Ouvrir le menu principal

Deliboz

race de chevaux

Deliboz
Timbre d'Azerbaïdjan représentant un Deliboz
Timbre d'Azerbaïdjan représentant un Deliboz
Région d’origine
Région Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle
Taille 1,52 m en moyenne
Robe Bai ou gris
Tête Courte
Autre
Utilisation Selle, course, traction légère

Le Deliboz (azéri : Dilbaz), aussi connu sous le nom de Kazakh d'Azerbaïdjan, est une race de chevaux de selle orientale de l'Azerbaïdjan, élevée dans les régions de Qazakh, Agstafa et Tovuz.

HistoireModifier

La race est connue sous les noms de Deliboz et Daliboz, issus d'un haras[1]. Le nom russe est Delibozskaya[2]. Historiquement, les premières description de cette race se font sous les noms de « Kazakh d'Azerbaïdjan » et de « cheval d'Azerbaïdjan »[2].

Descendant de l'ancienne race du cheval d'Azerbaïdjan, le Deliboz est influencé, au cours de son évolution, par des chevaux perses et turkmènes[2]. Bien que largement employé dans sa région d'origine, il reste longtemps inconnu du reste du monde[2]. La race est caractérisée à la fin des années 1930 et 1940[2]. Elle reçoit alors l'influence de chevaux de selle Arabe et Karabakh[2].

En 1943, une coopérative d'élevage, Gosplemrassadnik, est ouverte sous l'Union soviétique pour améliorer les populations locales de chevaux[2]. Depuis 1950, les croisements n'ont été pratiques qu'avec l'Arabe et le Tersk, le Karabakh étant élevé à part[2].

DescriptionModifier

Le modèle est celui du cheval de selle et de course léger[1]. La taille moyenne est de 1,52 m d'après CAB International[1], de 1,44 m d'après Bonnie Lou Hendricks (université d'Oklahoma)[2].

Les Deliboz ont une tête courte au front large[2], un corps massif et une bonne ligne du dessus. Les jambes sont saines et bien proportionnées, avec un canon plus large que pour les autres chevaux[2]..

La robe est baie ou grise[1].

Le tempérament est réputé capricieux[2]. Beaucoup d'animaux amblent naturellement[2].

UtilisationsModifier

La race est surtout employée en croisement[3]. Les Deliboz sont aussi montés et utilisés pour des courses équestres locales[1], ou mis à la traction légère[2].

Diffusion de l'élevageModifier

Les Deliboz sont localisés dans les régions de Qazakh, Agstafa et Tovuz[1]. La race est considérée comme commune[2].

L'étude menée par l'Université d'Uppsala et publiée en pour l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) signale le Deliboz comme une race locale asiatique[4]. La base de données DAD-IS n'indique pas de niveau de menace[3].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Porter et al. 2016, p. 461.
  2. a b c d e f g h i j k l m n et o Hendricks 2007, p. 154.
  3. a et b DAD-IS.
  4. (en) Rupak Khadka, « Global Horse Population with respect to Breeds and Risk Status », Uppsala, Faculty of Veterinary Medicine and Animal Science - Department of Animal Breeding and Genetics, , p. 57.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier