Dickie Moore (acteur)

acteur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moore et Dickie Moore.
Dickie Moore
Description de cette image, également commentée ci-après
Dans Youth Runs Wild (1944, photo promotionnelle)
Nom de naissance John Richard Moore, Jr.
Surnom Dickie
Naissance
Los Angeles
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 89 ans)
Wilton au Connecticut, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Mon grand (1932)
Peter Ibbetson (1935)
Sergent York (1941)
Pendez-moi haut et court (1947)
Séries notables Lux Video Theatre (1951-1953)
Omnibus (1957)

John Richard Moore, Jr., appelé Dickie Moore (parfois crédité Dick Moore), né le à Los Angeles (Californie) et mort le à Wilton au Connecticut, est un acteur américain [1], [2].

BiographieModifier

 
En 1932 (photo promotionnelle)

Dickie Moore débute au cinéma à moins d'un an, dans le film muet The Beloved Rogue d'Alan Crosland, sorti en 1927, où il est François Villon bébé (personnifié adulte par John Barrymore). Son troisième film est Madame X de Lionel Barrymore (1929, avec Ruth Chatterton et Lewis Stone).

La suite de sa filmographie (comprenant près de cent films américains en tout) se situe majoritairement dans les années 1930, donc durant son enfance. En particulier, il contribue à huit courts métrages réalisés par Robert F. McGowan, sortis en 1932 et 1933, de la série cinématographique Les Petites Canailles (ex. : Birthday Blues (en) en 1932, avec Stymie Beard).

Il poursuit toutefois sa carrière au grand écran adolescent et jusqu'à vingt-six ans, ses deux derniers films sortant en 1952 (dont The Member of the Wedding de Fred Zinnemann, avec Ethel Waters et Julie Harris). Parmi ses autres films notables, citons Mon grand de William A. Wellman (1932, dans le rôle de Dirk De Jong, repris adulte par Hardie Albright), Peter Ibbetson d'Henry Hathaway (1935, avec Gary Cooper dans le rôle-titre adulte, lui-même l'interprétant enfant), Sergent York d'Howard Hawks (1941, avec Gary Cooper et Walter Brennan), ou encore Pendez-moi haut et court de Jacques Tourneur (1947, avec Robert Mitchum et Jane Greer).

Pour la télévision, Dickie Moore contribue à sept séries dans les années 1950, dont Lux Video Theatre (en) (deux épisodes, 1951-1953) et Omnibus (en) (un épisode, 1957), où il tient son ultime rôle. Il revient néanmoins au petit écran à partir de 1988, mais seulement pour quelques apparitions comme lui-même.

Cette même année 1988, il se marie en troisièmes noces avec l'actrice Jane Powell (née en 1929).

Filmographie partielleModifier

Au cinémaModifier

 
Avec Spencer Tracy, dans Disorderly Conduct (1932)

À la télévision (séries)Modifier

  • 1951-1953 : Lux Video Theatre
    • Saison 2, épisode 5 A Matter of Life (1951) : Tony
    • Saison 3, épisode 30 One for the Road (1953) : Carter Lockwood
  • 1957 : Omnibus
    • Saison 5, épisode 16 Lee at Gettysburg de Delbert Mann : Lieutenant-général J.E.B. Stuart

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier