Ouvrir le menu principal

Destination Anywhere

album de Jon Bon Jovi
Destination Anywhere

Album de Jon Bon Jovi
Sortie
Enregistré Février-Novembre 1996
Durée 63:08
Genre Rock, pop
Producteur Jon Bon Jovi, Dave Stewart, Stephen Lironi, Desmond Child, Eric Bazilian
Label Mercury Records

Albums de Jon Bon Jovi

Singles

  1. Midnight in Chelsea
    Sortie :
  2. Queen of New Orleans
    Sortie :
  3. Janie, Don't Take Your Love to Town
    Sortie : 1997
  4. Ugly
    Sortie :
  5. Staring at Your Window with a Suitcase in My Hand (Promo)
    Sortie : 1998

Notation des critiques

Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4 étoiles sur 5 [1]
Entertainment WeeklyB+ [2]
Rolling Stone3 étoiles sur 5 [3]

Destination Anywhere est le deuxième album studio de Jon Bon Jovi, sorti le 17 juin 1997, et présente les musiques du film Destination Anywhere paru la même année. Cet album fait suite au succès du précédent disque Blaze of Glory, la bande originale du film Young Guns 2. La production est assez différente par rapport aux albums passés du groupe Bon Jovi, on trouve des loops de batterie, des chœurs féminins et Jon Bon Jovi chante de manière plus grave dans la plupart des morceaux. David Bryan, l'un de ses compagnons de longue date, est invité à joueur des parties au piano et à l'accordéon sur l'album. Desmond Child, co-auteur de certaines chansons à succès telle que Livin' on a Prayer, joue notamment du tuba dans la chanson Ugly et est également producteur[4].

GenèseModifier

C'est majoritairement en Europe que cet album a pris forme, en 1996. Jon Bon Jovi tournait des films et composa dès qu'il avait du temps libre. Il fit appel au guitariste du groupe pop Eurythmics, Dave Stewart, pour l'aider à créer de nouvelles chansons, mais aussi à les produire lors de leur enregistrement. La création du disque s'est étalée sur plus d'une année, le livret de l'album indiquant les dates de prises de son. Le chanteur a également composé avec Eric Bazilian, Desmond Child ou bien Mark Hudson.

C'est un disque très différent de Bon Jovi. Après la tournée pour la l'album These Days qui fut un grand succès, Jon Bon Jovi ne savait pas trop quoi raconter dans ses textes tant ses rêves d'adolescents les plus fous étaient comblés. Qui plus est, son agenda était vide pour un moment depuis longtemps, une sensation qu'il exprime dans la chanson Midnight In Chelsea (no one's asking for a favour/ no one's looking for a saviour/ I'm the man I wanna be : personne ne veut de faveur, personne ne cherche de sauveur, je suis l'homme que je veux être). Il évoque également la première relation sexuelle avec sa femme dans It's Just Me, ou bien le décès de la fille de son manager Paul Korzilius dans August 7, 4.15, un titre dont il assure le solo de guitare.

Le single Midnight In Chelsea est monté à la quatrième place des charts en Angleterre. Il s'agit du meilleur résultat du chanteur dans ce pays, en solo ou avec son groupe.

Parution et accueilModifier

Sortie commercialeModifier

L'album se classe en 31e position au Billboard 200, en 6e position du Top albums canadien[5] et à la deuxième place du UK Albums Chart[6]. Le premier single Midnight in Chelsea est le single solo de Bon Jovi le plus performant au Royaume-Uni, atteignant la quatrième place du UK Singles Chart. Le deuxième single Queen of New Orléans en position n°10 et le troisième single Janie, Don't Take Your Love to Town en 13e place. Le quatrième single Ugly arrive à se hisser dans le hit-parade de certains pays européens mais pas au Royaume-Uni. Staring at Your Window With a Suitcase in My Hand est publié en tant que single promotionnel.

CritiquesModifier

Le critique d'AllMusic, Stephen Thomas Erlewine, décrit le disque comme « un bel exemple de pop mainstream de la fin des années 90 » et « une percée pour Bon Jovi, parce que c'est la première fois qu'il a l'air d'avoir atteint l'âge adulte »[1]. Chuck Eddy de Entertainment Weekly donne son opinion : « Presque toutes les chansons de Destination Anywhere pourraient être plus rapides, plus courtes et données une image moins fatigante du monde dans lequel on vit, mais les mélodies de Bon Jovi sont quand même indélébiles. »[2]

FilmModifier

Destination Anywhere: The Film (également sorti en 1997) incorpore les musiques et les concepts de l'album. Le film met en vedette Jon Bon Jovi et Demi Moore en tant que jeune couple aux prises avec l'alcoolisme et la mort de leur jeune enfant. Le film fait ses débuts à la télévision sur MTV et VH1 en 1997. Kevin Bacon, Whoopi Goldberg et Annabella Sciorra font également parties du casting. Réalisé par Mark Pellington, le film sort en DVD le 11 avril 2005 et contient également l'EPK de l'album et cinq vidéos promotionnelles pour les singles de l'album. Le titre It's Just Me est notamment mis en avant dans le film.

TitresModifier

Toutes les chansons ont été écrites et composées par Jon Bon Jovi, sauf mention contraire.

No TitreAuteur Durée
1. Queen of New OrleansJon Bon Jovi, Dave Stewart 4:31
2. Janie, Don't Take Your Love to TownJon Bon Jovi 5:18
3. Midnight in ChelseaJon Bon Jovi, Dave Stewart 4:58
4. UglyJon Bon Jovi, Eric Bazilian 3:24
5. Staring at Your Window With a Suitcase in My HandJon Bon Jovi 4:26
6. Every Word Was a Piece of My HeartJon Bon Jovi 5:16
7. It's Just MeJon Bon Jovi 6:44
8. Destination AnywhereJon Bon Jovi 4:56
9. Learning How to FallJon Bon Jovi 4:04
10. NakedJon Bon Jovi, Mark Hudson, Greg Wells 4:42
11. Little CityJon Bon Jovi 4:58
12. August 7, 4:15Jon Bon Jovi 4:59
13. Cold Hard HeartJon Bon Jovi 4:42
Titre Bonus (Japon)
No TitreAuteur Durée
14. I Talk to JesusJon Bon Jovi 5:20
Titre Bonus (Argentine)
No TitreAuteur Durée
14. Miro a tu Ventana (version espagnole de Staring at Your Window...)Jon Bon Jovi 4:26
Titre Bonus (France)
No TitreAuteur Durée
14. Sad Song NightDesmond Child , Jon Bon Jovi, Eric Bazilian 3:52

Edition LimitéeModifier

En 1998, une seconde version de l'album est parue avec un deuxième disque contenant plusieurs titres enregistrés en concert.

CD2: Jon Bon Jovi - Live
No TitreAuteur Durée
1. Queen of New OrleansJon Bon Jovi, Dave Stewart 5:16
2. Midnight in ChelseaJon Bon Jovi, Dave Stewart 5:41
3. Destination AnywhereJon Bon Jovi 5:26
4. Sans titreJon Bon Jovi, Eric Bazilian 3:31
5. It's Just MeJon Bon Jovi 7:15
6. August 7, 4:15Jon Bon Jovi 5:26
7. JailbreakPhil Lynott 4:28
8. Not Fade AwayBuddy Holly, Norman Petty 3:38
9. Janie, Don't Take Your Love to Town (Acoustique)Jon Bon Jovi 3:23

Autres titres BonusModifier

  • August 7, 4.15 (version acoustique, face B du single Midnight In Chelsea)
  • Every Word Was A Piece Of My Heart (Dave Stewart mix, face B du single Midnight In Chelsea)
  • Every Word Was A Piece Of My Heart (version acoustique, face B du single Queen Of New Orleans)

PersonnelModifier

  • Jon Bon Jovi – chant, guitare acoustique et électrique, harmonica, piano
  • Dean Fasano – chœurs
  • Steve Lironi – guitare acoustique et électrique, claviers, synthétiseur, boucles de programmation
  • Bobby Bandiera – guitare électrique et acoustique
  • Lance Quinn, Eric Bazilian, Dave Stewart et Aldo Nova – guitare
  • Kurt Johnston – Dobro
  • David Bryan – accordéon, piano
  • Desmond Child – tuba
  • Guy Davis – piano, Orgue Hammond B-3
  • Rob Hyman – Piano électrique Wurlitzer
  • Jerry Cohen – orgue, claviers, guitare
  • Alex Silva – claviers, programmation
  • Terry Disley et Imogen Heap – claviers
  • Hugh McDonald – basse
  • Kenny Aronoff – batterie
  • Andy Wright et Paul Taylor – programmation
  • Maxayne Lewis, Alexandra Brown, Zhana Saunders, Brigitte Bryant, Mark Hudson, Dean Fasano, Mardette Lynch et Helena Christensen – chœurs
  • David Campbell et Teese Gohl – arrangements de cordes

ProductionModifier

  • Producteurs – Dave Stewart, Stephen Lironi, Jon Bon Jovi, Desmond Child & Eric Bazilian.
  • Ingénieurs du son – Charles Dye, Niven Garland, Cage Gondar, Mike Malak, Lee Manning, Obie O'Brien, Andrew Roshberg, Mark Springer, J.C. Ulloa, Robert Valdez, Mike Woglom
  • Mixage – Niven Garland, Jim Labinski, Marc Lane, Obie O'Brien, Mike Rew
  • Mastering – George Marino

Charts et CertificationsModifier

ChartsModifier

Chart (1997) Classement
German Albums Chart[7] 26
Billboard 200 31
Top Canadian Albums Chart[5] 6
UK Albums Chart[6] 2

Ventes et certificationsModifier

Pays Certification Ventes
  Allemagne[8]   Platine 500 000
  Argentine[9]   Or 30 000
  Autriche[10]   Or 25 000
  Australie[11]   Or 35 000
  Brésil[12]   Or 100 000
  Canada[13]   Platine 100 000
  Europe[14]   Platine 1 000 000
  Royaume-Uni[15]   Or 100 000
  Suisse[16]   Platine 50 000

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Stephen Thomas Erlewine, « Jon Bon Jovi: Destination Anywhere - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 18 juin 2018)
  2. a et b (en) Chuck Eddy, « Destination Anywhere », sur Entertainment Weekly - EW.com, (consulté le 19 juin 2018)
  3. (en) « Rolling Stone Album Guide », sur Rolling Stone.com (consulté le 19 juin 2018)
  4. http://music.msn.com/music/artist-albums/jon-bon-jovi/ Retrieved on 2009-02-05
  5. a et b (en) « Allmusic (Jon Bon Jovi charts & awards) Billboard albums », sur Allmusic (consulté en 2011)
  6. a et b (en) « Chart stats - Jon Bon Jovi », sur Chart Stats (consulté en 2011)
  7. (de) « Top 100 Album-Jahrescharts », GfK Entertainment (consulté le 8 septembre 2016)
  8. [1] consulté le 21 juin 2018
  9. (es) « Discos de oro y platino » [archive du ], Cámara Argentina de Productores de Fonogramas y Videogramas (consulté le 15 août 2012)
  10. [2] consulté le 21 juin 2018
  11. [3] consulté le 21 juin 2018
  12. [4] consulté le 21 juin 2018
  13. [5] consulté le 21 juin 2018
  14. [6] consulté le 21 juin 2018
  15. [7] consulté le 21 juin 2018
  16. [8] consulté le 21 juin 2018