Denis Bodart

Dessinateur et un coloriste de bande dessinée belge

Denis Bodart, né le à Namur, est un dessinateur et coloriste de bande dessinée belge. Il utilise également le pseudonyme de Myriam Willemot.

Denis Bodart
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
NamurVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Myriam WillemotVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Œuvres principales

Biographie

modifier

Denis Bodart naît le à Namur[1], il se passionne depuis qu'il est tout jeune pour la bande dessinée. Il est autodidacte et prend conseil auprès d'André Beckers, Francis et François Walthéry[2]. En , il publie son premier album Saint-Germain des Morts[3],[4] sur un scénario d'Alain Streng dans la collection « Histoire singulière » aux éditions Bédéscope[5]. Puis, il effectue son service militaire[5]. Démobilisé, il va s'associer avec Yann[5] au scénario, avec lequel il publie Les Affreux[6] dans Circus en juillet 1988[7], premier tome de la série Célestin Speculoos dont il assure la mise en couleur sous le pseudonyme de Myriam Willemot[8], Glénat 1989, suivi de Mai 68 en 1993. En , dans L'Écho des savanes[9], ils publient les premières pages de Nicotine Goudron[10], les deux albums sont édités par Albin Michel en 1990 et 1991 . En , il a reprend toujours avec Yann, le temps d'un album Chaminou[11], une création de Raymond Macherot, chez Marsu Productions. En 1994, il dessine un album de science-fiction Les Aberrants[12] sur un scénario de Chris Lamquet publié chez Claude Lefrancq. En 1995, il fait son entrée chez Spirou[13] avec une série Tracks le chien sur scénario de Jean-Louis Janssens qui connaîtra quatre récits jusqu'en 1996, ils proposeront une nouvelle héroïne avec Noémie Coton[13] qui vivra elle aussi le temps de quatre courts récits. En 1997, avec La Porchère qui avait perdu son ombre, un récit de 6 planches, il participe aux Sales petits contes Andersen[14] adaptés par Yann dans la collection « Humour libre » aux éditions Dupuis. En 1998, il dessine Space Mounties[13] sur un scénario de Pierre Veys pour Spirou. Puis enfin, il s'associe au scénariste Fabien Vehlmann pour la série Green Manor[13] qui débute dans Spirou no 3161 (trois tomes, chez Dupuis encore). En 2016, ce même duo propose Meteor Man[13] dans Spirou, puis il dessine en hommage à la série Les Tuniques bleues[15] un récit intitulé Tireur au flanc[13], repris dans l'album des Histoires courtes des Tuniques bleues par[16].

En , Denis Bodart partage son atelier avec Renaud Collin à Namur[17].

Selon Patrick Gaumer, le graphisme de Denis Bodart est caractérisé par un trait nerveux et dynamique[6] qui peut rappeler celui de Franquin[1].

Publications

modifier

Albums de bande dessinée

modifier
  • 1989 : Célestin Speculoos t. 1, Les Affreux[6], scénario Yann, Glénat, coll. « Sale Caractère » (ISBN 2-7234-1016-1)
  • 1989 : Chaminou t. 2, L'Affaire Carotassis, scénario Yann, Marsu Productions (ISBN 2950221165)
  • 1990 : Nicotine Goudron t. 1, Nicotine Goudron, scénario Yann, Albin Michel
  • 1992 : Nicotine Goudron t. 2, L'Incurable Nicotine, scénario Yann, Albin Michel
  • 1993 : Célestin Speculoos t. 2, Mai 68, scénario Yann, Glénat, coll. « Sale Caractère » (ISBN 2723412199)
  • 1993 : F1 1993 Prost-Senna : Le défi, illustrations Denis Bodart, textes de Lionel Froissart, La Sirène
  • 1994 : Les Aberrants, scénario Christian Lamquet, Claude Lefrancq Éditeur
  • 1997 : Sales petits contes - Andersen, collectif sur scénario de Yann, Dupuis
  • 2001 : Green Manor t. 1, Assassins et gentlemen, scénario Fabien Vehlmann, Dupuis[19]
  • 2002 : Green Manor t. 2, De l'inconvénient d'être mort[20], scénario Fabien Vehlmann, Dupuis
  • 2004 : 24 heures sous tension, éd. Corporate Fiction - mise en couleurs d'Étienne Simon
  • 2005 : Green Manor t. 3, Fantaisies meurtrières, scénario Fabien Vehlmann, Dupuis[21],[22]
  • 2007 : Profession : géomètre-expert, Corporate Fiction - mise en couleurs d'Étienne Simon (Yuio)
  • 2010 : Green Manor, l'intégrale, scénario Fabien Vehlmann, Dupuis

Collectifs

modifier
  • 20 Couvertures pour Spirou et Fantasio[23], éditions du Lion, 1987
    Scénario et couleurs : collectif - Dessin : collectif dont Denis Bodart
    20 auteurs imaginent une couverture d'album.
  • Joyeuses nouvelles pour petits adultes et grands enfants[24], Dupuis, coll. « Bonne nouvelle », Marcinelle, 2010
    Scénario : Zidrou - Dessin : Alexeï Kispredilov, Denis Bodart, Édith, Frank, Mio Franco, Jordi Lafebre, Oriol, Roger, Laurent Van Beughen, Will - (ISBN 978-2-8001-4848-9)
  • HS4 Des histoires courtes par..., Dupuis, Marcinelle, 28 octobre 2016
    Scénario et couleurs : collectif - Dessin : collectif dont Denis Bodart - (ISBN 2-87135-004-3)

Prix et récompenses

modifier

Notes et références

modifier
  1. a et b Dictionnaire mondial de la bande dessinée 2010, p. 100.
  2. « Denis Bodart - fiche rédigée par Jacques Fiérain », sur bdoubliees.com (consulté le ).
  3. a et b Thierry Groensteen, « St-Germain des morts Éd. Bédéscope », dans L'Année de la bande dessinée 85-86 : Hors série 2, Grenoble, Glénat, , 223 p., ill. ; 28 cm (OCLC 417092332), p. 79.
  4. « Saint-Germain des morts », sur BD Gest' (consulté le ).
  5. a b et c Dictionnaire de la bande dessinée, p. 590.
  6. a b et c Thierry Bellefroid, « « Les affreux », tome 1 de la série Célestin Spéculoos. Par Bodart et Yann. Chez Vents d'Ouest. », BDParadisio,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. « Bodart Denis dans Circus », sur bdoubliees.com (consulté le ).
  8. a et b « Denis Bodart - biographie - bibliographie », sur denis-bodart.com (consulté le ).
  9. Bernard Coulange, « Bodart Denis dans L’Echo des Savanes », sur bdoubliees.com (consulté le ).
  10. « Nicotine Goudron », sur BD Gest' (consulté le ).
  11. « L'Affaire Carotassis », sur BD Gest' (consulté le ).
  12. « Les Aberrants », sur BD Gest' (consulté le ).
  13. a b c d e et f « Bodart Denis dans Spirou », sur bdoubliees.com (consulté le ).
  14. « Andersen », sur BD Gest' (consulté le ).
  15. a et b Interview : Regards croisés de Lambil, Renaud Collin et Denis Bodart sur Les Tuniques bleues.
  16. « Histoires courtes des Tuniques bleues par », sur BD Gest' (consulté le ).
  17. Bienvenue dans mon atelier - Renaud Collin.
  18. BDM 2021-2022, p. 990.
  19. Thierry Bellefroid, « « Green manor, Tome 1 », par Bodart et Vehlmann, dans la collection Humour Libre des éditions Dupuis. », BDParadisio,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « BD de la semaine : De l’inconvénient d’être mort – Green manor 2 par Fabien Vehlmann & Denis Bodart », BDzoom,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. Signé Fufu, « Green Manor 3. Fantaisies meurtrières », sur BD Gest' (consulté le ).
  22. Benoît Cassel, « Green Manor 3. Fantaisies meurtrières », sur planetebd.com (consulté le ).
  23. « 20 couvertures pour Spirou et Fantasio », sur BD Gest' (consulté le ).
  24. Laurence Le Saux, « Joyeuses nouvelles pour petits adultes et grands enfants ** », BoDoï,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. « L’édition 2002 », sur Festival international de la bande dessinée de Chambéry, (consulté le ).
  26. Luc Scharès, « La BD à la fête grâce à La Grande Ourse », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. « Lauréats de la C.B.E.B.D. », sur meletout.net/expertbd, Chambre belge des experts en bande dessinée (consulté le ).

Annexes

modifier

Bibliographie

modifier

Périodiques

modifier
  • L'Inédit : Les dessins que vous n'auriez sans doute jamais vus ! no 18, automne 2004, La Grande Ourse ASBL
  • Sketchbook no 1, Bodart/Wieringo, , La Grande Ourse ASBL
  • Jean-Pierre Fuéri, « La Galerie des illustres », Spirou, Dupuis, no 3918,‎ , p. 38
  • Hugues Dayez, « Les Aventures d'un journal : Green manor, le charme d'un club anglais », Spirou, Dupuis, no 4127,‎ , p. 39
  • Paul Satis, « Bienvenue dans mon atelier - Renaud Collin », Spirou, Dupuis, no 4387,‎ , p. 15.

Articles

modifier
  • Denis Bodart, Lambil et Renaud Collin (interviewés par Alexis Seny), « Interview : Regards croisés de Lambil, Renaud Collin et Denis Bodart sur les Tuniques Bleues », Branchés Culture,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Vidéographie

modifier

Liens externes

modifier