Ouvrir le menu principal

Discussion:Démographie de la Guadeloupe

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Sachant que les races biologiquement n'existent pas, je souhaite que le terme groupe raciaux soit supprimé.

Il est indéniable qu'une connaissance des origines des populations d'un lieu est interressant d'un point de vue socio-economico-historique mais cela ne doit pas être traité avec un titre "goupes raciaux".

Merci pour votre attention

Meszigues 8 sep 2003 à 11:36 (CEST)

Je crois que c'est une traduction littérale de l'article anglais. Hormis ce titre malvenu, pour ma part je suis très étonné de ces chiffres, je veux dire de l'existence même de ces chiffres, je me demande bien d'où ils peuvent venir, quelles sont les sources, sachant qu'en France, l'INSEE ne réalise aucune statistique sur les appartenances raciales, ethniques ou quel que le soit le nom qu'on leur donne, ni sur les appartenances religieuses (sur ce dernier point d'ailleurs, je suis très étonné que le total soit de 100% sans qu'il y ait de "sans religion", mais bon...) Phido 8 sep 2003 à 11:47 (CEST)
Rectification, l'article anglais dit ethnic groups. Reprenons donc Groupes ethniques, ça sera mieux, d'autant que libanais, ça n'a rien d'une race, même pour ceux qui défendent l'existence des races! Phido 8 sep 2003 à 11:50 (CEST)


Bonjour je suis d'accord avec ce qui est dit plus haut. Le terme de groupe ethnique n'est pas vraiment recevable dans le cadre des sociétés antillaises. Il s'agit d'une conception occidentale et anglo-saxonne en particulier qui aime classer les hommes comme des choses. Cette conception est externe et donc différente de la façon dont les personnes se voient sur place. En effet le terme de groupes ethniques est valable dans le cas de certaines sociétés où il n'existe pas de culture nationale et où les "ethnies" sont des cultures différenciées avec des langues et des us et coutumes différents et souvent antagonistes. Dans le cadre des Antilles c'est quand même la culure noire métissée, créole certes mais afro qui est fédératrice. En outre les Indo-gudeloupéens et les Blancs parlent la même langue que les Afro. De plus les appartenances éthniques seraient difficiles à caractériser "scientifiquement" au vu du métissage culturel et humain. Ce soucis de classer tout et n'importe quoi n'est pas pertinent partout ! Mais au fait la France contient-elle des groupes ethniques où des ethnies ? Les Basques, les Bretons, les Corses, les Normands qui au XIX siècle parlaient leurs langues sont-ils des ethnies ou des groupes ethniques ?

Revenir à la page « Démographie de la Guadeloupe ».