, dans le domaine de la francophonie, la seule forme Galilée est le 2ème résultat, après Einstein, avec souvent plus de 20 millions de p. avec cette forme. Donc cet intitulé semble incohérent, d'autant que les autres sens possibles du mot Galilée (région du Proche-Orient, etc.) ont des occurrences nettement inférieures. Ne pas oublier que celui qui consulte ne sait pas forcément le nom, dans une langue étrangère, de ce savant et n'accède pas immédiatement... à un art. considéré comme importance maximum - et des plus consultés de Wikipedia. Absurde donc. C'est possible de changer ?

Je confirme à 100 % ce commentaire anonyme. D'après Wikipédia:Conventions sur les titres (utiliser le français) (2), cet article devrait être titré Galilée et pas Galileo Galilei, qui est rarement employé en italien (car c'est une forme longue, et en italien même moderne, on parle de Dante (prénom), de Galilei (nom), au lieu d'employer le nom en entier).--ᄋEnzino᠀ (d) 17 mai 2009 à 21:48 (CEST)

Copyright version à partir 18 oct 2004 à 16:51Modifier

Certains éléments de la page actuelle ressemblent fort à ce qu'on trouve sur le site suivant : http://www.ac-rouen.fr/lycees/galilee/Delamare/Galilee/Savie.html ! Qui a inspiré l'autre ? et quid du Copyright ? Goliadkine 6 nov 2004 à 16:50 (CET)

les modifications on été faite récemment [1] phe, j'ai fait une demande à l'auteur sur wikipedia pour clarifier la situation 6 nov 2004 à 18:19 (CET)
J'ai écris cette page en 1997 et un gamin de rouen me l'a "piqué". Y'a pu de jeunesse... J'ai signalé ça au webmestre du site, pour au moins que la source soit sitée.
Pour ceux qui veulent des preuves allez voir mon site perso à l'abandon. La page s'y trouve, avec mon travail sur Ader et ma bio perso de l'époque.

--sXn 8 nov 2004 à 11:03 (CET)

D'accord ça régle le problème amha phe 8 nov 2004 à 17:09 (CET)

Copyright version antérieur au 18 oct 2004 à 16:51Modifier

Le texte ayant été réecrit depuis cette section est conservé uniquement comme archive
On retrouve le même texte ici (http://www.bib.ulb.ac.be/coursmath/bio/galilee.htm). Y a-t-il accord de l'auteur ? Es-tu l'auteur ? Ffx 29 mai 2003 ・13:41 (CEST)

ha oui tiens, jvais lui demande immédiatement, jlavais utilisé dans un exposé, je m'en rapellait plus Lénaïc 29 mai 2003 ・13:46 (CEST)
Réponse du mainteneur du site concernant cet article:
Pas de problème. En fait c'est un résumé de la biographie qui se trouve en http://www-gap.dcs.st-and.ac.uk/~history/ que j'ai reprise avec l'autorisation de John J O'Connor et Edmund F Robertson. Bien à vous

Il y a un conflit entre le nom français du savant Galileo Galilei et celui de la région d'Israël/Palestine -> déshomonymie. Petit sondage ? - Panoramix 28 jul 2003 à 19:46 (CEST)

  • Galilée pour la région, Galileo Galilei pour le scientifique (avec un lien en haut de la page principale) - solution la moins coûteuse en parenthèses
  • page d'homonymie dirigeant vers Galilée (région) et Galilée (scientifique) - solution la plus stricte
  • Galilée pour le savant, Galilée (région) pour la région (avec un lien en haut de la page principale) - solution qui privilégie le savant
  • (autre proposition)

Proposition de biographieModifier

Bonjour,

J'ai rédigé il y a quelques années une biographie de Galilée, pour un site web qui n'existe plus. C'est très détaillé, avec un bibliographie. J'aimerai l'offrir à la communauté, éventuellement en lieu et place de celle-ci, ce qui éviterai tout problème de droit. Qu'en pensez-vous ?

C'est très bien! Bravo!
Je vais juste refaire la présentation, faire des paragraphes et ajoutes des liens. Sanao 18 oct 2004 à 19:33 (CEST)
Merci. Par contre, j'ai perdu complètement la bibliographie que j'avais faite...
grrrr --Saxon 19 oct 2004 à 11:43 (CEST)
C'est pas grave, on te pardonne! ;-)
Mais si tu as d'autres articles, même sur un autre sujet, n'hésite surtout pas. Sanao 19 oct 2004 à 21:14 (CEST)

Soupçon de vandalismeModifier

J'ai trouvé sur la bio de Galilée la stupéfiante phrase suivante : "En août [1604], il débute une traduction de la Guerre des Souris et des grenouilles d'Homère" Goliadkine 6 nov 2004 à 17:58 (CET)

En quoi cette phrase est-elle stupéfiante ? Elle est exacte je crois. Caton 6 nov 2004 à 18:05 (CET)

Apparement c'est correct, bien que non mentionné dans Batrachomyomachia on trouve d'autre référence à cette traduction sur le net. phe 6 nov 2004 à 18:13 (CET)

J'admets volontiers mon ignorance, mais jusqu'à plus ample informé, je reste perplexe concernant cette traduction dont je n'ai encore trouvé mention nulle part (sinon dans les sites "miroir" de celui-ci). Goliadkine 6 nov 2004 à 22:09 (CET)

Moi, j'ai trouvé ça dans une encyclopédie (universalis, je crois) et si ma mémoire ne me trompe pas, dans Galilée, le messager des étoiles. Bien sûr, ça fait 7 ans que j'ai écris ça, donc ma mémoire peut me jouer des tours. Donc ce n'est pas un vandalisme et s'il y a erreur, elle est largement collective.
--sXn 8 nov 2004 à 11:07 (CET)

Six mois plus tard, je persiste à penser qu'il s'agit d'une erreur, sinon d'une invention. Jusqu'ici, je n'ai trouvé aucune autre mention de cette traduction, ni dans les nombreux sites web (y compris en italien) que j'ai visités, ni dans divers ouvrages sur Galilée. Je n'ai pas encore consulté l'Encyclopedia Universalis. La recherche continue. Goliadkine 2 avr 2005 à 12:32 (CEST)

J'ai regardé dans l'Encyclopédie Universalis dans l'article sur Galilée et il n'est aucunement fait mention de cette traduction. Ni même d'une quelconque traduction qu'il aurait pu faire. Sanao 2 avr 2005 à 14:46 (CEST)

Erreur ou pas, l'allégation est en train de se répandre gentiment dans Wikipedia. Désormais, on la trouve reprise telle quelle (et sans référence) dans l'article Batrachomyomachia. (Voir ci-dessus, la remarque de Phe du 6 novembre 2004). L'erreur serait-elle contagieuse ? Goliadkine 3 avr 2005 à 19:08 (CEST)

J'ai déplacé ici la phrase "*En août 1604, il débute une traduction de La Guerre des Souris et des grenouilles (Batrachomyomachia), épopée parodique attribuée à Homère. " dont personne ne peut, semble-t-il, expliquer ce qu'elle faisait dans la bio de Galilée". Goliadkine 19 octobre 2005 à 10:26 (CEST)

PhotoModifier

Euh, où se trouve la photo de Galilée qui figure sur cette page ? Je ne pas certaine d'avoir bien compris ce qui se passe. Jastrow  29 déc 2004 à 10:26 (CET)

Quelqu'un l'a effacé ? :/ saXon 29 déc 2004 à 10:32 (CET)

Sans méchanceté, je voudrais rire un peu. Me le permettrez-vous ?
« Où se trouve la photo de Galilée qui figure sur cette page ? »
Avec un peu de grammaire, si elle « figure » sur cette page pas besoin de la chercher. Mais surtout, une photo de Galilée me parait difficilement trouvable vu le petit siècle et demi qui sépare la mort de Galilée et l'invention de la photographie. ;) Lacrymocéphale 8 décembre 2009 à 22:08 (CET)

Archive de la discussion au sujet du De motuModifier

Je viens de reprendre tout l'article. Il y avait effectivement quelques maladresses de languages, mais pas tant que ça. En fait, il y en avait surtout au début (ça la fout assez mal). Est-ce que le texte est acceptable maintenant ? saXon 12 jan 2005 à 18:27 (CET)

Mes souvenirs - un peu émoussés - d'ancien latiniste me font penser que "Do Motu" n'est pas le vrai titre de l'oeuvre citée. Me trompè-je ? Ratigan 12 jan 2005 à 16:14 (CET) Plusieurs sources livresques sitent le Do Motu. C'est peut-être de l'italien ? Je vais tout de même vérifier. saXon 12 jan 2005 à 18:27 (CET)

Pas encore relu le texte, mais de motu paraît plus vraisemblable. Bizarre cependant, une coquille se serait-elle propagée dans plusieurs livres ? Jastrow ✍ 13 jan 2005 à 08:42 (CET)

Il n'y a pas de coquille du tout et le titre est bon. Voici un autre biographie qui parle du Do Motu : [1] (http://www-groups.dcs.st-and.ac.uk/~history/Mathematicians/Galileo.html). D'autres sites web font référence à ce livre, sans le nommer. Et, pour finir, il est sité (sous ce titre) dans les Chronologies Larousse. saXon 13 jan 2005 à 09:25 (CET)

Le lien que tu donnes mentionne bien un De motu, et pas de Do motu. Je cite : "Galileo spent three years holding this post at the university of Pisa and during this time he wrote De Motu a series of essays on the theory of motion which he never published. It is likely that he never published this material because he was less than satisfied with it, and this is fair for despite containing some important steps forward, it also contained some incorrect ideas. Perhaps the most important new ideas which De Motu contains is that one can test theories by conducting experiments." Jastrow ✍ 13 jan 2005 à 09:35 (CET)

En tous les cas, si c'était Do Motu il faudrait rajouter (sic) par ce que vraiment, on peut croire à une erreur. Ratigan 13 jan 2005 à 09:40 (CET)

Mea culpa ! J'ai lu de travers ! Je dois avoir un cancer au cerveau qui brouille mes perceptions... C'est bien De motu, qui est le bon titre. :/ saXon 13 jan 2005 à 10:37 (CET)

saXoni culpa ! Mes souvenirs ne sont pas si émoussés que cela ;o) Ratigan 13 jan 2005 à 11:13 (CET)

Quelques modificationsModifier

  1. Je retire "homme cultivé" : c'est une évidence puisqu'il est musicien.
  2. J'ajoute luthier et chanteur.
  3. Je retire l'adjectif "averti" : cela fait penser que c'est un amateur.
  4. "Défenseur" cela fait trop penser à un procès comme son fils : je remplace par "participe à des controverses".
  5. "Joue du luth" : luthiste.
  6. "intransigeante" : c'est faux puisqu'il a transigé pour garder la vie sauve. Je remplace par "passionnée".
  7. la phrase Il est souvent considéré comme le premier scientifique, au sens moderne du terme. doit être justifiée. Considéré par qui? En donnant quel définition de ce qu'est un scientifique moderne? En attendant ces précisions je supprime. --Teofilo-Folengo 14 fev 2005 à 12:56 (CET)
  8. Je supprime Son fils aîné est luthiste. puisque le fils ainé c'est Galilée, le futur astronome lui-même. Il faudrait vérifier qui exactement jouait du luth dans la famille : un frère de l'astronome Galilée? --Teofilo-Folengo 14 fev 2005 à 18:06 (CET)
  9. le titre : la fin. le sous titre : XIXe siècle : la phrase initiale : les protestants travaillèrent sur l'Ancien Testament  ; j'ajoute : et sur le Nouveau Testament !

Parabole ou ellipse ?Modifier

J'ai un gros doute sur la phrase :

"Reprenant ses études sur le mouvement, Galilée montre que les projectiles suivent des trajectoires paraboliques. Cette vision perdurera jusqu'à la gravitation universelle de Newton, qui établira qu'elles sont en fait elliptiques."

Il me semble bien qu'un projectile sur terre suit bien une trajectoire parabolique, alors que les ellipses sont l'apanage des satellites ???

Non, l'article a raison. La trajectoire serait une parabole pour un mouvement dont la force est d'intensité constante et de direction constante. Quand on lance une balle ou un boulet de canon, la vitesse est suffisamment faible pour qu'on puisse considérer en approximation que la force est constante et que sa direction est constante. C'est un peu comme si on disait que le petit bout d'ellipse est quasiment confondu avec une parabole. En réalité, un objet plongé dans un champ gravitationnel a un mouvement dit "à force centrale" et sa trajectoire est soit une ellipse, soit une hyperbole, soit - dans un seul cas seulement (qui correspond dans mon souvenir à la vitesse de libération)- une parabole. HB 30 avr 2005 à 21:22 (CEST)
Exact. En revanche ceci me fait tiquer :
Les travaux de Galilée permettent une meilleure efficacité de l'artillerie lourde (ils établissent qu'un canon devait être pointé à 45° pour avoir sa portée maximale)
Essaierait-on de nous faire croire que jamais avant Galilée les artilleurs n'avaient essayé des hausses différentes pour leurs canons afin de regarder ce qui donnait la plus longue portée ? Quand on regarde le budget qu'ils n'hésitaient pas à consacrer aux machines de guerre, et aux études qu'elles impliquaient, cette hypothèse ne tient pas.
Il est plus logique de penser qu'ils ont juste été intéressés de voir que le calcul de Galilée confirmait par le calcul ce qu'ils connaissaient déjà empiriquement; et que le zèle excessif des biographes de Galilée a fait le reste, ici comme dans d'autres domaines ;-) Trimégiste 12 novembre 2007 à 01:26 (CET)

l'affaire GaliléeModifier

Certaines sources actuelles prétendent que le procès de Galilée n'était pas une simple réaction de l'église face au système copernicien, mais que d'autres éléments sont intervenus, comme

  • Le fait qu'il soit passé de l'hypothèse de calcul à l'idée qu'une théorie simple était plus juste qu'une construction complexe, argument proche du Rasoir d'Occam : "ses découvertes astronomiques avaient apporté au système de Copernic des confirmations inattendues, et de l'état de pure hypothèse propre à faciliter l'explication des révolutions célestes, il passait à celui d'opinion sur la vérité ou la fausseté de laquelle il fallait se prononcer" [2]
  • la jalousie d'autres scientifiques [3]
  • la situation politique, avec la contre-réforme etc.

L'article ne devrait-il pas citer ces aspects pour sortir un peu du "lieu commun" à propos du procès de Galilée ? --Goulu 5 février 2006 à 10:56 (CET)

Je pense aussi que l'article commet une erreur en présentant l'affaire de Galilée. Mais cette erreur (rassurez-vous) est le fait de quasiment tous les historiens d'aujourd'hui. En effet, pour étudier une situation historique, il faut toujours se repositionner dans le contexte car juger les événements historiques avec nos yeux du XXIe siècle est un anachronisme. Pour donner quelques pistes de réflexions, je voudrais rappeler qu'à cette époque les plus ardents défenseurs de la théorie héliocentriste (Kepler notamment) étaient aussi des astrologues. Ils avaient souvent en ce qui concernent l'astronomie, des positions qui étaient d'un ridicule évident (même pour des gens qui croyaient encore aux sorcières). Pas étonnant que les défenseurs de cette théorie n'étaient pas pris au sérieux. En voici deux exemples: -"Si les patriciens se marient avec des patriciennes et les plébéiens avec des plébéiennes, la proportion est géométrique"! -"Bodin conseille de permettre parfois aux plus petits patriciens des mariages avec des plébéiennes opulentes, et réciproquement var c'est l'intérêt des deux ordres et cela supprimerait la proportion géométrique en faveur de l'harmonie"! (phrases reprises à François Guibert) De plus, le plus éminent astronome de l'époque (et maître de kepler) Tycho Brahe rejetait le système copernicien car présentant selon lui de "graves absurdités". Il devient donc compréhensible que le Saint Office ait accueilli d'un oeil méfiant la position de Galilée.

Deuxièmement, je reprendrais des arguments avancés par Goulu en 2006. Nous sommes à cette époque au lendemain du concile de Trente (moins d'un siècle plus tard). Ce siècle considéré comme la "contre-réforme" catholique affirmait grosso modo à l'Église seule le droit d'interpréter les textes sacrés de la Bible. Galilée a s'est risqué sur ce chemin avec des phrases provocatrices du genre: "La Sainte écriture ne peut ni mentir ni se tromper, la vérité de ses paroles est absolue et inattaquable. Mais ceux qui l'expliquent et l'interprètent peuvent se tromper de bien de manières et l'on commettrait de nombreuses et funestes erreurs si l'on voudrait toujours se tenir au sens strict et littéral des mots" ou encore "l'Esprit-Saint explique aux hommes comment arriver au Ciel, mais pas comment le ciel est fait!". S'il a raison sur le fond en ce qui concerne la première phrase et que je partage assez cette opinion, il ne faut pas perdre de vue que nous sommes au XVIIe siècle et que les mentalités sont différentes. Galilée fut principalement condamné pour avoir "joué au théologien" et réinterprété certains textes bibliques. Le cardinal Bellarmin le lui en avait fait la remarque. Enfin, dernier argument, Galilée ne présentait pas de preuves "solides" ou "inattaquables" à son auditoire. Bien sûr vous me direz que les geocentristes ne présentaient pas non plus d'arguments "solides" et "inattaquables" (comme la pomme d'Aristote qui retombe toujours à la même place et non pas plus loin lorsqu'elle est lancée en l'air) mais encore une fois, c'est regarder avec nos yeux du XXIe siècle et en plus, la charge de la preuve est à l'accusation, pas à la défense! Donc c'est Galilée qui en essayant de prouver que le géocentrisme largement partagé était faux, pas le contraire; ce qu'il ne fit pas! Le cardinal Bellarmin déjà cité lui conseilla vivement de parler d'hypothèse et non pas de vérité (ce que fit en son temps Copernic!). Ensuite, il lui fut demandé de ne plus enseigner l'héliocentrisme tant qu'il n'en apporterait pas la preuve de ce qu'il avançait. Galilée fut même chargé par le pape Urbain VIII de faire une analyse impartiale des deux systèmes (copernicien et ptoléméen), mais celui-ci rédigea plutôt un véritable (long) pamphlet contre le système de ptolémée et c'est ça qui lui valut la condamnation.

Je n'ai pas encore fini mes recherches sur le sujet, mais il apparait quand même que la position du Saint Office (l'inquisition) était hautement compréhensible pour l'époque. Un homme qui accepte de compromettre ses idées, doit quand même susciter des interrogations. ---Cledet

L'article ayant été remanié en tenant compte partiellement de mes attendus, j'efface et reformule mon intervention précédente ici (ne pas tenir compte de la réponse de Lebob ci après qui répondait à mon intervention précédente (je la laisse parce qu'il m'appartient pas de toucher aux interventions des autres, même si elles n'ont plus lieu d'être par rapport à une intervention remaniée)
Reprise partielle de mes précédents attendus pour expliquer le changement opéré dans l'article :
L'article se contredit lui-même en listant dans les ouvrages "scientifiques" de Galilée le fameux "Dialogo sopra i due massimi sistemi del mondo" démontrant la pertinence du modèle héliocentrique par rapport à l'inanité du géocentrisme. Il faudrait clarifier si wiki présente la théorie de Galilée (reprise de Copernic) comme scientifique (dans le listing), ou non-scientifique dans la phrase : "XVIIIe siècle : ... En 1728, James Bradley fut le premier à prouver scientifiquement, ... la rotation de la Terre autour du Soleil.". Ou si wiki présente les choses comme sujet à controverse, et donc pourquoi, de façon sourcée s'entend.
Encyclopédiquement parlant : quelle est donc la source clairement scientifique qui permet de rapporter ici que Bradley fut le premier : Car soyons clairs, tous les scientifiques considèrent actuellement comme évident que Copernic fut le premier à avoir démontré l'héliocentrisme, Kepler l'avoir confirmé, et Galilée avoir enfoncé le clou, et donc qu'à priori Bradley ne fut qu'un Enième à le confirmer.
(Je cite wiki sur Bradley - juste une question de cohérence entre articles : "Le phénomène d'aberration a apporté la première confirmation scientifique au modèle copernicien par observation stellaire". Je me trompe ou le terme confirmation veut bien dire qu'il y eut une antériorité au fait ?").
A contrario, je pense qu'on ne puisse trouver aucune référence scientifique sérieuse pour attribuer formellement la paternité initiale de la démonstration à Bradley, ou une autre déniant formellement que Copernic et ses acolytes ne l'aurait absolument pas démontré avant.
A défaut de l'une ou l'autre source scientifique (sur Bradley ou Copernic), l'affirmation sur la primauté de la démonstration "scientifique" de Braldey n'a pas lieu d'être sur WP. Mais on peut dire que la preuve de Bradley fut la première reconnue valable par le Vatican, qui est une instance de validation théologique, mais non scientifique comme source à citer.

.

Donc la phrase est désormais, dans "Censure Copernicienne" : "Il faudra attendre l'année 1728 et les observations de Bradley sur l'aberration de la lumière pour avoir une première preuve directe du mouvement de la Terre par rapport aux étoiles." dont acte, mais dans un contexte qui affirme toujours une absence de preuve formelle : "Mais il lui manque la preuve irréfutable de la rotation de la Terre pour appuyer ses plaidoiries", et "Cherchant toujours une preuve du mouvement de la Terre".
Je reprends donc mes sources sur ce qu'est un dispostif expérimental validant en science :
Donc : Définition du "Dispositif expérimental" du chimiste Michel-Eugène Chevreul (1856) : « Un phénomène frappe vos sens ; vous l’observez avec l’intention d’en découvrir la cause, et pour cela, vous en supposez une dont vous cherchez la vérification en instituant une expérience. Le raisonnement suggéré par l'observation des phénomènes institue donc des expériences (…), et ce raisonnement constitue la méthode que j’appelle expérimentale, parce qu’en définitive l’expérience est le contrôle, le critérium de l’exactitude du raisonnement dans la recherche des causes ou de la vérité » (Chevreul Michel-Eugène, Lettres adressées à M. Villemain sur la méthode en général et sur la définition du mot "fait" : relativement aux sciences, aux lettres, aux beaux-arts, etc., etc., Paris, Garnier Frères, 1856, p. 27-29).
D'où : Copernic, Kepler et Galilée ont observé le ciel, théorisé un modèle causal et prédictif des mouvements planétaires, institué une expérience validante (observation des mouvements planétaires pour vérifier si ces mouvements étaient conformes aux prévisions théoriques) ; contrôle donc minimal et nécessaire ou "critérium de l’exactitude du raisonnement dans la recherche des causes ou de la vérité". D'où il ressort que les mises en oeuvre de la vérification expérimentale (scientifique) définis par Chevreul, ont bien été mis en oeuvre par Copernic, Kepler et Galilée vis à vis des mouvements planétaires. Ceci dit, ladite définition de Chevreul n'est apparue que 2 à 300 ans plus tard et n'a donc pu être attribuée d'emblée à la démarche de ces précurseurs de la démarche scientifique (précurseurs car l'ayant appliqué avant même sa définition rigoureuse).
Le problème est ici d'essayer de préciser si Galilée avait des preuves scientifiques à sa démonstration, ou s'il manquait de preuves suffisantes à convaincre des contemporains qui ignoraient tout de la preuve scientifique (encore une fois, la définition de Chevreul est postérieure de 2 siècles à l'affaire, c'est dire à quel point l'idée de preuve scientifique était floue à l'époque)".
Il appert donc que si Galilée avait des preuves scientifiquement valables à postériori, elles n'étaient pas dans l'esprit de l'époque.
La difficulté de l'article est donc de faire la différence entre absence de preuves "scientifiques" (définies à postériori), et absence de preuves évidentes convaincantes dans un contexte ignorant et hostile. (soyons clairs : Einstein aurait présenté sa théorie alors, c'était pas le bûcher qui l'attendait mais la camisole de force en dépit de toutes les preuves scientifiques qu'il eut pu apporter alors)
Encore une fois expliquer "l'Affaire", dans le contexte actuel, ne nécessite pas seulement d'expliquer le contexte politique de l'époque, mais aussi son déficit de culture scientifique. Galilée avait ainsi des preuves scientifiques (vu à postériori), mais qui ne valaient pas dans le contexte.
Bon, je réfléchis en scientifique et non en wikipédien : Quelles sont donc les sources pour affirmer que les preuves scientifiques étaient déjà là ? C'est compliqué justement par l'antériorité des faits sur une culture scientifique établie : ça demanderait beaucoup trop de recherches. En effet, la science étant balbutiante à cette époque, il n'y avait pas de "communauté scientifique" clairement constituée pour adouber le caractère scientifique, ou non, de telle ou telle démonstration. D'autant plus qu'après ce qui était arrivé à Galilée, confirmer une démarche empirique étrangère aux dogmes religieux était tout simplement vraiment délicat, voir dangereux (l'article précise même que le grand Descartes lui-même, qui était bien convaincu de sa véracité, a préféré taire ses convictions). Lorsque l'Eglise a fini par tolérer le livre de Galilée, tout le monde a entériné cet ordre des démonstrations héliocentristes implicitement (non sourçable donc) . Le terme même de "scientifique" devait être assez exotique alors : Il n'y avait que des "rationalistes" n'adoubant pas le caractère "scientifique" de telle ou telle démonstration, mais les trouvant simplement évidentes ou pas ; Et celles de Copernic et ses successeurs en faisaient très consensuellement partie. Donc, trouver une référence ultérieure disant explicitement : "La communauté scientifique, désormais et fort rétrospectivement, affirme solennellement que Copernic fut le premier à démontrer scientifiquement l'héliocentrisme" n'est pas aisé dans la mesure où les scientifiques l'ont considéré comme une lapalissade (triviale) d'emblée (on ne confirme pas officiellement une ancienne évidence pour tous sous peine de passer pour un retardataire en sorte). Néanmoins, il y a pléthore de sources actuelles pour affirmer "trivialement" que Copernic (et Kepler et Galilée) sont les concepteurs scientifiques de l'héliocentrisme (et on ne compte plus les satellites à vocation scientifique, astres, et instituts scientifiques qui portent leur nom en hommage) : A chaque fois qu'on parle de la conception de héliocentrisme en science, c'est tout naturellement pour en attribuer la paternité à Copernic. Donc à contrario quelles seraient les sources scientifiques sérieuses estimant que les démonstrations rigoureuses et argumentées de Copernic (et surtout Kepler plus précis), expliquant la course des planètes (notamment rétrograde) pour la première fois de l'histoire de l'humanité (contrairement à tous les autres schémas géocentriques précédents), ne sont absolument pas des preuves scientifiques de l'héliocentrisme ? : Aucune !
Désolé pour la longueur du propos, mais en l'absence de sources directes, dus au caractère "trivial" de la reconnaissance tardive implicite de leurs démonstrations, il n'y a que des sources indirectes (évocations triviales actuelles, ou mise en perspective à postériori des méthodes de ces précurseurs avec des définitions postérieures de protocoles admis comme scientifiques), qui réclament donc de s'étaler en les évoquant.
Revenons donc à la mise en perspective du contexte de l'époque pour éclairer le lecteur actuel baigné de culture scientifique, mais méconnue à l'époque. On ne peut présenter Galilée en prise avec un manque de preuves scientifiques (concept flou à l'époque), mais resituer "ses preuves" (à postériori scientifiques) dans un contexte où la culture de la connaissance était de toute autre nature. L'article actuel mentionne d'ailleurs maints érudits de l'époque qui étaient convaincus de ses arguments... Où l'on voit bien qu'il était plus question de conviction que de preuves formelles. La culture de l'époque était de disserter des "opinions", convaincantes ou non au gré des interlocuteurs, plus que de démonstrations validées par des protocoles établis, et surtout reconnus par l'époque.
Donc il serait préférable de dire que Galilée avait bien des preuves potentiellement scientifiques, mais qui n'étaient pas suffisantes dans un contexte historique étranger à toute culture scientifique (définie ultérieusement).
Et c'est toute la problématique de l'article, qui patauge dans l'explication pertinente du contexte : Il affirme ainsi que "Galilée manquait de preuve" comme si c'était toujours vrai à postériori, alors que ce n'était vrai que dans un contexte ignorant la valeur de la preuve en tant que résultat d'un protocole qualibré scientifiquement ; contexte qui nous est désormais étranger. A contrario, ne pas préciser le contexte ne pourrait que faire passer l'Eglise comme un corpus d'un primitivisme affligeant, alors que même si elle était loin d'être étrangère à ce contexte, elle n'en était pas moins prisonnière d'un contexte social étranger à toute approche méthodique de la connaissance.
Car enfin "l'affaire Galilée" a précipité l'avènement d'un nouvel ordre mondial de la connaissance. Et il serait bon que l'article décortique mieux la dynamique qui y a présidé, sans à priori. Il est évident (le sociologue Durkheim en parle) que le dogmatisme intransigeant de l'Eglise n'est pas étranger à la rigueur scientifique ultérieure : La science avait ainsi besoin d'être extrêmement rigoureuse pour s'imposer face aux canons de la connaissance religieuse précédente. Les grecs étaient "naturellement" rigoureux, néanmoins dans une culture mythologique prononcée, où finalement on pouvait affirmer tout et son contraire aussi : la nature de la science moderne est plus rigoureuse, presque dogmatique en rapport. L'article serait plus pointu à expliquer la dynamique de cette genèse en rapport direct avec la dynamique de cette "affaire".
Ceci dit, je ne sais absolument pas comment présenter les choses de façon pertinente sur wiki, qui a ses propres protocoles de validation de la connaissance, étrangers à ceux de la science ou de l'Eglise. Me semble juste que l'article gagnerait en pertinence à être reformulé de façon plus "réaliste" quand au différentiel entre l'époque galiléenne et la nôtre.
Si quelqu'un pouvait m'aider à comprendre la méthodologie en vigueur ici ? Ou reprendre mes préconisations à son compte.


Très franchement je ne vois pas l'utilité de venir relancer une discussion entamée le 5 février 2006, alors que l'article étaitdans cette version et vaguement poursuivie en septembre 2009 par un contributeur dont ce fut une des rares contributions. D'autant plus que j'ai du mal à voir dans ce long soliloque qui relève de la discussion de forum une quelconque proposition destinée à améliorer cet article. --Lebob (discuter) 27 mars 2017 à 12:57 (CEST)
Par ailleurs la formulation de la phrase dans Condamnation de 1633 : "L'Église se sent obligée de réagir, d'autant plus qu'elle considère... ", me semble peu encyclopédique car non sourcée encore, et trop floue. En effet, quelle déclaration officielle de ladite Eglise (terme générique flou*) a attesté de ce "sentiment d'obligation" (c'est très flou un "sentiment"), même à postériori ? Quelle est la référence ? *Ladite Eglise n'était pas monolithique : Certains dignitaires (entre autres théologiens-gardiens des dogmes... à citer éventuellement), et institutions (entre autres inquisition menée par... idem) avaient leur propre autonomie qui échappait à l'autorité directe du Pape. En l'absence de sources claires sur ledit "sentiment d'obligation" prétendument éprouvé par "l'Eglise" est subjectif, la formulation serait plus heureuse dans le style : "telles et telles personnes et instances influentes ou échappant à l'autorité directe du Pape, qui ne pouvait donc que les accompagner dans leur prérogatives, ont réagi en... . Ce n'est tant un "sentiment d'obligation" vaguement consensuel (non sourcé), qui s'est joué, mais un subtil jeu de pouvoirs entre instances influentes, dont certaines avaient le pouvoir d'agir sans avoir de compte à rendre aux autres, ou juste pour la forme, qui ces derniers n'ont pu s'en démarquer sans risquer une crise majeure. A la limite on pourrait tourner la phrase dans le syle : "Les modérés (Pape et jésuites) se sont "sentis obligés" de respecter les prérogatives des intégristes (gardiens des dogmes et Inquisiteurs) pour ménager le statut quo des pouvoirs au sein de l'Eglise" ; Mais franchement, le coté "sentiment" d'obligation est trop flou, et gagnerait à se dé-sentimentaliser en "les... uns... n'ont pu que respecter les prérogatives... etc". Le flou, non encyclopédique, de la formulation actuelle donne l'impression trompeuse qu' une Eglise monolithique s'obligeait à..." par pure vanité narcissique, alors que ce n'était que factions internes qui s'obligeaient à des pactes stratégiques de non agression mutuelle . Galilée aurait plus été l'enjeu de marquages de territoires internes, que d'un autoritarisme monolithique romain.
De même pour la formulation : "Le pape lui-même ne peut qu'avaliser le reproche des adversaires de Galilée", qui gagnerait à être reformulée en "Le Pape ne put qu'accompagner la colère des gardiens des dogmes relayée par l'inquisition, qui ne relevait pas de son autorité directe".
Et puis ce serait mieux de mettre au passé aussi. "le pape ne peut qu'avaliser" : Lequel ? Quand ? Celui de maintenant ou de l'époque ? L'article gagnerait à être précis ici encore.
Ce ne peut paraître que pinaillages, mais "l'affaire Galilée" est quasi centrale dans la redistribution d'un nouvel ordre intellectuel mondial, et il serait plus encyclopédique de préciser les diverses responsabilités dans les faits, sans verser dans l'amalgame monolithique à l'emporte pièce par des formules floues du style "L'Eglise", et autres "sentiments d'obligation" non sourcés sérieusement.

ModificationsModifier

J'ai fait les modifications suivantes :

  • Corrections d'incertitudes chronologiques (année 1614),
  • Ajout des mesures de Benoît XIV, autorisant les ouvrages de Galilée et les ouvrages sur l'héliocentrisme (1741 et 1757), donc avant 1812,
  • J'ai créé un chapitre reconnaissance et hommage, avec le XVIIIe et le XXe siècle. Il y aurait des choses à dire sur le XIXe siècle.
  • J'ai dégagé un paragraphe pivot sur la date de 1616 pour la censure des écrits favorables à la théorie copernicienne.
  • Le terme réhabilitation ne convient semble-t-il pas pour le réexamen de 1992.
  • Il faudrait sans doute mentionner le fait que Napoléon a récupéré les archives de Galilée, ce qui doit correspondre à la date de 1812 indiquée quelque part.

Pautard 14 juin 2006 à 23:15 (CEST)

Nouveaux ajoutsModifier

Sur la réaction des scientifiques au XVIIe siècle, notamment Descartes et Pascal, dont les positions philosophiques ne se comprennent que par rapport à l'affaire Galilée. Sur les travaux d'exégèse au XIXe siècle (encyclique Providentissimus deus), Plus le lien vers un article plus détaillé : Révolution copernicienne. Pautard 16 août 2006 à 12:24 (CEST) D'après Claude Allègre (un peu de science pour tout le monde), il semblerait que Galilée n'ait pas pris connaissance de l'ouvrage que Kepler lui a envoyé. Qu'en est-il ? Est-ce qu'il n'y aurait pas un effet de halo sur Galilée ? Pautard 31 août 2006 à 11:52 (CEST) (CEST)

Demande de référenceModifier

Je viens de jeter un oeil sur cet article et je trouve surprenant qu'il y ait des demandes de référence parfois à chaque phrase. N'est-on pas en train d'abuser ? L'article serait vite illisible si on mettait les références bibliographique à chaque fois que ça a été demandé. Un chapitre citant les sources, avec des numéros de renvoi me semblerait plus raisonnable. --saXon 4 octobre 2006 à 11:13 (CEST)

Supprimées : [4] 84.5.46.222 10 octobre 2006 à 12:31 (CEST)

Idées d'améliorationsModifier

Salut !

Suite aux débats sur la qualité de cette article, je voulais suggérer des pistes d'amélioration (un article de qualité peut être améliorer). La base de cette article est une biographie que j'ai rédigé pour un site ouaibe il y a des années. Ca manque d'analyse de l'oeuvre. A mon avis on pourrait couper l'article en 2 parties : "biographie" et "l'oeuvre de Galilée" (par exemple) où on developperait des articles de fond (ou des renvois à des articles connexes). Qu'en pensez-vous ? Pour éviter les soucis, on pourrait commencer par faire un brouillon dans un page de discussion de l'un d'entre nous par exemple. Qu'en pensez-vous ? saXon 9 novembre 2006 à 18:06 (CET)

D'accord avec toi. Cet article devient un vrai fourre-tout, et il est trop long. À force de vouloir le compléter, certains l'ont distendu et fait déborder de son cadre originel. À mon avis, un article intitulé Galileo Galilei devrait traiter de Galilée pas de Descartes, de Gassendi ou autres Benoit XIV... Quant aux digressions sur l'évolution de la physique, elles devraient carrément être traitées sur d'autres articles. Je serais pour ma part partisan d'un peu plus de sévérité encore. Tout ce qui n'est pas en rapport immédiat avec lui devrait être purement et simplement éliminé de l'article. Ainsi par exemple, presque tout ce qui a trait au point Postérité est chairement hors sujet. . Il y a suffisamment d'articles connexes dans lesquels ces informations trouveraient une meilleure place. -Goliadkine 10 novembre 2006 à 17:53 (CET)
Où vous en êtes car cela m'intéresse ? Signé --louis-garden 3 février 2007 à 17:43 (CET)

Mise en pageModifier

l'image de Galilée au tribunal empiète sur la lecture du paragraphe sur la condamnation. Elle vient se mettre par dessus le texte " où il raille implicitement"

Merci de voir s'il est possible de déplacer l'image ou bien de faire un retour de ligne pour ce passage. (j'utilise Firefox au cas où). Idaho

Aucun problème de ce type sur mon IMac avec Safari ou Firefox. Signé --louis-garden 10 mai 2007 à 10:31 (CEST)
Aucun pb pour moi sur PC et IE jpm2112 Discuter ici 13 mai 2007 à 09:02 (CEST)

Recyclage et contestationModifier

Je copie ci-dessous mon commentaire laissé sur la page de contestation de cet "AdQ". J'ajoute que lorsque l'on compare avec la version anglophone, il y a de quoi avoir honte.

Cet article, en insistant sur les aspects les plus (mal) vulgarisés de la figure de Galilée (la lunette, les observations astronomiques, le procès...), ne permet pas de saisir ce qui en fait l'originalité véritable, ni de comprendre la rupture qu'il représente dans l'histoire des sciences (non, c'est très loin de se limiter à l'héliocentrisme). La biographie, platement chronologique, ne dit rien de l'évolution intellectuelle de Galilée, et ne fait pas ressortir les étapes essentielles de sa trajectoire. La partie consacrée à ses relations mouvementées avec les "autorités" - beaucoup trop longue par rapport au reste de l'article - se réduit à une chronique assez plate et plutôt illisible qui ne donne rien à comprendre. En particulier, rien n'est dit du contexte intellectuel et politique de l'époque, pourtant essentiel dans l'analyse de cet épisode historique. La section consacrée à sa réception ("postérité") n'est qu'une succession de dates. Enfin, sa contribution à la mécanique, pourtant essentielle, et son rapport à l'expérimentation, sont quasiment passé sous silence. Ce sont des lacunes rédhibitoires. Enfin, il y ce problème de source. Plus globalement, cet article, comme beaucoup d'autres articles de WP, n'est encore qu'un amoncellement (assez indigeste) de faits, auquel aucune structure gloable ne vient donner sens. C'est probablement le résultat de l'effet piranhas, où chaque contributeurs vient apporter sa petite touche sans soucis de cohérence globale. Il est temps de corriger cela.--EL - 18 mai 2007 à 15:15 (CEST)

C'est pas un peu incompatible de mettre le bandeau "à recycler" et de conserver le label AdQ ? J'immagine un lecteur qui tombe sur l'article et qui doit être une peu étonné... Que faut-il prendre en compte : le label ou le manque de cohérence de l'article ? Ça ne fait pas une super vitrine pour WP tout cela. J'ajoute que je suis plutôt d'accord avec EL sur le fond notamment en ce qui concerne l'expérimentation et ses apports en mécanique. --Yelkrokoyade 24 mai 2007 à 19:21 (CEST)
J'ai retiré le bandeau {{à recycler}}. Un article considéré comme AdQ par la communauté ne peut pas être par définition "à recycler", c'est une question de cohérence. J'avais commis le laïus suivant avant de comprendre qu'il était effectivement en contestation. Maxi mea culpa, demain j'ai rendez-vous chez l'ophtalmo :« En revanche, je partage l'analyse de EL sur cet article, que j'avais exprimée beaucoup plus succintement   dans une précédente contestation. Le label est régulièrement mis en contestation, la dernière remonte à moins de deux mois, mais j'ai quand même apposé le bandeau {{Intention de contester le label}}, puisqu'apparemment on est plusieurs à s'interroger sur le sujet. Je me demande même comment le label a pu être conservé la dernière fois, puisqu'il y avait 8 "AdQ", 4 "BA" et 9 "Contre", ce qui, si je compte bien sur mes doigts, constitue une majorité de "contestaires" » - Éclusette 25 mai 2007 à 01:18 (CEST)

Ajout {{refnec}} par une IPModifier

Une IP vient d'apposer des {{refnec}} au sein du texte, pour signaler (quelques uns) des points qui ne sont pas référencés. Il vient d'être reverté, au motif qu'il existe une (pauvre) bibliographie! J'ai annulé ce revert, en précisant qu'une biblio n'est pas un ensemble de références. Cela devrait être évident, mais il faut visiblement que je développe. Une bibliographie offre au lecteur l'occasion de lire quelques titres lui permettant d'approfondir le sujet. Très bien. Mais ce n'est évidemment pas destiné à vérifier un point précis. Comment retrouver en effet l'information pertinente au sein de cette masse documentaire, sauf à être spécialiste hyper pointu du sujet? Généralement, le lecteur n'est pas un tel spécialiste, et lorsqu'on lui présente une information, il convient (euphémisme), de préciser où se trouve l'information pertinente dans cette documentation. C'est ça, une référence : une moyen de vérifier simplement l'information présentée dans le texte. Et donc avec un auteur, un titre et un numéro de page.--EL - 21 mai 2007 à 20:23 (CEST)

J'ai annulé ces modifs d'une IP parce 1) qu'elles ressemblaient trop à un vandalisme ( maculage de la page+absence de signature réelle appréciable). 2) Mettre [ref nécessaire] toutes les 2 lignes n'aide personne. 3) Le bandeau [recycler] en tête de l'article précise déjà que l'article est en réécriture, on est donc au courant qu'il faut y apporter de la qualité. 4) J'ai renvoyé en commentaire vers le bas de la page qui donne toutes les pistes nécessaires pour sourcer. Salut à tous les efficaces. Signé --louis-garden 21 mai 2007 à 20:56 (CEST)
Voilà : depuis cette modif, l'article ne ressemble plus à rien et plus personne n'y contribue. Quelle belle conséquence ! Signé --louis-garden 23 mai 2007 à 19:26 (CEST)
Mmmmh, ouais, bon, voilà, je me suis autoreverté, grmbl... De toute façon, il ressemblait déjà à rien cet article (pas content).--EL - 23 mai 2007 à 19:56 (CEST)
Il se trouve que je partage un peu l'avis de l'IP sur les demandes de référence : je n'ai hélas pas les documents fournis en bibliographie mais je n'ai pas pu, avec mes propres sources, trouver des preuves des affirmations pour lesquelles l'IP demandait des références (sauf pour l'enseignement de Ricci et l'observation de Saturne). Ces affirmations ne sont donc pas courantes et méritent d'être sourcées. Le fait que personne ne contribue sur l'article ne semble pas être lié aux demandes de référence mais au fait que peu de personnes se révèlent compétentes sur ce sujet. HB 24 mai 2007 à 19:58 (CEST)
Pourquoi cet article serait-il de qualité dans beaucoup d'autres langues qui ne le sourcent pas plus que l'article français ? Est-on (sur wiki fr) plus exigeant sur les sources ? La traduction d'une de ces langues vers le français en donnerait-il une article de qualité ? Les références aux nombreuses biographies (études) ne sont-elles pas suffisantes pour valider notre propos ? Il n'en reste pas moins que je reste persuadé avec vous qu'il faudrait restructurer l'article ; j'irai même plus loin : peut-être séparer la bio des travaux dans des articles distincts liés. Dernière question : Quand est-ce qu'on s'y met (projet Galilée) ? Signé --louis-garden 1 juin 2007 à 09:57 (CEST)

Sourçage et biblioModifier

Louis garden venait d'enlever tous les {{refnec}} au motif qu'il y a une biblio. J'ai bien évidemment reverté : il est pour le moins excessuf de demander au lecteur non spécialiste de lire toute la biblio pour retrouver l'information concernée! On ne le demande d'ailleurs même pas aux spécialistes, et c'est bien pour ça que les notes existent, tant sur WP que dans les revues académiques. Alors évidemment, ça ne fait pas beau tous ces {{refnec}}. Mais puisque Louis garden pense que le lecteur pourrait sans peine retrouver les informations dans la biblio, cela doit être un jeu d'enfant pour lui, et il va pouvoir remplacer ces modèles par les notes pertinente.
PS : désolé à HB, j'ai dû le reverter avec Louis garden.--EL - 10 juin 2007 à 04:23 (CEST)

1) Vous n'allez pas assez loin : mettez donc un {{refnec}} à chaque phrase, à chaque verbe relatant une action ou une position de Galilée, pour ces mêmes raisons invoquées. Un article doit être une synthèse pas une justification de chaque mot employé (voir propos sur le bleu plus bas). Quant aux sources, j'ai relu Et pourtant elle tourne, la vie de Galilée de Zsolt Harsanyi (trop romancé), La vie de Galilée, de Bertolt Brecht (trop intellectualisé et pas assez biographique), et je fini Galilée, de Ludovico Geymonat (propos d'analyse des intentions de Galilée) : rien dans tout cela me permet de répondre sans ambiguïté au ref demandées. Ce qui ne m'empêche nullement d'avoir une vision précise et cohérente du personnage. Fin du 1) Signé --louis-garden 20 juin 2007 à 09:53 (CEST)
2) À part cela (quoique ça rentre aussi dans la justification), le bleuissement de la page pour chaque date et pour un paquet de mots courants (machine, temps, professeur, pont, couvent, pouls, canon, etc.) me semble supposer a priori une débilité présente chez le lecteur, c'est très pénible. Oui ! Je pense que le lecteur pourrait sans peine retrouver les informations dans... le dictionnaire où il pourra trouver les informations qui lui manquent sans qu'on lui tienne la main et le cerveau. (Astuce : personnellement j'ai activée une fonction dans mon navigateur qui cherche dans wikipédia chaque bloc de texte que je surligne). L'article tel qu'il est me semble illisible non par le manque de références mais par le doute émis par tout ce bleu surabondant (qui noie les vrais liens de sens du contexte). Idée, je vais recopier la page vers un de mes bacs à sable et peaufiner une page plus lisible (enlever les surplus de liens [[Jupiter (planète)|Jupiter]] répétés 9 fois et [[Florence]] 20 fois alors que 2 ou 3 suffiraient amplement à la rigueur. Fin du 2) Salut à tous. Signé --louis-garden 20 juin 2007 à 09:53 (CEST)
"Je pense que le lecteur pourrait sans peine retrouver les informations dans." Et bien faite le, puisque c'est si simple, et qu'on en parle plus! Et si vous êtes incapable de le faire, c'est bien qu'il y a un problème.--EL - 20 juin 2007 à 12:08 (CEST)
PS : Le Geymonat commence à sérieusement dater, et adopte un point de ue singulier qui n'est pas explicité. Question biblio, je vous conseille plutôt Alexandre Koyré, Etudes Galiléennes; Maurice Clavelin, La philosophie naturelle de Galilée ou Stillman Drake, Galileo at work, his scientific biography, comme base de départ.
Vous avez des "bonnes" pistes, vous conseillez de poser les références nécessaires : passez à la démonstration. Moi, je pense que si je suis capable de consulter les sources posées explicitement dans le § Sources et Ref, je pense que le lecteur peut le faire aussi, avec un principe simple : la pédagogie, c'est de prendre par la main, pas de faire à la place. Nos articles doivent être des synthèses pas des redémonstrations (regarder la longueur de cet article et posez-vous la question de sa pertinence, c'est devenu une vraie usine à gaz). Pour ma part, fin du débat (je lirai néanmoins votre réponse, mais je n'irai pas plus loin ici). Signé --louis-garden 20 juin 2007 à 13:59 (CEST)

Près de la merModifier

Galilée, entre temps, a reçu l'autorisation de s'installer au bord de la mer, dans sa maison de San Giorgio. ???? Moi, j'ai trouvé  : sa maison (de rélégation) à Arcetri près de la porte San Giorgio, à Florence et nulle part ce séjour à la mer. Qui peut sourcer ? Signé --louis-garden 20 juin 2007 à 12:27 (CEST)

Personne ? Je supprime donc cette aberration (qu'on peut voir répétée sur tous les sites qui pompent Wiki). Signé --louis-garden 2 juillet 2007 à 11:49 (CEST)

Article peut accessibleModifier

L'article me semble bien trop long pour avoir une idée rapide sur la Galilei. Le paragraphe d'introduction me semble devoir être travaillé. Je n'ai par contre pas assez de recul pour m'y coller.

Apultier 21 juin 2007 à 22:50 (CEST)

PrécisionsModifier

J'ai remplacé 'planètes' par 'étoiles' car le 7 janvier 1610 Galilée observe bien 3 étoiles à côté de Jupiter. Il avait en tête d'étudier le mouvement apparent de Jupiter par rapport aux étoiles. Il était bien content que dès sa première observation, Jupiter soit si proche d'un groupe d'"étoiles". Il ne sait pas encore qu'il s'agit de petites planètes et encore moins de satellites. Ce n'est qu'après plusieurs nuits qu'il constatera que ces étoiles accompagnent Jupiter, qui lui se déplace bien par rapport à d'autres étoiles, tout en modifiant leur configuration de soir en soir. Il en déduira qu'elles sont liées à Jupiter et tournent autour de lui.Lady9206 4 juillet 2007 à 20:36 (CEST)

Ajout de lien à la LittératureModifier

Je me demande pourquoi le lien pour "Galilé, ses travaux scientifiques et sa condamnation" ne fait pas parti de Littérature (voir: https://fr.wikisource.org/wiki/Galil%C3%A9e,_ses_travaux_scientifiques_et_sa_condamnation)


Liens externesModifier

Parmis les liens externes,

- un lien mène directement vers un article qui a été publié sur un site catholique créationiste. L'article explique en gros que l'Eglise n'est pour (presque) rien dans les malheurs de Galilée et que tout est de la faute d'autres scientifiques de l'époque.

- Un autre lien qui mène vers un site collaboratif sur l'histoire qui reprend à peu prés le même point de vue.

Ces points de vues étant très contestables et n'émanant clairement pas de sources objectives, je pense qu'il serait bon :

- Soit de les retirer purement et simplement

- Soit, au minimum, de rajouter des liens qui mènent vers des analyses moins partisanes et plus crédibles.

Je laisse le soin aux rédacteurs de cet articles de s'en occuper.

--EL - 24 septembre 2007 à 18:08 (CEST)

Quelques remarquesModifier

Je viens de lire très rapidement l'article en son état actuel. Globalement (je n'ai pas été dans le détail), ce qui y est expliqué est assez juste (grosso modo, Galilée s'est un peu tiré une balle dans le pied). Ceci dit, il y a tout de même un gros problème. En jargon wikipédien, il suffit de dire que ce n'est pas sourcé. Or vaut mieux le faire maintenant, parce qu'après ça risque d'être wikipédien. Mais cet absence de sourçage n'est, me semble-t-il, que le sympt$ome d'un ma plus profond : cet article semble chercher à rendre le fil des événements de l'histoire de Galilée, et non à synthétiser l'état du savoir sur le grand homme. Or c'est bien cela qui devrait être fait! Il faut donc faire cette synthèse, et ne surtout pas négliger l'historiographie!

Un dernier point, à peine moins important : l'histoire de l'héliocentrisme et du procès occupe la moitié de l'article, qui n'aborde même pas des points aussi essentiel que le rôle de Galilée dans la révolution scientifique de la renaissance, dans la fondation de la mécanique, ou dans le rapport aux mathématiques! C'est totalement déséquilibré. La querelle est certes importante historiquement, mais elle est plus spectaculaire que véritablement centrale. Elle n'a véritablement d'importance que dans l'histoire des représentations populaires de la science.--EL - 30 septembre 2007 à 13:38 (CEST)

Salut EL, pourrais-tu souligner rapidement les points importants qui manque (à ton avis) dans la todo. C'est le meilleure moyen, je pense que cela ne tombe pas dans l'oubli. Kelson 1 octobre 2007 à 12:39 (CEST)
Assez d'accord avec El sur le côté filandreux, mais le manque de sourçage ne me paraît pas gênant: en: raconte essentiellement la même chose, avec sources. D'autre part, pourle grand public, Galilée est surtout connuu pour le procès, c'est normal qu'il y ait une place sur-dimentionnée par rapport à ce que mériterait la chose sinon. J'ai essayé de rendre plus synthétiques et explicatifs certains passages, qui étaient incompréhensibles sur le mode "chronologique", mais ... il y a des restes non traités, clairement. AMHA, on peut copier la structure de en: (ex AdQ) = Faire une synthèse surtout axée sur les travaux, et renvoyer sur un article à part type affaire Galilée pour expliquer ce qui s'est passé avec l'inquisition, et comment ça a été exploité par la suite. Mais c'est un sujet sensible... Michelet-密是力 1 octobre 2007 à 13:35 (CEST)
Je ne sais où mettre ma remarque, donc je le fais ici : Je cite dans chapitre "XVIIème : Réaction des scientifiques" : "Blaise Pascal rejoignit le courant janséniste et participa avec une équipe de Port-Royal à une traduction de la Bible sous la direction de Lemaître de Sacy, qui fut la seule traduction de la Bible en français au xviie siècle." Ca vient comme un cheveu sur la Soupe. On ne voit dans cette précision aucun rapport avec Galilée, ni sa théorie. Peut-être y en a-t-il un, mais il faudrait préciser en quoi, parce que là (traduction de la Bible par Pascal ? ? ?). S'il n'y a pas de lien direct plus clair, autant effacer.

Les confusions dans le grand public sur la rotondité de la terreModifier

Les contresens dans le grand public concernant le travail de Galilée n'en subsistent pas moins, et cette fois-ci d'une autre manière : en 2007, plusieurs sites ou journalistes lui attribuent encore à tort la découverte non de l'héliocentrisme, mais de la rotondité de la Terre, mise en évidence par l'expédition de Magellan bien avant la naissance de Galilée.

J'ai supprimé ce paragraphe, car le lien Google, sujet à varier de jour en jour, n'indique aucune publication précise. Teofilo 22 janvier 2008 à 16:37 (CET)

Texte de la condamnation de GaliléeModifier

Bonsoir, Quelqu'un aurait-il le texte exacte de la condamnation de Galilée (en français de préférence) ? D'avance merci ! intervention du 3 février 2008 à 01:31 de utilisateur:Stephane.descolonges

C'est écrit dans l'article lui-même, chapitre... condamnation. -- Salutations. Signé louis-garden (On en cause) 2 avril 2008 à 17:33 (CEST)

Ajout de lien vers un débatModifier

Pautard (d · c · b) a ajouté un lien vers un Débat sur l'affaire « Galilée ». Une IP a enlevé le lien en le jugeant polémique et en prétextant un abus de liens externes. Comme tout débat, celui-ci est polémique mais apporte semble-t-il un complément intéressant sur l'aspect historique, le rôle de l'église et du pape, l'attitude religieuse de Galilée, la comparaison avec Giordano Bruno et le rôle de la preuve. J'ai donc restitué le lien mais suis prête à entendre d'autres avis. HB (d) 25 août 2008 à 13:15 (CEST)

  • Je pense que, si nous multiplions les liens externes vers la "controverse autour de Galilée" au détriment de liens concernant Galilée lui-même, il faudra ouvrir une page spécifique à cette controverse, avec les liens externes correspondants. Entretemps est venu encore un lien externe à/s de la position de Benoit XVI : ce qui fait que sur trois liens externes (j'en supprime un qui est ineffectif, comme souvent pour The European Library), un est consacré à Galilée lui-même, deux sont consacrés au débat avec l'Eglise. C'est à mon sens disproportionné. --Arrakis (d) 1 septembre 2008 à 23:10 (CEST)
Partisan de faire un spin-off procès de Galilée. BOCTAOE. Ou pas. Barraki Retiens ton souffle! 18 avril 2009 à 19:07 (CEST)

Paternité du Thermoscope?Modifier

On attribue à Galilé l'invention du "thermomètre de Galilé" autrement appelé "thermoscope" (si j'ai bien suivi). Apparement cette attribution serait abusive. Une personne qualifiée pourrait-elle corriger le texte de manière pertinante sur ce point?. Merci. --YannickPatois (d) 18 février 2009 à 11:47 (CET)

Une discussion sur le terme même de thermomètre/thermoscope s'est engagé sur la page de discussion http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Thermom%C3%A8tre_de_Galil%C3%A9e . Il semblerait que Galilée lui même ait qualifié son invention ( que l'on dit parfois reprise d'un savant de l'antiquité )de thermoscope . Vos contributions sont les bienvenues Trente7cinq (d) 28 février 2011 à 12:46 (CET)
on trouvait en 1994 :"There is still debate about the identity of the inventor of the thermoscope. Briefly, the three main candidates are Cornelius Drebbel, Santorius and Galileo himself." cf Jesuit explorations of the Torricellian space : carp-bladders and sulphurous fumeshttp://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_1123-9891_1994_num_106_1_4306?_Prescripts_Search_tabs1=standard& Trente7cinq (d) 28 février 2011 à 13:45 (CET)

Sur le thermoscope, il est demandé des références. Il est certain que les auteurs s'accordent pour dire que nombreux sont les candidats pour la découverte du thermomètre ou de son ancêtre le thermoscope. Le fait qui semble cependant acquis est que Galilée aurait fait une démonstration d'un thermoscope à Castelli en 1602 [5], ou 1603 [6]. L'auteur systématiquement cité en référence est Guillaume Libri , Histoire des sciences en Italie p 185 et suivantes qui cite son biographe Nelli et qui affirme que, dès 1597, Galilée travaillait sur cette invention. Il me semble que la date de 1606 est mal adaptée. Il faudrait donc modifier la date et le commentaire touchant au thermoscope. Dire par exemple

Selon Guillaume Libri[1], Galilée expérimente vers 1603, un appareil destiné à mesurer les variations de température ou thermoscope et en montre les effets à Castelli. Mais la primauté de la découverte ne peut être attestée[2]
  1. Guglielmo Libri Carucci dalla Sommaja, Histoire des sciences mathématiques en Italie, depuis la renaissance des lettres jusqu'à la fin du dix-septième siècle, 1840, p.189
  2. Cosmos: Revue encyclopédique hebdomadaire des progrès des sciences et de leurs applications aux arts et à l'industrie, 1865, p.381 et suivantes

ou quelque chose d'approchant. Qu'en pensez-vous? HB (d) 10 juillet 2011 à 10:30 (CEST)

  Corrigé. HB (d) 11 juillet 2011 à 14:13 (CEST)

Phrase retiréeModifier

«  Il faudra la théorie de la gravitation universelle d'Isaac Newton, pour pouvoir la généraliser aux missiles balistiques, dont les trajectoires sont en fait elliptiques. »

ça fait un peu bizarre. Même à l'époque de Newton, on l'a toujours pas de missile balistique. Et puis je ne pense pas que leurs trajectoires soient elliptiques tout du long.

En fait, le meilleur exemple de trajectoire elliptique du fait de la gravité, c'est plutôt les planètes. BOCTAOE. Ou pas. Barraki Retiens ton souffle! 18 avril 2009 à 19:06 (CEST)

RéférentielModifier

Je ne suis pas tout à fait sûr, mais toute la partie "La physique Galiléenne et sa perception chez l'homme de la rue." parle de référentiel géocentrique et non de référentiel terrestre. Pourtant le soleil tourne autour de la Terre en une journée, dans le référentiel terrestre et non le référentiel géocentrique. Ne faudrait-il pas remplacer les termes ?

Je remarque que depuis le 14 septembre ([7]) s'est développée cette partie "La physique Galiléenne et sa perception chez l'homme de la rue.", par contribution d'une adresse IP. On le voit bien d'ailleurs, c'est un gros paragraphe en bloc sur la page, non wikifié - peut-être les relecteurs habituels de la page ne l'ont-ils pas encore vu.Cette partie commence par une affirmation difficilement vérifiable, et à mon avis fausse : Il est une erreur largement répandue chez les non-scientifiques qui consiste à croire que Galilée a découvert que la Terre et les autres planètes tournaient autour du soleil. Le reste du paragraphe est à l'avenant, utilisé pour développer des phrases fort peu encyclopédiques, non référencées, peu vérifiables, comme : On arrive donc à la situation très paradoxale où Galilée écrit une théorie de la relativité (dite Galiléenne) qui précise que tous les référentiels en mouvement de translation relative sont équivalents et ne peuvent être distingués par aucune expérience physique, mais où l'histoire et 99,9% de l'humanité ne retiennent que quelques bribes de cette théorie et croit dur comme fer que Galilée a dit que la Terre et les autres planètes tournent autour du soleil. Cette nouvelle croyance transforme le référentiel héliocentrique en un référentiel absolu, privilégié, idée contre laquelle s'est précisément élevé Galilée. L'ensemble de ce paragraphe me paraît POV + non encyclopédique (ce qui n'est pas pareil) + ayant un lointain rapport avec Galilée. Pour ces raisons il n'a pas à figurer sur un article aussi important que l'est Galilée, et je l'en retire. Des opinions contraires ou allant dans le même sens seront bienvenues dans le débat que j'ouvre ici.--Arrakis (d) 20 septembre 2009 à 09:28 (CEST)
Bonjour. Je suis tout à fait d'accord avec ce retrait (au moins à titre de précaution afin d'éviter un « trollage » éventuel). Pour ma part, ce passage n'est pas sourcé et ressemble à du POV voire du Copyvio. Comme je n'ai pas le temps actuellement de m'intéresser à cet article en termes de recherche de sources pour créditer éventuellement ce paragraphe, je n'hésiterai pas à le reverter si celui-ci était à nouveau réintroduit en l'état dans l'article. GLec (d) 20 septembre 2009 à 10:08 (CEST)

Toujours hérétique ?Modifier

Anecdote amusante, le film thaïlandais "Dear Galileo" comporte des scènes à la tour de Pise, et l'équipe de réalisation a dû expliquer que ce n'était pas un film sur Galilée pour que l'Église accepte de leur réserver la tour — cf. http://www.bangkokpost.com/entertainment/movie/20466/you-can-run-but-you-can-t-hide Lacrymocéphale 8 décembre 2009 à 21:43 (CET)

"comme s'il ne pouvait pas y avoir de vérité scientifique!"Modifier

Je supprime ce commentaire:

  • parce que c'est un commentaire,
  • parce qu'il se termine par un point d'exclamation
  • parce que sans rapport avec ce qu'il commente : la "vérité scientifique" désigne quelque chose de totalement différent de la "vérité absolue", ce que signifie d'ailleurs une partie de la phrase commentée.

Les phases de VénusModifier

Voici l'histoire

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_utilisateur:95.176.61.173#Galil.C3.A9e_.28savant.29

--95.176.61.173 (d) 2 juillet 2010 à 17:01 (CEST)

Le sens de mon intervention (sourcée) est le suivant. Il est écrit dans l'article que

En septembre 1610, poursuivant ses observations, il découvre les phases de Vénus. Pour lui, c'est une nouvelle preuve de la vérité du système copernicien, car s'il est facile d'interpréter ce phénomène grâce à l'hypothèse héliocentrique, il est beaucoup plus difficile de le faire à l'aide de l'hypothèse géocentrique.

Or s'il est facile d'interpréter les phases de Vénus dans le modèle héliocentrique, il est tout aussi facile de le faire dans le modèle géocentrique. Si vous voulez rédiger le texte autrement, je vous en prie, mais si Galilée a employé un faux argument (ce qui est tout à fait possible!!) il me paraît intéressant de le signaler. Par exemple en note... ou en ajoutant un adverbe indiquant que c'est une proposition de Galilée. Surtout je ne connais pas de source où soit indiquée cette proposition de Galilée à propos des phases de Vénus. C'est le genre d'affirmations qui se répètent, que wikipédia répète sans prendre le temps de vérifier les sources. Indiquez une référence, ce n'est pas moi qui la chercherai... ou plutôt indiquez que le raisonnement est faux. Puisque je n'ai pas le droit de le faire moi-même sous peine de me faire trancher la langue. Comme dirait Galilée. --95.176.61.173 (d) 2 juillet 2010 à 22:10 (CEST)

See the article in the English Wikipedia on the Phases of Venus. This gives more detail.

Qui était vraiment Nicolò Sagredo?Modifier

Bonjour,

Il me semble qu'une erreur s'est glissée dans la version française de l'article dédié à Galilée. Dans la section Observations à Florence, présentation à Rome, il est fait mention d'un certain Nicolò Sagredo, un ami de Galilée qui, en 1610, lui aurait déconseillé d'accepter un poste de Premier Mathématicien à l'université de Pise. Ce même Sagredo apparaît également un peu plus loin, dans la section L'opposition s'organise, où est citée une lettre qu'il aurait écrite à Galilée peu après l'arrivée de ce dernier à Florence. Or lorsqu'on consulte la page Wikipédia correspondant à Nicolò Sagredo, on s'aperçoit qu'il s'agit d'un doge de Venise... né en 1606! Il aurait donc eu 4 ou 5 ans au moment des faits, ce qui me semble un peu jeune pour entretenir une correspondance avec un astronome.

À mon avis, soit l'article concernant Nicolò Sagredo est erroné, soit ce n'est pas du bon Sagredo qu'il s'agit. La pièce de Brecht intitulée La Vie de Galilée met en scène un Sagredo qui serait un ami de Galilée, mais je ne sais pas encore si il s'agit d'un personnage historique ou d'une figure imaginaire.

Il s'agit d'une erreur venant d'un wikipedien de bonne volonté[8] qui a tenté de mettre un prénom à Sagredo et qui s'est visiblement trompé de personnage. Il s'agit de Giovanni Francesco Sagredo un ami de Galilée. Je corrige dans l'article. HB (d) 11 juillet 2011 à 22:49 (CEST)

Marina GambaModifier

Je n'ai pas trouvé de traces du fait, affirmé dans l'article, que Marina Gamba aurait déjà eu des enfants avant sa liaison avec Galilée. Il me semble qu'il faudrait une référence pour étayer l'affirmation. 95.176.67.112 (d) 8 juillet 2011 à 12:40 (CEST)

L'article anglais Marina Gamba mentionne que les enfants de Marina et Galilée pourraient être issus d'une autre relation. Cdlt, Salsero35 8 juillet 2011 à 13:52 (CEST)

Merci de la réponse mais je ne suis pas du tout d'accord. L'article anglais dit "During one of his frequent trips to Venice, Galileo met a young woman named Marina di Andrea Gamba, with whom he entered into a relationship. Marina Gamba moved into Galileo's house in Padua and bore him three children"

and bore him three children veut dire que Maria Gamba lui donna trois enfants, donc une fois qu'elle eut sa relation avec Galilée. C'est clair! Il faut tout simplement enlever cette mention "qui a déjà des enfants". Jusqu'à plus ample informé c'est une pure invention. 95.176.67.112 (d) 9 juillet 2011 à 16:29 (CEST).

+1: Rien dans les sources que j'ai pu consulter ne permet de dire que Maria ait eu des enfants autres que les trois attribués sans le moindre doute[9] à Galilée (Virginia, Livia et Vicenzion). L'article anglais (qui de toute façon ne pourrait devenir une source) ne parle en aucun cas d'autres enfants que ces trois là et les attribuent bien à Galilée. Je me permets d'enlever la remarque. HB (d) 10 juillet 2011 à 08:52 (CEST)

Merci! Cette mention sur les enfants présumés de Marina Gamba autres que ceux qu'elle eut avec Galilée me chagrinait énormément ;( 95.176.67.112 (d) 10 juillet 2011 à 17:11 (CEST)

Titre de l'articleModifier

Bonsoir. Je ne sais pas si le sujet a déjà été débattu, et si c’est le cas, je vous pris de m’en excuser. Cependant, je ne pense pas que le titre actuel soit excellent : d’une part le nom « Galilée » donne lieu à une homonymie et n’est qu’un surnom du scientifique ; d’autre part le terme « savant » n’est pas vraiment neutre et encyclopédique…

Je propose donc le renommage de cet article en « Galileo Galilei ».

Cordialement --Pic-Sou 9 avril 2012 à 23:16 (CEST)

Pour ma part, je suis pour. Topeil (d) 10 avril 2012 à 11:31 (CEST)
La question a deux parties. Pour Galilée/Galileo Galilei, cela semble avoir été discuté (cf 1. sur cette page), et vous ne semblez pas apporter d'élément nouveau. Par contre, le remplacement de la dénomination "savant" par un terme plus moderne (physicien, voire scientifique)— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Fgrosshans (discuter)10 avril 2012 à 18:52 (CEST)
Personne ne tape Galilée (savant). Donc actuellement tous ceux qui cherche cet article (sauf ceux qui connaissent son vrai nom) commencent par aborder la page d'homonymie. Donc appeler l'article Galileo Galilei ne perdra pas plus de lecteur et rendra la page cohérente avec l'infobox et la signature. L'autre option serait d'appeler cette page galilée et de renommer Galilée en Galilée (homonymie) mais je n'y suis pas favorable. En tout cas, le titre Galilée (savant), ou Galilée (physicien) ou Galilée (astronome) est complètement non naturel. Donc je suis très favorable à Galileo Galilei. HB (d) 10 avril 2012 à 20:06 (CEST)
Quand on tape "Galilée" dans la fenêtre de recherche, on obtient notamment le choix "Galilée (savant)". Et il ne faut pas oublier qu'en français, on dit universellement "Galilée" et non "Galilei". Marvoir (d) 10 avril 2012 à 20:30 (CEST)
De plus, il me semble que quand on parle d'un scientifique antérieur au XXe siècle, l'usage est encore de dire "savant". Marvoir (d) 10 avril 2012 à 20:37 (CEST)
pas faux....(du coup je vote neutre  ) HB (d) 10 avril 2012 à 21:16 (CEST) reste cependant la cohérence avec l'infobox et la signature

Moi aussi, je rappelle que ce débat a déjà eu lieu et que nous avions décidé de renommer Galilée en français et pas sous la forme italienne, sinon nous allons bientôt avoir Jules César en latin et Confucius en mandarin ancien. Améliorez l'article plutôt que de vous focaliser sur le titre...--ᄋEnzino᠀ (d) 10 avril 2012 à 21:50 (CEST)

Nationalité douteuseModifier

Bonjour. J'ai apposé le modèle « Douteux » à la nationalité italienne dont on affuble Galilée dans l'infobox : rien ne me semble moins sûr que la pertinence du terme « nationalité », de surcroît qualifiée d'italienne, pour cette période. Ce mot se rapporte au concept d'État-nation, type d'entité géopolitique promue par la France post-révolutionnaire. Le concept a fait florès avec le réveil des nations à partir de 1848 et est encore prégnant aujourd'hui dans nombre d'entité en recherche d'identité géopolitique. Mais à l'époque, cela ne veut rien dire, même pas en France. Je propose donc de supprimer cette entrée dans l'infobox de Galilée. Mwkm (discuter) 5 août 2014 à 13:26 (CEST)

Pas de réaction : entrée supprimée dans l'infobox. Mwkm (discuter) 25 septembre 2014 à 19:49 (CEST)
on ne peut pas tout suivre, évidemment la nationalité est compliquée avant le XIXe, même en France. Mais toutes les encyclopédies le qualifient de savant italien, ne vous en déplaise.--ᄋEnzino᠀ (discuter) 27 septembre 2018 à 22:54 (CEST)
C'est l'éternelle polysémie des termes comme italien, français etc. Cela peut désigner une nationalité mais aussi plus généralement une origine. Je pense que les encyclopédies le qualifient d'italien dans le sens de «étant né dans la région qui s'appelle maintenant l'Italie, y ayant vécu, ayant parlé l'italien» et non dans le sens anachronique de «de nationalité italienne». Ainsi, il me semble légitime de garder l'adjectif italien dans le RI mais de le supprimer de l'infobox où c'est la nationalité qui est explicitement désignée. HB (discuter) 28 septembre 2018 à 08:26 (CEST)

Atomisme et transsubstantiationModifier

Bonjour. Quelqu'un pourrait-il éclairer le rapport (a priori antithétique) entre l'atomisme et la transsubstantiation ? Merci. Mwkm (discuter) 5 août 2014 à 13:32 (CEST)

Bonjour. Il me semble (à la lecture) qu'il y a peu de rapport entre ces deux définitions et que le sens de chacun est assez diffèrent selon les articles de WP.fr, voir atomisme et transsubstantiation. Cordialement. Choo-gun (discuter) 6 août 2014 à 15:34 (CEST)
Merci Choo-gun. J'ai l'impression qu'on a la même perception de cet alinéa. L'explication se trouve peut-être dans la référence de cette phrase absconse (Pietro Redondi, Galilée hérétique, Gallimard,‎ 1985, 447 p). Avis aux amateurs. Mwkm (discuter) 7 août 2014 à 12:25 (CEST)
Pas plus de réaction que celle ci-dessus : suppression du passage incriminé. Mwkm (discuter) 25 septembre 2014 à 19:52 (CEST)

Source 41Modifier

le site est glauque et se réfère lui même à un autre site qui ne semble pas super bien, qui lui se base sur .. "ange et démon". merci de bien vouloir remédié a ce pb.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 83.205.214.128 (discuter), le 16 mai 2017 à 00:12

Bonjour aussi,
Ce serait bien également de signer vos posts (il existe dans la barre d'outils une icône permettant de le faire facilement. Suffit d'y penser et de le vouloir.
Je présume que vous voulez parlez de la source citant le blog "Rusty James News". Je ne comprend pas ce que vous lui trouvez de "glauque" bien qu'il soit effectivement vert-bleu. Tout ce qu'on peut lui reprocher, c'est d'être un blog et ce n'est pas interdit, si le contenu tient par terre, ce qui me semble bien le cas ici. Quand au site que vous présentez comme se basant sur "Ange et démons", relisez-le bien, ce n'est pas du tout le cas : il dénonce plutôt les absudités et fantaisies sur lesquelles reposent le roman (Le martyre scientifique de Galilée).
Cordialement, et Hop ! Kikuyu3 Sous l'Arbre à palabres 16 mai 2017 à 14:42 (CEST)
Franchement,   Kikuyu3 je partage l'avis de l'IP   83.205.214.128 glauque du site rustyjames. Je ne dis pas que tout y est à jeter, mais j'y trouve pas mal de choses pour le moins discutables. Quant au document repris en source dans l'article il semble en fait venir de ce site manifestement engagé où on n'hésite pas, mine de rien, à soutenir des idées négationnistes. Bref, j'ai franchement des doutes sur la qualité du document utilisé en source 41. --Lebob (discuter) 16 mai 2017 à 19:32 (CEST)
Oui, j'aurais du tourner 7 fois mon clavier dans ma bouche avant de me prononcer. J'avais survolé la source en travers, d'où sans doute ma réponse de travers : j'ai focalisé sur le pseudo martyre subi par Galilée de la part de l'Église. Je ne suis pas un support aveugle de l'Église (il s'en faut de beaucoup), mais ce n'est pas grandir le savant que de dissimuler ses propres ... maladresses. Quand à la source, décidément, les blogs ... (surtout avec un titre comme ça ! ). Cordialement, et Hop ! Kikuyu3 Sous l'Arbre à palabres 16 mai 2017 à 21:55 (CEST)
Bonjour. En historien rigoureux, quand on parle de l'"Église" aujourd'hui, il faut préciser de quelle église (eh oui, aujourd'hui en nombre d'adeptes l'Église, la grande, c'est le matérialisme avec son dogme entretenu par l'orthodoxie scientifique). Donc à l'époque, c'est l'église de confession catholique, c'est-à-dire de Rome, une et apostolique. Voilà pour les précisions. GLec (discuter) 28 septembre 2018 à 09:08 (CEST)
Merci pour cette précision d'une haute rigueur historique. Pas persuadé d'en avoir saisi tout l'intérêt, mais bon. Cordialement, et Hop : Kikuyu3 Sous l'Arbre à palabres 28 septembre 2018 à 22:40 (CEST)

Programme scolaire en FranceModifier

Pour info, le sujet de l'article est à partir de la rentrée de septembre 2019 un point de passage ( obligé ) du programme (lien vers le Bulletin officiel en PDF) d'histoire-géographie de classe de seconde générale et technologique en France. La consultation de l'article est appelée à augmenter. Sijysuis (discuter) 17 juin 2019 à 17:48 (CEST)

Inquisition romaine et Inquisition espagnoleModifier

Voir Discussion_utilisateur:Kikuyu3#Inquisition_espagnole_et_Inquisition_romaine.

Romanc19s (discuter) 31 octobre 2020 à 09:46 (CET)

Revenir à la page « Galilée (savant) ».