Dhammacakkappavattana Sutta

Représentation du premier sermon du Bouddha (monastère bouddhiste du Québec).

Le Dhammacakkappavattana Sutta en pali, ou Dharmacakra Pravartana Sūtra en sanskrit, le sutra de la « Mise en route de la roue de la Loi[1] » est le premier sermon du Bouddha, donné après que ce dernier eut atteint l'éveil[2].

Cet enseignement a été donné à Sarnath près de Bénarès en Inde, à un groupe de cinq ascètes, les anciens compagnons de Siddhartha Gautama, auxquels il voulut expliquer son éveil et sa prise de conscience de l’inefficacité des pratiques de mortification et de la nécessité de suivre la Voie du milieu[3]. Gautama y expose les Quatre nobles vérités à travers notamment le concept de dukkha, l'insatisfaction, et le Noble chemin octuple qui mène à la sortie de cet état de souffrance (nirvana)

Il fait partie du Samyutta Nikāya (V. 420-424).

RéférencesModifier

  1. Gérard Huet, Dictionnaire Héritage du Sanscrit (lire en ligne).
  2. Robert E. Buswell Jr. & Donald S. Lopez Jr., The Princeton Dictionary of Buddhism, Princeton, Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 243.
  3. Môhan Wijayaratna, Sermons du Bouddha, Seuil, p. 92-96.

Voir aussiModifier