Ouvrir le menu principal

Delphine Bataille

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille (homonymie).

Delphine Bataille
Illustration.
Fonctions
Sénatrice française

(6 ans)
Élection 25 septembre 2011
Circonscription Nord
Groupe politique SOC (2011-2017)
LREM (2017)
Conseillère générale du Nord

(10 ans, 11 mois et 22 jours)
Élection 28 mars 2004
Réélection 27 mars 2011
Circonscription Canton de Carnières
Prédécesseur Jean-Marie Lemaire (DVD)
Successeur Canton supprimé
Conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais

(1 an, 6 mois et 9 jours)
Élection 21 mars 2010
Circonscription Nord
Président Daniel Percheron (PS)
Groupe politique SRC
Successeur Dany Wallyn (PCF)
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Cambrai (France)
Nationalité Française
Parti politique PS
Père Christian Bataille
Profession Attachée parlementaire

Delphine Bataille, née le à Cambrai, est une femme politique française. Membre du Parti socialiste, sénatrice de 2011 à 2017, elle est la fille de l'ancien député Christian Bataille.

Sommaire

BiographieModifier

Attachée parlementaire de son père à l'Assemblée nationale, elle est élue conseillère générale dans le canton de Carnières en 2004, et devient vice-présidente du conseil général du Nord chargée de l'environnement et du développement durable. Elle est réélue en 2011[1].

La liste qu'elle mène aux élections municipales de 2008 à Rieux-en-Cambrésis obtient 36,82 % des suffrages face au maire sortant. Lors des élections régionales de 2010, elle est élue au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais pour le département du Nord et en devient la 6e vice-présidente chargée de la jeunesse et des sports[2].

Figurant en deuxième position de la liste socialiste menée par Michel Delebarre lors des élections sénatoriales de 2011 dans le Nord, elle est élue sénatrice le [3]. Elle démissionne du conseil régional le en application de la loi du 5 avril 2000 sur le cumul des mandats.

En 2016, elle présente une liste alternative à la liste officielle du PS en vue des élections sénatoriales de 2017 dans le Nord[4], qui n'a pas été validée par le vote des militants de la fédération socialiste. Alors qu'elle figurait initialement en quatrième position sur la liste proposée par Patrick Kanner[5], elle n'apparaît plus sur la liste définitive et mène la liste dissidente « Pour nos territoires, écoute et équilibre » (ralliée à La République en marche). Elle n'est pas réélue[6].

Elle soutient la candidature de Manuel Valls pour la primaire citoyenne de 2017[7], puis parraine Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle de 2017[8].

Activités au SénatModifier

Au Sénat, elle est vice-présidente de la commission des Affaires économiques et membre de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST)[9].

Elle est également membre du groupe d'études Chasse et pêche, du groupe d'études Communications électroniques et Poste, du groupe d'études Économie agricole et alimentaire, du groupe d'études Énergie et du groupe d'études Industrie. Elle est également membre de la commission spéciale sur la lutte contre le système prostitutionnel.

Détail des mandats et fonctionsModifier

Sénatrice
Conseillère régionale
Conseillère générale

Notes et référencesModifier

  1. Bérangère Flament, « La socialiste Delphine Bataille est réélue », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  2. « Une deuxième vice-présidence pour Delphine Bataille », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. « Jacques Legendre et Delphine Bataille : deux sénateurs pour le Cambrésis », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Delphine Bataille propose sa propre liste pour les sénatoriales », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2017).
  5. « Législatives 2017 : le PS du Nord désigne ses premiers candidats », France 3 Hauts-de-France,‎ 9 décembre 2016. (lire en ligne, consulté le 11 août 2017).
  6. « Sénatoriales : Des vainqueurs, mais peu de monde pour sauter de joie », La Voix du Nord,‎ 25 septembre 2017. (lire en ligne, consulté le 25 septembre 2017).
  7. Adrien Sénécat et Pierre Breteau, « Primaire de la gauche : qui soutient qui au PS (et autour) ? », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  8. « Liste des parrainages à l'élection présidentielle 2017 », sur conseil-constitutionnel.fr, (consulté le 7 mars 2017).
  9. « Fiche de Delphine Bataille », sur senat.fr (consulté le 17 mars 2019).

Voir aussiModifier