Delta de la Meuse et du Rhin

rivière en Pays-Bas

Le delta de la Meuse et du Rhin est un delta situé dans les Pays-Bas et donnant sur la mer du Nord, formé par la confluence de la Meuse, du Rhin et, plus au sud, de l'Escaut.

Maas Delta1.jpg

NomModifier

Le delta est parfois appelé plus simplement « delta du Rhin » ; le Rhin forme cependant un autre delta, qui porte le même nom, en aboutissant dans le lac de Constance au niveau de la frontière entre l'Autriche et la Suisse.

On parle aussi parfois du « delta Rhin-Meuse-Escaut ».

GéographieModifier

GénéralitésModifier

Le delta est formé au nord par la confluence, au sud-est de Rotterdam, du Rhin et de la Meuse. À une quarantaine de kilomètres au sud, au niveau d'Anvers, l'Escaut se jette également dans la mer du Nord. L'ensemble de ces cours d'eau se subdivise en différents bras, formant de nombreuses îles et aboutissant finalement dans la mer du Nord au niveau de plusieurs bras de mer distincts.

L'hydronymie de la région est complexe, particulièrement parce qu'une rivière qui semble continue peut changer de nom plusieurs fois. Une partie du cours du Rhin, par exemple, devient le canal de Bijland après la frontière germano-néerlandaise, puis le canal de Pannerden, le Rhin inférieur, le Lek, la Nouvelle Meuse, la Scheur et le Nieuwe Waterweg avant d'aboutir à la mer.

HydrographieModifier

 
Partage des eaux du Rhin et de la Meuse

Cours d'eau du delta :

 
Zélande en 1580

Lacs et bras de mer :

ExutoireModifier

L'eau du Rhin se répand sur une vaste zone, qui va de l'embouchure du Rhin à l'IJsselmeer, en particulier au travers du défluent que constitue l'IJssel. Dans ces conditions, il est important qu'aucune pollution chimique ou radio-active ne vienne polluer l'eau. Ainsi, la ville de Rotterdam doit draguer des millions de mètres cubes d'alluvions rhénanes polluées par an, pour les transporter dans une décharge pour déchets toxiques[1]. Selon l'université de Bâle, le Rhin rejette à la mer 191 millions de particules de plastique flottantes chaque jour[2],[3].

Les Pays-Bas ont installé une station d'alerte à l'entrée du Rhin dans leur pays, plus précisément à Lobith[4], ainsi qu'une station à l'entrée de la Meuse, à Eijsden[5].

Les eaux du Rhin et de la Meuse rejoignent actuellement la Mer du Nord en cinq endroits:

ÎlesModifier

Le delta forme de nombreuses îles :

Plusieurs anciennes îles ont été rattachées à la terre ferme :

Géographie politiqueModifier

Le delta s'étend au sud-ouest des Pays-Bas sur les provinces du Brabant-Septentrional, de Hollande-Méridionale et de Zélande.

ÉconomieModifier

Les trois fleuves formant le delta sont des voies d'eau navigables. Celui-ci est l'entrée depuis la mer du Nord vers l'hinterland allemand et centre-européen (et, dans une moindre importance, français). Les principaux ports du delta sont Rotterdam, Anvers, Flessingue, Amsterdam (à travers le canal d'Amsterdam au Rhin) et Gand (à travers le canal Gand-Terneuzen).

Les terres émergées du delta sont protégées des inondations par les ouvrages d'art du plan Delta.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Qualité des eaux sur iksr.org, site de la commission internationale pour la protection du Rhin.
  2. « La France toxique », Association Robin des Bois, page 32 (ISBN 978-2-0813-6379-3).
  3. (en) microplastics sur phys.org
  4. (en) [PDF] Hydrologie sur hydrologie.org
  5. (en) Aqualarm sur rijkswaterstaat.nl

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • (en) Leendert P. Louwe Kooijmans, Rhine/ Meuse Delta, Brill Archive, , 421 p. (lire en ligne), page 121.

Liens internesModifier

Liens externesModifier

SourcesModifier