Ouvrir le menu principal

Dictionary of Scientific Biography

ouvrage de référence composé de biographies de scientifiques

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DSB.
Dictionary of Scientific Biography
Partie de
Complete Dictionary of Scientific Biography (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Langue
Genre
Date de parution
Pays
Éditeur

Le Dictionary of Scientific Biography est un ouvrage de référence publié de 1970 à 1980. Il est complété par le New Dictionary of Scientific Biography en 2008. Ces deux publications sont regroupées dans une version électronique : Complete Dictionary of Scientific Biography .

Dictionary of Scientific BiographyModifier

L'œuvreModifier

Publié entre 1970 et 1980 sous la direction de Charles C. Gillispie, aux éditions Charles Scribner's Sons et avec le soutien de l'American Council of Learned Societies, le Dictionary of Scientific Biography est composé initialement de seize volumes.

Les quatorze premiers contiennent des articles biographiques de scientifiques, de l'antiquité aux temps modernes (exclusion faite de ceux encore vivant à cette époque), ordonnés alphabétiquement. Le volume 15 est un supplément contenant notamment des essais thématiques (I), le 16 un index. En 1990, un supplément (II) en deux volumes est publié sous la direction de Frédéric Lawrence Holmes, incorporant notamment des biographies de scientifiques décédés entre temps.

Dans ces dix-huit volumes, les biographies concernent principalement des scientifiques dont les travaux appartiennent aux domaines des mathématiques, de la physique, de la chimie, de la biologie ou des sciences de la Terre et « la technologie, la médecine, les sciences comportementales, les sciences sociales et la philosophie ne sont incluses que dans les cas de personnes dont le travail est intrinsèquement lié aux sciences de la nature ou aux mathématiques[n 1]. »

Les articles, dont la longueur varie de quelques dizaines de lignes à plusieurs centaines, contiennent une liste des œuvres originales ainsi qu'une liste de la littérature secondaire.

En 1980, à la suite de la publication des seize volumes, le DSB est rapidement salué par les critiques et le Pfizer Award Committee of the History of Science Society estime que le « DSB est en fait une encyclopédie de l'histoire des sciences, classée par ordre alphabétique. Il est ainsi devenu un ouvrage de référence extrêmement précieux pour notre discipline. Le DSB a contribué à élever notre discipline à un nouveau niveau de qualité et de cohérence[n 2] ». En 1981, l’American Library Association lui décerne la médaille Dartmouth[3].

Plusieurs versions abrégées sont publiées : en 1981 le Concise Dictionary of Scientific Biography[4] (la seconde édition de 2001 comprend le contenu du supplément II de 1990[5]) en un volume, en 1991 le Biographical Dictionary of Mathematicians en quatre volumes[6].

Analyse critiqueModifier

Tout en saluant l'entreprise en elle-même et considérant indispensable d'avoir à disposition un ouvrage de la sorte (voir la section réception), les quatre auteurs qui ont publié, en 1981, un compte rendu d'une vingtaine de pages dans la revue Isis, Donald Fleming[7], Joseph Needham, Edward Grant (en) et Jacques Roger en ont également souligné les manques et fait une analyse critique.

Par Donald FlemingModifier

Fleming estime que la différence de taille entre les divers articles est parfois incompréhensible, certains sont très longs (bien que cela ne puisse pas vraiment être un reproche), parfois trop courts, certains développent des détails biographiques jugés insignifiants[8]. Cela serait du au fait que « Charles Gillispie et ses associés ont laissé une grande liberté aux contributeurs et n’ont pas tenté d’imposer une cohérence tant sur le forme que sur le fond des entrées[n 3] », alors que, selon Fleming, une meilleure répartition des rôles aurait été bénéfique avec par exemple un éventuel plan à respecter donné aux auteurs[8]. Il poursuit en s'interrogeant sur l'abscence de personnalités encore en vie au moment de la rédaction (comme Kurt Godel ou Edgar Douglas Adrian[n 4]), mais admet que cela reste une pratique courante. Critiquant la quasi absence d'informations fournies dans les biographies sur l'intérêt porté par certaines personnalités à la naturphilosophie, il estime qu'un essai thématique sur le sujet aurait permis de pallier ce manque, tout en précisant que « l’objet n’aurait pas été de réhabiliter la naturphilosophie mais de la comprendre[n 5] ». Il estime également que l'absence de certaines personnalités ne se justifie pas et que là se situe le point le plus criticable[12]. Soulignant que dès la préface les auteurs ont délimité un cadre en précisant que « la technologie, la médecine, les sciences comportementales, les sciences sociales et la philosophie ne sont incluses que dans les cas de personnes dont le travail est intrinsèquement lié aux sciences de la nature ou aux mathématiques », il considère tout de même que de nombreuses personnalités auraient du y figurer, en mettant par exemple en avant qu'aux cotés des entrées sur Freud et Carl Gustav Jung, l'abscence d'Hermann Ebbinghaus est « inconcevable[12]. »

Par Joseph NeedhamModifier

Par Edward GrantModifier

Par Jacques RogerModifier

New Dictionary of Scientific BiographyModifier

Publié en 2008 sous la direction de Noretta Koertge, il se compose de huit volumes.

Bien qu'ayant fait le choix de garder la même ligne éditoriale que le DSB (qui se limite principalement aux sciences formelles et aux sciences de la nature), le NDSB met aussi l'accent sur des disciplines telles que l'écologie, la climatologie, l'anthropologie, l'éthologie, la psychologie[13].

Les connaissances sur de nombreux scientifiques (déjà présents dans le DSB) ayant évoluées, le NDSB propose 225 nouveaux articles servant de mise à jour (l'auteure précise qu'ils ne les remplacent pas mais les complètent[n 6]).

Le NDSB tente également de corriger certains manques du DSB. Ainsi les femmes sont mieux représentées[15]. On trouve également de nouvelles entrées sur des scientifiques du monde arabo-musulman, des scientifiques afro-américains et d'autres, originaires d'Asie[15].

Complete Dictionary of Scientific BiographyModifier

Publié au format e-book en 2008, il regroupe les 18 volumes du DSB (16 vol. 1970-1980 plus le supplément II en 2 vol. 1990) et les 8 volumes du NDSB (2008), donc un total de vingt-six volumes qui sont completés par un index général[16]'[17].

Dans cette édition il y a donc parfois deux entrées différentes pour un même scientifique, une première qui fait partie du DSB et une deuxième issue du NDSB qui sert de complément en intégrant les nouvelles connaissances relatives au sujet[6].

RéceptionModifier

En 1980, une fois les seize premiers volumes édités, un compte rendu est publié dans la revue Isis. Quatre auteurs y ont participé, Donald Fleming[7], Joseph Needham, Edward Grant (en) et Jacques Roger.

Roger précise qu'il était indispensable de faire preuve de patience et de diplomatie afin de parvenir à réunir autant de contributeurs et estime ainsi que la publication du DSB est, en soi, une reussite[18]. Il conclut son compte rendu en indiquant que le DSB est « un outil indispensable, et nous sommes tellement habitués à le consulter que nous réalisons difficilement à quel point il serait au quotidien plus difficile pour nous de travailler si nous n'avions pas cette série de volumes sur les étageres de nos bibliothèques. Le travail n'est pas parfait, mais il existe sous une forme conçue pour être facilement améliorée et élargie[n 7]. »

Pour Fleming le « Dictionary of Scientific Biography est un projet génial triomphalement exécuté[n 8] » et précise que le « niveau moyen est élevé et les cent meilleurs articles, qui constituent souvent des monographies complètes, en font de loin le dictionnaire biographique le plus distingué de toute sorte qui soit jamais paru[n 9]. »

Needham suppose qu'il allait certainement être vu comme « la plus grande contribution de la seconde moitié du vingtième siècle à la recherche en histoire des sciences[n 10] » et souligne qu'il « constitue un outil de recherche de la plus grande importance[n 11]. »

Pour Grant, « l'apparition du Dictionary of Scientific Biography est un coup de chance pour tous ceux qui s’intéressent à l’étude et à la compréhension de l’histoire de la science antique et médiévale et de la philosophie naturelle[n 12]. »

DistinctionModifier

ÉditionsModifier

  • Charles C. Gillispie (dir.), Dictionary of Scientific Biography. New York : Charles Scribner's Sons, 1970–1980. 16 vols. (ISBN 0-684-10114-9). Supplement II, Frederic Lawrence Holmes (dir.), 2 vols., 1990. (ISBN 0-684-16962-2)
  • Concise Dictionary of Scientific Biography. American Council of Learned Societies. New York : Scribner, 1981. (ISBN 0-684-16650-X). 2e ed. 2001 (ISBN 0684806312)
  • Noretta Koertge (dir.), New Dictionary of Scientific Biography. New York: Charles Scribner's Sons, 2008. 8 vols. (ISBN 0-684-31320-0).
  • Complete Dictionary of Scientific Biography. New York : Charles Scribner's Sons, 2008 [e-book]. (ISBN 0-684-31559-9).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. « Technology, medicine, the behavioral and social sciences, and philosophy are included only in the instances of persons whose work is intrinsically related to the sciences of nature or to mathematics[1]. »
  2. « The DSB is in fact an encyclopedia of the history of science, arranged alphabetically. As such it was became a single most valuable reference work to our discipline. The DSB has helped to raise our discipline to a new level of quality and coherence[2]. »
  3. « Charles Gillispie and his associates gave the contributors a very free rein and did not attempt to impose any detailed consistency in the format or substance of the entries[9]. »
  4. « aurait-il été impossible de fournir une juste estimation du travail de Kurt Godel ou de Lord Adrian tout simplement parce qu'ils étaient encore en vie au milieu des années 1970? »
    « would it have been impossible to supply a just estimate of the work of Kurt Godel or Lord Adrian simply because they still happened to be alive in the mid-1970s?[10] »
  5. « the object would not have been to rehabilitate Naturphilosophie but to understand it[11]. »
  6. « These Postscripts are intended to supplement, not supplant, the original articles[14]. »
  7. « It is an indispensable tool, and so accustomed to consulting it have we become that we hardly realize how much more difficult things would be for us in our everyday work if we did not have that series of volumes on the shelves in our libraries. The work is not perfect, but it exists in a form designed to be easily bettered and enlarged[19]. »
  8. « The Dictionary of Scientific Biography is a brilliant conception triumphantly executed[20]. »
  9. « The average level is high and the hundred best articles, often amounting to complete monographs, make this by far the most distinguished biographical dictionary of any sort that has ever appeared[21]. »
  10. « the greatest contribution to scholarship in the history of science of the second half of the twentieth century[22]. »
  11. « It constitutes a research tool of the highest value[23]. »
  12. « The appearance of the Dictionary of Scientific Biography is a stroke of good fortune for all interested in the study and comprehension of the history of ancient and medieval science and natural philosophy[24]. »

RéférencesModifier

  1. DSB, Préface, cité d'après Fleming et al. 1980, p. 638.
  2. Fleming et al. 1980, p. 633.
  3. (en) « Dartmouth Medal - Award Recipients » (consulté le 4 septembre 2019)
  4. Michael Hoskin (es), « Book-Review - Concise Dictionary of Scientific Biography », Journal for the History of Astronomy, vol. 13,‎ , p. 223-224, « Bibliographic Code: 1982JHA....13..223H », sur ADS
  5. (en) « Concise Dictionary of Scientific Biography, 2nd Edition », sur Cengage (consulté le 4 septembre 2019)
  6. a et b Gouvêa 2018.
  7. a et b Décédé en 2008, il est historien des sciences et de la médecine, en poste à Harvard pendant 41 ans. Voir « Donald Harnish Fleming », sur news.harvard.edu, (consulté le 21 septembre 2019)
  8. a et b Fleming et al. 1980, p. 636-637.
  9. Fleming et al. 1980, p. 636.
  10. Fleming et al. 1980, p. 637.
  11. Fleming et al. 1980, p. 638.
  12. a et b Fleming et al. 1980, p. 637.
  13. Koertge 2008, p. XI.
  14. Koertge 2008, p. XII.
  15. a et b Kremer 2009, p. 467.
  16. « Complete Dictionary of Scientific Biography, 1st Edition », sur Cengage (consulté le 4 septembre 2019)
  17. Lowenstein 2009, p. 471.
  18. Fleming et al. 1980, p. 647.
  19. Fleming et al. 1980, p. 652.
  20. Fleming et al. 1980, p. 635.
  21. Fleming et al. 1980, p. 640.
  22. Fleming et al. 1980, p. 640.
  23. Fleming et al. 1980, p. 640.
  24. Fleming et al. 1980, p. 644.
  25. « Prix de l'Académie », sur aihs-iahs.org (consulté le 22 septembre 2019) : « C.C. Gillispie et ses collaborateurs pour Dictionary of scientific biography, New York, 1970-1980. »

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussiModifier

  • {{DSB}}, modèle de source pré-formaté