Ouvrir le menu principal

Le dinar or (arabe : ﺩﻳﻨﺎﺭ) était une monnaie de la dynastie des omeyyades, introduite autour de l'an 700, d'un poids de 4,25 grammes d'or à 22 carats, avec une teneur en or égale à 0,917. Sur la base de la valeur du dinar, le dirham d'argent était composé de 2,97 grammes d'argent pur.

Le calife Omar ibn al-Khattâb (رضى الله عنه) (634-644) aurait établi une relation exacte entre la masse des deux monnaies avec un ratio de 7:10, c'est-à-dire que 7 dinars avait la même masse que 10 dirhams.

Sommaire

Historique : dinar or médiévalModifier

Ibn Khaldoun, qui écrivait en période Hafsides, rapporte dans sa Muqaddima (« Introduction » de son ouvrage, Kitāb al-ʿibar), la tradition selon laquelle le mithqāl faisait 20 carats syriens (qīrāt), dont chacun équivalait à 0,2125 gramme, simplifiant la valeur du qīrāt de période pré-islamique.

La réalité est que jusqu'au califat d'Abd Al-Malik, la Oumma ne battait pas monnaie et utilisait la drachme sassanide et le solidus byzantin, ainsi que les pièces de monnaie frappées par les Himyars, originaire du sud de la péninsule arabique.

Le projet du dinar-or (2009)Modifier

En 2009, Kadhafi, alors président de l'Union africaine, appelait les pays africains à recréer le Dinar-Or afin de se passer du dollar pour leurs exportations de pétrole[1], d'après des courriels déclassifiés entre Hillary Clinton et son conseiller Sidney Blumenthal[2]. Cette monnaie aurait été appuyée par des réserves d'or d'une valeur de 7 milliards de dollars[3]. Ce projet s'est heurté aux intérêts de l'Arabie saoudite[4].

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier