Denis Retaillé

géographe français

Denis Retaillé né en 1953 à Mayenne (France), est un géographe français.

Il est professeur de géographie à l’Université de Bordeaux III et directeur depuis 2011 de l’UMR 5185 ADES (Aménagement, Développement, Environnement, Santé, Société) CNRS-Université de Bordeaux III. Denis Retaillé est titulaire d’un doctorat en géographie de l’Université de Rouen (1983), consacré à l’étude du Koutous (Niger) et d’une habilitation à diriger des recherches de l’Université Paris Sorbonne-Paris IV (1993) consacrée à l’étude de la spatialité sahélienne. De 1993 à 2008, Denis Retaillé était professeur de géographie à l’Université de Rouen.

BiographieModifier

Inspiré par les analyses pionnières de Jean Gallais dans le Delta intérieur du fleuve Niger au Mali, Denis Retaillé a apporté une contribution importante à l’étude de l’espace, en particulier au Sahara et au Sahel[1] ainsi qu’en Inde et dans le monde arabo-musulman. À partir de ses terrains nigériens, il y a développé l’idée d’un espace nomade[2] et d’un espace mobile[3]. Plus généralement, la réflexion géographique de Denis Retaillé cherche à montrer la diversité des représentations culturelles de l’espace dans le monde mondialisé. Ses travaux ont contribué à l’épistémologie de la discipline géographique et sont inspirés par une approche comparatiste en géographie, comme en témoignent Le Monde, espaces et systèmes, publié en collaboration avec Marie-Françoise Durand et Jacques Lévy en 1993, et Le Monde du géographe, paru en 1997.

Denis Retaillé est rédacteur en chef de la revue L'Information géographique[4] en France.

CarrièreModifier

Principales publicationsModifier

  • Retaillé D. 2014. « De l’espace nomade à l’espace mobile en passant par l’espace du contrat: une expérience théorique », Canadian Journal of African Studies, 48(1): 13-28.
  • Retaillé D. 2012. Les Lieux de la mondialisation, Paris, Le Cavalier bleu, (ISBN 978-2-84670-399-4).
  • Retaillé D, Walther O. 2011. « Spaces of uncertainty: A model of mobile space in the Sahel », Singapore Journal of Tropical Geography, 32(1): 85-101.
  • Retaillé D, Walther O. 2011. « Guerre et terrorisme au Sahara-Sahel: la reconversion des savoirs nomades », L’Information Géographique, 76(3): 51-68.
  • Retaillé D. 2009. « Malaise dans la géographie, l’espace est mobile », in M. Vanier (dir.) Territoires, territorialité, territorialisation, Rennes, Presses universitaires de Rennes : 97-114.
  • Retaillé D. 2007. « Les échelles paradoxales du développement », Les Cahiers d’Outre Mer, 238: 167-183.
  • Retaillé D (dir.). 2006. La ville ou l’État ? Développement politique et urbanité dans les espaces nomades et mobiles, Rouen: PURH.
  • Retaillé D. 2005. « L’espace mobile », in Antheaume B., Giraut F (éds) Le territoire est mort. Vive les territoires ! Une (re)fabrication au nom du développement, Paris: IRD : 175-202.
  • Retaillé D. 2000. « Geopolitics in history », Geopolitics, 5(2): 35-51.
  • Retaillé D. 1998. « L’espace nomade », Revue de géographie de Lyon, 1: 71-81.
  • Retaillé D. 1997. Le monde du géographe, Paris: Presses de Sciences Po.
  • Retaillé D. 1995. « Structures territoriales sahéliennes. Le modèle de Zinder », Revue de géographie alpine, 2: 127-148.
  • Durand M.-F, Lévy J, Retaillé D. 1993. Le monde, espaces et systèmes, Paris: Presses de Sciences Po et Dalloz.
  • Retaillé D. 1993. « Afrique: le besoin de parler autrement qu’en surface », EspacesTemps, 51-52: 52-62.
  • Retaillé D. 1989. « Mobilités des populations sahéliennes pendant la sécheresse aggravée de 1984 », in Bret B (éd.) Les hommes face aux sécheresses, Paris: IHEAL: 277-285.
  • Retaillé D. 1986. « Les structures territoriales et la sécheresse au Sahel », Cahiers géographiques de Rouen, numéro spécial: 27-42.
  • Retaillé D. 1984. « La mise en place d’une région en Afrique sahélienne autour du Koutous (Niger oriental) », in Blanc-Pamard, C. et al (éd.) Le développement rural en questions: paysages, espaces ruraux, systèmes agraires, Paris: ORSTOM : 181–203.
  • Retaillé D. 1983. La mise en place d’une région Afrique sahélienne, autour du Koutous, Niger oriental, Université de Rouen, thèse de doctorat.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier