Ouvrir le menu principal

Discussion:Âtman

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

âme ou espritModifier

J'ai plutôt l'impression que le concept d'Atman ne correspond pas à celui d'âme mais plutôt à celui d'esprit. En grec le mot esprit est pneuma qui veut dire aussi le souffle.

Il est aussi curieux de remarquer qu'en allemand le mot atmen signifie respirer. --Widar 1 novembre 2007 à 17:56 (CET)

réflexion faite, ni le mot âme ni le mot esprit ne convient. Ils sont trop vagues, et on les utilise souvent l'un pour l'autre.
Dans le glossaire à la fin de « La Vie divine » de Sri Aurobindo, l'Âtman est défini comme étant : le Moi, l'Esprit; la nature originelle et essentielle de notre existence, par rapport à l'individu, le Suprême est notre vrai et suprême moi, âtman.
Dans le glossaire du Guide du Yoga d'Aurobindo, Jean Herbert définit âtman comme étant le Soi ou l'Esprit sous ses deux aspects: a) universel, le paramâtman; b) individuel, le jîvâtman.
Mircea Eliade traduit l'Âtman par Moi.
On peut encore remarquer que le mot âtman en sanscrit est utilisé comme pronom réfléchi, d'où l'habitude de traduire ce mot par le Soi, Self en anglais et Selbst en allemand.
Il vaudrait donc mieux éviter le mot âme et le rendre par le Soi.
--Widar 2 novembre 2007 à 11:37 (CET)
En fait, le terme sanskrit « Atman » désigne aujourd'hui la pure conscience d'être ou le pur Je Suis. Donc, la signification de ce terme est différente de ce que nous entendons communément par le mot « âme » ou « esprit ». GLec (d) 4 novembre 2009 à 08:17 (CET)

Réfutation par le BouddhaModifier

Bonjour GLec, la source [1] énonce sur la page indiquée (voir aussi la précédente) que le Bouddha a réfuté ce concept. Pourquoi le supprimer ? --Rédacteur Tibet (discuter) 9 juillet 2018 à 13:21 (CEST)

Bonjour. Il s'agit ici d'un concept (sanskrit) de métaphysique indienne. Qu'un individu en particulier dit éveillé décrète ceci ou cela il y a 2500 ans, c'est normal contre le brahmanisme dominant. Là est créée une entité solide appelé Bouddha par la magie de la croyance et de la foi. Aujourd'hui, il y a des écoles de philosophie indienne qui existent toujours. Aussi, la pure conscience d'être est t-elle une fantaisie qui n'est rien d'autre que le vide qui n'est pas vide (concept relevant de l'intellect), ou une expérience ? Cette querelle millénaire n'existe plus aujourd'hui sur la voie de la non dualité. Merci de ne pas citer de nom avec autorité de tel ou tel maître du bouddhisme indien ou tibétain dans une page dédiée à un concept de métaphysique indienne. Il faut citer des écoles. Cordialement, GLec (discuter) 9 juillet 2018 à 13:40 (CEST)
D'accord, donc pour les aspects historiques, ils sont à développer dans la page sur le Bouddha. --Rédacteur Tibet (discuter) 9 juillet 2018 à 13:56 (CEST)
Ici, il s'agit d'un concept de grande métaphysique, donc pas un tel ou tel qui a tout compris sans l'aide de l'expérience. Vous comprenez, donc des écoles oui pas un individu entité en particulier rejetant le brahmanisme (histoire de caste sociètale), même s'il a autorité sur les esprits depuis 2500 ans. La grande métaphysique à dépasser ne fait pas dans le temps et l'espace qui produit entité sur entité. Donc, allez sur la page Bouddha ou mieux Anatman, pour être plus à l'aise. Merci de votre compréhension. Là dans la section Bouddhisme ce sont des écoles et non telle ou telle entité corporelle dite éveillée et réalisée qui convient (vous voyez entité - non entité). Cordialement, GLec (discuter) 9 juillet 2018 à 15:11 (CEST)
Revenir à la page « Âtman ».