Diana Deutsch

psychologue britanno-américaine

Diana Deutsch (née le à Londres) est une psychologue britanno-américaine. Elle est professeur de psychologie à l'université de Californie à San Diego, où elle est reconnue comme une sommité en psychologie de la musique. Elle est probablement surtout connue pour avoir découvert plusieurs types d'illusions auditives, telles l'illusion d'octave (en), l'illusion d'échelle (en), l'illusion de glissando (en), le paradoxe du triton, l'illusion des mots fantômes[1], l'illusion du discours chanté[2] et l'illusion cambiata[3].

Deutsch est membre de l'Association américaine pour l'avancement des sciences, de l'Acoustical Society of America, de l'Audio Engineering Society, de la Society of Experimental Psychologists (en), de l'Association for Psychological Science et de l'Association américaine de psychologie. Elle a dirigé plusieurs organismes, dont la branche psychologique de l'Association américaine pour l'avancement des sciences. En 2004, elle a reçu le Rudolf Arnheim Award for Outstanding Achievement in Psychology and the Arts by the American Psychological Association, puis le Gustav Theodor Fechner Award for Outstanding Contributions to Empirical Aesthetics en 2008.

BiographieModifier

Deutsch obtient un B.A. en psychologie, philosophie et physiologie de l'université d'Oxford en 1959, puis un Ph.D. en psychologie de l'université de Californie à San Diego en 1970.

ŒuvresModifier

Diana Deutsch a notamment édité le lire The Psychology of Music (1982, 1999, 2013) et créé les disques Musical Illusions and Paradoxes (1995) et Phantom Words and Other Curiosities (2003).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier