Discussion:Gélule

Dernier commentaire : il y a 6 ans par Jerome Charles Potts dans le sujet Mots-clé et/ou wikiliens manquant
Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons

les gélules utilisées pour les plantes empêchent l'arome d'atteindre les sinus, et ainsi le patient ne peut pas savoir ce qu'il ingère. Il doit se fier a la connaissance parcelaire de la médecine qui lui parle de "principe actif" passant sous silence d'eventuelles synergies entre composants des plantes et organisme ingérant.

remarque intéressante, sauf que si la plante est en gélue c'est que l'on pense que son action est par voie digestive. si une action par les voies respiratoires et donc les sinus est envisagée, il existe les huiles essentielles et toute la gamme disponible en aromathérapie. Sinon je préciserai que le but de la page est de discuter de l'article pas pour donner son avis au passage. --Leridant 20 janvier 2006 à 17:14 (CET)Répondre[répondre]

déplacé depuis la page de l'article:

jeudi 03 aout 2006: je suis végétarienne et allergique, comme je consomme des gélules de IXEL 50; EFFEXOR; DIFFU K , je me suis renseignée aujourd'hui directement auprès des exploitants. Verdict: les gélules fabriquées à partir du végétal, depuis la vache folle, sont de nouveau fabriquées à partir de l'animal. Le scandale pour moi, c'est qu'ils ne le mentionnent pas.Tant qu'il y avait crise, notifier l'origine végétale était rassurant et vendeur. Donc, ils ont changé la formulation sans en avertir personne. En effet, vous trouverez indiqué sur les notices le terme " gélatine" seule.Or, mon médecin et mon pharmacien croient encore qu'il s'agit de gélatine végétale ! un palmarès de plus pour la France, championne de la dissimulation, de la négligence ou de manque de transparence.Pour le fabricant d'EFFEXOR, l'Union Européenne définit la gélatine comme provenant d'origine animale. Cette réponse hypocrite signifie qu'il ne se sent pas obligé d'être explicite. Pourtant il sait que les allergies et autre intolérances sont devenus un problème majeur, et que les étiquettes indiquant les matières utilisées doivent être le plus détaillé possible,en tant qu'acte préventif. Merci d'ajouter cette information déterminante.

il est déjà précisé dans l'article qu'on a envisagé de faire des gellules végétales, appelée HPMC, suite au problème de la vache folle. nénamoins celle ci sont plus chères et désormais le procédé de fabircation de la gélatine garantie l'absence de risque vis à vis de lESB (encépahlite spongiforme bovine). dans le cas des médicamenst que vous mentionnés, les fabricants ont l'obligation de faire une demande auprès de l'agence du médicament pour enregistrer les gélules HPMC. Néanmoins, ils conservaient le droit de revenir aux gélule en gélatine étant donné que étude clinique, stabilité etc. avaient été fait avec ces même gélules. Je pense que votre pharmacien est parfaitement au courrant que gélatine signifie uniquement gélatine, sinon pour les dérivés de la cellulose il y a d'autres termes dans la composition. --Thierry Le Ridant 4 août 2006 à 10:19 (CEST)Répondre[répondre]

Ce que vous avez mentionné est tout à fait scandaleux. Il n'est pas normal que des personnes qui ont fait le choix de ne pas consommer certains types d'aliments ne puissent pas avoir l'information qu'ils sont en droit d'exiger.

J'ai moi même demandé à mon pharmacien quelle était l'origine des gélules des médicaments et celui-ci m'a clairement affirmé que les gélules étaient d'origine végétales... Donc en gros je ne sais plus quoi penser. Qu'en pensez-vous ?

Mots-clé et/ou wikiliens manquantModifier

Revenir à la page « Gélule ».