Discussion:Essence (concept)

Discussions actives
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

L'essence, son intelligibilité, ses différents emplois et signification

L'essence est fluideModifier

Pour moi, je ne peux concevoir l'essence que comme fluide. Il suffit de regarder autour de soi, pour s'apercevoir qu'il n'existe rien de stable, de fixe. La nature, notre nature d'homme aussi, est soumise au temps. Le temps est mouvement. C'est pourquoi, la substance, ou l'essence, doit être comprise comme non-stable.

À strictement parler, "l'essence est fluide" est une proposition contradictoire, qui revient à dire qu'il n'existe ni essence ni substance. Est-ce ce que tu voulais dire ? D'autre part, la preuve par l'expérience ne prouve pas que l'essence soit fluide, puisque l'essence est avant l'existence. Caton 10 jan 2005 à 10:25 (CET)

En effet, si on oppose essence et substance, concevoir une essence comme étant fluide peut sembler contradictoire puisque ce serait réduire l'essence à une apparence matérielle HH

Ici c'est une encyclopédie. On discute de la forme et du contenu de l'article, on ne refait pas le monde, on ne donne pas son point de vue personnel sur le sentiment qu'on a du sujet traité, on n'écrit donc pas, ici à propos de l'essence, concept philosophique bien précis, "Pour moi, je ne peux concevoir l'essence que comme..." Pour se faire plaisir, on crée son propre blog. --Hpa (discuter) 21 avril 2018 à 00:47 (CEST)

Déjà la définition n'en est pas une, et contient des à-peu-près et carrément des erreurs...Modifier

Ecrire "L'essence [...] désigne une distinction de l'être" ne veut strictement rien dire. Ce serait même, à y réfléchir un peu, complètement faux. Quoiqu'il en soit, encore une obscurité qui déconsidère, sinon la philosophie, du moins les philosophes, et dégoute ceux qui sont tentés de s'en approcher. Ou alors c'est une citation, et il faut la référencer, et en donner d'autres. Pourquoi ne pas reprendre la définition classique donnée dans le fr.wiktionary.org : "Ce qui fait qu’une chose est ce qu’elle est, ce qui constitue la nature d’une chose", définition déjà suffisamment difficile et problématique.

D'autre part, affirmer que "essentia" est "parent" du grec ousia me paraît complètement incorrect. Par rapport au grec ousia, essentia en est une traduction latine, peut-être parallèle à substantia, d'après le Vocabulaire d'Aristote, de Pierre Pellegrin.

Enfin opposer existence et essence est faux, et provient d'une incompréhension de la doctrine existentialiste induite par certain aphorisme bien connu de Jean-Paul Sartre, sans doute.

--Hpa (discuter) 21 avril 2018 à 02:01 (CEST)

Revenir à la page « Essence (concept) ».