Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Didyme.
Didymus Chalcenterus
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Didymus Chalcenterus (en grec ancien Δίδυμος χαλκέντερος / Dídumos khalkénteros) (vers -63, 10), grammairien de l'école d'Aristarque d'Alexandrie, contemporain d'Auguste.

BiographieModifier

Il se rendit célèbre par ses travaux immenses (on le surnomma pour ce motif χαλκέντερος / khalkénteros, signifiant « aux entrailles de fer »), et par la multitude de ses ouvrages, qu'il porta, selon Athénée, jusqu'au nombre de 4000, et qui étaient, pour la plupart, des commentaires sur un très grand nombre d'orateurs et de poètes grecs. Il rédigea ainsi six livres de critiques contre Cicéron, qualifiés de « jappements de roquet contre un lion » par Ammien Marcellin[1]. On lui attribue un traité De Marmoribus et lignis, publié à Milan en 1817, grec-latin, et des Scholies sur Homère, dans l'édition d'Homère d'Elzévir, Leyde, 1656, et réimprimée à Leipzig en 1845, par Franz Ritter, et en 1855 par Schmidt. Aucun de ces ouvrages n'est parvenu jusqu'à nous, car on n'est pas sûr qu'il soit l'auteur d'un traité sur toutes les espèces de marbres et de bois, qui était en manuscrit dans la bibliothèque du collège des Jésuites, quoiqu'il porte le nom de Didyme d’Alexandrie. Quant aux Scholies d'Homère, que nous avons également sous son nom, elles ne sont pas de lui, et ont été extraites de divers auteurs par un autre Didyme, bien postérieur à celui d'Alexandrie.

Notes et référencesModifier

  1. Ammien Marcellin, XXII, 16, 16

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

[réf. non conforme]

  • Paul Foucart, Étude sur Didymos d'après un papyrus de Berlin, p. 27-218, dans Mémoires de l'Institut de France, Académie des Inscriptions et belles lettres, Imprimerie nationale, Paris, 1909, Volume 38 (lire en ligne)
  • Jean-Marie Flamand, Didymos Chalcenteros, dans Richard Goulet, Dictionnaire des philosophes antiques, CNRS Éditions, Paris 1994, tome 2, Babelyca d'Argos à Dyscolius, p. 768–770 (ISBN 2-271-05195-9)

Liens externesModifier