Ouvrir le menu principal

Diceros bicornis minor

espèce de mammifères

Diceros bicornis minor

Diceros bicornis minor
Description de cette image, également commentée ci-après
Rhinocéros noir d'Afrique du centre-sud
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Perissodactyla
Famille Rhinocerotidae
Genre Diceros

Nom binominal

Diceros bicornis
(Linnaeus,1758)

Sous-espèce

Diceros bicrornis minor
(Zukowsky, 1965)

Répartition géographique

Statut de conservation UICN

(CR)
CRC2a(i); D :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe I de la CITES Annexe I, Rév. du 12/01/2005

Le rhinocéros noir du centre-sud (Diceros bicornis minor) est une sous -espèce du rhinocéros noir.

Bien que c’était la plus nombreuse des sous-espèces de rhinocéros noirs, elle figure toujours sur la liste des espèces en danger de disparition figurant sur la liste rouge de l’ UICN. Comme toutes les autres sous-espèces de rhinocéros noirs, il a une lèvre préhensile et vit dans la savane

RépartitionModifier

Son air de répartition s'étendait autrefois de l'ouest et du sud de la Tanzanie, en passant par le Malawi, la Zambie, le Zimbabwe et le Mozambique, jusqu'au nord et à l'est de l'Afrique du Sud. Il était aussi probablement présent dans le sud de la République démocratique du Congo, le nord de l' Angola et l'est du Botswana.

De nos jours, sa population est au nord-est de l'Afrique du Sud, dans une moindre mesure au Zimbabwe et dans le Swaziland en plus petit nombre. Le rhinocéros noir du centre-sud a disparu du Malawi, du Botswana et de la Zambie, mais a été réintroduit. Son statut au Mozambique est incertain. au moins un spécimen a été vu là-bas depuis 2008

PopulationModifier

La population de rhinocéros noirs du centre-sud s'élevait à 9 090 individus dans les années 1980, mais en raison d'une vague de braconnage illégal, elle est tombée à 1 300 en 1995.

En 2001, il y avait plus de 1 651 individus dans la nature.

Les effectifs ont remonté à environ 2 200 individus en 2010, dont 1 684 individus en Afrique du Sud, 431 au Zimbabwe et quelques spécimens dans les autres pays.

Au cours des 50 dernières années, leur nombre a diminué de 90%. À l’heure actuelle, ce nombre est globalement en augmentation, bien que décroissant au niveau régional (Zimbabwe). Les menaces envers la sous-espèce sont principalement le braconnage illégal. Le braconnage a augmenté ces dernières années.

Élevages en captivitéModifier