Dernier Recours (film)

film de Walter Hill sorti en 1996
Dernier Recours
Titre québécois Le Mercenaire
Titre original Last Man Standing
Réalisation Walter Hill
Scénario Walter Hill
Musique Ry Cooder
Acteurs principaux
Sociétés de production Eclipse Catering
Lone Wolf
New Line Cinema
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 101 minutes
Sortie 1996


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dernier Recours ou Le Mercenaire au Québec (Last Man Standing) est un film américain réalisé par Walter Hill, sorti en 1996. Il s'agit d'un remake du film japonais Le Garde du corps d'Akira Kurosawa sorti en 1961[1].

SynopsisModifier

1932. Durant la prohibition, des bootleggers de Chicago font régner la terreur à Jericho, petite ville du Texas. Deux gangs s'affrontent pour le contrôle du trafic d'alcool : les Irlandais (dirigés par Doyle) contre les Italiens (dirigés par Strozzi). De passage à Jericho, Smith (Bruce Willis) approche une jeune femme, Felina. Il subit alors les représailles du clan Doyle. Il utilise alors la maîtresse de Strozzi, Lucy, pour monter un gang contre l'autre. Lorsque Doyle sort sa carte maîtresse, un tueur redoutable (Christopher Walken), la guerre devient violente. Mais qui est réellement Smith ?

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Arthur Sarkassian approche le réalisateur Walter Hill pour réaliser un remake du film japonais Garde du corps d'Akira Kurosawa (1961). Walter Hill a longtemps hésité car il trouve que l'idée de refaire un film d'Akira Kurosawa est assez insensée et surtout que le film original était très bon[3]. Walter Hill se laisse finalement convaincre quand il apprend que Kurosawa est d'accord pour un remake américain de son film. Alors que New Line Cinema voulait initialement en faire un film de science-fiction[4], Walter Hill accepte cependant d'écrire et de réaliser le film à une seule condition : que le film ne soit pas un remake sous forme de western, comme le remake non officiel Pour une poignée de dollars de Sergio Leone, sorti en 1964. Walter Hill décide d'en faire un film de gangsters situé dans les années 1930 et reprenant certains codes du film noir. Il déclare par ailleurs que son film est une « adaptation libre » plutôt qu'un remake[4].

Durant la production, le titre du film Gundown et Jericho[4].

Distribution des rôlesModifier

Pour le rôle de Hickey, Walter Hill voulait James Remar, qu'il avait déjà dirigé dans Les Guerriers de la nuit (1979) et 48 heures (1982). Le studio a préféré Christopher Walken[4].

TournageModifier

Le tournage a eu lieu en Californie (Saugus, Santa Clarita), Nouveau-Mexique (Galisteo) et au Texas (El Paso)[5].

MusiqueModifier

Elmer Bernstein est initialement engagé mais Walter Hill n'est pas satisfait par son travail[4]. Il est alors remplacé par Ry Cooder.

AccueilModifier

CritiqueModifier

Le film reçoit des critiques plutôt négatives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 37% d'opinions favorables pour 30 critiques et une note moyenne de 5,1410[6].

Box-officeModifier

Le film est un échec commercial aux États-Unis avec seulement 18 115 927 dollars[7] de recettes pour un budget estimé à 67 millions de dollars[7] Pour les recettes mondiales, le film n'a pas réussi à dépasser son budget avec 47 267 001 dollars[7]. En France, le film a fait 302 101 entrées[8].

Notes et référencesModifier

  1. Le Garde du corps d'Akira Kurosawa sorti en 1961 avait déjà connu un remake sous forme de western avec Pour une poignée de dollars de Sergio Leone, sorti en 1964
  2. filmratings.com
  3. (en) Jamie Portman, « Filmmaker Walter Hill has made some of ... », CanWest News,‎ , p. 1
  4. a b c d et e (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  5. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  6. (en) « Last Man Standing (1996) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  7. a b et c (en) Last Man Standing - Box-office mojo.
  8. Dernier recours - Jp Box-office.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier