Dexter Pottinger

militant jamaïcain
Dexter Pottinger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Surnom
The face of Pride
Nationalité
Jamaïcaine
Activités
Autres informations
Domaine

Dexter Pottinger (retrouvé mort le ) est un styliste et militant pour les droits des homosexuels jamaïcains.

BiographieModifier

Dexter Pottinger lance sa première collection en 2001[1]. Il fut le styliste de Nick Cannon[2] et fut le costume designer pour son film King of the Dancehall (2016)[3].

Le styliste était devenu « the face of Pride », en devenant en 2016 l'égérie de la Pride Week, organisée par le Forum jamaïcain pour les lesbiennes et les gays (J-Flag)[1][4].

Le styliste a été retrouvé mort le dans son logement à Washington Gardens, un quartier de Kingston, la capitale du pays. Son corps portait les marques de plusieurs coups de couteau, laissant penser à un homicide[5]. Un homme a été arrêté dans le cadre de l'enquête[6].

Pottinger aurait été assassiné par Romario Brown. Brown avait été libéré de prison par Pottinger lorsque celui-ci fut accusé d'un autre meurtre. Selon Brown, le styliste lui aurait alors fait des avances sexuelles, ce qui poussa Brown à le poignarder à 25 reprises[7],[8].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « The face of pride: Dexter Pottinger - International fashion designer embraces J-Flag celebrations », sur jamaica-gleaner.com, (consulté le )
  2. (en) « Stories: Report: Style Week Jamaica 2015 », sur the-spin-off.com (consulté le )
  3. (en-US) David Rooney et David Rooney, « ‘King of the Dancehall’: Film Review | TIFF 2016 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  4. Sharman 2017.
  5. (en) Jon Sharman, « Gay activist and face of Jamaica Pride found murdered in his home », sur The Independent, (consulté le )
  6. « Jamaïque : le designer et activiste gay Dexter Pottinger poignardé à mort à son domicile », Libération,‎ (lire en ligne)
  7. (en-US) « Dexter Pottinger's killer pleads guilty to manslaughter in second case », sur Jamaica Observer (consulté le )
  8. (en) « CeCile doesn't believe killer's account of Dexter Pottinger murder | Loop Jamaica », sur Loop News (consulté le )