Dimítris Kontópoulos

Dimítris Kontópoulos
Description de cette image, également commentée ci-après
Dimítris Kontópoulos
Informations générales
Nom de naissance Dimítris T. Kontópoulos
Naissance (50 ans)
Athènes, Drapeau de la Grèce Grèce
Activité principale Compositeur, producteur de musique
Genre musical Pop
Années actives Depuis 2000
Labels Major
Site officiel voxstudios.gr

Dimítris Kontópoulos (grec moderne : Δημήτρης Κοντόπουλος) né le à Athènes, en Grèce est un compositeur et producteur musical grec.

Vie personnelleModifier

Après avoir obtenu son diplôme de l'école Ziridis, il continue ses études de musique au Berklee College of Music de Boston, Massachusetts et à l'Université de Californie du Sud à Los Angeles, Californie[1]. Kontopoulos est marié et a deux enfants, évite les apparitions publiques, et ne parle pas souvent dans les médias[1].

CarrièreModifier

Depuis 2000, Dimítris Kontópoulos travaille en Grèce comme compositeur et producteur et a collaboré avec de nombreux artistes tels que Sákis Rouvás, Aleka Kanelidou, Katy Garbi, Iro ainsi que l'artiste ukrainienne Ani Lorak. Il a composé la musique de plusieurs films de Níkos Perákis.

En 2003, il participe aux qualifications nationales grècques pour le Concours Eurovision de la chanson comme compositeur et producteur de la chanson "Mia Stigmi" chantée par Giannis Vardis ; la chanson remporte la deuxième place. Bien que non qualifiée pour représenter le pays, cette chanson est restée en tête des ventes pendant onze semaines[2]. La même année Kontopoulos a reçu le « Prix Arion » (IFPI) pour le "meilleur album pop".

En 2005, Kontopoulos participe encore une fois au Concours Eurovision de la chanson en écrivant une chanson, mais cette fois pour la Russie. "Shadows" chanté par Anastasia Stotskaya, classée troisième lors de la finale nationale[1]. Par la suite Helena Paparizou remporta la première place au concours en 2005 avec la chanson intitulée "My number one», produite par Dimítris Kontópoulos.

En 2006, Dimítris Kontópoulos tente une nouvelle fois sa chance à l'Eurovision avec la chanteuse Anna Vissi. Cette fois, le public grec a eu à choisir parmi quatre chansons. Une d'entre elles était « Welcome to the party » écrite par Kontópoulos. Bien que la chanson n'ait pas réussi la sélection nationale, elle finit deuxième et fut choisie pour ouvrir la demi-finale du Concours Eurovision de la chanson 2006, qui eut lieu à Athènes.

Cette année[Quand ?] il reçut deux prix « Arion », un pour « la meilleure musique de film » (« Loufa Kai Parallagi - Seirines sto Aigaio ») et un pour « la meilleure chanson pop de l'année » ("Pano stin trella mou").

Après avoir fait une pause en 2007, Kontópoulos revient à la Dance-pop avec la chanson « Always and Forever » chantée par Kostas Martakis. Aussi en 2007, il a produit la chanson « Shady Lady », composée par Phillipp Kirkorov et chanté par Ani Lorak que représente l'Ukraine à l'Eurovision de la chanson et a été classée seconde à la finale de l'Eurovision à [Hélsinki]. La même année pour encore une fois il a reçu le prix « Arion » pour "la meilleure chanson pop de l'année" (Ola Gyro Sou Gyrizoun) chanté par Sákis Rouvás. Lors du concours Eurovision de la chanson 2008, la chanson de la Grèce pour encore une fois est arrivée deuxième à la finale nationale[style à revoir]

Le 19 juillet 2008, il a été annoncé que Dimítris Kontópoulos sera le compositeur de Sákis Rouvás qui a été choisi pour représenter la Grèce au Concours Eurovision de la chanson 2009. Il a composé trois chansons: Out Of Control, Right On Time et This Is Our Night qui ont été ainsi mise en compétitions. La chanson intitulée This is our night a le plus de votes et a ainsi représenté la Grèce à l'Eurovision en 2009, qui a eu lieu à Moscou. Après les résultats du jury et le télé-vote a été annoncé, la chanson a été classée à la septième place du concours[style à revoir]

Plusieurs de ses chansons ont été classées numéro 1 à la radio nationale[Laquelle ?] et deux d'entre elles, Mia stigmi (2003) et "Pano sthn Trela mou" (2006), ont été les chansons de l'année les plus souvent entendues sur les stations grecques[réf. nécessaire]. Durant sa brève carrière dans l'industrie de la musique[précision nécessaire], Dimítris Kontópoulos a obtenu 4 albums d'or, 8 de platine et 2 doubles albums de platine[2]

RécompensesModifier

  • 2003: Prix Arion (IFPI) Meilleur album pop Apogiosi, Iro
  • 2006: Prix Arion (IFPI) Meilleure chanson pop Pano sthn Trella mou, Vanessa Adamopoulou
  • 2006: Prix Arion (IFPI) Meilleure musique de Film Loufa & Paralagi
  • 2007: Prix Arion (IFPI) Meilleure chanson pop Ola gyro sou girizoun, Sákis Rouvás

DiscographieModifier

  • Iro "Etsi eimai Ego" Virgin
  • Iro "Apogeiosi" Virgin
  • Iro "Koita me anteho" Virgin
  • [Kaiti Garbi "Emmones Idees" Columbia (Sony)
  • Irini Merkouri "Meine mazi mou apopse" Columbia (Sony)
  • Kostas Doxas "I Liza kai i alli" Columbia (Sony)
  • Giannis Vardis "Pes mou ti niotheis" Heaven
  • Aspa Tsina "Yalina Oneira" Heaven
  • Antonis Vardis "Thelo na matho" Heaven
  • Giorgos Mazonakis] "Koita me" Heaven
  • Sákis Rouvás "21st Akatallilos" Minos EMI
  • Aleka Kanellidou "Argises" Minos EMI
  • Mihalis Hatzigiannis "Krifo Fili"’ Universal
  • Michalis Delta "Dekapentaugoustos" V2
  • Marina Chandri "Marina Chandri CD Single’ V2
  • All Stars ‘Tha skisi i omada’ Sony
  • Aposotlia Zoi "Schedon pote"

FilmographieModifier

CinémaModifier

ThéâtreModifier

  • Kammena Vourla
  • Ta paidia stin exousia
  • Oliki Eklipsi
  • Ta dakria tis Kleitemnistras
  • Franky and Johnny

TélévisionModifier

  • 2008: Magiremata de Betty Maggira & Matthildi Maggira
  • 2020: Supergirl de Kostas Karydas

PublicitéModifier

  • Bold & Ogilvy
  • Leousi
  • Statut
  • AudioVisual
  • Kino
  • Stefi
  • Anosi
  • Red Code
  • Ekso
  • Max
  • Foss
  • Comrade
  • Modiano
  • Studio ATA
  • Upstream

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Anna Krasilnikova, « The Dimitris Kontopoulos interview », sur http://esctoday.com/, Stella Floras, (consulté le )
  2. a et b http://eurovision.ert.gr/en/00169-dimitris-kontopoulos.htm

Liens externesModifier