Diocèse de Wallis-et-Futuna

diocèse de l'Église catholique en France

Diocèse de Wallis-et-Futuna
(la) Dioecesis Uveana et Futunensis
Pays Drapeau de la France France
Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Création
Affiliation Église catholique en France
Province ecclésiastique Nouméa
Siège Mata-Utu
Titulaire actuel Mgr Susitino Sionepoe
Langue(s) liturgique(s) wallisien, futunien, français
Calendrier grégorien
Paroisses 5
Prêtres 8
Religieux 10
Religieuses 35
Territoire Drapeau de Wallis-et-Futuna Wallis-et-Futuna
Superficie 256 km2
Population totale 14 231 (2010)
Population catholique 13 631 (2010)
Pourcentage de catholiques 95,8 %
Site web eglise.catholique.fr/guide-eglise-catholique-france/structure/diocese-wallis-et-futunaVoir et modifier les données sur Wikidata
Image illustrative de l’article Diocèse de Wallis-et-Futuna
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Wallis-et-Futuna (en latin : dioecesis Uveana et Futunensis) est une église particulière de l'Église catholique en France. Érigé en 1966, il couvre le territoire d'outre-mer de Wallis et Futuna. Son siège est à Mata-Utu, sur l'île de Wallis. Suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Nouméa, il relève de la province ecclésiastique de Nouméa.

TerritoireModifier

Le diocèse de Wallis-et-Futuna couvre la collectivité d'outre-mer éponyme qui comprend les trois îles principale de Wallis, Futuna et Alofi.

HistoireModifier

 
Des pères maristes et des séminaristes à Lano, sur l'île de Wallis, vers 1890.

Wallis et Futuna dépendent d'abord du vicariat apostolique d'Océanie occidentale érigé en 1836. L'année suivante, des missionnaires maristes menés par Pierre Bataillon à Wallis et Pierre Chanel à Futuna entreprennent de convertir les populations polynésiennes locales.

Le , les îles sont rattachées au vicariat apostolique d'Océanie centrale nouvellement créé ; son siège se trouve à Tonga[1]. Ce n'est qu'avec la création du protectorat de Wallis-et-Futuna que les îles d'Uvea, Futuna et Alofi sont rassemblées dans une même entité juridique.

Le vicariat apostolique de Wallis-et-Futuna est érigé le [2]. Il est élevé en diocèse de Wallis-et-Futuna le [2].

Cathédrale et édifices religieuxModifier

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Mata-Utu est la cathédrale du diocèse[3]. De nombreuses églises sont présentes sur ce territoire très catholique, notamment la Basilique Saint-Pierre-Chanel à Poi.

Les vicaires apostoliques et évêques de Wallis-et-FutunaModifier

Liste des évêques de Wallis-et-Futuna
Nom épiscopat
Vicariat apostolique d'Océanie occidentale
Mgr Jean-Baptiste Pompallier 1835-1842[4]
Vicariat apostolique d'Océanie centrale[5],[6]
Mgr Pierre Bataillon 1843-1877
Mgr Jean-Amand Lamaze 1879-1906
Mgr Armand Olier 1906-1911
Mgr Joseph Félix Blanc 1912-1936
Vicariat apostolique de Wallis-et-Futuna[6]
Mgr Alexandre Poncet, SM[7] 1935-1961
Mgr Michel Darmancier, SM 1961-1966
Diocèse de Wallis-et-Futuna
Mgr Michel Darmancier, SM 1966-1974
Mgr Laurent (Lolesio) Fuahea 1974-2005
Mgr Ghislain de Rasilly, SM 2005-2018
Mgr Susitino Sionepoe, SM[8] Depuis 2019

Évêques originaires du diocèse de Wallis-et-FutunaModifier

Parmi les évêques de Wallis-et-Futuna, deux sont originaires du diocèse : Mgr Lolesio Fuahea, évêque de Wallis-et-Futuna de 1974 à 2005, et Mgr Susitino Sionepoe, SM, évêque de Wallis-et-Futuna depuis 2019[8].

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. « Tonga (Diocese) [Catholic-Hierarchy] », sur www.catholic-hierarchy.org (consulté le )
  2. a et b « Wallis et Futuna (Diocese) [Catholic-Hierarchy] », sur www.catholic-hierarchy.org (consulté le )
  3. (en) Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption
  4. Delbos 2004, p. 308
  5. David M. Cheney, « Tonga (Diocese) [Catholic-Hierarchy] », sur www.catholic-hierarchy.org (consulté le )
  6. a et b Roux 1994, p. 282
  7. Michel Darmancier, « Mgr Alexander Poncet (1884-1973) », Journal de la Société des Océanistes, vol. 30, no 42,‎ , p. 120–121 (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b « Mgr Susitino SIONEPOE, S.M., nommé évêque de Wallis et Futuna », sur Église catholique en France, (consulté le )

BibliographieModifier

  • Georges Delbos, L'Eglise catholique à Wallis et Futuna : Généalogie d'une chrétienté (1837-2003), Suva, Fidji, CEPAC, , 328 p. (ISBN 982-50-6003-4)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier