Delta Scuti

étoile de la constellation de l'Écu de Sobieski, prototype des variable de type Delta Scuti
δ Scuti
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 18h 42m 16,4s
Déclinaison −09° 03′ 09,2″
Constellation Écu de Sobieski
Magnitude apparente 4,71

Localisation dans la constellation : Écu de Sobieski

(Voir situation dans la constellation : Écu de Sobieski)
Scutum IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral F2IIIp
Variabilité δ Scuti
Astrométrie
Distance 187 ± 9 al
(57 ± 3 pc)
Caractéristiques physiques

Autres désignations

δ Sct, 2 Aql (Flamsteed)[1], HR 7020, HD 172748, BD-09 4796, SAO 142515, ADS 11581A, CCDM J18423 -0903A, FK5 1486, HIP 91726[2]

Delta Scuti (δ Sct / δ Scuti) est une étoile située dans la constellation de l'Écu de Sobieski. Elle se trouve à environ 187 années-lumière du Système solaire.

Delta Scuti est le prototype des étoiles variables de type Delta Scuti. Il s'agit d'une géante jaune de type spectral F2IIIp. Elle pulse régulièrement avec une période de 4,65 heures, entrainant des variations de luminosité de la magnitude +4,60 à +4,79.

Cette étoile possède deux compagnons optiques : Delta Scuti B, de magnitude +12,2 et située à une distance apparente de 15,2 secondes d'arc, et Delta Scuti C, de magnitude +9,2, située à 53 secondes d'arc.

Dans 1,1 à 1,3 million d'années, Delta Scuti ne sera plus qu'à une dizaine d'années-lumière du Système solaire, et deviendra l'étoile la plus brillante du ciel nocturne, atteignant une magnitude de -1,84[3].

DésignationsModifier

δ Scuti était auparavant connue en tant que 2 Aquilae[1]. En effet, John Flamsteed ne reconnaissait pas l'Écu comme une constellation à part entière et inclut plusieurs de ses étoiles dans la constellation de l'Aigle. La désignation « δ Scuti » fut attribuée à l'étoile non pas par Bayer (qui vécut avant qu'Hevelius ne crée la constellation) mais ultérieurement par Benjamin Gould en 1879[1],[4].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) M. Wagman, « Flamsteed's Missing Stars », Journal for the History of Astronomy, vol. 18, no 3,‎ , p. 209-223 (DOI 10.1177/002182868701800305, Bibcode 1987JHA....18..209W, lire en ligne)
  2. (en) * del Sct -- Variable Star of delta Sct type sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  3. (en) Jocelyn Tomkin, « Once and Future Celestial Kings », Sky and Telescope,‎ , p. 60
  4. (en) Ian Ridpath, « Scutum - The Shield », sur Ian Ridpath's Star Tales (consulté le 20 septembre 2019)

Liens externesModifier