Didier

page d'homonymie de Wikimedia

Sur les autres projets Wikimedia :

Didier est un nom propre utilisé comme prénom, nom de famille ou toponyme.

ÉtymologieModifier

Didier est un prénom masculin qui vient du latin Desiderius[1], forme masculine de desiderium, « désir » (cf. desideráre[a], « désirer »).

Culture et sociétéModifier

CinémaModifier

EntreprisesModifier

LittératureModifier

  • Didier est une série de livres pour la jeunesse conçus par Alain Grée (exceptionnellement en tant que narrateur) et Philippe Salembier (en tant qu’illustrateur) entre 1966 et 1974, pour offrir au jeune public masculin un héros enfantin pendant de la figure emblématique de Martine (série) (Casterman, éditeur commun, dans la même collection « Farandole »).
  • Didier est l'amant de Marion de Lorme, et second personnage de la pièce Marion de Lorme de Victor Hugo.

PrénomModifier

Le prénom Didier a été très populaire durant la période 1950-1970.

Les Didier sont principalement fêtés le 23 mai, en mémoire de saint Didier de Vienne, évêque de Vienne vers 595.

VariantesModifier

Les féminins de Didier sont Desideria et Didière[2].

La forme italienne est Desiderio.

On peut aussi rencontrer le nom Didier dans des livres des XVIIe et XVIIIe siècles comme forme française du nom romain Didius, comme Didier-Julien pour l'empereur Didius Julianus[3],[4].

Saints chrétiensModifier

Voir saint Didier (homonymie)  

SouverainsModifier

PatronymeModifier

Didier est un nom de famille notamment porté par :

ToponymeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le nom et le verbe ont eu une évolution phonétique différente à cause de l'accent tonique, placé différemment.

RéférencesModifier

  1. Jean-Marc de Foville, Un prénom pour mon enfant, Hachette Pratique, , p. 104.
  2. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse, , 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 167.
  3. L'abbé Ladvocat, Dictionnaire historique-portatif, contenant l'histoire des patriarches, des princes hebreux, des empereurs, des rois, et des grands capitaines; des dieux & des héros de l'antiquité payenne; des papes, des saints pêres, des evêques et des cardinaux célebres; des historiens, poètes, orateurs, théologiens, jurisconsultes, médecins, &c., t. I, Paris, Didot, , p. 413
  4. Louis-Mayeul Chaudon, Nouveau dictionnaire historique, ou Histoire abrégée de tous les hommes qui se sont fait un nom par des talens, des vertus, des forfaits, des erreurs, &c. depuis le commencement du monde jusqu'à nos jours, t. III, Caen, G. Le Roy,