Denys Ribas

psychiatre et psychanalyste français
Denys Ribas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président du conseil d'administration
Société psychanalytique de Paris
depuis
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Denys Ribas, né le dans le 15e arrondissement de Paris, est un psychiatre et psychanalyste praticien français, spécialisé dans les enfants autistes et, parallèlement, dans l’œuvre de Donald Winnicott. Il vit et exerce à Paris.

Il est chargé de cours à l'université Paris V, en psychologie.

Il est président de la Société psychanalytique de Paris (SPP) de 2016 à 2018[1].

BiographieModifier

Après un baccalauréat en série philosophie en 1967 et un en mathématiques élémentaires en 1968 et des études de médecine à la faculté de médecine et à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière, il dirige pendant trente-cinq ans un hôpital de jour pour jeunes enfants, dont des enfants autistes.

En 2004, dans son ouvrage Controverses sur l'autisme, il revient sur les témoignages d'autistes — des hommes comme des femmes — comme Sean Barron, Temple Grandin, Katia Rohde, Birger Sellin, Donna Williams, ayant surmonté leur handicap[2].

Il a été pendant huit ans rédacteur en chef de la Revue française de psychanalyse.

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • (coll.) Autismes de l'enfance, Monographies de la Revue française de psychanalyse, PUF, 1997.
  • L’énigme des enfants autistes, Hachette, 1997.
  • Donald Woods Winnicott, Paris, PUF, Collection: Psychanalystes d'aujourd'hui, 2000 (ISBN 2 13 050761 1)
  • Controverses sur l’autisme et témoignages, PUF, 2004.
  • (en) Denys Ribas, Autism. Debates and testimonies, Free Association Book, London, 2006.
  • (dir.) « 80 ans de psychanalyse. Textes 1926-2006 », Revue française de psychanalyse, n° spécial, 2006.
  • Les déliaisons dangereuses, PUF, 2017.

FilmModifier

  • Avec Ambre Benkimoun , Premiers psychanalystes en France, La Société psychanalytique de Paris, 2016.

ArticlesModifier

  • dans la Revue française de psychanalyse,
    • « Chroniques de l'intrication et de la désintrication pulsionnelle », 2002/5 (Vol. 66), p. 1689 à 1770.
    • « Autisme et psychanalyse », dans : Revue française de psychanalyse, vol. 77, 2013/1, p. 138-144.
    • « Le rire, la mort et l’humour », 2017/1 (Vol. 81), p. 56 à 62.
  • dans le Dictionnaire international de la psychanalyse (dir.: Alain de Mijolla), Paris, Hachette Littératures, 2005, (ISBN 201279145X),
    • « Effondrement », p. 516.
    • « masochisme  », p. 1024-1026.
    • « masochisme érogène », p. 1026-1027.
    • «  masochisme féminin », p. 1027-1028.
    • « masochisme moral », p. 1028-1029.
    • « masochisme primaire »,p. 1029.
    • « sadisme », p. 1593-1594.
    • « sado-masochisme », p. 1594-1595.
  • « Un cadeau empoisonné pour les autistes », dans : Libération, 21 juin 1996.
  • « La psychanalyse face à la guerre », dans : Huffington Post, 27 janvier 2016.

Notes et référencesModifier

  1. Histoire de la SPP [1]
  2. Christine Anzieu-Premmereur, « Controverses sur l'autisme et témoignages de Denys Ribas », Revue française de psychanalyse, vol. 70,‎ , p. 583-585 (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussiModifier

Bibliographie et vidéographieModifier

  • Christine Anzieu-Premmereur, « Controverses sur l'autisme et témoignages de Denys Ribas », Revue française de psychanalyse, vol. 70,‎ , p. 583-585.
  • « Un souvenir d'enfance de Leonard de Vinci », dans l'émission : Stupéfiant, France 2, 21 janvier 2019.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier