Dieter Hallervorden

acteur allemand

Dieter Jürgen « Didi » Hallervorden, né à Dessau (État libre d'Anhalt) le , est un comédien, humoriste, chanteur, présentateur et directeur de théâtre allemand.

Dieter Hallervorden
20130922 Bundestagswahl 2013 in Berlin by Moritz Kosinsky0138.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Rotraud Schindler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Nathalie Hallervorden (d)
Dieter Hallervorden junior (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Hans Hallervorden (d) (grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Ordre du Mérite de Berlin
Prix bavarois du cabaret (d)
Romy
Steiger Award (en)
Medienpreis für Sprachkultur ()Voir et modifier les données sur Wikidata
2018-07-18 Sterne der Satire - Walk of Fame des Kabaretts Nr 78 Dieter Hallervorden-1107.jpg
plaque commémorative

BiographieModifier

Fils d'une assistante médicale et d'un ingénieur, Dieter Hallervorden a grandi à Dessau avec ses deux sœurs. Son grand-père Hans Hallervorden était architecte paysager au service de la Fondation Joachim-Ernst[1] dans le Wörlitzer Park qui fait partie du Gartenreich Dessau-Wörlitz classé patrimoine de l'humanité en 2000.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en raison de frequents raids aériens sur Dessau, Dieter Hallervorden séjourne à Quedlinburg. Après la a guerre, il revient à Dessau et y termine sa scolarité en 1953 en passant l'Abitur à l'Oberschule Philanthropinum.

Il étudier d'abord les langues étrangères et la littérature romane à l'Université Humboldt de Berlin, où il rencontre le philologue Victor Klemperer, qui le fascine. La restriction de la liberté d'expression en RDA fait fuir Hallervorden à Berlin-Ouest en 1958, où il reprend d'abord ses études à l'Université libre de Berlin. Il prend aussi des cours d'art dramatique chez Marlise Ludwig et enchaine les "petits boulots" pour financer ses études et ses cours. Il travaille entre autres comme guide touristique, ouvrier du bâtiment, livreur de bière et jardinier. Pendant ses études, il devient membre de la corporation estudiantine berlinoise Fraternité Rugia. Selon ses propres déclarations, il planifiait à l'époque une tentative d'assassinat sur Walter Ulbricht avec son comilitone Kurt Eberhard, mais en ont été dissuadés par un ami d'Eberhard

Il se présente à deux conservatoires, l'école de théâtre Max Reinhardt et le cabaret berlinois Die Stachelschweine, mais il n'est pas sélectionné. C'est ainsi qu'il fonde le cabaret Die Wühlmäuse (Les Taupes) en 1960 à Berlin-Ouest, qu'il dirige encore aujourd'hui.

En 1966, Hallervorden est arrêté lors d'une représentation: il est soupçonné de meurtre car le quotidien à sensation Bild dévoile ses relations avec une prostituée assassiné. Mais il est vite libéré, l'accusation s'étant révélée totalement infondée, et le témoin principal déjà condamné sept fois pour faux témoignage.

Dieter Hallervorden a quatre enfants :

  • Dieter junior (1963)
  • Nathalie (1966) issus de son premier mariage avec Rotraud Schindler (1940)
  • Laura (1986)
  • Johannes (1998) avec sa seconde épouse Elena Blume (1961)

Dieter Hallervorden est lié avec Christiane Zander (* 1970) depuis 2015.

Il vit alternativement à Trégastel, au Château de Costaérès, sur une île au large de la Bretagne, qu'il a acquis en 1988 pour 1,1 million de DM, et à Berlin

FilmographieModifier

Au cinémaModifier

À la télévisionModifier

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. du nom du célèbre duc d'Anhalt, très apprécié, et à travers lequel la famille resta présente dans la conscience collective, particulièrement pendant l'ère de la République démocratique allemande.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :