Diaspora indonésienne

La diaspora indonésienne désigne l'ensemble des personnes d'origine indonésienne établies en dehors de l'Indonésie. Le terme s'applique aussi bien aux Indonésiens de naissance qu'aux descendants d'Indonésiens, qu'ils soient citoyens indonésiens ou d'un autre pays.

HistoireModifier

Beaucoup d'Indonésiens vont à l'étranger comme étudiants ou travailleurs (ces derniers désignés par le sigle "TKI", tenaga kerja Indonesia ou "main-d'œuvre indonésienne"). La plupart vont en Malaisie, aux EAU, en Corée du Sud, au Japon, à Singapour, aux Pays-Bas, aux États-Unis et en Australie.

Les Indonésiens dans le mondeModifier

MalaisieModifier

Environ 2 500 000 Indonésiens vivent en Malaisie. Depuis des siècles, des personnes originaires de Sumatra, Java, Kalimantan et Célèbes y émigrent. Les Malaisiens d'ascendance indonésienne se comptent par millions et sont catégorisés "Malais", même s'ils sont d'autres origines ethniques indonésiennes.

Émirats arabes unisModifier

QatarModifier

Il y a environ 39 000 citoyens indonésiens vivant au Qatar d'après l'ambassade indonésienne[1].

SingapourModifier

Selon l'ambassade indonésienne au Singapour, en 2010 il y a 180.000 citoyens d’Indonésie au Singapour. Autant que 80.000 travaillent comme domestiques/TKI, 10.000 sont des mariniers, et les autres sont soit des étudiants ou des professionnels. Cependant, le nombre est peut-être plus haut, parce que les Indonésiens n'ont pas besoin d'enregistrer la domicile, alors le nombre est possiblement environ 200.000. Les citoyens singapouriens d'ascendance malaise constituent la majorité de la population malaise au Singapour.

Pays-BasModifier

Royaume-UniModifier

États-UnisModifier

Arabie saouditeModifier

AustralieModifier

SurinameModifier

JaponModifier

Hong KongModifier

Corée du SudModifier

PhilippinesModifier

TaïwanModifier

FranceModifier

NotesModifier

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Snojqatar
  2. (en) « Meet Marvell » (version du 14 octobre 2006 sur l'Internet Archive), Forbes Magazine,
  3. (en) Steve Ember et Sara Schonhardt, « A Push to Get More Indonesians to Study in US », VoA,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2016)
  4. (en) « English Not On Menu For Wednesday's Press Briefing », Malaysian National News Agency, (consulté le 24 juin 2016)