Dereivka
Localisation
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Oblast Kirovohrad
Coordonnées 48° 54′ 53″ nord, 33° 46′ 52″ est
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
(Voir situation sur carte : Ukraine)
Dereivka
Dereivka
Histoire
Époque Néolithique

Dereivka (ukrainien Деріївка) est un village et un site préhistorique de l’oblast de Kirovohrad, en Ukraine, situé sur la rive droite du Dniepr. Ses vestiges, qui remontent à 4500 - , sont généralement associés à la culture de Sredny Stog.

Domestication du chevalModifier

Le site de Dereivka doit sa notoriété aux premières traces de domestication du cheval qu'on pensait y avoir trouvées, en raison du grand nombre d'ossements de chevaux mis au jour sur le site, et parce qu'un cheval enterré avec son harnachement de tête était considéré comme la preuve de l'existence de cavaliers à une époque précoce. Mais en 1997, des datations par le carbone 14 ont montré que la tombe de cheval ne datait que de 700 à [1].

DatationModifier

La datation des vestiges de poteries situe la phase néolithique du site aux alentours de .

HabitatModifier

Les traces de palissades autour des maisons donnent lieu à diverses interprétations.

SépulturesModifier

Il y a deux cimetières préhistoriques : l'un (le plus ancien) remontant à la culture du Dniepr moyen et l'autre associé à la culture de Sredny Stog.

AnalyseModifier

Dans le tableau d'ensemble de la culture de Sredny Stog, les vestiges de Dereivka renvoient, selon l’hypothèse kourgane de Marija Gimbutas, à une ancienne culture indo-européenne, et même peut-être proto-indo-européenne, bien que la culture de Sredny Stog soit elle-même, du point de vue des rites funèbres, antérieure aux kourganes.

RéférencesModifier

  1. Robert Drews, Early Riders. The Beginning of Mounted Warfare in Asia and Europe, Routledge Taylor & Francis Group, New York and London, 2004, p. 15

BibliographieModifier

  • Dmitri Telegin (découvreur du site), dans Seredno-Stogivska kultura epokhy midi, Kiev, éd. Naukova Dumka, 1973.
  • James Patrick Mallory, article « Dereivka » dans Encyclopedia of Indo-European Culture, éd. Fitzroy, Dearborn, 1997.
  • David W. Anthony, The Horse, the Wheel, and Language : How Bronze-Age Riders from the Eurasian, éd. Princeton University Press, 2007.
  • Jean-Paul Demoule, Mais où sont passés les Indo-Européens, coll. Librairie du XXIe siècle, Seuil, 2014. p. 412

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier