Digital Data Storage

Digital Data Storage (DDS)
Image illustrative de l’article Digital Data Storage
Cartouche DDS (avec règle pour donner l'échelle)

Type de média Bande magnétique
Développé par Hewlett-Packard, Sony
Basé sur DAT

Digital Data Storage (DDS) est un format de stockage numérique de données informatiques sur un support de type DAT développé par Hewlett-Packard et Sony en 1989[1].

Le DDS utilise à l'origine des bandes de format 3.8 mm, et les formats les plus récents (DAT 160 et DAT 320) utilisent des bandes 8 mm.

L'information est stockée de façon hélicoïdale, selon le même principe que sur une cassette de magnétoscope[2].

Les formats AIT (en), Travan et VXA (en) étaient ses principaux concurrents.

Différents formatsModifier

Format Date Type de bande
(mm)
Longueur
(m)
Capacité
(GB)
Capacité avec
compression 2:1
(GB)
Débit
(MB/s)
DDS-1 1989 3.81 60/90 1.3/2.0 2.6/4 0.18
DDS-2 1993 3.81 120 4 8 0.6
DDS-3 1996 3.81 125 12 24 1.1
DDS-4 1999 3.81 150 20 40 3.2
DAT-72 2003 3.81 170 36 72 3.2
DAT-160 2007 8 154 80 160 6.9
DAT-320 2009 8 154[3] 160 320 12[4]
(Gen 8) ? 8 ~300 ~600 ≥16

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) The Essential Guide to Computer Data Storage: From Floppy to DVD, Andrei Khurshudov, 2001, (ISBN 0130927392)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Digital Data Storage (DDS, DDS-1, DDS-2, DDS-3, DDS-4) », sur www.oxfordduplicationcentre.com (consulté le )
  2. (en) Margaret Rouse, « Digital Data Storage (DDS, DDS-1, DDS-2, DDS-3, DDS-4) »  , sur techtarget.com, (consulté le ).
  3. http://www8.hp.com/h20195/v2/GetDocument.aspx?docname=c04123303
  4. Architecture et technologie des ordinateurs

Liens externesModifier