Ouvrir le menu principal

Dauphin commun à bec court

espèce de mammifères
(Redirigé depuis Delphinus delphis)

Delphinus delphis

Le dauphin commun à bec court (Delphinus delphis) est un cétacé de la famille des Delphinidae que l'on rencontre dans les eaux tempérées, subtropicales ou tropicales du monde entier.

Sommaire

Sous-espècesModifier

  • Delphinus delphis ponticus, endémique de la mer Noire et d'une taille maximale inférieure à celle de l'espèce (200 cm).
  • Delphinus delphis capensis, présent dans l'Atlantique Sud, a le rostre plus long et est parfois considéré comme une espèce à part entière : Delphinus capensis.

DescriptionModifier

 
Squelette de Delphinus delphis.

Forme caractéristique des dauphins avec, comme son nom commun l'indique, un bec court et bien marqué, ce dauphin est d'une taille de 180 à 260 cm pour une masse variant de 75 à 115 kg.

Son dos est d'une teinte allant du gris bleuté au noir. Les flancs présentent deux grandes taches claires (chamois pour la tache avant et gris clair pour l'arrière) se rejoignant en un point situé à l'aplomb de la dorsale.

HabitatModifier

On rencontre notamment cette espèce en Méditerranée et dans la partie est de la mer Noire. Il se déplace souvent en grand nombre près des côtes, surtout en été.

Régime alimentaireModifier

Delphinus delphis chasse essentiellement en groupe et se nourrit de poissons de surface (harengs, maquereaux, anchois...), régime qu'il complète parfois avec des céphalopodes.

ComportementModifier

Nage très rapide atteignant 50 km/h, voire plus. Sa longévité est de 25 à 30 ans.

ReproductionModifier

Le dauphin commun atteint sa maturité sexuelle à l'âge de deux ans. Les accouplements ont lieu généralement en été. Les femelles, après une gestation de 10 mois, donnent naissance à un petit qui mesure de 80 à 95 cm de long. L'instinct maternel semble particulièrement développé. Le sevrage a lieu vers 4 mois. La femelle peut se reproduire tous les ans.

ÉcologieModifier

Delphinus delphis serait sensible aux pollutions chimiques et acoustiques, ce qui pourrait expliquer son déclin en Méditerranée. En mer Noire, la population qui faisait l'objet d'une pêche intensive jusque dans les années 1960 est aujourd'hui moins chassée.

MenacesModifier

Depuis les années 1990, dans le golfe de Gascogne, la capture accidentelle de dauphins communs lors de pêche au chalut et autres techniques de pêche industrielle, est responsable de très forte mortalité et menace le maintien de cette population dans ce secteur[1]. Afin de mieux documenter et d'alerter l'opinion sur ces pratiques, l'association Sea Shepherd mène depuis début 2018 une opération en ce sens sur la façade atlantique française[2].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

OuvragesModifier

RéférencesModifier

  1. « Situation préoccupante pour les dauphins communs du golfe de Gascogne », sur observatoire-pelagis.cnrs.fr, (consulté le 1er mars 2019)
  2. « La pêche a tué des milliers de dauphins en deux mois dans le Golfe de Gascogne », sur rue89bordeaux.com, (consulté le 1er mars 2019)